Mon compte
    Mad Max: Fury Road
    Note moyenne
    4,2
    39404 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Mad Max: Fury Road ?

    2 102 critiques spectateurs

    5
    575 critiques
    4
    778 critiques
    3
    290 critiques
    2
    192 critiques
    1
    131 critiques
    0
    136 critiques
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 22 mai 2015
    Pour ceux qui veulent voir un film post-apocalyspe, baroque (la "tenue" des personnages est bien faite), bourré d'action et bien ils ne seront pas déçus.
    Le problème c'est que je cherchai quelque chose en plus : être accroché par l'histoire, qu'il y ait du suspens, bref vibrer un peu. Et là c'est vraiment pas terrible. En fait, le film se résume à une avalanche d'explosion (bien souvent sans queu ni tête) pendant 2 heures et jusqu'à l'overdose. C'est comme le chocolat : au bout d'un moment on est écœuré
    Bref, on sort de la salle en se demandant au final quel est l'intérêt d'un tel film.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 24 mai 2015
    FUYEZ !!
    Je me demande bien qui peut écrire toutes les critiques et commentaires enthousiastes et elogieux ?? Vous voulez vous ennuyer deux heures, allez y. Un acteur inexistant et transparent, des scènes d'une rare nullité comme celle de top modèles en tenue vaporeuse s'aspergeant d'eau en plein desert, et pour finir un troupeau de mamies flingueuses.
    Franchement on comprend mieux la tonne de marketing qui doit soutenir ce pauvre nanard à la musique agressive et a l'humour inexistant.
    Si vous voulez remplir les caisses de ceux qui ont fabriqué ce grand vide cinématographique, vous tomberez dans le panneau !!
    Alexis D.
    Alexis D.

    94 abonnés 873 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 1 avril 2017
    Un film d'action dément, jouissif et virtuose qui défonce tout sur son passage. Un blockbuster comme on en a pas vu depuis des lustres, comme on en a jamais vu en fait. Tom Hardy reprend le flambeau et incarne avec beaucoup d'aisance et de naturel Max, qui devient ici un poil schizophrène mais qui reste bien badass ! Néanmoins, notre anti-héros préféré se fait presque voler la vedette par une nouvelle venue, Furiosa, un personnage de première classe interprété par la sublimissime Charlize Theron, crâne rasé et bras en moins pour l'occasion. En effet ce nouveau "Mad Max", tout déchaîné qu’il est, reste un spectacle confortable, et ne parvient jamais à restituer cette sensation d’insécurité si caractéristique à l’univers de la franchise. Les passages mettant en scène les sévices que les barbares infligeaient à leurs victimes marquaient autrefois par leur violence, ouvrant alors la possibilité d’un dérapage gore constamment redouté. Toute obligation de s’arrêter devenait promesse de souffrance pour les personnages (et les spectateurs), les incitant à désirer toujours plus de vitesse, dans une fuite en avant désespérée. Une vraie leçon de cinéma
    charlybzh
    charlybzh

    1 abonné 38 critiques Suivre son activité

    0,5
    Publiée le 16 mai 2015
    Un navet intégral !
    Pas de scénario, des dialogues minimalistes, un jeu d acteur poussif et un univers totalement grotesque.
    Bref seules quelques scènes d action donnent un peu d intérêt.
    dominique P.
    dominique P.

