Mon compte
    Henry Poole Is Here
    note moyenne
    2,7
    98 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Henry Poole Is Here ?

    24 critiques spectateurs

    5
    6 critiques
    4
    3 critiques
    3
    1 critique
    2
    3 critiques
    1
    6 critiques
    0
    5 critiques
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 3 896 abonnés Lire ses 6 critiques

    2,5
    Publiée le 3 janvier 2013
    Un beau film avec une belle histoire et des acteurs très bon, un film qui aborde un thème assez fort et dont chacun se fera sa propre opinion.
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile

    Suivre son activité 250 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 12 avril 2018
    Difficile de rester insensible face au personnage d'Henry Poole. Un homme dégageant une profonde tristesse, de la colère et du dénie. En attendant sa dernière heure, il se noie dans l'alcool et la solitude, marchant sur les traces d'un passé lointain. Mais le destin place sur sa route les bonnes personnes, celles qui sauront lui faire ouvrir les yeux et voir ce qui n'est pas visible. Car selon Mark Pellington, le vrai miracle n'est pas spécialement le fait de guérir d'une maladie incurable, recouvrer une parfaite acuité visuelle ou même la parole, c'est la vie elle-même. D'une trace sur un mur découle un espoir collectif, un grand moment de solidarité. Ce film est une bouffée d'oxygène. Nul besoin de croire en Dieu pour en apprécier toute la teneur bienfaitrice. 1h30 de baume au cœur, ce n'est pas déplaisant. Pas de grand spectacle, juste une petite parenthèse d'humanité. Je tiens à saluer la prestation de Luke Wilson, bouleversant d'interprétation, aux côtés de sa partenaire de tournage, Radha Mitchell, touchante et intentionnée. Une petite pépite insoupçonnée que je recommande à quiconque détient un tant soit peu de sensibilité. 4/5
    C.Dervaux
    C.Dervaux

    Suivre son activité 102 abonnés Lire sa critique

    1,0
    Publiée le 19 juin 2010
    Il est vrai que Henry Poole is here est un film plein de bons sentiments et pas forcement inutiles,mais l'on aurait aimer avoir plus de rebondissements car la fin est malheureusement connue dès le début du film. Luke Wilson est cependant remarquable,gère totalement son changement de registre.
    NammJones
    NammJones

    Suivre son activité 62 abonnés Lire sa critique

    1,0
    Publiée le 11 février 2009
    Je ne dirais pas que ce film ne présente aucun intérêt mais ce n'est pas loin de ça.
    On s'ennuie, le scénario est tracé sur des rails.
    Même si on ne comprend pas tout dès le début, on devine très vite la finalité de cette histoire.
    Marion F
    Marion F

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 128 critiques

    5,0
    Publiée le 18 janvier 2009
    Un film que j'ai adoré. C'est vrai que ça ressemble pas à Luke Wilson mais c'est aussi bien. Touchant !
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 2 juin 2011
    Pas de fiancée, ni de mère autoritaire. Pas un voisin mais plusieurs voisines. Merci pour ce synopsis à côté de la plaque. Sinon le film est sympathique, sans aller jusqu'à l'Oscar, les acteurs jouent très juste et son touchants même en Français, le doublage est assez réussi. Le peu de dialogue est comblé par la réalisation. Film ironique lorsque l'on que l'acteur principal est un dépressif qui a tenté plusieurs fois de se suicider. A voir.
    Flavien Poncet
    Flavien Poncet

