Mon compte
    Évolution
    Bande-annonce Évolution
    16 mars 2016 en salle | 1h 21min | Fantastique
    De Lucile Hadzihalilovic
    |
    Par Lucile Hadzihalilovic, Alanté Kavaité
    Avec Max Brebant, Julie-Marie Parmentier, Roxane Duran
    Presse
    3,5 23 critiques
    Spectateurs
    2,0 348 notes, 66 critiques
    VOD
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Interdit aux moins de 12 ans

    Nicolas, onze ans, vit avec sa mère dans un village isolé au bord de l’océan, peuplé uniquement de femmes et de garçons de son âge. Dans un hôpital qui surplombe la mer, tous les enfants reçoivent un mystérieux traitement. Nicolas est le seul à se questionner. Il a l’impression que sa mère lui ment et il voudrait savoir ce qu’elle fait la nuit sur la plage avec les autres femmes. Au cours des étranges et inquiétantes découvertes qu’il fera, Nicolas trouvera une alliée inattendue en la personne d’une jeune infirmière de l’hôpital…

    Regarder ce film

    En VOD
    Orange
    Orange
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    UniversCiné
    UniversCiné
    Location dès 2,99 €
    Regarder
    Service proposé par Service proposé par le CNC Service proposé par le ministère de la culture
    En DVD BLU-RAY
    EVOLUTION-NL
    neuf à partir de 39,93 €
    Acheter

    Bande-annonce

    Évolution Bande-annonce VF 1:20
    Évolution Bande-annonce VF
    104 223 vues

    Dernières news

    "Avec Evolution, on joue avec les thèmes du fantastique",  selon Lucile Hadzihalilovic
    News - Interviews
    AlloCiné a pu rencontrer la réalisatrice Lucile Hadzihalilovic, pour aborder avec elle son nouveau long métrage, Evolution,…
    vendredi 18 mars 2016
    Sorties cinéma : Jeff Nichols séduit Paris avec Midnight Special
    News - Box Office
    Midnight Special arrive en tête des premières séances parisiennes, suivi de Triple 9 et Au nom de ma fille. Triple 9 tire…
    mercredi 16 mars 2016
    Palmarès Gérardmer 2016 : Bone Tomahawk récompensé par Claude Lelouch
    News - Festivals
    La 23e édition du Festival international du film fantastique de Gérardmer a dévoilé son palmarès. Le western Bone Tomahawk…
    dimanche 31 janvier 2016
    Gérardmer 2016 - jour 4 : le cinéma fantastique français à l'honneur avec Evolution
    News - Festivals
    Deux longs métrages étaient présentés en compétition hier samedi pour ce 23e festival international du film fantastique…
    dimanche 31 janvier 2016

    Acteurs et actrices

    Max Brebant
    Rôle : Nicolas
    Julie-Marie Parmentier
    Rôle : La mère
    Roxane Duran
    Rôle : L'infirmière
    Nissim Renard
    Rôle : Frank

    Critiques Presse

    • Culturopoing.com
    • Libération
    • Positif
    • Première
    • TF1 News
    • 20 Minutes
    • L'Ecran Fantastique
    • L'Express
    • L'Humanité
    • Le Journal du Dimanche
    • Les Inrockuptibles
    • Paris Match
    • Transfuge
    • aVoir-aLire.com
    • CinemaTeaser
    • L'Obs
    • Télérama
    • Ecran Large
    • Le Monde
    • Les Fiches du Cinéma
    • Paris Match
    • Studio Ciné Live
    • Cahiers du Cinéma

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    Critiques Spectateurs : ils ont aimé

    Meilleures critiques les plus utiles
    traversay1
    traversay1

    2 949 abonnés 4 564 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 17 mars 2016
    Depuis son premier moyen-métrage, Lucile Hadzihalilovic ne donne de ses nouvelles que tous les 10 ans. Un peu de sa faute, elle est perfectionniste jusqu'au bout des ongles, mais surtout celui du système qui a du mal à intégrer en quoi son imaginaire puisse séduire le public (avec une sortie sur 7 salles en France, il lui sera d'ailleurs difficile de juger). Evolution est complètement atypique dans la production française : du cinéma ...
    Lire plus
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    859 abonnés 4 770 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 18 mars 2016
    Énigmatique et mystérieux. Il faut accepter de ne pas tout comprendre et de se laisser emporter par des flots d'imagination. L'évolution ce serait donc un besoin de retourner dans l'élément liquide et l'étoile de mer si tentaculaire une représentation de l'Origine. On ne peut nier une volupté des corps nus. Le retour aux sources de la vie passe aussi par cette pureté filmée ici de toutes les façons possibles. Les mouvements amples ...
    Lire plus
    Jean-Francois D.
    Jean-Francois D.

    27 abonnés 40 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 17 mars 2016
    Un film poétique, où chaque plan est léché sur le plan de la photographie, et en particulier de la lumière. Le malaise est installé très vite par une bande son contenant très peu de musique. Une histoire fantastique mais aussi une histoire d'amour. Version monstrueuse du mythe des sirènes. Plusieurs lectures sont possibles (dont une psychanalytique, sûrement), tant la narration se fait en pointillés. Un film qui n'épuise pas sa ...
    Lire plus
    Xavi_de_Paris
    Xavi_de_Paris

    220 abonnés 2 850 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 5 septembre 2017
    Visceral et étouffant, "Évolution" met autant mal à l'aise qu'il épate par sa beauté esthétique. Chaque plan semble être tiré d'un tableau. Film expérimental et allégorique aussi envoûtant qu'intrigant, il met à l'épreuve les nerfs du spectateur, se rapprochant par moments de l'horreur pure. Les acteurs sont parfaits, instillant à l'ensemble une grande part de mystère. A voir pour une vraie expérience de cinéma.

