Mon compte
    Inception
    note moyenne
    4,5
    104449 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Inception ?

    7 170 critiques spectateurs

    5
    3471 critiques
    4
    2021 critiques
    3
    604 critiques
    2
    452 critiques
    1
    279 critiques
    0
    343 critiques
    elbandito
    elbandito

    Suivre son activité 272 abonnés Lire ses 916 critiques

    3,0
    Publiée le 29 juillet 2010
    Judicieuse tentative d’allier film d’auteur et film d’action, Inception est conçu comme un jeu vidéo qui use et abuse, en les sublimant, des grosses ficelles hollywoodiennes inhérentes à ce type de spectacle. Personnages recrutés comme pour un braquage, raccourcis scénaristiques malvenus, scènes d’action interminables inutiles, effets spéciaux numériques réussis, longue explication (séquence à Paris) via la novice Ellen Page pour ne pas perdre le spectateur en route puis plusieurs scènes oniriques qui s’entremêlent plus ou moins habilement… Tout ceci est millimétré afin de laisser libre cours aux pensées de chaque spectateur qui pourra y voir mille choses et être finalement assez satisfait. On pense bien évidement à Matrix, James Bond, Mulholland Drive et d’autres classiques, mais le film de Christopher Nolan n’atteint jamais la cheville des ses références. Même s’il se place incontestablement à un haut niveau technique, le jeu des acteurs, la musique assourdissante et le scénario invraisemblable gâchent notre plaisir. Et Inception se révèle globalement une déception !
    kal-el 02
    kal-el 02

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 843 critiques

    5,0
    Publiée le 3 novembre 2014
    Nolan est vraiment un génie. On l'avait déjà entraperçu dans ces premiers films, ça s'était avéré avec The Dark Knight et ça se confirme avec Inception. Inception n'est pas un film réellement abordable, il est complexe. Cet aspect peut en dérouter certains, ceux qui oseront s'y aventurer plus d'une fois seront ravis. Nolan signe un pur chef d'oeuvre de science-fiction, mêlant habillement rêve/réalité. D'une main de maître il nous pose lentement son concept en prenant soin d'en explique toutes les subtilités afin que l'on puisse comprendre ce qu'il en ressort. Au final, Nolan en plus d'être un sacré réalisateur est aussi un sacré scénariste, car on s'étonne qu'un être humain ait pu inventer à lui tout seul tout ce stratagème du subconscient et surtout que ça puisse tenir la route. Là où d'autres ont voulu essayer et se sont littéralement vautrés, Nolan réussit brillamment, avec un talent fou, maître de son projet qu'il aura mener de bout en bout et avec un perfectionnisme tel, que son film est déjà considéré comme un chef d'oeuvre. En prime un Leo Dicaprio, comme toujours, excellent, j'ai retenue le tallent de Ellen Page (une actrice que j'aime) et la musique envoûtante de Hans Zimmer, Inception est un voyage initiatique dans un monde parallèle à ne rater sous aucun prétexte.
    Empereur Palpoutine
    Empereur Palpoutine

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 194 critiques

    5,0
    Publiée le 15 juin 2014
    Avec Inception, Christopher Nolan nous emmène au Pays des Rêves.
    Si le scénario semble difficile d'accès, il faut revoir le film plusieurs fois pour le comprendre parfaitement. Même au bout de dix visionnages, on découvre toujours un détail qui nous a échappé.
    En mélangeant habilement science fiction, thriller, action, film d'espionnage, Nolan éclipse les clivages des genres cinématographiques comme à son habitude.
    En mélangeant également film d'action, film d'auteur, et film philosophique, Nolan nous dessine une grande fresque sur les rapports humains.
    L'histoire s'enchaine sans aucun temps mort. S'il est fortement influencé par des films comme Matrix, Memento, Blade Runner, Inception possède un univers qui lui est propre.
    Doté d'un casting xxl à en faire pâlir les plus grosses productions Hollywoodiennes, Inception encense des acteurs de prestige comme DiCaprio, Gordon Lewitt, Ken Watanabe, ou encore Marion Cotillar et Ellen page.
    Encore une fois, Inception reste le meilleur mélange du cinéma d'entertainment dit de loisir, et le cinéma philosophique.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 15 octobre 2014
    Un grand film ! Chef d'oeuvre ! Des acteurs merveilleux (mais j'ai un peu de mal avec Cotillard même si son personnage est important), un scénario virtuose et assez complexe, des plans magnifiques sans CGI a tout va et cette B.O excellente et magnifiquement maitrisée par un Hans Zimmer au summum de sa forme. L'alternation entre la réalité et le rêve est excellente et aurait très bien pu être lourde a souhait. Christopher Nolan prouve qu'il est un grand réalisateur qui reste modeste malgré tout (il me reste Memento, Insomnia, Following et Le Prestige dans sa filmo que je dois voir). Ce plan final est aussi magnifique. Mais pour comprendre l'étendue du film, il faut le voir sans mettre pause et le voir plusieurs fois. Mais magnifique film. Chapeau Nolan !
    yohanaltec
    yohanaltec