    784 abonnés 2 027 critiques Suivre son activité

    0,5
    Publiée le 16 mai 2015
    Cela fait plus de 30 ans que je vais au cinéma très régulièrement et c'est la première fois que je vois un film aussi nul, con, inutile, violent, débile, atroce, affreux etc...
    spoiler: Une horreur ce film. 2 h de supplice.[spoiler]
    [/spoiler]
    bolt
    bolt

    93 abonnés 797 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 14 mai 2015
    Ce Mad max est visuellement parfait. Hélas, j'ai trouvé l'histoire linéaire et peut originale. C'est un film balisé et calibré. Heureusement les acteurs sont tous excellents, quand à l'action, elle est bien dosée. Côté interprétation, parlons en, Tom Hardy est parfait. Quand aux seconds rôles, ils ne sont pas en reste. Un bon film mais pas une tuerie. 3,5/5
    J.Dredd59
    J.Dredd59

    92 abonnés 697 critiques Suivre son activité

    1,5
    Publiée le 3 février 2016
    De l'action, des explosions, du grand spectacle en version un peu destroy, bref tout ce que demande le peuple après les jeux de Rome... Bon ok ia une histoire quand même, enfin comme c'est un remake puisqu'on a plus d'idées à Hollywood rien de bien nouveau. Non on fait juste dans la surenchère pour vendre du recyclé, perso ça passe pas, trop facile et trop débile, mais vu le nombre d'entrées je suis un des seuls à penser ainsi, ça doit expliquer Hôtel Transylvanie 2.
    Yahya D.
    Yahya D.

    46 abonnés 87 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 13 juillet 2015
    La voila, la suite tant attendu. Après 30 ans Georges Miller reprend les commandes et se lâche pour nous offrir deux heures d'action intense, comme certain disent "il y'a les films avant Fury Road et après"cette phrase résume le film, un univers étendu et toujours plus fou, Tom Hardy est tres bon et fait preque oublier Mel Gibson , petite mention aussi a Charlize Theron qui est super .Les plans des courses poursuites sont excellents et reflètent bien l'univers nerveux et explosifs. Bref un film à voir !
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 21 mai 2015
    La nouvelle trilogie Mad Max propose une suite parfaitement fidèle à celle avec Mel Gibson, voir même mieux : un casting très séduisant autant pour les gentils que pour les méchants, avec un maquillage époustouflant, des images qui resteront sur la rétine pour longtemps, des bolides toujours plus déroutants et nombreux, et de l'action à tout va. Pour ma part, celui-ci était beaucoup plus légitime pour être la suite de mad max 1 et 2 que celui du dôme du tonnerre avec Tina Turner, mais c'est comme les goûts et les couleurs. Même si le scénario n'est pas le plus recherché du monde, on aurait pu s'attendre à un peu mieux car au final on passe 1h30 sur les routes, à voir des cascades déjà vu, c'est-à-dire un camion pourchassé par des centaines de bolides (cf. la précédente trilogie). Et pour achever le tout, le film aurait du s'appeler Furiosa Max et non Mad Max, car charlize theron est bien l'héroïne principale pour les 3/4 du film devant Tom Hardy qui passe au second plan.
    landofshit0
    landofshit0

