Notez des films
Mon AlloCiné
    Somers Town
    note moyenne
    3,5
    121 notes dont 20 critiques
    répartition des 20 critiques par note
    1 critique
    8 critiques
    5 critiques
    6 critiques
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Somers Town ?

    20 critiques spectateurs

    pepitozz
    pepitozz

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 96 critiques

    2,0
    Publiée le 14 octobre 2010
    Il ne serait pas nécessaire de faire un comparatif entre les deux premiers films de Shane Meadows tellement ces deux là sont différents (This is england étant le premier). Certes, 'lon retrouve notre jeune acteur Turgoose, impeccable en britannique de moyenne classe. Mais que reste-t-il ensuite ? Un scénario qui tient sur un ticket de métro, deux jeunes comptant florette dans les rues de Londres et une amitié à peine croyable avec une jeune française. Malheureusement, Ken Loach est déjà passé par là et sa vision de la société anglaise n'est que plus crue, plus maîtrisée... Un second film raté, dommage.
    Cathedrale
    Cathedrale

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 171 critiques

    4,0
    Publiée le 24 novembre 2011
    Mignon. Ne tombant jamais dans la crasse d'une jeunesse pouilleuse, soignant l'image comme un collectionneur soigne son classeur rempli de timbres, Shane Meadows consent à s'ouvrir totalement, open heart and mind. A nous de lécher le met, de plonger les lèvres dans la coupe de vodka pleine, gargarisme clinquant, Turgoose crève l'écran, maître peintre compteur, fieffé menteur et balourd au grand coeur. Le jeune Marek, toujours en retrait, le visage mangé par ses cheveux, à tout instant recouvert d'une ombre tiède, ombre père, l'ouvrier, le faiseur de métal. Londres figée, Londres amère, Londres froide qui ne découvre ses coins de paradis qu'aux plus audacieux. Fauteuil roulant vers l'infini, chaise longue stagnante et frigorifiée, les enfants font comme les grands, pillent, se battent, gagnent de la thune, acculent leurs vessie de mixture alcoolisée, tombent amoureux, mais, toujours avec une touche d'innocence, une touche de fraîcheur absente et depuis longtemps perdue chez presque tous. Sauf peut être ce voisin de pallier, qui, malgré la vision monochrome du film semble toujours rayonner. La musique peut être, est de trop. Mais ce drop final.. Cette renaissance qui jaillit des rayons du soleil, capturée dans la lumière, et les couleurs qui jouent, cabriolent entre les 3 amants, force de vie et d'amour à jamais préservée.
    norman06
    norman06

    Suivre son activité 120 abonnés Lire ses 1 326 critiques

    2,5
    Publiée le 12 septembre 2009
    Attachante chronique sociale, sobre, et sans fioritures. Le jeune acteur anglais est formidable, le plan séquence entre le père et le fils polonais dénote un sens du cadrage et le (faux) happy end en couleurs s'avère singulier. Reste qu'après Loach, Frears, Leigh et Andrea Arnold, le récit sent un brin le réchauffé.
    Aulanius
    Aulanius

    Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 1 467 critiques

    3,0
    Publiée le 11 août 2010
    Par le réalisateur de "This is England" (que j'avais vraiment adoré), ce nouvel opus so britsih dans une ambiance style noir & blanc, nous fait vivre l'histoire rocambloesque d'un jeune (rôle principal dans "This is England") en quête de quelque chose qu'il ne trouve pas et d'un fils d'immigré polonais qui vont rencontré une jolie française Maria. Avant tout, il est nécessaire de préciser que les deux jeunes protagonistes jouent à ravir, le scénario est original mais je ne suis pas arrivé à être touché au niveau émotionnel. De plus, j'ai trouvé que l'on s'ennuyait un peu, se qui peut paraître paradoxal quand le sujet est les jeunes. Mitigié donc, mais c'est à découvrir quand même, bon film !
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 28 décembre 2011
    "Somers Town", c'est une énième histoire d'amour à la "Jules et Jim", deux amis aimant la même femme. C'est également une énième histoire de prolétaires anglais, à la Ken Loach. C'est aussi une énième histoire d'adolescents anglais, comme le "This is England" du même réalisateur, ou la série "Skins", etc... Sur le papier, un film truffaldo-loachien, ça n'augure rien de bien joyeux, et pourtant Shane Meadows signe un joli petit film lumineux et optimiste, qui n'est certes rien d'autre qu'un joli petit film lumineux et optimiste, mais qui ne cherche à aucun moment à être plus que ça. "Somers Town" est évidemment moins marquant que le puissant "This is England", mais ça demeure une parenthèse plaisante, portée par d'excellents comédiens : Thomas Turgoose est décidément une gueule, une spontanéité et un charisme tout à fait anglais.
    cristal
    cristal