    Suivre son activité 176 abonnés Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 26 février 2009
    Lorsque Mark Pellington, auteur du grand clip pop rock «U2 3D», décide d’œuvrer pour le cinéma indépendant américain, il en résulte «Henry Poole is here» (USA, 2008). L’éponyme Henry Poole est un homme seul, au visage sombre. Sous un climat radieux (qui ne tombera pas, même pendant les nuits éclatantes), Henry Poole intègre un modeste quartier américain, comme il en existe par centaine dans les séries américaines, et achète une maison où manque un mur. Sous les ordres de l’agent immobilier, le mur est rebâti. Sur son front, une tache. La voisine d’Henry Poole voit dans cette vulgaire tache la trace d’une présence divine. Reproduisant le miracle du saint Suaire, cette salissure anodine dessine les contours du Christ. Henry Poole, que le film révèle atteint d’une maladie mortelle, se confronte, à travers le mur, à la présence de Dieu en son foyer. Par cette métaphore aux accents grotesques, Pellington entend interroger la foi. Et comme la foi, aux Etats-Unis, pays érigé sur le principe du Capital, ne peut concevoir son élévation sans en vendre ses bienfaits, Pellington donne à son conte une allure clinquante et aguicheuse. Basé sur l’esthétique du scopitone (le film a par ailleurs proposé un concours Myspace pour élire la meilleure chanson d'après le «pitch» du film), «Henry Poole is here» fait de la foi un gadget, une trace de rien, rien moins qu’une chiure sur le mur. De là, et Pellington réussit à le faire croire à son personnage désespéré, la foi s’expose comme une révélation manifestée par un simple signe. Exit les propos de Saint Thomas d’Aquin et les films de Rossellini, Pellington croit en Dieu et, pour lui, Dieu est en s’imposant ou n’est pas. Le ton mou du film, dû en grande partie à cause de la mièvrerie des sentiments et de l’expression funeste dont Luke Wilson ne démord pas, s’adjoint à une caricature de la foi religieuse. Et tout cela baigne dans un soleil somptueux, bassin idyllique pour que surgisse, par une divulgation médiocre, la volonté de Dieu.
    JeremGar
    JeremGar

    Suivre son activité 58 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 15 avril 2009
    un film sorti de nul part! jamais entendu parler, mais quel gifle! Luke Wilson est prodigieux dans ce role...Un film dans lequel la sensibilité du spectateur est rudement mise à l'épreuve. Une vraie leçon de simplicité, un sujet poignant, une dose de féerie (magie ou croyance selon chacun). Bref, à voir absolument!
    aldanjah
    aldanjah

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 705 critiques

    1,0
    Publiée le 21 janvier 2009
    Une "sacrée" bouse.. Ce film est censé nous faire réfléchir sur les vertus de l'espoir : le miracle peut-il avoir lieu si on y croit pas ? Bref, un coté religieux soulant. On a l'impression qu'il ne se passe rien : Le personnage principal (triste à mourir) met 45 minutes avant de dévoiler sa maladie soit-disant incurable. Des miracles bidons. Un happy-end nul. A éviter.
    rom1parker
    rom1parker

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 311 critiques

    2,5
    Publiée le 20 septembre 2009
    Film très convenu mais devant lequel on passe un bon moment. La fin est vraiment prévisible et on aurait peut-être aimé un peu plus de rebondissements dans un film assez prévisible, dommage !
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 336 abonnés Lire ses 10 critiques

