Mon compte
    Somewhere
    note moyenne
    2,4
    3976 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Somewhere ?

    793 critiques spectateurs

    5
    50 critiques
    4
    114 critiques
    3
    148 critiques
    2
    134 critiques
    1
    165 critiques
    0
    182 critiques
    le clunisois
    le clunisois

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 214 critiques

    2,0
    Publiée le 20 avril 2011
    Certes, esthétiquement, il n’y a rien à redire. Mais, c’est long… et, franchement, pas très intéressant.
    Gardienne de la Galaxie 1975
    Gardienne de la Galaxie 1975

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 167 critiques

    3,0
    Publiée le 19 avril 2011
    Comment filmer l'ennui. Que signifie vivre pour quelqu'un qui a tout mais dont la vie émotionnelle est réduite au néant. Ce film nous montre à quel point l'innocence d'un enfant est précieuse, réelle et vaut tout les trésors du monde.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 17 avril 2011
    Sofia Coppola est une tres bonne realisatrice, ses plans sont tres bons. Elle arrive à nous filmer l'ennui comme personne: resultat: on s'ennuit beaucoup trop. Dommage car l'idee et la BA pouvait rendre impatient. Du Gachis
    Katiu88
    Katiu88

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 18 critiques

    2,0
    Publiée le 16 avril 2011
    Vraiment déçue de ce film, pourtant je suis fan de Sofia Coppola... On voit où elle veut en venir mais c'est un peu chiant
    Peter Venkman
    Peter Venkman

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 837 critiques

    0,5
    Publiée le 31 juillet 2011
    Quand on filme du vide, il arrive, parfois, que cela produise du vide.C'est le cas ici! Johnny s'ennui, et nous avec lui.
    ferdinand75
    ferdinand75

    Suivre son activité 254 abonnés Lire ses 3 critiques

    3,0
    Publiée le 16 avril 2011
    Un bon film même si il est vrai que les plans séquences sont parfois un peu long. Il y a peu de matière, mais on est plus sur un film d'atmosphère et cela est très bien réussi. C'est l'ambiance décalé du Star sytème Hollywoodien proche de la série " Californication" , mais avec une vision plus féminine. La relation du père qui redécouvre sa fille est juste et bien montré. Les rapports humains sont subtils, mais très bien décrit, totu cela est très juste. La mise en scène est belle et on voit bien que Sofia a été à bonne école.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 11 avril 2011
    nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul nul
    Uncertainregard
    Uncertainregard

    Suivre son activité 68 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 11 avril 2011
    Elle nous a déjà offert du très bon mais je dois dire qu'ici Sofia Coppola prend du galon. Superbe! Comment a-t'elle imaginé une mise en scène pareille avec si peu de matière? C'est d'une telle simplicité et d'une telle beauté que je le qualifirais presque de comtemplatif. J'ai été complètement absorbé et je pense ne pas avoir beaucoup cligné des yeux tant ils étaient écarquillés. Elle va pas tarder à rattraper le papa...
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 10 avril 2011
    T'as vu la BA, t'as tout vu... Comme à son habitude, Sofia Coppola fait un film très, trop long, bien moins réussi que Lost in Translation.
    Certes le jeu d'acteur sauve ce film, mais déçu tout de même de l'ensemble... En un mot on se fait chier par moment...
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 3 avril 2011
    L'ambiance moite n'est pas valorisée par une photo qui manque relief et d'originalité. Les presque belles images ne sauvent pas un scénario poussif composé de plans à rallonge où l'on peut prendre sans risque de rater l'intrigue le temps d'envoyer des textos. On sent un peu trop pointer la conscience maternelle naissante chez la réalisatrice qui s'épanche sur sa propre histoire.
    Lalec
    Lalec