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 767 critiques

    4,0
    Publiée le 8 octobre 2014
    C'est vraiment excellent, l'un des meilleurs films de science-fiction de ces dernières années. Le scénario d'un film n'a jamais aussi été travaillé et on ressent beaucoup d'inspiration, comme par exemple 2001. Christopher Nolan est décidément un réalisateur très doué.
    Attigus R. Rosh
    Attigus R. Rosh

    Suivre son activité 102 abonnés Lire ses 2 333 critiques

    5,0
    Publiée le 7 mai 2016
    Film culte ! Christopher Nolan entre au panthéon des meilleurs réalisateurs du 7ème art. C'est sans exagération que l'on peut dire que ses films sont à la hauteur de ceux de très grands réalisateurs comme Brian de Palma ou Martin Scorsese.
    Le scénario est dingue. C'est peut-être d'ailleurs la seule faiblesse du film. Comme pour d'autres films de Christopher Nolan (The Dark Knight, The Dark Knight Rises …), le scénario est parfois difficile à suivre, et particulièrement dans celui-ci spoiler: où à l'apothéose, on arrive au moins à la quatrième dimension d'un rêve (un rêve dans le rêve, dans le rêve, dans le rêve)
    . Mais c'est bien la preuve que Nolan ne voit pas la cinéma comme une machine à fric (comme le font d'autres réalisateurs) mais comme un art (ou la qualité du scénario doit primer sur celle des effets spéciaux, et ce, même à Hollywood).
    Les acteurs sont tous très bons (de Leonardo DiCaprio à Michael Caine, en passant par Joseph Gordon-Levitt et Tom Hardy). Il n'y a pas à dire, Christopher Nolan a le don pour bien s'entourer. Il faut également dire que leurs personnages sont bien écrits et très intéressants à suivre.
    La musique de Zimmer est impressionnante, parfois apocalyptique, nerveuse ou majestueuse ; c'est incontestablement une de ses meilleures compositions.
    Les effets spéciaux sont à la hauteur de ce que l'on peut attendre d'un blockbuster, tout comme la qualité des scènes d'action. Le final est grandiose.
    Film génial ! À voir absolument.
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 2 306 abonnés Lire ses 4 730 critiques

    1,0
    Publiée le 27 octobre 2013
    Nolan me fil un coup d'inception de déception. Nolan s'inspire de tout ce qui à pu se faire jusqu'à présent, Passé virtuel, Matrix, Dark City et j'en passe. Le film commence et quarante minutes achevante, après on rentre enfin dans le croustillant du labyrinthe du rêve, et faut tenir là aussi, j'ai tenu mais alors avec grande somnolence, beaucoup trop de lourdeur. Inception est aussi une kermesse de grand n'importe quoi. En dehors de ça, je met pas en cause la superbe composition de Hans Zimmer.
    Kinopoivre
    Kinopoivre

