Notez des films
Mon AlloCiné
    Somewhere
    note moyenne
    2,3
    3916 notes dont 829 critiques
    répartition des 829 critiques par note
    53 critiques
    119 critiques
    162 critiques
    141 critiques
    168 critiques
    186 critiques
    Votre avis sur Somewhere ?

    829 critiques spectateurs

    Simon P.
    Simon P.

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 121 critiques

    5,0
    Publiée le 25 août 2014
    C'est magnifique. Voilà en gros ce que j'ai dit durant et après le film. Sofia Coppola nous dépeint le quotidien de ce grand gamin qui tourne en rond , qui s'ennuie, qui n'a aucune relation si ce n'est ses conquêtes sans lendemain. La visite de sa fille va renverser ses habitudes. Elle va donner un sens à sa vie . Un magnifique film. Le contraste entre le début et la fin est bouleversant. Les acteurs sont très bons. La mise en scène ( comme d'habitude ) m'a accroché. Du grand Sofia.
    septembergirl
    septembergirl

    Suivre son activité 459 abonnés Lire ses 1 069 critiques

    4,5
    Publiée le 19 mars 2011
    Une bien belle comédie dramatique, marquée par une superbe photographie. Certes, au niveau du scénario, il ne se passe pas grand chose, mais l’histoire, rythmée par de très belles, émouvantes et marquantes scènes, se suit avec intérêt. Le seul élément que l’on peut reprocher à Sofia Coppola est d’avoir repris les mêmes thématiques que dans "Lost in Translation".
    Flex07
    Flex07

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 705 critiques

    0,5
    Publiée le 14 avril 2012
    Somewhere ou comment prendre les gens pour des idiots. Sous pretexte d'une lenteur assumée, et de l'utilisation des noms "Sofia Coppola" ou "Stephen Dorff", on crie au génie alors qu'on a là un film inutile et vide. A l'image de la première scène, déjà interminable, on s'ennuie devant le vide intersidéral dans lequel on s'enfonce lentement, une seconde après l'autre! Quelle arnaque. Ca fait peut-être bien vu de trouver ça génial mais moi je me suis fait chier!
    shmifmuf
    shmifmuf

    Suivre son activité 104 abonnés Lire ses 1 761 critiques

    4,0
    Publiée le 29 novembre 2012
    Ce film reprend le thème de la solitude moderne et urbaine déjà abordé par Sofia Coppola dans "Lost in Translation". Le duo père-fille est d'une justesse rare. Ce film intimiste et certes peu accessible est pour moi une excellente surprise.
    mazou31
    mazou31

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 003 critiques

    0,5
    Publiée le 9 septembre 2014
    Comment Sofia Coppola a-t-elle pu se laisser aller dans un tel nanar ? Un film sur l'ennui et la vacuité n'est pas obligé d'être ennuyeux et aussi creux ! Quel foutage de gueule ! Au bout de 25' de ronds en Ferrari et de pole dance sans charme, j'ai abandonné. Le cinéma est un art : il doit élever l'esprit, ou émouvoir, ou divertir. Pas une once dans ce premier tiers : c'est irrattrapable !
    Biscwii
    Biscwii

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 13 critiques

    0,5
    Publiée le 26 février 2012
    Non le talent cinématographique n'est pas héréditaire. Alors qu'on arrête de faire l'éloge de ce film, sous prétexte que la réalisatrice s'appelle Coppola. C'est un film mou et plat. Le synopsis écrit sur la fiche film Allociné est même un spoil, car il n'y a rien de plus à découvrir dans ce film. Les plans séquence de plusieurs minutes ne servent à rien, si ce n'est plonger le spectateur dans un ennui des plus profonds. On ne peut même pas lui accorder une dimension intellectuelle, il ne laisse aucun sujet de réflexion. Le seule génie de Sofia Coppola, c'est d'avoir réussi à repousser les limites de la platitude au cinéma.
    Outburst
    Outburst

    Suivre son activité 100 abonnés Lire ses 517 critiques

    5,0
    Publiée le 8 janvier 2011
    Un film touchant, emportant mais qui n'est malheureusement pas compris. Les scènes longues en plans fixes retranscrivent parfaitement l'ennui de ce personnage blasé et de plus le duo d'acteur ainsi que la relation père/fille sont brillants.
    Allie17
    Allie17

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 19 critiques

    0,5
    Publiée le 20 mai 2013
    Pour commencé, je dois dire que j'ai énormément aimé Virgin Suicides, je m'attendais donc a un bon film. J'admire beaucoup Sophia Coppola mais ce film est une vrai déception. Deja, aucune musique, ce qui rend l a plupart des scène vide! Ensuite, le film n'a pas de sens, des scènes qui s’enchaîne, sans aucun sens, elles sont souvent trop longues. Le film m'a paru durai 2h30 alors qu'il en fait 1h40. J'ai tenu tout le film, ce qui relève de l'exploit parce que j'ai failli m'endormir tellement c'est ennuyeux. En bref, ne regardait pas ce film même si vous adorez Sophia Coppola ou Elle Fanning (qui joue très bien, je dois l'admettre) ou un autre acteur du film parce que ça en vaut pas le coût. Passez votre chemin et si vous aimez Sophia Coppola, regardez le reste de sa filmo mais surtout pas celui la!
    ---> KENTIN <---
    ---> KENTIN <---