    248 abonnés 1 745 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 18 mai 2015
    Dès l'apparition du premier plan sur l'écran Fury Road emporte instantanément. C'est rassurant Miller n'a rien perdu de son sens de la mise en scène et de son sens quasi iconique de l’esthétisme. Il promet du spectacle et donne du spectacle,chose devenu bien trop rare dans ce genre de productions. Si cette partie du film remplie parfaitement son rôle,il faut reconnaitre que l'histoire de ce fury road manque cruellement d’épaisseur. Sur les 2h que compte le film,ce qui y est développé est bien trop maigre pour satisfaire pleinement. Miller a misé sur les poursuites,il maitrise son sujet mais laisse trop de coté les enjeux qui hantent et habitent ses personnages au profit de l'action.
    Donnant un mélange de courses poursuites entrecoupé d'explication textuelles pas franchement folichonnes. Dans ces instants la ringardise de la chose pointe le bout de son nez,il faut dire que les dialogues sont souvent médiocres et même crétins. Heureusement que Miller à un fort pouvoir de l’image,c'est grâce à ça qu'il arrive continuellement à tirer son film vers le haut . La logique des scènes et les attitudes des personnages ne sont pas non plus une chose à regarder de trop prêt, car les comportements totalement illogiques s'enchainent les uns derrières les autres dans les scènes. C'est le mythe du cowboy solitaire,seul face à une horde qui cherchent à avoir sa peau,sauf que max est souvent dans une position vulnérable face à ces agresseurs qui n'en tirent jamais profit. C'est la chance du héros de passer à travers les balles,sauf que c'est parfois un peu trop gros. Max est une belle cible à l’arrière du camion pour les cinquante véhicules le pourchassant,pourtant aucun des war boys n'a l'idée de lui tire dessus à l'arme automatique. Enfin c'est tout de même assez bien fait pour que Miller arrive à faire passer ces grosses pilules à coup d'action savamment mise en scène.
    Miller à choisit de faire le plus de choses en réel et bien lui en à prit,il réduit ainsi les moches images de synthèses sans pour autant en exempter le film. La virtuosité des cascades est impressionnante,il y a un grand nombre d'idées visuelles,Miller se sert pleinement de ces véhicules. Tout ça donne un résultat en forme de grosse baffe dans la tronche, car il n'a pas peur d'aller là ou il le veut et d'imposer sa vision des choses. Il ne cherche jamais à plaire à personne. C'est une chose assez rare dans ce genre de production pour être signalé et applaudit. Les réalisateurs de l'ancienne école ont définitivement bien plus de corjones que tout les réalisateurs de Blockbuster actuel.
    Edgar L.
    Edgar L.

    184 abonnés 271 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 22 mai 2015
    Autant rassurer directement les fans de la première heure, ce Mad Max nouvelle génération écrase tout sur son passage et nous en met véritablement plein les yeux ! Pour rappel, le film se déroule à une époque post-apocalyptique dans laquelle l’eau est devenue une denrée introuvable. Dans ce nouvel opus, on retrouve donc Max capturé par un tyran fou nommé Immortan Joe tenant une population assoiffée en esclavage. Son armée composée de Warboys, sorte de zombies maquillés de blanc pillent le pétrole restant sur la terre. Max va se retrouver entraîné dans la fuite de Furiosa qui tente de sauver les « pondeuses » favorites des mains du tyran.

    Le film ne perd pas de temps et nous offre dès le début un spectacle visuel de toute beauté. La mise en scène est frénétique et pourra en laisse certains de côté. Les plans sont vertigineux au possible et plongent le spectateur dans un monde à la fois effrayant et captivant. Miller a décidé de rattraper le temps perdu et parvient à nous en mettre plein la vue. Tout semble sauvage dans le film, qui nous présente des images d’une brutalité incroyable et un scénario en roue libre totale. Le petit plus visuel de ce film c’est que le réalisateur australien a imposé que la majorité des effets spéciaux ne soient pas réalisés par ordinateur. C’est ainsi que le guitariste furieux qui joue sur son engin roulant a dû faire avec des conditions de tournage dantesques (accroché par des fils, il avait une guitare qui projetait réellement des flammes et dont il a vraiment dû jouer en mode course-poursuite).

    [...]

    Voilà donc certainement le meilleur film d'action qu'il m'ait été donné de voir depuis bien longtemps ! Le film en fait des tonnes mais le fait parfaitement et s'assume totalement ! Un pur plaisir pour les yeux, mais également pour les oreilles. Tout est démentiel et tranche nettement avec les films d'action un peu fades auxquels on a actuellement le droit !
    Louis DCiné
    Louis DCiné

