Mon compte
    Évolution
    note moyenne
    2,0
    331 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Évolution ?

    64 critiques spectateurs

    5
    4 critiques
    4
    6 critiques
    3
    8 critiques
    2
    15 critiques
    1
    16 critiques
    0
    15 critiques
    Bulles de Culture
    Bulles de Culture

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 634 critiques

    4,0
    Publiée le 2 avril 2016
    Si d’un point de vue scénaristique, le film pourra dérouter, il est clair que les spectateurs qui accepteront de se laisser porter par ce voyage intérieur auront la si rare chance de vivre une vraie expérience de cinéma
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 373 abonnés Lire sa critique

    1,5
    Publiée le 10 août 2017
    Pendant près d'une demi-heure, le temps de ne pas trop en dire, "Évolution" fait illusion. Le film séduit quelque peu par son mystère et par une photographie qui rappelle celle du duo Jeunet/Caro avant de sombrer à partir du moment où il raconte son histoire, celle de garçons dominés par des femmes qui engendrent génétiquement en eux des fœtus. Tout cela est assez nauséeux, mais en reste à ce simple état des lieux. Hadzihalilovic se rêve en cinéaste lynchienne sans avoir le dixième de la créativité de Lynch. Quand l'un imbrique différents niveaux de réels, mêle une pluralité de formes et de tons, crée un univers fait de résonances et de dissonances, l'autre ne propose qu'un exercice poseur, incapable de chercher l'abstraction et donc de susciter le vertige. Le film ne fait alors qu'étaler sa petite bizarrerie glauque et ses fantasmes plus que douteux, se révèle parfois abscons mais surtout ennuyeux. En somme, il n'y a pas grand chose à tirer de cet objet faible aux personnages schématiques et aux brefs dialogues ridicules.
    rogerwaters
    rogerwaters

    Suivre son activité 102 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 20 mars 2016
    Contre vents et marées, la réalisatrice continue de tracer son sillon, totalement à l’écart du cinéma français mainstream. Après un Innocence déjà très particulier, elle s’affranchit de plus en plus des lois de la logique et de la narration pour proposer au spectateur une expérience immersive, qui peut combler ou laisser sur le carreau. Personnellement, j’ai retrouvé les ambiances mystérieuses que j’apprécie dans le cinéma ibérique des années 70, avec en plus une touche lovecraftienne que je trouve fascinante. Alors c’est vrai qu’on ne comprend pas grand-chose et que la fin laisse pour le moins circonspect, mais il est si rare de tomber sur des œuvres ambitieuses qui cherchent à inventer de nouvelles façons de raconter des histoires que je me suis laissé emporter. Il faut dire que la réalisation est superbe, que les enfants sont convaincants et que Roxane Duran dégage quelque chose de fort dans ce film. Le malaise, lui, est constant. Pour notre plus grand plaisir.
    Benito G
    Benito G

    Suivre son activité 349 abonnés Lire ses 2 critiques

    3,0
    Publiée le 18 mars 2016
    Un film intriguant, interpréter avec finesse et fasse à des acteurs , notamment pour ceux des enfants ;; qui révélé du sang faute. Un sujet intéressant meme si certaines séquences ou idées peuvent faire penser à quelques séries US. Loin d'effrayer le public (quoique?), ce coté mystérieux s'avère beau, fascinant, nous aidant à avancer. Certains le classifiront d'horreur, d'autre de mystérieux pour certains encore plus fou de conte fée. Mais quelques choses de précieux que l'on ne voit que rarement au cinéma. Bref, chacun le percevra comme il veut et malgré la beauté générale. Le réalisateur arrive à nous montre que le cinéma fantastique (avec une légère nuance d'horreur) n'ait pas une question de moyens, d'effets à tout va ; mais plus dans l'ambiance. Dommage que le film ait fasse à quelques lenteurs et n'approfondisse pas son sujet soit en allant plus dans fantastique, soit dans l'horreur, ou alors dans une vraie ambiance prenant aux tripes. Cela n'en pas moins un film a regarder, pour les amateurs.
    thelaw
    thelaw

