Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Bonnes Causes
    note moyenne
    4,1
    69 notes dont 12 critiques
    répartition des 12 critiques par note
    1 critique
    8 critiques
    3 critiques
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Les Bonnes Causes ?

    12 critiques spectateurs

    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 563 abonnés Lire ses 3 527 critiques

    4,5
    Publiée le 13 avril 2016
    Metteur en scène reconnu, auteur de soixante dix longs métrages Christian-Jaque n'a pas l'aura des Renoir, Duvivier, Carné, Decoin ou Grémillon, ne pouvant revendiquer aucun chef d'œuvre ayant marqué durablement les esprits. Son éclectisme, s'il ne lui a pas permis d'imprimer un style, lui aura valu de travailler sans relâche sur plus de cinquante ans. "Les bonnes causes" qui arrive au pire moment pour les cinéastes de sa génération, alors que la Nouvelle Vague revancharde met à mal la "fameuse qualité française" dont ils étaient devenus sans l'avoir demandé les détenteurs, est sans aucun doute une de ses meilleures réalisations où il fait étal de tout son savoir-faire. Adaptant un roman éponyme de Jean Laborde, écrivain et chroniqueur judiciaire, il concocte avec Paulo Andréota un récit tragi-comique où les dialogues ciselés d'Henri Jeanson distillent un jouissif parfum de machiavélisme qui sied admirablement au formidable directeur d'acteurs qu'était Christian-Jaque. A partir d'une intrigue classique de machination criminelle ajustée au cordeau, fomentée par une mante-religieuse, se fait jour une opposition entre deux femmes à la séduction diamétralement opposée, soutenues, l'une (Marina Vlady) par son avocat et amant (Pierre Brasseur), l'autre (Virna Lisi) par le juge d'instruction en charge de l'affaire (Bourvil). Ce quartet magique fait feu de tout bois pour nous offrir ce que le jeu d'acteurs proposait alors de mieux à un moment où les jeunes turcs de la Nouvelle Vague prônaient une diction atone et monocorde. Pierre Brasseur génial en ténor du barreau revenu de tout et surtout dupe de rien, montre ici qu'il pouvait être l'égal du grand Michel Simon, Marina Vlady doucereuse à souhait est parfaite en veuve vite consolée, Virna Lisi la grande actrice italienne au charme juvénile est troublante de sincérité quant à Bourvil il démontre un fois de plus que derrière le pitre cauchois se cachait un grand acteur dramatique. A leurs côtés s'ébattent les grands seconds rôles qu'étaient les Jacques Monod , Hubert Deschamps ou Jacques Mauclair. A ce niveau, on voudrait voir plus souvent sur nos écrans une telle "qualité française".
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 825 abonnés Lire ses 3 905 critiques

    3,5
    Publiée le 29 octobre 2018
    C'est d'abord un festival Pierre Brasseur, complètement déchaîné et dans un rôle taillé sur mesure, il crève l'écran de son talent. Beaucoup de dialogues, peu d'action mais on est scotché. On peut néanmoins s'interroger sur le choix de Bourvil dans le rôle du juge d'instruction, non pas qu'il soit mauvais, mais on a du mal à y a croire. La fin est bancale, que Brasseur ait envie spoiler: de se venger est compréhensible, qu'il se mette à louer la justice est risible
    . Enfin et ce n'est là qu'un détail mais qu'on m'explique pourquoi l'accusé spoiler: bénéficie-t-elle de circonstances atténuantes ? Si elle avait pris 20 ans au lieu de 8
    cela n'aurait rien changé au sens du film. Mais les défauts du film pèsent peu en regard de ses immenses qualités. Et puis cette scène d'anthologie, celle ou Brasseur casse le témoignage du voyeur restera longtemps dans nos mémoires
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 414 abonnés Lire ses 1 827 critiques

    3,5
    Publiée le 28 juin 2020
    Un bon film, un film solide.... Vieux de 57 ans (sorti en 1963), sa facture classique a su résister au temps, pour l'essentiel (la justice, et spécialement le procès pénal, est souvent un marché de dupes...). Il est vrai que c'est le très bon professionnel Christian-Jaque (1904/1994) qui est aux manettes de ce désabusé "Les Bonnes Causes", tant à l'écriture (sur un dialogue Jeanson) qu'à la réalisation : un gage de qualité ! S'il fallait retenir deux axiomes mis ici efficacement en évidence, judiciairement parlant, ce serait l'éternel "Cherchez la femme !" (et il y en a deux, en la cause, Marina Vlady et Virna Lisi - c'est une coproduction franco-italienne)....), prolongé in extremis par un "L'ambition et la vengeance ont toujours faim" (pour une fin ouverte). Bourvil (le petit juge au lacet défait) est excellent. Et Pierre Brasseur, en ténor du barreau (un rôle, tout en stature et faconde, qui lui va comme un gant), tout autant.
    destouchesfan
    destouchesfan