    168 abonnés 807 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 26 mai 2015
    Quelle claque! Une tuerie! 30 ans après "Au delà du Dôme du Tonnerre", George Miller arrive enfin à sortir son "Fury Road" après les défaites commerciales de "Babe" et "Happy Feet", et les nombreux problèmes de tournage ayant repoussés la production du long-métrage. C'est génial de retrouver ce même réalisateur australien pour le nouveau film de sa mythique saga, après tant d'années d'absence. Après des bandes annonces totalement explosives, le quatrième opus des aventures de Mad Max débarque sur nos écrans, en tant que l'un des films les plus attendus de l'année. Présenté hors-compétition au Festival de Cannes, ce "Fury Road" se présente ni comme un reboot, ni comme une suite. C'est juste une relecture de la saga, où on a tout simplement le bonheur de retrouver notre anti-héros du désert dans ce monde post-apocalyptique. On est très vite transporté dans ce futur bien mouvementé. Le film ne perd pas une seconde à démarrer, et on est collé au siège pendant 2 heures sans ennuie. spoiler: Les premières minutes nous rappellent l'environnement et la violence de notre Terre post-apocalyptique, et nous présentent la gigantesque Citadelle du terrible chef de Guerre Immortan Joe dans le désert, avec des milliers de pauvres gens qui ne font que réclamer une goutte d'eau. Max, notre ancien flic de la route, va se faire enlever par des war boys, les hommes de Immortan Joe. Pendant ce temps, l'impératrice Furiosa, une lieutenant de Joe, ne va pas respecter sa mission, et va détourner un camion-citerne rempli de jeunes femmes dont la seule tâche est d'assurer la descendance de Joe. Ce dernier va alors mobilisé toute son armée motorisée à la poursuite de Furiosa, en emmenant Max sur le véhicule d'un war boy appelé Nux (voilà vite fait pour le résumé).
    Commence alors une course poursuite incroyable, absolument furieuse de bout en bout, ne perdant pas une seconde de son rythme effroyable rempli de feu et de sable. Elle occupe vraiment les 80% du scénario du film. On n'en perd pas un miette, c'est vraiment génial. L'histoire peut ainsi paraître facile (comme pour les anciens films de la saga), mais on s'en fiche. Ce n'est pas du tout ce qu'on recherche. C'est vraiment un film bien bourrin, qui se lâche jusqu'au bout. La course poursuite durera plusieurs jours, en passant par des tempêtes de sables, des canyons... Le design des véhicules est parfait (sa change des "Fast and Furious"), sachant qu'en plus, on peut trouver un énorme camion, comme des motos, des buggys... (ce qui m'a directement fait penser au jeu vidéo "MotorStorm"). Tout cela renvoie à de magnifiques images. C'est hyper bien foutue! C'est clairement le point le plus fort du film pour moi, cet aspect visuel incomparable! On est loin du premier film et ces 650 000 dollars de budget. Ici, on a un vrai blockbuster de 150 millions de dollars, dont l'ensemble ressemble pas mal au troisième film, mais surtout au deuxième de 1981, qui avait été perçu comme étant le meilleur de la trilogie. On retrouve par logique le même genre de véhicules, de costumes... C'est juste bien plus impressionnant dans "Fury Road", et on se prend une sacrée claque au cinéma! D'ailleurs, la plupart des effets visuels ont été réalisés sans trucages, avec de vrais véhicules, cascadeurs.., ce qui est rare à voir vu le développement numérique des nos jours. Niveau acteurs, Tom Hardy prend la relève de Mel Gibson, et sa marche à merveille. Le rôle lui convient très bien. Il a vraiment le charisme fait pour. Comme on le voit sur l'affiche, il a toujours une muselière après son personnage de Bane dans "The Dark Knight Rises". La belle Charlize Theron est également excellente sous la peau de l’impératrice guerrière Furiosa. Le film a vraiment deux personnages principaux, dont les caractères se ressemblent d'ailleurs, ils sont tous deux bien solitaires et mystérieux. En effet, le nouveau personnage de Furiosa est très travaillé, et on l'a voit autant que Max, dont la psychologie n'a pas beaucoup été développée dans ce "Fury Road". Sa ne m'étonnerait pas que Furiosa a plus de répliques que Max, mais là encore, on s'en fiche, ce n'est pas le but du film. Il ne se prend pas la tête, et spoiler: c'est agréable de ne pas voir d'histoire d'amour entre les deux puissants personnages.
    Le casting est vraiment bon, cool, et on s'attache aux personnages. On a aussi le war boy Nux, joué par le jeune Nicholas Hoult, alias le Fauve dans les derniers "X-Men", le balaise Nathan Jones qu'on retrouve dans "Astérix aux JO", ou encore Hugh Keays-Byrne , dans le rôle de l'excellent méchant Immortan Joe, qui n'est autre que le chirurgien dans le premier "Mad Max" de 1979! Enfin, la bande son de Junkie XL ("300: la naissance d'un Empire") est magnifique! Elle accompagne idéalement la brutalité du film. J'adores ce genre de son! Bref, un retour totalement réussi, qui a de quoi donner un bon coup de froid dans le dos aux autres blockbusters de l'année. Et ce n'est pas finit! On est face à une nouvelle trilogie! Le cinquième film, toujours réalisé par Miller, se nomme "Mad Max: The Wasteland"!
    SGWH
    SGWH

