Mon compte
    Ponyo sur la falaise
    note moyenne
    4,1
    11135 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Ponyo sur la falaise ?

    583 critiques spectateurs

    5
    214 critiques
    4
    203 critiques
    3
    72 critiques
    2
    63 critiques
    1
    20 critiques
    0
    11 critiques
    Gaga-Mathieu
    Gaga-Mathieu

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 27 critiques

    5,0
    Publiée le 16 juillet 2010
    Le Meilleur Film d'animation chinois ou japonais je ne sais pas trop ^^ mais il est magnifique je m suis dit au debut bof apres je l'est regarder et j'ai adorer et je le regarder encore je ne m'en lasse pas
    Supernono74
    Supernono74

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 413 critiques

    3,5
    Publiée le 8 janvier 2011
    Voir un Miyazaki c'est l'assurance de s'évader et de rentrer dans un monde atypique, souvent touchant, nous faisant retrouver notre âme d'enfance. Et même si Ponyo ne se hisse pas au même niveau qu'un Totoro il n'empêche qu'il reste un film d'une grande poésie.

    S'il n'atteint pas le niveau des autres oeuvres de "maitre Miyazaki" c'est peut-être qu'il nous surprend moins, des ficelles déjà utilisées dans les précédents films, notamment je dirais pas mal de choses inspirées du Chateau ambulant, entre un sorcier, les serviteurs du méchant ressemblant là encore à d'étranges masses spongieuses, un personnage qui change de forme selon les moment, c'est du réchauffé.
    On pourrait aussi reprocher une trop grande innocence, la plupart des individus ne semblent pas outre mesure surpris par les évènements mystérieux qui se déroulent devant eux.

    Mais à côté de ça nous retrouvons toujours une animation superbe, le scénario bien que simpliste sent bon les contes de fées de notre enfance, le tout saupoudrer d'une moral sur l'acceptation des autres et puis....et puis tout simplement c'est du Miyazaki et cette magie, cette étrange alchimie qui fait qu'on se laisse prendre au jeu.

    Bref un Miyazaki peut-être trop enfantin, trop facile, mais ça reste un vrai moment de plaisir et de détente.
    Cocobusiness
    Cocobusiness

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 382 critiques

    2,5
    Publiée le 3 mai 2009
    Ponyo sur la falaise, 2008, film d’animation de Hayao Miyazaki. Le vieux maître s’adresse ici clairement aux 5 – 10 ans, avec des dessins simples et lumineux, une histoire gentillette qui offre des scènes de tous les jours et des personnages bien identifiables. Les enfants étaient d’ailleurs très sages dans la salle. Mais cette qualité pose les limites de l’œuvre : les adultes s’ennuient rapidement, car on ne retrouve pas ici les différents niveaux de compréhension qui faisaient la richesse du Château ambulant ou de Chihiro. Un peu Andersen, avec la Petite Sirène, plus Pixar avec Némo, Miyazaki offre finalement un conte trop Disney. Dans la version doublée en français, la musique tonitruante écrase en outre beaucoup de dialogues. Les amours du petit garçon et du poisson rouge qui devient petite fille sont certes sympathiques, et certaines scènes très touchantes, comme les vieilles dames de la maison de retraite (qui jouxte, belle idée, une petite école). Mais d’autres sont trop longues, comme celle du bateau-jouet après le tsunami, ou répétitives, comme les vagues dessinées en gros poissons menaçants. Au début, très joli ballet des méduses, et seule scène vraiment drôle, la communication de Susuke et sa maman avec le papa qui est en mer. Manque de fantaisie et d’un brin de noirceur…
    GodMonsters
    GodMonsters

    Suivre son activité 1 081 abonnés Lire ses 2 645 critiques

    5,0
    Publiée le 13 juin 2010
    Excellent ! Un film incroyablement mignon, j'ai passé un excellent moment ! L'imagination de Myazaki est sans limite. Je vous le conseille.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 6 mai 2010
    J'adore! Trop bien!
    _Gekko_
    _Gekko_