    Suivre son activité 148 abonnés Lire ses 789 critiques

    2,5
    Publiée le 5 août 2009
    Courte escapade au coeur d'un Londres contemporain mais qui, sous le style du N&B, a perdu l'empreinte du temps, "Somers Town" est une petite surprise de simplicité et d'humanité. Le problème, c'est que l'adjectif 'petit' s'applique partout dans le film : trop court, donc trop peu développé, trop anecdotique, trop resserré sur ses personnages, et presque trop simple. Comme une légère variation des 400 coups de Truffaut, le réalisateur de l'excellent "This is England" parvient à retrouver le charme perdu d'un cinéma sans prétention et qui semble dater, venu d'ailleurs, sous les vestiges du cinéma lui-même. Les séquences en deviennent touchantes, bien jouées par les deux jeunes à qui l'on saura reconnaître la modestie du naturel (le jeune Thomas Turgoose, de plus en plus demandé, aurait pu jouer les grosses têtes). Seulement voilà, si la réalisation est juste et la musique douce, toute à l'image du film, celui-ci s'oublie aussitôt les lumières rallumées. Il s'agit d'un crochet à la morosité, plein de lumière parmi les grisailles et les textures charbonneuses du noir et blanc, mais qui peine à décoller faute de base solide et de proposition d'idées. Le cinéma n'est plus qu'une ouverture humaine dénuée de toute présence artistique (contrairement à la finesse technique masquée par le naturel des situations dans "Les 400 coups"), dans lequel quelques âmes errantes s'illuminent le temps d'un voyage écourté, lancinant, jamais poseur mais à l'interêt réduit. Charmant et simplet à la fois, nostalgique et passe-partout, "Somers Town" est un film un brin facile, mais convaincu. La fin, elle, en rebutera plus d'un, à la fois dans le parti pris discutable de la coloration mais aussi dans la naïveté agaçante qu'elle dessert au nom du film entier.
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1197 abonnés Lire ses 3 471 critiques

    2,5
    Publiée le 1 août 2009
    This is England avait révélé un cinéaste. Britannique, donc en prise avec la réalité sociale de son pays, mais plus soft qu'un Ken Loach. Somers town confirme l'impression au gré d'un scénario minimal, dans un noir et blanc impeccable, propice à un vagabondage dans un quartier londonien, sur les pas de deux gosses désoeuvrés. Le film manque de substance, pas de charme, avec son ambiance truffaldienne, des 400 coups un peu édulcorés par un Shane Meadows qui choisit l'optimisme tempéré plutôt que le misérabilisme facile. Ce genre de cinéma est plaisant mais a ses limites. Il y manque un regard engagé et une construction davantage élaborée pour ne pas rester frustré par cette tranche d'adolescence qui reste somme doute anecdotique.
    Caroline C
    Caroline C

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 368 critiques

    4,0
    Publiée le 19 janvier 2011
    Un petit film très court, à peine 1h10, qui nous embarque sur les pas de 2 jeunes garçons solitaires : Tomo le gamin sans attache, dans la dèche, et au visage buté, et Marek, le polonais qui a suivi son père ouvrier dans ce Londres où il ne connait personne. Ces deux-là deviennent amis par hasard, aiment (de loin) la même fille, font les 400 coups (gentils). On a l’impression d’avoir déjà vu ce genre d’histoire cent fois, mais ça fait rien, ces gamins, on s’y attache. Et de les voir simplement heureux à la fin du film suffit à mettre la larme à l’œil. Voilà le petit miracle de ce Somers Town.
    thamnophile
    thamnophile