    22 abonnés 1 critique Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 16 mai 2015
    CRITIQUE AVEC SPOILER

    Aucun mot n'est assez puissant pour décrire l'expérience Mad Max Fury road. On a beau y avoir été préparé par les trailers gigantesques ou les critiques dithyrambiques, le choc n'est tout simplement pas anticipable et c'est une jouissance absolue que d'observer George Miller revenir 30 ans après la fin de sa trilogie culte pour défoncer l'industrie hollywoodienne et ses productions aseptisées.

    Tout commence par un écran noir et une voix rauque qui prononce "I'm Max". Le ton est donné, Max est de retour et il n'est pas là pour déconner. Dès le premier plan du film, Miller se charge de faire revenir son mythe via une iconisation lourde de sens. Filmé Max de dos à côté de son bolide fixant un horizon désertique, c'est convoquer tout un inconscient collectif que le réalisateur se charge de faire revenir à la surface dès l'entame avant de lancer plusieurs bolides à la poursuite d'un Max qui fuit vers cet horizon.

    Toute cette accroche sera au coeur de la thématique du film et de l'espoir qui habitera chacun des personnages. Car basiquement, Fury Road représente une inlassable fuite vers l'avant pour échapper à la menace représentée par le bad guy, Immortan Joe. Ce dernier représente immédiatement la figure du mal, opprimant les faibles en distribuant de manière rachitique les réserves d'eau, entretenant un culte de sa personnalité qui lui permet d'envoyer ses soldats se faire tuer sans broncher,... Tout au long du film, la société que contrôle cet individu révèle sa froideur, son totalitarisme. Et au milieu de tout ça, une femme, Furiosa. Symbole de tout un peuple en souffrance, harassé de ce monde de brute, cherchant à s'accrocher à la moindre trace de civilisation, d'humanité. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si les personnages s'appuient à chaque fois sur les ruines de l'ancienne civilisation pour s'en sortir (un arbre mort qui leur permet de s'extirper du sol boueux, un pylone électrique qui signale la fin du voyage,...). Furiosa enlève pour cela les donneuses de vie d'Immortan Joe et le prive ainsi de descendance, bien décidé à leur offrir cet espoir qu'elle entrevoit de l'autre côté de ce désert infini. Et c'est là que le personnage de Max intervient et met fin à une fuite devenu vaine. L'espoir et le salut se situe depuis le début à la source (d'eau, de vie). Ce voyage retour symbolise à la fois l'avancée morale de Furiosa, qui pour la première fois affronte Immortan Joe face à face, mais également sa prise de conscience sur le monde qui l'entoure, et sur le fait qu'on ne peut pas revenir en arrière. Il faut avancer et ne plus chercher à se raccrocher aux ruines du passé. Et cette prise de conscience, elle l'effectue grâce à Max.

