Mon AlloCiné
    Avant l'aube
    note moyenne
    3,1
    849 notes dont 190 critiques
    répartition des 190 critiques par note
    16 critiques
    43 critiques
    71 critiques
    33 critiques
    17 critiques
    10 critiques
    Votre avis sur Avant l'aube ?

    190 critiques spectateurs

    scrabble
    scrabble

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 467 critiques

    4,0
    Publiée le 12 mars 2011
    dans les années 70 on avait Jean Yanne dans ses rôles odieux, aujourd'hui on a Jean-Pierre Bacri dans le même style avec autant de professionnalisme. la relève est assurée pour avoir des thrillers joués admirablement. la palme revient aussi à Vincent Rottiers, un jeune acteur qui a de l'avenir. un film bien cadré, bien filmé bref bien en tout. félicitations aux équipes techniques pour les magnifiques plans et un montage très réussi.
    ATON2512
    ATON2512

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 826 critiques

    3,0
    Publiée le 3 février 2015
    Un thriller intéressant autant par cette histoire en huis clos dans une nature redue hostile par l'isolement du à la neige . Que par la relation entre l'élève et son
    Pesant parfois ambigu . Très bien joué par JP Bacri (bien sûr!) et le jeune Vincent Rottiers .
    Seb_i1
    Seb_i1

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 72 critiques

    2,5
    Publiée le 14 mars 2011
    Un jeu d'acteurs doués, des scènes pas toujours raccords, une histoire magnifique mais les acteurs ne se livrent pas assez dans le script.
    J'aurai apprécié un entretien plus exhaustif avec Sylvie Testud, un zoom sur son personnage central, on l'a perçoit moins qu'on ne devrait. J'aurai aussi préféré une autre fin, pas forcement une happy end, mais une vrai fin ; on va au cinema aussi pour la fin, sinon à quoi bon tout mettre dans la bande annonce. Déçu.
    Christoblog
    Christoblog

    Suivre son activité 482 abonnés Lire ses 1 317 critiques

    3,0
    Publiée le 12 mars 2011
    Pour son deuxième film (je n'ai pas vu le premier : Barrage), Raphaël Jacoulot choisit une voie étroite situé quelque part entre Chabrol et Hitchcock.

    Il se rapproche du premier par l'acuité de sa peinture de caractère, et par la cruauté avec laquelle il expose la décomposition d'une famille. Quant à l'ombre du grand Alfred, elle plane sur tout le film qui entretient un air de faux/vrai suspense psychologique sur la longueur.

    Le film possède bien des qualités : une mise en scène élégante, précise, aux mouvements de caméra amples et souples, des acteurs perfomants (Bacri et Rottiers en tête). Il ne passe cependant pas un certain cap, à cause me semble-t-il d'une faiblesse structurelle du scénario : une fois de plus, on semble ignorer en France qu'écrire est un métier, différent de celui de réalisateur. L'histoire s'égare en effet dans des impasses improbables, quelques invraisemblances et approximations. Elle souffre aussi d'un manque de rythme, et la fin du film me semble un peu pagailleuse. D'autres critiques sur Christoblog : http://chris666.blogs.allocine.fr/chris666-298633-avant_laube.htm
    Thierry M
    Thierry M

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 2 435 critiques

    3,5
    Publiée le 2 mars 2011
    intrigues interressante, certes un peu lente mais qui tient la route grace a tous ce casting d'exeption.
    JCOSCAR
    JCOSCAR

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 1 100 critiques

    4,5
    Publiée le 8 mars 2011
    Avant l'aube est polar qu'on dévore image par image. Subtil, surtout dans les retenues entre l'excellent tandem Bacri-Rottiers suivit de Sylvie Testud en "colombo" pour dénouer cette intrigue. Un thriller qui monte en suspens jusqu'au sommet avec une parfaite réalisation!
    Guiciné
    Guiciné

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 1 033 critiques

    3,0
    Publiée le 2 mars 2011
    Un film au scénario pour le moins sans réel originalité, mais qui, paradoxalement, malgré une mise en scène nonchalante, arrive à nous tenir en haleine jusqu'au dénouement final, les acteurs sont tous convaincant et la musique sert de façon efficace certain moment sombre. Du beau boulot.
    annereporter94
    annereporter94

