Mon compte
    Bellamy
    note moyenne
    1,9
    745 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Bellamy ?

    195 critiques spectateurs

    5
    7 critiques
    4
    37 critiques
    3
    13 critiques
    2
    51 critiques
    1
    42 critiques
    0
    45 critiques
    ManoCornuta
    ManoCornuta

    Suivre son activité 132 abonnés Lire ses 2 477 critiques

    2,5
    Publiée le 11 juin 2022
    La rencontre entre Depardieu et Chabrol, pour savoureuse qu'elle s'annonçait, ne tient pas en définitive toutes ses promesses. Sur une intrigue construite dans une atmosphère effectivement très évocatrice de Simenon, le film peine à trouver le ton juste, le propos de Chabrol perdant de sa traditionnelle acidité par manque de verve, et Depardieu assurant une espèce de service minimum. La relation avec Cornillac est assez belle, de même que le personnage de Marie Bunel, en revanche les seconds rôles n'apportent pas grand-chose à une histoire troussée de grosses ficelles.
    Ricco92
    Ricco92

    Suivre son activité 124 abonnés Lire ses 1 858 critiques

    2,5
    Publiée le 19 juin 2020
    Claude Chabrol était connu pour être un bon vivant. Réaliser un film avec Gérard Depardieu (avec qui il n’avait jamais travaillé) a donc dû être un plaisir pour cet épicurien. On peut penser que l’expérience de tournage a présenté plus d’intérêt pour le cinéaste que le film en lui-même. En effet, si Bellamy est plaisant à suivre grâce au style si reconnaissable du metteur en scène et à un casting talentueux (même si on peut trouver que Clovis Cornillac et Jacques Gamblin plongent parfois dans le surjeu), il est loin de faire partie des grands Chabrol à cause d’un scénario un peu bâclé. Effectivement, on a l’impression que le réalisateur se contrefiche de son intrigue policière et conclut son film de manière un peu brusque. Ainsi, Bellamy est à classer parmi les œuvres mineures du cinéaste sans faire partie pour autant des quelques nanars qu’il reconnaissait avoir tournés. On se disait donc en sortant de la salle que la prochaine cuvée de Chabrol serait plus marquante. Hélas, l’année suivante, la Grande Faucheuse nous enlèvera ce grand monsieur de la Nouvelle Vague.
    mickael l.
    mickael l.

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 73 critiques

    3,5
    Publiée le 23 novembre 2021
    Inspiré d'une histoire vraie le dernier Chabrol est bon . Certe il est lent , même mou parfois mais l'intrigue est excellente . Les acteurs sont très juste et je donnerai un petit plus à Gamblin qui joue son double rôle si on peut dire à merveille.
    Ced R
    Ced R

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 44 critiques

    0,5
    Publiée le 26 février 2009
    je ne donne meme pas une etoile à ce film tellement j'ai trouvé çà nul je me suis endormi au bout de 20 minutes, adorant les films policiers j'ai trouvé celui ci particulièrement plat, mou, creux, vieillaud, le scénario ridicule, l'intrigue aucune,le dénouement inexistant,la fin à chi.....complétement bidon qui ne finit sur des interrogations, non vraiment je prefère encore regarder mimi mathy le soir devant la télé tellement l'intrigue est meilleure, bref l'un des pires films que j'ai vu depuis c'est dix dernières années et encore je suis gentil, a fuir !!!!!!!!!!
    defleppard
    defleppard

    Suivre son activité 167 abonnés Lire ses 2 792 critiques

    1,0
    Publiée le 22 septembre 2009
    Ah j'imagine Claude sortir de chez lui , Chabrol de son nom , acheter son journal au kiosque du coin . Quel ennuie me direz-vous , je suis d'accord c'est comme la plupart de ses films . Bellamy en fait plus que parti !
    halou
    halou