    Beaucoup s'accorde à dire que Max est transparent, ne s'impose pas assez face à Furiosa mais que serait devenu Furiosa sans Max? Les deux personnages se complètent admirablement tout au long de l'aventure. D'un côté, cette femme prête à tout pour retrouver ce paradis duquel on l'a tiré, et de l'autre, cet homme déviant, hanté par la mort de sa famille, qui semble avoir laissé ce qui existait de lui s'en aller. Max ne perd d'ailleurs pas tout de suite sa muselière en présence de Furiosa mais va peu à peu réussir à s'en défaire en même temps qu'il adhère à une cause qu'il croyait avoir abandonné définitivement. Et tout est construit autour de ces deux personnages qui vont mutuellement s'entraider pour finalement trouver chacun à leur sens, la plénitude. Cette plénitude, elle est trouvée par deux fois. Tout d'abord lors de la transfusion sanguine de Max, qui rend à Furiosa la vie qu'elle a elle même rendu à Max. Ensuite, par un seul regard entre les deux personnages. Furiosa, s'élevant tout en haut d'une société qui pourra progressivement commencer à se reconstruire et Max, s'éclipsant au milieu de la foule telle une légende s'enfonçant toujours plus dans l'inconscient collectif. C'est à la fois d'une simplicité et d'une beauté ahurissante. Et tout le film est construit de la sorte. Tout le background, tout les personnages sont représentés par les objets qu'ils portent, par la peur ou la pitié qu'ils inspirent, par leur design,... C'est tout un monde que batit George Miller à la simple puissance de ses images. Du cinéma dans tous ce qu'il représente de plus pur. Et je n'ai même pas évoqué les séquences d'actions...

    La première chose qui peut faire peur quand on évoque une course poursuite de deux heures, c'est la répétition. Comment réussir à se renouveler sur deux heures quand on va à un rythme aussi effréné? Et bien cette crainte est balayée d'un revers de main grâce au génie qu'impose encore George Miller. Que ce soit les chorégraphies, en constante inspiration, les situations, la mise en scène, le vecteur narratif même de certaines séquences d'actions, qui parviennent à poursuivre l'histoire en même temps qu'elles s'exécutent, tout bénéficie d'une maîtrise absolument hallucinante. En limitant au maximum l'utilisation des CGI (Miller va encore une fois à l'encontre des méthodes actuelles) et en faisant preuve d'une lisibilité et d'un sens du spectacle inégalé, le cinéma d'action trouve avec Fury road un nouvel ambassadeur, qui ringardise instantanément tout les essais effectués dans le genre depuis... depuis ... Je n'arrive même plus à me rappeler quand.

    Bilan:

    Mad Max fury road, c'est du cinéma comme on en fait plus. Beau, intense, violent, intelligent, très subtil dans son analyse de la société, le dernier chef d'oeuvre de George Miller se permet de ringardiser instantanément tout blockbuster sortis depuis des lustres. Une pépite comme ça, ça mérite des applaudissements et un triomphe au box office s'il vous plait. Je n'attends qu'une chose en ce moment, un deuxième visionnage.
    bokan
    bokan

    4 abonnés 4 critiques Suivre son activité

    1,0
    Publiée le 18 mai 2015
    Ce n'est pas un film mais juste une course poursuite feu d'artifice de 2h. Prenez-en 5 min au hasard, faites une boucle et vous aurez le film entier. Vrooom vroom... un gentil, bim bam boom, vroom vroom, des bombasses, vroom vroom, boom des méchants... et ainsi de suite. Même les actions sont répétées, il doit y avoir une dizaine de plans avec un gars qui s'élance d'un véhicule à l'assaut d'un autre avec une (ou deux) lances explosives à la main. Une bonne trentaine de plans où le pilote se décide à appuyer plus fort sur l'accélérateur, ou qu'il découvre une vitesse plus rapide qu'il n'avait pas encore pensé à utiliser. Comme souvent les distances entre véhicules sont aléatoires. On voit un poursuivant se rapprocher rapidement du leader, gros plan sur le leader, deux héros s'y affrontent, quelques plans plus tard le poursuivant est toujours à la même distance, toujours en train de se rapprocher aussi vite... c'est usant. Bref, un navet incohérent sans la moindre intrigue, sans aucune finesse.