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 200 critiques

    1,0
    Publiée le 17 octobre 2019
    "Inception" ? Déception ? Thème voisin de celui de "Memento", mais sans aucune poésie, aucun personnage intéressant. L'histoire, assez obscure, est racontée à grands coups de trucages numériques, inutiles pour l'essentiel. Marion Cotillard joue mal (incapable de pleurer sur commande, on lui a fait des larmes à la glycérine... qui ne coulent pas), et DiCaprio, si bon autrefois, offre un visage crisé et un regard vide, comme dans tous les films de Scorsese qu'il a eu le malheur de jouer. Bref, inutile de se déranger, toutes les scènes spectaculaires du film sont déjà présentes dans la bande-annonce.
    Tendax_montpel
    Tendax_montpel

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 631 critiques

    2,0
    Publiée le 11 avril 2013
    Réelle déception... La mise en place est attrayante, mais une fois qu'on est dans l'action la mise en scène tue complètement le suspense. La superposition des niveaux de rêve ne sert que la forme, au détriment d'un scénario qui s'étire inutilement. Bref c'est astucieux bien sûr, mais ennuyeux et assez prétentieux.
    vincenzobino
    vincenzobino

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 390 critiques

    5,0
    Publiée le 7 avril 2013
    Nolan est un pur génie. Déjà avec the Dark Knight, il en mettait plein la vue, mais la les superlatifs manquent. Sans conteste LE FILM EVENEMENT de la décennie. Et le duo d'actrices est juste fabuleux. A voir...
    NewBoorn
    NewBoorn

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 576 critiques

    5,0
    Publiée le 14 mai 2011
    "Scénario" est le premier mot qui me vient quand je pense à Inception.
    MAGISTRAL.
    dougray
    dougray

    Suivre son activité 177 abonnés Lire ses 1 904 critiques

    4,5
    Publiée le 30 juillet 2010
    Christopher Nolan est-il humain ? C’est la question qu’on est en droit de se poser au vu de l’incroyable degré de qualité affiché par chacun de ses films, du troublant "Memento" au monstrueux "The Dark Knight", en passant par de petits bijoux comme "Le Prestige". Aucun genre ne semble résister au génie anglais, que ce soit l’adaptation de comics, le remake ou le film en costumes. Avec "Inception", Nolan signe un nouveau chef-d'oeuvre et revient à ses premières amours puisqu’il s’agit d’un scénario original (comme pour "Memento"), soit un produit extrêmement rare de nos jours à Hollywood. Et quel scénario ! En prenant les rêves comme thème central, le réalisateur sait qu’il peut se permettre toutes les folies mais a l’intelligence de ne pas céder aux sirènes du délire visuel façon "L’Imaginarium du Docteur Parnassus" pour, au contraire, nous livrer une vision particulièrement crédible dans laquelle chacun se reconnaitra (les ellipses d’une scène à l’autre, le rêveur qui ne sait pas comment il est arrivé là, le temps qui s’écoule beaucoup plus lentement que dans la réalité...). C’est ce sérieux dans le traitement du rêve qui donne toute sa légitimité au film et qui permet de faire avaler au spectateur cette histoire d’extraction de secrets enfouis dans le subconscient et de fabrication de rêves sans se poser la moindre question. Nolan ne se limite cependant pas à raconter une simple histoire puisqu’il brouille constamment la frontière entre réalité et rêves, obligeant le spectateur à douter constamment de ce qu’il voit à l’écran. A ce titre, la conclusion du film est l’une des meilleures fins qu’il ait été donné de voir au cinéma depuis bien longtemps (le plan final sur la toupie est ouvert à toutes les interprétations et devrait alimenter pas mal de débats entre amis) et peut potentiellement remettre tout l'intrigue en cause. Un tour de force exceptionnel que Nolan a appuyé par son irréprochable mise en scène avec un sens de l’esthétisme toujours aussi marqué, un rythme incessant, une BO magnifique et utile à l’intrigue (l’indispensable et emphatique Hans Zimmer), des plans à couper le souffle (la scène dans le couloir est un modèle du genre), des références notables (on pense à "Matrix" bien sûr mais aussi à "Mission Impossible" et aux "James Bond"...) et une résistance salvatrice aux effets spéciaux numériques au profit d’effets "à l’ancienne", qui donne une authenticité inespérée au film. Mais Nolan a un autre talent : sa capacité à s’offrir un casting de rêves sans pour autant piocher dans les super-stars du box-office et à transcender ses acteurs en les dirigeant d’une main de maître. Autour du monstrueux Leonardo DiCaprio (qui s’est fait la tête de Nolan pour l’occasion et qui prouve une fois son exigence payante dans le choix de ses rôles) en héros torturé, on retrouve la mystérieuse Marion Cotillard en amour perdue, l’opiniâtre Ellen Page en architecte, l’excellent Joseph Gordon-Levitt en organisateur, l’amusant Tom Hardy en faussaire sans oublier les fidèles de réalisateur Cillian Murphy, Ken Watanabe et Michael Caine. Un casting fantastique et surtout des personnages fouillés qui trouvent tous quelque chose à se mettre sous la dent. Que dire de plus si ce n’est qu’avec un tel pitch et une telle richesse visuelle, on s’étonne que le film soit si accessible (contrairement aux délires pseudo-intellos d’un David Lynch). Une preuve supplémentaire de l’incontestable génie de Christopher Nolan qui s’avère une fois de plus être le plus grand réalisateur actuel et, à tout le moins, le seul à allier richesse scénaristique et très grand spectacle. Et dire que son prochain film est le 3e Batman...
    THE-CHECKER
    THE-CHECKER

    Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 705 critiques

    5,0
    Publiée le 2 avril 2016
    Nouveau chef d'oeuvre pour Nolan qui prouve une fois encore sa capacité à apporter du neuf dans une industrie saturée de reboot, remake en tout genre.

    Inception est tout simplement fabuleux tant à l'instar de son sujet, il empile les niveaux d'interprétation sans jamais sombrer dans l'onirisme facile propre aux réalisateurs qui n'ont en réalité rien à dire.

    Cobb (DiCaprio au top) est un extracteur d'idée qu'il vole à ses victimes pendant leur sommeil en s'introduisant de manière consciente dans leurs rêves tandis que l'architecture du songe est assurée par l'un de ses assistants qui s'assure par ce biais que l'individu ne perçoit pas qu'il est endormi, permettant à son complice de jouer avec le subconscient du rêveur à son insu pour obtenir les précieuses informations qu'il est venu chercher.

    Une activité à hauts risques qu'un puissant homme d'affaire décide d'utiliser non pas pour extraire mais pour implanter une idée: L'inception.

    Leur cible: l'unique héritier d'un empire entretenant des rapports difficiles avec son père mourant.

    Une prouesse que seul Cobb a réussi à accomplir, sur la personne de sa défunte femme dont le souvenir hante son esprit, y compris en mission.

    Jouant habilement sur les notions de réel et de rêve, Nolan tisse lentement sa toile pour mieux nous confronter avec nos propres certitudes.

    Car la puissance du film n'est pas tant dans sa complexité narrative, mais dans l'interaction avec le public par écran interposé, le héros que l'on pense être l'actif (celui qui agit sur les autres) étant en réalité le passif (le véritable sujet subissant l'inception dans le film n'étant autre que Cobb, l'objet totem pour s'assurer qu'il ne rêve pas appartenant en réalité à Mal, sa femme!) la notion de rêve dans le rêve venant appuyer cette idée que la réalité qui nous entoure n'est peut être pas celle que l'on croit (certitude que seule la mort viendra nous apporter

    Une fable métaphysique doublée d'un redoutable film d'action, portée tout en puissance par une bande son signée une fois de plus par Hans Zimmer!