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 87 critiques

    3,5
    Publiée le 17 janvier 2011
    Avec son dernier long métrage en date, Hayao Miyazaki l'un des maitres de l'animation japonaise, signe en quelque sorte, un retour aux sources. Et de ce fait, on retrouve toute la légèreté et la candeur qui faisaient le charme de ses premières oeuvres.
    Ponyo sur la falaise, est incontestablement, un film qui s'adresse aux enfants. Mais également aux adultes qui aiment, sans scrupule, retomber dans cette tendre période de la vie.
    Sur ce point là, on peut affirmer que le cinéaste excelle: en l'espace d'1h40, on a des yeux de gosses. On est complètement émerveillé et subjugué (à l'instar de Ponyo qui goûte et découvre les plaisirs de la vie terrestre) par cette relecture de la Petite Sirène, le célèbre conte d'Andersen.
    Dans l'ensemble, c'est drôle, mignon, beau et touchant. Le rendu visuel qui adopte un style mêlant aquarelle et pastel se révèle sublime et en phase avec cet univers innocent. L'animation et la mise en scène sont juste exemplaires, Miyazaki est coutumier du fait, ce n'est pas un secret.
    Ceci dit je porte un regard plus critique à propos des trente dernières minutes (au moment où ils doivent retrouver Lisa), qui sont en deçà du reste du métrage. C'est dommage, puisque tout ce qui précède cette scène, est tout simplement parfait.
    En fait, j'ai eu la fâcheuse impression que l'histoire et ses enjeux ont été réduit au strict minimum, qu'au final ça racontait pas grand chose.
    Par contre, j'ai rien à redire sur la composition de Joe Hisaishi, il se renouvèle avec brio, puis il est en très grande forme.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 29 juillet 2010
    Pas le meilleur, mais la beauté des personnages est bien mise en avant, on ne critiquera jamais le choix de l'histoire.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 24 avril 2009
    Un tout petit 3 étoiles, parce que en vérité je dois dire que je mets plutôt 2 étoiles et demie. Très difficile à noté. J'ai trouvé cette histoire bien, le son excellent, les couleurs un peu trop clair, la musique excellente (comme dans tous les films du même réalisateur exc: mon voisin Totoro) et le reste pas mal. Je ne mets pas les quatres étoiles parce que je n'ai pas trouvé que c'était un pur "chef d'oeuvre" mais je ne suis vraiment pas déçu.
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 2 292 critiques

    4,0
    Publiée le 30 avril 2020
    J'aurais adoré avoir une mère comme ça. Elle est volontaire, dévouée, ne s'en laisse pas conter, elle aime les autres. Il a bien de la chance Sosuke. Petit garçon débrouillard qui recueille un poisson à forme humaine. Ponyo, donc. Elle aussi, c'est un cas. Elle est affectueuse, rigolote, agitée, elle adore le jambon. C'est ce trio qui rend Ponyo sur la falaise terriblement attachant. On aimerait ne jamais les quitter. Ne jamais les voir vieillir. Si Miyazaki en veut fortement à l'être humain coupable de polluer les océans, il ne l'accable pas pour autant. Le souhait de Ponyo de devenir humaine quitte à renoncer à ses pouvoirs magiques l'atteste. Il y a du bon en chacun d'entre nous. Sosuke aide Ponyo qui aide deux naufragés sur leur canot. Lisa s'occupe des vieillards dans leur hospice. Un dernier mot sur la qualité de l'animation : elle est sublime. Même sur des petits riens : du miel qu'on laisse couler dans du thé ou le reflet de Sosuke et Ponyo à travers l'eau. J'admire un tel souci du détail. Maintenant, je n'ai qu'une seule envie. Moi aussi, manger un plat de nouilles avec du jambon et des œufs. C'est malin.
    Artriste
    Artriste

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 336 critiques

    3,5
    Publiée le 25 août 2022
    Long-métrage d'animation du studio Ghibli écrit et réalisé par Hayao Miyazaki, Ponyo Sur La Falaise est une belle œuvre plutôt destinée à un jeune public. L'histoire prend place dans un village côtier et nous fait suivre la rencontre entre un garçon de cinq ans et un poisson rouge au visage humain. Ce scénario aussi original que surprenant nous plonge pendant une heure quarante dans une aventure se déroulant entre terre et mer agréable à explorer. Les péripéties sont nombreuses ce qui fait qu'on ne s'ennuie pas malgré un ton assez enfantin qui aborde des sujets pourtant matures. Tout le sel de ce récit provient de ses personnages hautement sympathiques à commencer par les deux adorables enfants que sont Sôsuké et Ponyo. Les autres rôles sont tout aussi appréciables que ce soit Lisa, les vieilles dames et même l'antagoniste Fujimoto. Tous ces individus nous offrent des échanges mignons, notamment via la relation pleine d'amour entre le garçonnet et le poisson. L'intrigue se déroule dans un univers très coloré et bénéficie d'une direction artistique vraiment jolie, aussi bien au niveau des personnages que des décors, avec une mention spéciale pour l'étendue d'eau et ses vagues. Ces images sont accompagnées par une b.o. de bonne facture bien qu'elle ne soit pas mémorable. La fin pour sa part est satisfaisante et vient mettre un terme à Ponyo Sur La Falaise, qui pour conclure, est un film possédant de belles qualités mais qui contentera d'avantage les plus jeunes que les adultes.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 10 mars 2013
    Très beau film, sur tout les plans. Quoique une certaine sensibilité à l'écologie et "mignon-attitude" aideront grandement à aprecier pleinement le film.
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 413 abonnés Lire ses 1 502 critiques