    Pourtant la découverte de l'univers dans les 5 premières minutes annonçait quelque chose de sympa.
    Je mets une étoile car les décors, les véhicules et l'univers en général sont superbes, la palette de couleur bien trouvée, les trucages réussis et les nanas super mignonnes,
    L?c!s_H00d
    L?c!s_H00d

    163 abonnés 391 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 27 mai 2015
    Enfin vu le film que j'attendais le plus cette année ! "Mad Max : Fury Road" est un "blockbuster" époustouflant et sans limites ! 25 ans après la trilogie initiale, George Miller ("Happy Feet 2") revient au cinéma d'action avec un Max Rockatanski au meilleur de sa forme. Ce long-métrage américano-australien est un chef d'œuvre du genre qui tient ses promesses. Mad Max : Fury Road repousse les codes du cinéma d'action en nous offrant des séquences grandioses et vraiment spectaculaires ! Le réalisateur nous entraine dans tout un univers à part entière sans nous perdre sur la route ! Le scénario post-apocalyptique est d'une grande qualité d'écriture malgré des personnages secondaires pas très développés psychologiquement. L'histoire est originale et magnifiquement mise en scène. Certes je regrette un peu des enjeux peux efficaces et une fin assez "prévisible" mais ce n'est vraiment pas pour cela que je comptais aller voir ce long-métrage. J'ai quand même été conquis au plus au point. La réalisation de G. Miller est d'une esthétique particulièrement recherchée. Tant au niveau de la composition des couleurs qu'au niveau des mouvements de caméra. Ils sont fluides et les travellings d'une grande efficacité. Elle nous entraîne dans cette course poursuite intense et éprouvante avec une virtuose sans pareille. Les scènes d'actions sont incroyablement bien rythmées, jouissives et aidées par des effets-spéciaux sensationnels et ultra-réalistes ainsi qu'une 3D efficace. Mon cœur battait à cent à l'heure durant toute la projection et à la sortie de la salle j'étais vraiment tout rouge !! Aucun temps mort, aucune grosses coupures de rythme se fait ressentir et ne nous est accordé. Ses séquences magnifiques sont accompagnées par une bande sonore forte, puissante et revigorante. Elle est d'ailleurs souvent reprise en boucle en boucle mais elle est d'une grande inventivité musicale. Elle contribue à former l'ambiance de ce blockbuster audacieux. Le casting est quant à lui très bon : Tom Hardy ("Locke") reprend le rôle de Max laissé par Mel Gibson et l'incarne à son tour avec force et crédibilité. Sa prestation est très convaincante durant tout le long du déroulement. Charlize Theron ("Hancock") est elle aussi très convaincante dans son personnage d'Imperator Furiosa. Vient ensuite les protagonistes secondaires : Nicholas Hoult ("X-men : First Class") est excentrique tout comme son personnage ; Zoë Kravitz est magnifique à l'instar des autres jeunes filles plus présentes à l'écran. A savoir : Rosie Huntington-Whiteley ("Transformers 3"), Riley Keough, Megan Gale et Courtney Eaton. Toutes sont plaisantes à voir et crédibles. Puis Immortan Joe interprété par un bon Hugh Keays-Byrne ("Mad Max 2 : Le Défi") mais qui n'est pour moi pas assez charismatique et imposant. Son personnage est assez vite expédié mais n'en reste pas moins puissant dans le fond.
    Pour finir, ce nouveau "Mad Max" est un divertissement d'une très grande qualité qui n'ennuiera personne. Sans doute l'un des meilleurs films de 2015 et l'un des meilleurs "blockbusters" de ces dernières années.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top