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 195 critiques

    2,0
    Publiée le 2 février 2016
    Pas facile de donner son avis sur ce film prix du jury et de la critique au dernier festival du film fantastique de Gérardmer. Ce film est réussi techniquement, bien réalisé, le traitement de l'image est bon, visuellement c'est beau, les décors sont magnifiques, c'est bien joué, rien à dire. La première demi-heure est intrigante, notre imagination se développe au fur et à mesure du film et pourtant je me suis ennuyé ferme et je n'ai pas trouvé un réel intérêt. Je n'ai probablement pas réussi à interpréter le film comme il se doit alors si vous êtes curieux allez-y les yeux fermés, mais attention de ne pas vous endormir pour autant.
    Xavi_de_Paris
    Xavi_de_Paris

    Suivre son activité 152 abonnés Lire ses 2 critiques

    4,0
    Publiée le 5 septembre 2017
    Visceral et étouffant, "Évolution" met autant mal à l'aise qu'il épate par sa beauté esthétique. Chaque plan semble être tiré d'un tableau. Film expérimental et allégorique aussi envoûtant qu'intrigant, il met à l'épreuve les nerfs du spectateur, se rapprochant par moments de l'horreur pure. Les acteurs sont parfaits, instillant à l'ensemble une grande part de mystère. A voir pour une vraie expérience de cinéma.
    Ricco92
    Ricco92

    Suivre son activité 119 abonnés Lire sa critique

    2,0
    Publiée le 24 mars 2016
    Lucile Hadzihalilovic est une cinéaste rare : 4 courts-métrages, 1 moyen-métrage et 2 longs-métrages en 30 ans. Cela s’explique par le fait qu’elle possède un cinéma encore plus étrange que celui de son mari, Gaspar Noé. Évolution ne fait pas exception à la règle. Il faut donc posséder le même type de sensibilité pour réellement l’aimer. Dans le cas contraire, on peut apprécier une mise en scène précise et s’interroger sur le véritable sens de ce film mais on peut également avoir tendance à s’ennuyer et à être gêné par certaines scènes à tendance pédophile. Un film dont l’existence prouve la possibilité de faire un cinéma différent en France mais qui est difficilement passionnant.
    Georges P.
    Georges P.

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 700 critiques

    0,5
    Publiée le 23 février 2017
    Film prétentieux et sans réel intérêt. Hélas le pitch semblait intéressant mais la réalisation est terriblement ennuyeuse. Seule l'image est intéressante mais c'est trop peu pour captiver le public. À fuir.
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 642 abonnés Lire ses 3 critiques

    3,0
    Publiée le 27 août 2016
    Prix du Jury et de la Critique au Festival de Films Fantastique de Gerardmer 2016, Evolution décrit un village isolé au bord de l’océan, peuplé uniquement de femmes et jeunes garçons du même âge. Ces derniers doivent quotidiennement boire quelques gouttes d’un traitement mystérieux jusqu’au jour où les femmes exercent sur eux des opérations bien étranges. On tente ici de croire que la réalisatrice s’essaie à donner une dimension fantastique à la puberté, période de transformation du corps. Mais en nous dérangeant constamment, Evolution en perd tous ses aspects poétiques. Fasciné par l’atmosphère au début, le spectateur en oubliera la narration délaissée à cause d’un choix de mise en scène poussif. Il est vrai néanmoins que ce second long-métrage Lucile Hadzihalilovic a quelque chose d’expérimental et de nouveau mais au dépend d’un vrai questionnement.
    D'autres critiques sur ma page Facebook : Cinéphiles 44
    Ufuk K
    Ufuk K

    Suivre son activité 273 abonnés Lire sa critique

    2,5
    Publiée le 20 mars 2016
    "évolution " prime lors du dernier festival de geradmer est un film bien étrange on y suit l'histoire d'un enfant sur une mystérieuse île peuplée de femmes le film fait parler l'imaginaire du spectateur ce qui le rend intriguant et original cependant le film est bien trop confus et beaucoup de questions reste sans réponse ce qui rend le film bien moyen.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 22 août 2016
    Evolution à l'avantage d'avoir son univers sous marin propre avec de magnifique photographie, un esthétisme certain sur le physique des enfants et des femmes et sur le style de la réalisation, très peu de dialogues et de musiques, malheureusement trop... Mais ce qui gâche surtout le film, c'est le manque de profondeur, on veut que l'on devine ce qui se passe réellement sur cette bordure de mer mais on ne nous donne pas toutes les clefs pour tout comprendre : Les femmes ont-elles mis un système en place pour pouvoir vivre sans homme ? Si oui, où sont les fillettes ? Que portent réellement les enfants en eux et en meurent-ils à la fin ? Je regrette beaucoup de choses dans ce film, trop peut-être pour partir dans tous les sens dans ma critique, je résumerai juste par un "Dommage" pour une belle réalisation française...
    Bernard D.
    Bernard D.