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 55 critiques

    0,5
    Publiée le 26 janvier 2013
    Sofia Coppola a-t-elle du talent ou est elle la fille de son père? La réponse est cinglante dans ce film : elle est bien la fille de son père avec un nom de famille qui ouvre toutes les portes visiblement. Un film "branché", raté, désolant et parfaitement inutile.
    romano31
    romano31

    Suivre son activité 172 abonnés Lire ses 1 525 critiques

    3,0
    Publiée le 8 janvier 2014
    Après Marie-Antoinette, Sofia Coppola revient avec son quatrième film, Somewhere, où un acteur américain, qui s'ennuie ferme dans sa vie, voit un matin débarquer sa fille de 11 ans, Cleo. Somewhere est sans aucun doute le film le plus calme et le plus posé de Sofia Coppola. Alors certes, vous allez me rétorquer (à juste titre d'ailleurs) que les films de Sofia Coppola le sont toujours mais celui-là l'est plus que les autres. La réalisation est, comme toujours, très soignée et Coppola utilise de long plans fixes, sans musique et sans dialogue. Les dialogues justement, Somewhere est le film le moins bavard de la réalisatrice privilégiant l'image et le cadre. Si en soit cela ne m'a pas posé problème, cela pourrait être le cas pour certaines personnes. Pour ce qui est des acteurs, le duo que forment Stephen Dorff et Elle Fanning fonctionne très bien et est très touchant. Ceci étant, le film souffre d'un scénario un peu vide et n'explore pas suffisamment la relation père/fille. C'est dommage car Somewhere est un film plutôt intéressant et est loin d'être aussi mauvais comme le prétendent certaines critiques. Pas le meilleur film de la réalisatrice mais il est très bien exécuté et plaisant à suivre.
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 360 abonnés Lire ses 1 747 critiques

    1,0
    Publiée le 7 décembre 2011
    Que le cinéma de Sofia Coppola soit superficiel, qu'il ne raconte rien d'exceptionnel et que la jeune femme ait la chance de pouvoir réaliser grâce à sa réputation de " fille de " passe encore... Mais que la cinéaste justifie l'ennui sidéral de son dernier film en nous annonçant une méditation sur le vide existentiel, j'ai du mal à avaler ! Film antipathique criblé de prétentions, Somewhere manque cruellement d'implication sur le plan de la mise en scène, se contentant le plus souvent des facilités les plus impardonnables. En ce sens le premier plan est particulièrement éloquent : cadre fixe et passif, devant lequel une voiture de sport défile entre champ et hors-champ. Sofia Coppola n'y capte rien, n'y accompagne rien, n'y épouse rien, démontre simplement qu'elle peut poser sa caméra comme bon lui semble, juste là, comme ça. Une bonne définition de la complaisance artistique. Pour couronner le tout, la réalisatrice croit bon d'ajouter quelques séquences émoustillantes censées nous tirer de la torpeur... La belle affaire ! Bref c'est plat, c'est creux, c'est mou et ennuyeux. Un très mauvais film.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 454 abonnés Lire ses 3 425 critiques

    3,5
    Publiée le 18 mai 2012
    Sofia Coppola est ce qu’on appelle une enfant de la balle. A ce titre elle connaît très bien le Château Marmont résidence mythique des stars hollywoodiennes en transit ou en recherche existentielle. Elle y a séjourné durant sa prime jeunesse et c’est sans doute ses yeux d’enfants qu’elle a greffé sur la jeune comédienne Elle Fanning. On découvre la vacuité quotidienne de la vie d’une star dont on ne sait pas très bien si elle est encore sous les feux de la rampe ou si elle traverse une période de disette. Le ton général du film fait plutôt penser que le personnage campé par le trop sous estimé Stephen Dorff est dans un creux de popularité. Rouler dans une superbe Ferrari bleue n’empêche pas de s’ennuyer à cent sous de l’heure, c'est une des leçons du film. Pour le reste, on voit cet homme encore jeune, coincé dans une vie rythmée par les obligations imposées par le show business, meubler les temps morts en zonant dans LA ou en matant depuis son lit deux stripteaseuses professionnelles venues lui prodiguer des séances privées à l'aide de leurs barres amovibles qu'elles rangent soigneusement dans leur étui une fois leur prestation tarifée exécutée. Quand sa fille le rejoint dans l'hôtel parce que sa mère l'a abandonnée pour une période indéfinie on perçoit que Sofia Coppola a bien connu le sentiment d'insécurité que la jeune Elle Fanning parvient à rendre parfaitement. A plusieurs reprises le père et sa fille nous semblent avoir le même âge, lui encore immature et elle trop tôt vieillie par une insouciance envolée. Après avoir laissé sa progéniture en plein désert pour qu'elle rejoigne une colonie de vacances, Johnny Marco se résout à quitter le château Marmont. Est-ce le résultat d'une soudaine prise de conscience un moment évoquée ? Sofia Coppola ne va pas plus loin, comme si l'histoire de la star ne l'intéressait plus une fois la petite Cleo partie. Il s'agit peut-être du film le plus personnel de Sofia Coppola et même s'il n'est pas toujours facile d'accès on ressent bien toutes les souffrances qu'elle a voulu y faire passer. Il suffit juste de s'abandonner.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 2781 abonnés Lire ses 7 252 critiques