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 405 critiques

    3,5
    Publiée le 27 février 2013
    Plus qu'un film sur le thème de l'ennui, Somewhere réussit à rendre incroyablement bien à l'écran les angoisses et le vide qui peuvent s'emparer d'un être à un moment de sa vie. Le film commence par dresser le portrait d'un homme qui semble tout avoir : une carrière cinématographique florissante, du pognon, une adorable fillette et même une Ferrari. Et pourtant, quelque chose cloche. L'histoire tâtonne alors, la caméra prend le temps de prendre justement son temps et, petit à petit, nous permet de comprendre, voire de partager, ce vide qui s'est progressivement installé dans la vie de Johnny Marco. Le choix de faire un film sur le sujet de l'ennui était donc osé et le fait de l'avoir réussi salut une fois de plus le talent de Miss Coppola. Revenant à un cinéma plus intimiste, elle prend aussi le pari de moins plaire, d'où des critiques très partagées. Pour ma part, j'ai eu l'impression de vivre une vraie expérience de spectateur et en cela, le film mérite déjà mes éloges. Après qui dit expérience de cinéma dit aussi souffrir un peu, le film a donc ses longueurs, voulues, mais il faut aussi en passer par là pour l'apprécier dans toute sa valeur.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 24 mars 2011
    Si j'ai beaucoup aimé ce "Somewhere", c'est pour sa manière, son art, de montrer les gens et les situations sans jamais appuyer sur le bien ou le mal, le drame et le comique... on est dans un entre-deux de l'émotion, dans le sourire saisissant, mais jamais le rire, et, en même temps dans un malaise diffus, vague . Sofia Coppola signe un film habité sur le non-espace de son personnage ( Johnny, sur son matelas gonflable dans la piscine, sortant lentement du cadre de la caméra) et de nos émotions. Elle parvient à hisser le cliché la caricature aux rangs de compagnons ridicules mais nécessaires (les sexy danseuses fades multipliées par le reflet du miroir, les journalistes à la noix...). La fin déçoit, là elle en fait trop, mais avec le recul je la vois comme particulièrement fun. Un hommage à son père?
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 23 mars 2011
    Autant la lenteur et l'absence d'action passaient très bien dans Lost In Translation, autant ici le film tombe à plat. La première scène ne laissait rien présager de bon, la suite est à son image. Ca ressemble plus ou moins à la vie d'un adolescent désoeuvré pendant les vacances d'été, filmé avec l'iphone de son meilleur ami. Johnny fait des tours en voiture. Johnny va a la piscine. Johnny se bourre la gueule. Et le must du must, Johnny joue a Guitar Hero. C'est bien beau de vouloir se la jouer film indé, mais c'est surtout chiant. Ca me dissuaderai presque d'aller voir le prochain Coppola...
    norman06
    norman06

    Suivre son activité 146 abonnés Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 21 mars 2011
    On peut certes préférer le bouleversant "Virgin suicides" ou "Marie-Antoinette" mais on est dans le même univers : la patte de la Sofia est bien là (en plus dépouillée) et elle filme à merveille ces instants de vide et ces personnages rongés par le doute et le mal de vivre.
    LordV
    LordV

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 706 critiques

    2,0
    Publiée le 20 mars 2011
    Je cherche. Depuis que je suis allé voire Somewhere au cinéma, je cherche. Pourquoi ce malaise avec le nouveau film de Sofia Coppola ? Et bien, aujourd’hui, j’ai trouvé… Deux raisons. La première est le fait d’avoir lu trop de critiques dithyrambiques de film. A ce propos, J’ignore si les critiques négatives et/ou réalistes ont été boycottées mais impossible d’en lire. Quoiqu’il en soit, il est clair que c’est difficile de ne pas être déçu quand je me rends compte que le joli diamant tant promis est en fait un simple strass. Quelle déception ! Et cette déception a généré un malaise persistant depuis la séance. Une idée qui, dans un premier temps, a été impossible à saisir. Jusqu’à maintenant. Raisonnablement, dans notre monde actuel, est-ce que ce n’est pas hors propos de monter ce type, superstar de son état qui s’ennuie dans une vie où il possède tout, où le moindre de ses désirs primaires est satisfait alors que le monde va si mal ? Et, je ne veux pas faire de populisme au premier degré. Au final, et c’est d’ailleurs ce qui sauve le film du naufrage, cette confrontation entre un père en dehors de la réalité et cette ado réaliste et pragmatique est salutaire. Oui ! La vie, ce n’est pas ça. Cela étant, Sofia Coppola témoigne d’un réel talent pour filmer ce qui ne peut ou n’a pas besoin d’être dit sur une B.O. tout aussi excellente. En conclusion, je dirais que ce film est superficiel.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top