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 41 critiques

    4,5
    Publiée le 24 mars 2011
    Film remarquable peu connu et à redécouvrir. Comme on connait le coupable depuis le début, il s'agit de tout à fait autre chose que le découvrir. Le spectateur se demande comment l'histoire va se terminer et la fin est… inattendue. Marina Vlady est tout simplement su-blime !!!
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 161 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    4,0
    Publiée le 23 novembre 2009
    Une entrée banale, un plat de résistance savoureux et un dessert qui vous retourne les papilles. Voilà le menu concocté par le maître-cuisto Christian-Jaque. Pierre Brasseur est sans contestation l'attraction visuelle et sonore de ce film, il en impose. Bourvil se défend aussi, mais il est nettement un cran en-dessous. Marina Vlady complète à merveille Brasseur, elle joue admirablement la garce vénale. Le spectateur a droit à de beaux échanges à partir de la seconde moitié du film, dommage que le début soit moins relevé.
    cheyennehondo
    cheyennehondo

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 251 critiques

    4,0
    Publiée le 11 février 2010
    un film de 1962,donc avant le corniaud,mais déjà un très grand BOURVIL.Un grand acteur qui peut aussi faire rire mais dans ce cas il est sérieux.Un très grand rôle avec sur la fin une plaidoirie digne d'un avocat.C'est un grand film policier en n&b mais qui se laisse regarder sans longueur.A mettre dans une cinémathèque de cinéphile.
    LeKayser
    LeKayser

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 46 critiques

    4,0
    Publiée le 4 février 2008
    Superbe film ! Très grand Pierre Brasseur, un Bourvil sombre, loin des rôles qu'on lui connaît, un film policier aux dialogues saisissants. Un crime crapuleux, un avocat véreux, sa maîtresse manipulatrice et sans scrupules, un juge d'instruction incorruptible. Du très bon cinéma. 3 étoiles seulement à cause de la fin qui d'après moi est bâclée quoique convenable.
    idagnidif
    idagnidif

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 56 critiques

    4,0
    Publiée le 14 avril 2020
    Un Bourvil talentueux dans le rôle d'un juge d'instruction à l'opposé du genre comique qu'on lui connaît. Ce juge va enquêter sur un décès suite à une injection intraveineuse d'un produit autre que le médicament prescrit et qui incrimine l'infirmière. La femme du défunt tirera profit de cette tragédie avec l'aide d'un avocat notoire . N'est elle pas l'instigatrice de ce crime?
    Cinéma
    Cinéma

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 14 critiques

    5,0
    Publiée le 9 octobre 2006
    Les Bonnes Causes est un excellent film : des dialogues qui font mouche, beaucoup de suspens, on ne s’ennuie pas un seul instant, et une thématique très actuelle : la faillibilité de la justice… C’est souvent drôle voire cynique, grâce au formidable jeu de Pierre Brasseur et de Bourvil dans leur rôle d’avocat véreux et de juge d’instruction.
    Hannoy
    Hannoy

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 202 critiques

    4,0
    Publiée le 3 avril 2019
    Des Bonnes Causes je retiendrai un scénario bien ficelé avec intrigues et coup de théatre. Des longueurs dans certains dialogues sont à relever. Excellent jeu d'acteur de Bourvil.
    jean-paul K.
    jean-paul K.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 323 critiques

    4,0
    Publiée le 25 novembre 2016
    Un grand film, qui n'a pas vieilli, avec des dialogues savoureux et une grande performance d'acteur de P. Brasseur. spoiler: Même la morale est sauve dans ce film très noir.
    stans007
    stans007

    Suivre son activité Lire ses 851 critiques

    3,5
    Publiée le 14 mars 2021
    Une réflexion (lourdaude) sur la justice, sa relativité et les as du barreau. Des personnages au cynisme appuyé et pas toujours crédible. Un beau numéro de Pierre Brasseur.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top