    4,0
    Publiée le 5 décembre 2011
    Très attendu, ce nouveau film de Sofia Coppola a beaucoup déconcerté et même quelque peu déçu certains lors de sa sortie. Pourtant, je dois avouer pour ma part avoir été vraiment séduit par la démarche de la fille du grand Francis Ford, surtout qu'au niveau du style visuel, nous sommes comme toujours dans le régal absolu. Ainsi ce qui aurait pu être d'un ennui à mourir sur la vacuité de la vie d'un comédien à Hollywood s'avère d'une profonde sensibilité, comme en témoigne la relation avec sa fille : émouvante, complexe et en définitive pleine de surprises. Mais c'est aussi la façon dont nous raconte Sofia Coppola qui fait la différence : cette poésie douce qui caractérise nombre de scènes, cette musique élégante et délicate qui accompagne le héros sans être pour autant omniprésente, cette manière étonnante de filmer les décors... Tout est réuni pour faire de cette histoire quelque chose de fort, pudique et touchant, et c'est pour ma part réussi. Et bien que l'on regrettera que la camarade Sofia se regarde un peu (beaucoup) filmer durant les vingt dernières minutes, la pureté de la dernière scène suffit presque pour oublier ce petit désagrément : bref, l'oeuvre idéale pour commencer l'année cinématographique 2011 en beauté.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 4976 abonnés Lire ses 10 361 critiques

    3,0
    Publiée le 25 janvier 2011
    Cela pourrait être plat ou d'un vide abyssale, mais ce n'est pas le cas! S'il ne faut pas chercher de grand rebondissement dramatique dans "Somewhere", le quatrième long-mètrage de Sofia Coppola vibre d'une discrète ironie et d'une modeste èmotion! La rèalisatrice signe une chronique intimiste sur la dècouverte d'un père et de sa fille, et s'immisce, avec un brin d'ironie, dans les coulisses de la vie des cèlèbritès à Hollywood! Bluffante de naturel, Elle Fanning illumine de sa blonde prèsence une atmosphère un peu dèsenchantèe! Face à cette fille de onze ans, un Stephen Dorff parfaitement crèdible en fêtard immature alcolo dèprimè, qui trouve là son meilleur rôle à ce jour! La sensibilitè de l’acteur est très joliment filmèe, où, avec sa fille, ils vont pouvoir avancer, avant de retourner à leur solitude! Une belle chronique sur l'ennui pour un duo d'acteurs touchant! Excellente B.O et une dèdicace toute personnelle aux superbes jumelles stripteaseuses...
    CineRepertoire.free.fr
    CineRepertoire.free.fr

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 1 359 critiques

    3,0
    Publiée le 19 septembre 2013
    Luxe, vide et volupté. Sofia Coppola égrène les petits riens d'une vie de star de cinéma, pour en saisir la futilité, la superficialité. Une existence qui tourne en rond (symbolisée par les tours de circuit effectués par le personnage principal, à bord de son bolide, au début du film) et qui s'avère dépourvue de sens. Certaines scènes confinent ainsi à l'absurde (le moulage de la tête de l'acteur, le show promotionnel en Italie...). Entre ironie sur le monde du cinéma, drôlerie douce et mélancolie lancinante, la réalisatrice dresse le portrait d'un homme atone, sans personnalité marquée. Une présence-absence. Un père vaguement titillé par un sentiment de paternité au contact de sa fille, laquelle le renvoie finalement à sa solitude et à son vide existentiel. On retrouve dans ce quatrième long-métrage de Sofia Coppola sa finesse d'observation, sa sensibilité et un style bien à elle, évanescent, gracieux par moments. Il manque cependant à ce voyage au bout de l'ennui un traitement dramatique plus étoffé et approfondi (notamment de la relation père/fille) pour empêcher que l'ennui ne gagne aussi, parfois, le spectateur, pour dépasser le seuil de la captation répétitive du vide, et pour que naisse une vraie émotion. Par ailleurs, la fin, passe-partout, est un peu décevante. Comme si la réalisatrice n'avait pas su comment conclure...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top