    1,0
    Publiée le 1 avril 2021
    C'est littéralement l'histoire d'un homme qui doit faire tomber une maison sur lui pour obtenir un deuxième avis sur le diagnostic d'une maladie en phase terminale. Il s'avère qu'il n'a jamais été malade du tout. La mystérieuse maladie qui le tuait et le rendait plus beau tout au long du film s'est avérée être une véritable imposture. Tout comme ce film est une imposture totale. Le reste de l'intrigue n'est que de la camelote empilée sur cette fausse histoire. Toute conversation rationnelle que le film essayait d'avoir avec le public s'effondre complètement lorsqu'il est révélé que tout le film n'est qu'une arnaque. La musique mérite une mention spéciale et du mépris. La plupart des grands moments d'émotion ne sont que des montages où l'on entend des chants folkloriques celtiques féminins tandis que le personnage principal regarde un coucher de soleil, passe sous un pont pour retrouver des souvenirs d'enfance ou regarde simplement le toit d'une maison tandis que le public est laissé à lui-même...
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 23 juillet 2009
    L'affiche me faisait espérer un film d'auteur atypique. C'est avec une image dépouillée que le réalisateur confronte l'athéisme d'un condamné et la foi absolue de son voisinage, qui n'en démord pas: le mur de son jardin est un suaire. Un Saint-Suaire. Vint a lors l'interrogation principale à l'athé de base: veut-on nous faire croire que Dieux existe? que les miracles existent? Malheureusement, se dresse fièrement une réponse affirmative. On a beau espérer tout le film, lent et ennuyeux car plutôt vide, qu'on nous assène d'un doute salutaire, mais il n'en est rien. En fait on abdique assez vite à ce que le cinéaste n'impose pas sa foi, à ce que le dilemme s'étende. Et là aussi réside le problème: il n'y a pas de demi-religiosité, c'est on y croit ou on se casse. Ce sera alors jonché de banalités, de dialogues surfaits et autant superfétatoires. Voire écœurants. A ce qu'on nous présente comme des miracles indéniables, comme une jeune fille quasi-aveugle qui recouvre la vue parfaitement, jamais une contradiction scientifique ne s'impose, pas même à la toute fin (ne lisez pas ce qui suit si vous voulez vraiment voir Henry Poole...), on ne nous parle scientifiquement de la guérison du morbide patient... En somme, des images léchées, une banalisation de la foi (et pourtant je suis athé), et surtout un parti pris radicalement, le terme est juste, radicalement religieux. La fin est énorme de niaiserie. Une étoile pour le soleil!
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 28 janvier 2009
    Un film a ne pas mettre entre toutes les mains, mais pour ceux qui sont ouverts un minimum, ça peut être une belle parabole. Bien que le film soit en decrescendo, il faut avouer que la première heure est touchante, le décor californien, leur mœurs, leurs conversations... tout est vraiment bien mis en scène avec un réalisme bluffant. Même l'humour de Luke Wilson arrive a faire mouche malgré l'ambiance triste et tendue, ce qui permet d'enchainer les minutes de façon plaisante. La dernière demi-heure se casse la gueule avec un surplus vraiment décevant, qui sabote tout ce qui a été construit, mais dans l'ensemble ce film simple et touchant vaut le coup.
    seivy
    seivy

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 4 critiques

    1,0
    Publiée le 3 mai 2011
    Les acteurs sont bons, l'image est plutôt jolie... ça vaut bien 1 étoile ça.
    Pour ce qui est du contenu, et bien ce film est fait pour les chrétiens à l’ego sur-dimensionné, ou au contraire, à ceux dont la foie est branlante et qui ont besoin d'une piqûre de rappel. Au final, reste un film à l’arrogance et à la suffisance religieuse tout simplement astronomique (ou miraculeuse, c'est selon...), sans le moindre rebondissement, il se contente de montrer du doigt ce "pauvre" athée, perdu et mourant (oui, dieu n'y va pas avec le dos de la cuillère quand il s'agit d'aiguiller les malheureux moutons s'étant égarés de leur trajectoire divine) qui, têtu comme un âne, ne souhaite pas se faire harceler par la totalité de son voisinage bien décidé à lui apprendre la vie.
    Conclusion, ce film est proche du scandale, je vais le conseiller à quelques personne je pense, parce-qu’un film presque aussi arrogant et nombriliste que la saint bible... et bien c'est pas tout les jours que l'on voit ça !
    joachim_thibout
    joachim_thibout

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 37 critiques

    5,0
    Publiée le 28 janvier 2011
    absolument ge-nial ! bon, meme si j'aurais aimé voir une fin plus dramatique, il se dégage de ce film une dose fraiche et positive qui vous suivra pour la journée entiere ! a voir ! encore un petit ovni sorti directement en DVD !
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top