    3,5
    Publiée le 12 juillet 2020
    Fable écologique, récit initiatique, mélange d'humour et de fantastique, "Ponyo sur la falaise" est un film foisonnant et complexe, qui veut autant parler aux adultes qu'aux enfants. À vouloir jouer sur autant de tableaux, le film se révèle inégal : les pistes sont multiples et sont menées avec plus ou moins de clarté. Si la piste familiale est très compréhensible, elle se révèle parfois faible et infantilisante – notamment quand Ponyo prend une apparence humaine. L'épaisseur que prend le film vient de sa dimension mythologique, parce que celle-ci comporte des zones d'ombre inhérentes à l’ambiguïté du sorcier Fujimoto : bon ou mauvais, le film ne tranchera jamais et ce doute contamine aussi la portée du discours écologique sous-jacent. On connaît le peu de goût de Miyazaki pour l'explicite –"Le vent se lève" en était d'ailleurs une preuve frappante" – et il est difficile de savoir où se situe le cinéaste dans le problème du rapport de l'homme à la nature. spoiler: Si le film comporte des visions implacables d'une mer polluée, le retour au calme ne peut en même temps passer que par la transformation définitive de Ponyo
    : en même temps qu'il faille admettre la culpabilité de l'homme, il semble impossible d'imaginer un monde où la nature régnerait seule. Le film est ainsi partagé entre un axe intime parfois touchant mais jamais bouleversant et une fable stimulante du fait de sa difficulté à être démêlée. Dans sa veine de films complexes, le maître de l'animation japonaise a fait mieux avec "Princesse Mononoké" mais il est toujours aussi inspiré et cohérent sur le plan visuel, les dessins pouvant être très simples quand le film se déroule sur terre et originaux lors des scènes sous-marines. "Ponyo sur la falaise" n'est donc pas une pièce majeure dans l'oeuvre du cinéaste mais elle est suffisamment retorse pour mériter d'être vue.
    maxime ...
    maxime ...

    Suivre son activité 126 abonnés Lire ses 1 933 critiques

    4,5
    Publiée le 12 avril 2020
    La Princesse Mononoké a été le premier film que j'ai vu du Studio Ghibli il y'a maintenant une dizaine d'années et le choc ressentit m'a depuis repousser dans sa direction à de nombreuses reprises. Ponyo sur la falaise à été le second long métrage de ma vie et pourtant je ne l'avais jusqu'ici jamais revu. Il faut dire que j'y avais été beaucoup moins sensible. Son format étant aussi très éloigné du premier que se soit dans le ton mais aussi de pars sa forme ( couleur, dessin etc ... ) m'avais laissé sur le carreau. A 17 - 18 ans ont passe parfois à coté de certaines choses car elle nous ramène à ce qui nous est proche. Une décennie plus tard on cesse de fuir, dans mon cas toujours.

    Pour toutes ces raisons c'est avec beaucoup d'émotions que je renoue avec Ponyo aujourd'hui. La tendresse de ce long métrage m'a beaucoup fait sourire. Miyazaki conte son histoire et laisse une marge à l'interprétation et magnifie tous son geste de part la même occasion. Les personnages sont stupéfiants et amènent de l'espoir !

    Un très grand film.
    Jerem69tt
    Jerem69tt

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 1 549 critiques

    3,0
    Publiée le 16 octobre 2021
    Pas le film le plus poussé ou celui ayant le plus de poids dans la palette du studio, Ponyo visera plus facilement un public plus jeune. En effet, il n’y a pas la même profondeur de message, c’est plus sommaire. Et pour autant, c’est plaisant à regarder car assez gentillet et plein de bonne humeur avec ces deux enfants qui ont toujours le sourire.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 11 avril 2016
    Certainement pas le plus connu et le plus apprécié des Miyazaki, Ponyo n'en est pas moins un véritable bijou: touchant poétique et magique !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top