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 1 532 critiques

    3,0
    Publiée le 13 septembre 2011
    Chabrol en collaboration avec Depardieu, ou l'inverse, donne naissance à un personnage intéressant et complexe, Bellamy. Manque de rythme, un Cornilac surjouant (donc mauvais) mais un ensemble qui se dévoile doucement en font un Chabrol assez bon mais sans réel plaisir pour le spectateur.
    JeremGar
    JeremGar

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 1 561 critiques

    1,5
    Publiée le 9 octobre 2011
    Un film policier assez (trop) mou. L'histoire semble vide et le spectateur s'ennuie. C'est dommage car l'aspect psychologique paraissait intéressant.
    Eowyn Cwper
    Eowyn Cwper

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 1 980 critiques

    2,5
    Publiée le 4 juin 2020
    → https://septiemeartetdemi.com/

    À l’occasion de son dernier film, Chabrol collabora avec Depardieu pour un résultat qui aurait manqué au palmarès de l’acteur en état avancé de formatage. De nouveau représenté en personnage entier, assez pagnolesque, il incarne une sorte de Maigret à la retraite rempli de flashbacks à moitié camouflés, qui semble toujours avoir été là, dans le pays des maisons qui sentent le frais, où les airs de Brassens flottent encore, & dans un milieu semi-rural où l’acteur n’est pas du tout dépaysé.

    La différence avec du Pagnol, c’est qu’ici jamais l’intrigue n’essaye de faire corps avec son histoire : très détachée même de son contexte potentiel, c’est un scénario humain à l’extrême qui brosse les tableaux parfois un peu trop symboliques de ses personnages aux noms d’ailleurs révélateurs (prononcer en français : Bellamy, Lellet, Lebas, Gentil, Bonheur & surtout le magnifique Sancho).

    Ensuite le vieux commissaire de Depardieu sort de sa chrysalide de star à la retraite pour ne garder de sa vie que l’intimité conjugale magnifiquement instaurée avec Marie Bunel : ils sont un couple intégral, discret, qui ne cherche pas à remplir des cases & sur lequel on peut compter pour équilibrer les affects & pas juste y foutre le bazar.

    À force de parler en énigmes, les personnages tissent aussi de forts beaux dialogues qui font un peu perdre de vue la vocation que Chabrol cherchait à remplir : la beauté de son art semble avoir été dosée en direct & l’on ne sait pas si l’on doit se laisser emporter par elle ou la trouver malhabile. À croire que l’insistance de Maigret – pardon, de Bellamy à étiqueter sa petite investigation d’ “enquête à titre privé” est une façon de faire un film policier sans police, mais sans non plus de vrai procédé qui puisse servir à la remplacer.

    Convaincant par myriades de petites touches, Bellamy est un film dont on sort sans savoir de quoi il a été question & en se demandant pourquoi le doute ne nous est pas venu plus tôt. Il sera mal remémoré mais, avec un peu de chance, redécouvert avec plaisir.
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 3 mai 2019
    Le « Bellamy » me fait penser au Midi, le légume vert enrichi de conservateur vu dans l’actu, ce nom de famille m’a attiré pour la culture, et donc ce commissaire bourgeois bedonnant tourne en rond son enquête criminelle solo, allez à l’ancienne mise en scène les flics dépassés qui cherchent à se réinventer. L’inspecteur chef Stephan Derrick est demandé à l’accueil comptoir des coéquipiers homologues égarés, quand même essoufflé à l’allure que va la marche à la Gérard Depardieu, c’était nul le « Bel-ami » de même consonance et étymologie. Le scénario très fourni en détail éparpillé m’a ennuyée grave, un petit-déjeuner appétissant et c’était trop cuit le repas de cuisson pour une durée de 1h50. L’avocat mûr plaidoyer de l’immaturité, il y en a qui se prenne pour « un misérable » dans le vieux style Chabrolien, magie magie déculpabilise son protégé nostalgique de Georges Brassens, quelle fin sans surprise pour le ptit frérot alcoolo.
    anonyme
    Un visiteur
    1,5
    Publiée le 11 août 2017
    Qu'il est triste d'avoir quitté Chabrol sur ce ratage. On sent très bien que Depardieu et lui ont passé plus de temps à table qu'à faire du cinéma, tant ce film complètement inerte nous parait avoir été fait en pensant à autre chose. On ne croit pas à ce commissaire en vacances en train de mener une enquête off. On ne comprend pas l'utilité du personnage de son frère, sinon pour digresser sans raison sur les problèmes personnels de ce flic bedonnant et endormi. Le personnage de Gamblin se veut complexe, mais il n'est q'embrouillé. L'enquête ne nous intéresse pas, la mise en scène est très paresseuse, la direction d'acteur molle, et les facilités narratives grosses comme des câbles sont bien loin des exigences habituelles de Chabrol. Au sortir de la projection je me suis dit "vivement le suivant" Hélas. Et il nous manque tant.
    Riddick59
    Riddick59