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 1 006 critiques

    4,0
    Publiée le 7 mars 2011
    Un thriller excellent, tout en retenue à l'image d'un Vincent Rottiers une nouvelle fois sidérant... même l'apparition de Sylvie Testud en fliquette un peu déjantée apporte un plus à un film déjà remarquable...
    PhilippeToile
    PhilippeToile

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 740 critiques

    3,5
    Publiée le 12 mars 2011
    Raphaël Jacoulot ne saurait renier les racines chabroliennes de son thriller tant sa peinture d’une certaine bourgeoisie de province évoque l’art du maître récemment disparu. Le scénario, très habile, confronte un jeune délinquant repenti et manipulé avec un patron hôtelier retors et lâche dans un superbe paysage de montagnes. Le duo, magnifiquement interprété par le juvénile Vincent Rottiers et Jean-Pierre Bacri plus bougon et cynique que jamais, est arbitré par une sublime Sylvie Testud qui joue malicieusement les Colombo en jupon. On se régale de ces numéros d’acteurs au service d’une intrigue subtile, mais on regrette une mise en scène qui manque un peu de rythme.
    bomsteie
    bomsteie

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 31 critiques

    4,0
    Publiée le 2 mars 2011
    Voici un thriller français très bien réalisé. Parfois un peu lent, certes, et au scénario assez sobres et classique, peut-être un peu daté. Mais il suffisamment fort pour tenir en haleine tout en était l’appât vers un film qui fouille les rapports sociaux entre un jeune gars un peu simple et une famille de bourgeois égoïste. Un coup de chapeau particulier à la direction d’acteurs et à l’interprétation : Bacri, savoureux et complexe ; Testud très en forme dans son rôle de Columbo féminine qui cache bien son jeu ; jusqu’à Ludmila Mikael, égoïste à souhait ! Jacoulot est un réalisateur à suivre.
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 417 abonnés Lire ses 1 831 critiques

    3,0
    Publiée le 6 mars 2011
    Arnaud Couvreur (Xavier Robic) est officier de gendarmerie et sportif de haut niveau. Ce soir neigeux d'octobre il rend visite à ses parents, Jacques et Michèle (Jean-Pierre Bacri et Ludmila Mikaël) en compagnie de sa fiancée, Julie (Céline Sallette). La tension est palpable entre Couvreur père et fils, le deuxième accepte cependant en maugréant de rendre service au premier : il ira chercher quelques caisses de vin chez un négociant voisin. Sur le chemin du retour, il fera une rencontre malencontreuse.
    La scène est le plus souvent dans l'hôtel 4 étoiles que Jacques Couvreur possède dans les Hautes-Pyrénées (beaux paysages d'hiver), où il travaille et habite, le centre de son existence. La crainte du scandale, la peur de voir compromise l'oeuvre de sa vie vont le conduire, concours de circonstances oblige, à s'assurer la complicité passive de Frédéric (Vincent Rottiers), un jeune homme en stage de réinsertion à l'hôtel, (comme veilleur de nuit) placé là par un éducateur à la suite de quelques déboires judiciaires. Frédéric, en grand déficit de repères familiaux (il ne connait pas ses vrais parents) autant que sociaux, accueille avec ferveur l'attention de Jacques Couvreur : marché de dupes ? Ce deuxième film de Raphaël Jacoulot ("Avant l'aube") est surtout remarquable pour le soin apporté à la psychologie des protagonistes (Jacoulot est d'ailleurs coscénariste), et l'impeccable direction d'acteurs - on retiendra en particulier l'excellente prestation de Vincent Rottiers en taiseux à la gestuelle éloquente et l'on appréciera que Jean-Pierre Bacri compose ici un personnage ambigu, encore bougon, mais beaucoup plus ; cela compense amplement la minceur de l'argument "policier" (sauf à noter la revigorante présence de Sylvie Testud en enquêtrice "à qui on ne la fait pas", pittoresque et emmitouflée amie des bêtes, ce qui augure bien du sort final de Frédéric) et la mise en scène sans surprises.
    framboise32
    framboise32

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 1 284 critiques

    2,5
    Publiée le 13 mars 2011
    Raphaël Jacoulot a écrit et réalisé ce polar français. L'histoire, pourtant ne se résume pas à un simple thriller, c'est aussi une approche sur la lutte des classes, et la cellule familiale. La réalisation est impeccable.