    Photos

    Secrets de tournage

    Inspirations

    La réalisatrice a imaginé Évolution, son second film, comme une expérience onirique mêlant plusieurs de ses propres fascinations : les profondeurs marines et le milieu hospitalier transformé en centre d'expérimentations. Elle raconte ce choix : "J'ai juxtaposé ces deux mondes pour en faire l'écrin des deux principaux thèmes du film : le rapport à l'enfantement et le passage à la puberté, traités sus l'aspect d'un conte fantastique". Elle reprend Lire plus

    Projet d'enfance

    Lucile Hadzihalilovic a puisé dans son enfance de nombreux éléments se retrouvant dans Évolution. "Malgré son caractère onirique, le projet vient certainement d'un séjour que j'ai fait à l'hôpital à l'âge de onze ans. Il ne s'agissait que d'une opération de l'appendicite, mais cet épisode a eu un fort impact émotionnel et fantasmagorique", se souvient-elle. "Pour la première fois, des adultes inconnus regardaient et touchaient mon corps, et même Lire plus

    Expérience immersive

    Afin que le spectateur se retrouve dans la même situation émotionnelle que le personnage principal, Lucile Hadzihalilovic a volontairement gommé tout repère dans Évolution : "Cet univers clos, situé dans une réalité parallèle, a sa propre logique. Le spectateur, perdant ses repères, s'y retrouvera dans la même position incertaine que Nicolas qui ne peut jamais deviner ce qui va se passer et doute de ce qu'il voit", explique-t-elle. "Le film joue Lire plus

    Infos techniques

    Nationalités France, Espagne, Belgique
    Distributeur Potemkine Films
    Récompense # prix
    Année de production 2015
    Date de sortie DVD 06/09/2016
    Date de sortie Blu-ray 06/09/2016
    Date de sortie VOD 06/09/2016
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 6 anecdotes
    Box Office France 1 369 entrées
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 139872

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Pour découvrir d'autres films : Meilleurs films de l'année 2015, Meilleurs films Fantastique, Meilleurs films Fantastique en 2015.

    Commentaires

    • cocolapinfr
      Un film fascinant, pour les curieux du genre fantastique lovecraftien.
    • Henri M
      Je n'est pas trouvé mieux que cette critique de première je crois : Après les petites filles, les petits garçons. Après les pensionnaires en jupes plissées et socquettes blanches d’Innocence (2005), voici les cobayes mâles d’Évolution, triturés et pré- parés par leurs mamans afin qu’ils puissent donner la vie. La filmo de Lucile Hadzihalilovic se résume à deux titres mais elle est d’une cohérence impérieuse et d’une puissance mythologique rare. Envisageant l’enfance comme un continent aux lois obscures, chaque film reformule la même question : c’est comment la vie quand on est grand? Et, à chaque fois, la simplicité absolue de la métaphore que la réalisatrice file (le passage à la puberté) l’autorise en retour à investir ses images d’une complexité esthétique et poétique inouïe. Le chef opérateur surdoué Manu Dacosse (Amer, Alléluia) orchestre ici un déchaînement plastique sidérant, aux effets quasi hallucinatoires. On regarde Évolution comme on plongerait dans un puits sans fond, rempli de peurs primales et de questionnements irrésolus. On se frotte les yeux. Dans le registre du bizarre, du conte noir, du cauchemar éveillé, vous ne verrez a priori rien de plus beau cette année.
    • raphaelK
      Évolution est beau, il est aussi inquiétant. La sueur perle sur la peau, les murs suintent et quelque chose se trame. Le film s'aventure dans les vertiges de la science-fiction pour parler de l'intime : après les récits d'apprentissage féminins d'Innocence, on assiste ici à la puberté de jeunes garçons. Leurs corps se transforment et la réalité aussi. La dimension perturbante de ce changement est traitée à la façon d'un cauchemar. Si le corps féminin à la puberté a pu être abordé de nombreuses fois au cinéma, l'équivalent masculin est beaucoup plus rare – en tout cas aussi sérieusement. On détourne et désamorce plus volontiers le corps masculin par la comédie, ce qui permet d'en parler... sans trop s'exposer. Il y a ainsi une certaine ironie à constater qu'il a fallu une femme, aidée d'une autre, co-scénariste (Alante Kavaïte, révélée l'an passé avec Summer) pour saisir ce sujet avec autant de sérieux. Ce qui n'empêche pas un traitement poétique et déstabilisant : à plusieurs reprises durant Évolution, on se dit qu'on n'a jamais vu ça avant. Combien de longs métrages peuvent s'en vanter ?
    • Maitre Kurosawa
      Un film d'abord intriguant, du moment qu'il ne dit rien, avant de sombrer quand il livre toutes ses clés. Sans rupture, sans débordement, sans évolution, le film devient particulièrement ennuyeux, à la bizarrerie glauque et aux fantasmes douteux.
    • Etroxs
      woaw ce film à fait buggé mon cerveau
    Back to Top