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 322 critiques

    2,5
    Publiée le 17 février 2010
    Ayant remarqué que je n'avais jamais encore regardé vraiment un film de Chabrol, je ne peux absolument pas dire, si ses précédents films étaient de meilleure qualité. En revanche, celui-ci m'a plu, de part sa façon de conter l'histoire, du soin apporté aux relations entre les personnages (avec à la clef une bonne performance du duo Depardieu/Cornillac, sans oublier la prestation de qualité de Marie Bunel), de la manière dont l'enquête est menée, les zones d'ombre laissées volontairement... Certes ce n'est pas un grand film, mais j'ai plutôt apprécié mon premier Chabrol, passé les 20 premières minutes un peu ennuyeuses.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 2 177 abonnés Lire ses 3 878 critiques

    4,0
    Publiée le 9 mars 2009
    Je n'ai vu de Chabrol que son dernier film que j'avais beaucoup aimé… ici Bellamy n'est pas mauvais mais m'a un peu moins marqué… intrigue policière très bien menée et puis cette atmosphère planante où l'on ne sait quel rebondissement peut arriver. On suit vraiment Depardieu (génial) dans tout ses déplacements, on essaye de comprendre avec lui… cette histoire dont au final l'on ne comprendra pas tout… et devant ce final…
    norman06
    norman06

    Suivre son activité 174 abonnés Lire ses 1 448 critiques

    1,0
    Publiée le 3 mars 2009
    Un Chabrol en petite forme, comme cela semble être le cas depuis quelques années. La faute en est à une intrigue bancale et banale, un ton pépère et faussement hitchcockien qui tient lieu de style, des dialogues ampoulés et verbeux et un Depardieu qui assure le minimum syndical. Le percutant auteur de la Nouvelle vague semble se mouler dans l'académisme d'un Delannoy. Où est passé le cinéaste du "Boucher" et de "La Cérémonie" ?
    dai72
    dai72

    Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 2 131 critiques

    0,5
    Publiée le 23 janvier 2010
    Je n'étais pas chaud pour regarder ce film et puis je me suis dit Chabrol-Depardieu, ça devrait le faire, eh bien finalement non, j'aurais dû rester sur ma première impression qui était la bonne, c'est un bon vieux film français durant lequel on s'ennuie et dont l'histoire ne vaut rien.
    Cinephille
    Cinephille

    Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 606 critiques

    2,5
    Publiée le 1 mars 2009
    Pour faire court Bellamy est un honnête telefilm sorti sur grand écran parce que c'est un Chabrol. L'histoire est un fait divers largement connu et réécrit. Elle se double d'une histoire elle ausi vieille comme le monde de rivalités entre deux frères et de psychanalyse de Prisunic sur ce sujet.
    Depardieu y est plutot bon, Gamblin carrément bon, et Cornillac qui s'enfonce de film en film dans des rôles sans intérêt,a dû oublier ce que interpréter veut dire. On passe un moment pas déplaisant. Comme on peut en passer sur son canapé quand le programme n'est pas mauvais.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top