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 194 critiques

    5,0
    Publiée le 4 septembre 2009
    Je décerne sans hésitation aucune 4 étoiles à ce petit film pour lequel le réalisateur a eu l'excellente idée de tourner en noir et blanc la plupart des scènes se déroulant à Londres sauf la fin où c'est en couleur quans nos 2 jeunes amiis partent enfin à Paris par l'Eurostar où ils retrouvent leur copine. Cette rencontre entre 2 ados tant dissemblables mais qui finissent par se comprendre et s'apprécier est émouvante et se suit avec plaisir et intérêt. Dans le rôle de Tommo, Thomas TURGOOSE confirme tout le talent déjà révélé dans This is England et là encore il crève vraiment l'écran. A 17 ans, il est désormais un des grands expoirs du cinéma britannique et je le bien crois parti pour aller loin. Celui qui joue Marek est lui aussi crédible et bouleversant de naturel de par son jeu. J'ignorais tout de ce film mais mainteant que je l'ai vu, je vous recommande d'aller le voir et vous ne serez pas déçus tant par l'ambiance que le jeu de ses jeunes et moins jeunes acteurs. Vraiment, à voir absolument !
    Colyder
    Colyder

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 206 critiques

    2,5
    Publiée le 8 août 2009
    Comédie très légère au scénario quasi inexistant. On s'ennuierai presque par moment! Certaines ellipses et situations embrouillent et desservent le film et lui enlèvent un bon bout de crédibilité... Dommage.
    pyvarlet
    pyvarlet

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 60 critiques

    4,0
    Publiée le 14 octobre 2009
    Si la fin avait été à la hauteur du reste j'aurais mis 4 étoiles à cet excellent film. Il y a du Ken Loach là-dedans... Ceux qui aiment le cinéma de KL aimeront aussi sans doute ce film.
    wonderpomme
    wonderpomme

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 47 critiques

    3,0
    Publiée le 27 août 2010
    Touchant portrait de deux jeunes garçons : un gamin anglais fugueur et frondeur et un jeune émigré polonais perdu et timide. Une rencontre hasardeuse et une amitié improbable, de même que leur romance avec Maria, la serveuse française du snack. L'interprétation des deux ados est brillante, la peinture sociale discrète mais efficace. On peut regretter une fin un peu trop cliché (en français dans le texte et en France dans le film) tournée comme un clip.
    lukeodn
    lukeodn

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 46 critiques

    3,5
    Publiée le 10 juillet 2012
    J'ai préféré this is Englans, autant le dire d'emblée. Mais il serait dommage de passer à côté de ce petit film inconnu mais néanmoins très regardable. De très belles choses ( relation père/fils; jeunesse laissée à elle même... quelques dialogues croustillants et situations bien senties.) Des moments très beaux et délicats, un noir et blanc sympathique, une mise en scène au dessus de la moyenne, dommage qu'une fin de si mauvais goût vienne quelque peu ternir le tableau. A voir cependant.
    damiiis
    damiiis

    Suivre son activité Lire ses 18 critiques

    4,0
    Publiée le 8 mars 2011
    Somers Town nous plonge dans le quotidien de deux gamins un peu perdus dans cette vieille Angleterre. On y dépeint ici le vrai visage de Londres, ville cosmopolite et rude. Le noir et blanc rend cette ville encore plus poétique. En à peine 1h10, on trouve le temps de s'attacher à ces deux gamins. Thomas Turgoose avec sa tête de britannique des classes moyennes n'y est certainement pas pour rien, il est une fois de plus (après This is England) plus que touchant dans son rôle. Un bel hommage à l'Angleterre, à la photographie, à la poésie, à l'amitié et à l'amour; et tout cela malgré une fin qui aurait pu bénéficier d'un peu plus de travail afin de rendre cette amitié entre les deux jeunes garçons et notre jolie française un peu moins invraisemblable.
    jdeborah9@hotmail.com
    jdeborah9@hotmail.com

    Suivre son activité Lire ses 14 critiques

    2,5
    Publiée le 10 août 2009
    Après le marquant This is England, le réalisateur Shane Meadows, nous livre avec Somers Town, un film relatant la solitude de l'adolescence. Tommo débarque à Londres avec juste un sac sur le dos et rencontre Marek, un adolescent qui vit avec son père. Avec la solitude comme seule amie, tous deux étrangers à Londres, ils vont lier une amitié qui leur feront oublier qu'ils sont sans famille, sans amis. Le noir et blanc donne un aspect poétique au film et permet de se concentre davantage sur l'amitié qui est le thème principal du film. Le film est émouvant et se révèle d'une justesse pour montrer le désenchantement de notre société qui est tout le temps en mouvement.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top