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 436 critiques

    1,5
    Publiée le 26 mars 2016
    Semaine Cinéma n° 1 : « Evolution » de Lucile Hadzihalilovic. L’esthétisme de ce film est parfait tant pour les plans sous-marins, pour les femmes-mères diaphanes revêtues d’une tunique sobre et éclairées la nuit par des lampions, l’hôpital … mais dieu que ces plans sont longs et répétitifs pour une histoire dont il est difficile de savoir s’il s’agit d’un film de science-fiction (femmes devenues stériles – comme le milieu volcanique dans lequel elles habitent (film tourné à Lanzarote) - et ayant inventé une nouvelle façon de procréer) ou de rêve/d’horreur (membres d’une secte féministe vouée à on ne sait qui et procréant curieusement via des jeunes garçons).
    La bande son est également très intéressante mais d’emblée on repère que le jeune héros sera le mouton « noir » car c’est le seul à être brun de cheveux et à être souvent vêtu de rouge mais on ne comprend rien au but de cette mission apparemment très importante mais avec de nombreuses failles d’organisation : les enfants peuvent sortir de leurs chambres sans problème, une jeune infirmière est rapidement de mèche avec le jeune héros… Et au milieu de tout cela une étoile de mer rouge symbolisant en ne sait quoi même si cette forme d’étoile à 5 branches se répète dans une étrange ballet des femmes-mères sur la grève à la nuit tombée, dans la lumière du bloc opératoire … et également des séquences de chirurgie télévisées qui heurtent l’esthétisme du film de façon volontaire mais dans quel but ?
    Puis après un baiser incestueux sous l’eau, arrive la dernière image qui pourrait faire penser que le film aurait pu s’appeler « Involution » à moins que cette image finale ne soit qu’un flash-back expliquant le pourquoi de cette recherche médicale ?
    Manifestement je n’ai rien compris au message de ce film primé au Festival du Film Fantastique de Gérardmer !… et je ne semble pas avoir été le seul ! Curieux film produit pourtant par Potemkine.
    John Z.
    John Z.

    Suivre son activité Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 29 août 2016
    Film sans aucun scénario, le sens est bizarre on comprend peu de chose,.... je pense vraiment avoir gaspiller du heures de ma vie...
    raphaelK
    raphaelK

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 401 critiques

    4,5
    Publiée le 5 novembre 2017
    Évolution est beau, il est aussi inquiétant. La sueur perle sur la peau, les murs suintent et quelque chose se trame. Le film s'aventure dans les vertiges de la science-fiction pour parler de l'intime : après les récits d'apprentissage féminins d'Innocence, on assiste ici à la puberté de jeunes garçons. Leurs corps se transforment et la réalité aussi. La dimension perturbante de ce changement est traitée à la façon d'un cauchemar. Si le corps féminin à la puberté a pu être abordé de nombreuses fois au cinéma, l'équivalent masculin est beaucoup plus rare – en tout cas aussi sérieusement. On détourne et désamorce plus volontiers le corps masculin par la comédie, ce qui permet d'en parler... sans trop s'exposer. Il y a ainsi une certaine ironie à constater qu'il a fallu une femme, aidée d'une autre, co-scénariste (Alante Kavaïte, révélée l'an passé avec Summer) pour saisir ce sujet avec autant de sérieux. Ce qui n'empêche pas un traitement poétique et déstabilisant : à plusieurs reprises durant Évolution, on se dit qu'on n'a jamais vu ça avant. Combien de longs métrages peuvent s'en vanter ?
    kevinsolstice
    kevinsolstice

    Suivre son activité 38 abonnés Lire sa critique

    1,0
    Publiée le 22 août 2017
    les dialogues sont totalement niais, mous et parfois inutile... Et mise à part les eaux douces qui sont sympathique, je ne vois pas grand intérêt pour ce film, à part si vous aimez perdre votre temps et vous retrouvez face à un grand malaise.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top