    Frédéric Boissier, Vincent Rottiers, est une jeune en ré-insertion. Il est employé comme veilleur de nuit dans l'hôtel de Jacques Couvreur, JP Bacri. Il vit dans un appartement dans la banlieue avec sa petite amie. Jacques Couvreur est un patron bourgeois qui va vite fasciner le jeune Frédéric. Leur relation est trouble, entre manipulation et affection. Leur rapprochement va déranger la famille et le personnel de l'hôtel. Mais, Frédéric va bientôt se retrouver pris au piège.

    Les premières images nous promettent plein de choses. Des routes enneigées, un splendide hôtel niché dans la montagne, au coeur des Pyrénées. Une ambiance feutrée, un patron tendu , une relation père-fil conflictuel. On sent une menace. Un accident, un secret.. La tension est palpable. L'histoire se poursuit, on assiste à la fascination de Frédéric pour Jacques Couvreur, le manipulateur. Mais Le film perd de son intérêt au fil de l'histoire.

    Le film ne tient pas ses promesses. On décroche vite. le secret dévoilé, l'enquête est "molle". Seul le personnage de Frédéric Boissier, Vincent Rottiers, est intéressant. On se demande si la destruction va venir de lui ou de l'extérieur. Il est toujours sur le fil. JP Bacri fait du Bacri, il est comme on l'attend, impeccable. Le tandem fonctionne à merveille. Et Sylvie Testud dans le rôle de l'enquêtrice est un peu "trop" dans la caricature, la voiture pourrie, le chien, les gaffes, l'air de ne rien y comprendre.

    Dommage que la tension ressentit au début, disparait rapidement. Le film souffre de flottements.
    missfanfan
    missfanfan

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 700 critiques

    4,0
    Publiée le 8 mars 2011
    à la base je n'avais pas prévu d'aller voir ce film , bien m'en a pris voilà une vrai bonne surprise tout y est ce film plein de suspense est exellent de bout en bout tout comme les acteurs et les beaux paysages j'ai passé un très bon moment ,
    dommage que la fin comme on dit me laisse unpeu sur ma faim
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 20 mars 2011
    Une voiture qui roule sur une route de montagne jusqu'à un hôtel perdu dans les neiges... Quelques minutes plus tard, un personnage principal en train de siroter un whisky au bar de l'hôtel. Au-delà des clins d'yeux quasiment obligatoires à Shining, il faut dire que, décidément, tous les films que j'ai pu voir récemment en salles commencent tous très bien... avant de s'affaiblir au bout d'un heure. La première heure de cet "Avant l'aube" est franchement bien foutue : on sait qu'il s'est passé quelque chose, mais on ne sait pas vraiment quoi... Les relations entre les personnages sont décrites avec subtilité, les premiers doutes et soupçons aussi. Mais une fois que le spectateur est mis dans la confidence, la tension s'effondre comme un gros soufflé. Et elle ne reviendra que dans les dernières minutes du film, très inspirées. Entre ces deux parties réussies, il y a une demi-heure un peu longuette qui n'apporte pas grand chose. Bacri fait du Bacri mais il le fait tellement bien que c'est un plaisir de le revoir sur nos écrans. En revanche, Sylvie Testud semble jouer un rôle alimentaire avec un personnage caricatural et un peu inutile... Pas parfait, donc, mais ça vaut le coup d'y jeter un oeil curieux...
    kevinsolstice
    kevinsolstice

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 1 931 critiques

    3,5
    Publiée le 19 mars 2012
    ambiance palpable dans ce film, avec un bon bacri et une histoire prenante
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top