    Le genre de film qui rend les gens intelligents!
    Le Loubar
    Le Loubar

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 147 critiques

    3,5
    Publiée le 30 décembre 2019
    Un film parfait en tous points, devenu une œuvre culte. Le génialissime Christopher Nolan livre avec Inception son film personnel le plus abouti. L'histoire est à mi-chemin entre science-fiction et film de braquage ; elle raconte l'histoire de Cobb, un cambrioleur du subconscient recherché dans le monde entier pour le meurtre de sa femme qu'il n'a pas commis, jusqu'au jour où Saito, riche entrepreneur, le met au défi de réaliser une inception (s'introduire dans le subconscient d'un individu pour faire germer en lui une idée) avec plusieurs coéquipiers, et qu'en cas de succès il lui donnera le pouvoir de retrouver ses enfants. Qu'on se le dise tout de suite, le gros point fort d'Inception est sans conteste son scénario : original et complexe, mais jamais ennuyeux ou en excès d'informations. L'histoire est racontée de la façon la plus claire possible. L'autre point fort du film est sa narration ; non seulement Nolan a l'intelligence de disséminer des informations passées tout au long du film spoiler: (le briefing rapide d'Arthur qui explique comment le partage de rêve est né, le flash-back de Cobb qui raconte la mort de sa femme)
    , mais aussi la structure-même du film permet une narration carrément énorme et unique. Je m'explique : pour réaliser cette inception, l'équipe doit pénétrer trois niveaux de rêve (un rêve dans un rêve dans un rêve). De ce fait, on a plusieurs timelines alternatives dans le film qui se superposent (mais sans jamais perdre le spectateur). spoiler: De plus, dans l'univers du film on apprend que cinq minutes en temps réel correspondent à une heure rêvée ; le temps s'écoule donc plus rapidement dans un niveau que dans le précédent, et ça le film le montre très intelligemment à l'aide de ralentis (le van qui chute du pont).
    Et pour parler de l'univers du film, il est juste génialissime et jouissif : on peut voir spoiler: une jeune femme bâtir des ponts, des miroirs, des portes transparentes, mais également une ville renversée défiant les lois de la physique, des paradoxes comme l'escalier de Penrose (tellement jouissif de le voir en écran), de petits objets appelés totems (qui permettent de définir si le propriétaire est ou non dans le rêve d'un autre, et non pas s'il est dans la réalité ou dans un rêve, attention à la confusion) et la bagarre dans le couloir de l'hôtel au niveau 2 parce que le van dans lequel sont les personnages dans le niveau 1 est en chute libre est juste une idée de génie (réalisée dans un vrai couloir rotatif créé uniquement pour le film !)
    .. En plus de ce scénario en acier trempé, le film est rempli d'émotion : la thématique principale du film est en fait le deuil spoiler: (intrigue qui se démêle petit à petit tout au long du film, jusque la révélation finale, juste géniale tant elle est riche en sens)
    ; cela amène à une réflexion très intéressante : faut-il accepter la réalité, aussi difficile soit-elle, ou se réfugier dans la fiction pour être heureux ? Et que dire de la réalisation de Christopher Nolan.. Le film est juste parfait esthétiquement, chaque plan du film a un rendu absolument parfait spoiler: (le moment où Cobb chute dans la baignoire au début du film !!)
    La bande originale d'Hans Zimmer est absolument sublime, offrant des morceaux de grande qualité (Time, 528491, The dream is collapsing, We built our own world, Infiltration) parfaitement en accord avec le film. Les acteurs sont tous géniaux : Leonardo DiCaprio est parfaitement investi dans son rôle spoiler: (la scène où il voit sa femme mourir est juste parfaite)
    , Marion Cotillard est intriguante et envoûtante, Tom Hardy est élégant et parfait dans son rôle du faussaire d'identités spoiler: (le plan final où il reprend son apparence, magnifique)
    , Ellen Page est brillante (elle représente un peu la situation du spectateur par rapport au film), Joseph Gordon-Levitt est vraiment excellent, Ken Watanabe est lui aussi très convaincant, tout comme le génial Michael Caine dans son petit rôle. Je ne sais pas quoi dire de plus, Inception est peut-être l'un des meilleurs blockbusters de ces dernières années, et il n'est pas loin d'être mon film préféré. Tout est là pour passer un moment de cinéma rare et parfait : scénario original, narration entraînante, caractérisation de personnages absolument géniale, scènes d'action incroyables, décors et costumes qui déchirent. Un film à voir absolument (si cette critique ne vous a toujours pas convaincu, je le répète encore une fois : foncez), à posséder en DVD, en Blu-ray et à voir et à revoir régulièrement !
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 7 janvier 2014
    Une claque monumentale, une leçon d'inventivité sont les mots qui viennent à l'esprit en premier lieu.
    Tout ici, du scénario à la mise en scène, en passant par DiCaprio, est parfait
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top