Mon compte
    Somewhere
    note moyenne
    2,4
    3964 notes dont 793 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 793 critiques par note
    50 critiques
    114 critiques
    148 critiques
    134 critiques
    165 critiques
    182 critiques
    Votre avis sur Somewhere ?

    793 critiques spectateurs

    Johan D.
    Johan D.

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 144 critiques

    2,0
    Publiée le 12 avril 2012
    Il y a un certain cinéma qui s’applique à faire passer l’émotion entre deux personnages par un simple échange de regards. On comprend bien que Sofia Coppola a ce genre d’intention pour Somewhere : il faut juste suggérer et laisser le spectateur comprendre le reste. Ici, le sujet est très bon mais son approche est assez étrange. Sofia Coppola filme l’ennui de son personnage ; cet ennui est si palpable à l’écran qu’au bout de quelques minutes seulement, on s’ennuie autant que Johnny Marco et on se prend à attendre le moment où il va enfin se passer quelque chose. On va attendre. Longtemps. On va être le spectateur de certaines jolies scènes entre le père et sa fille, filmées tout en délicatesse, mais on va aussi assister à d’autres scènes sans grand intérêt, qui donneront l’impression que le film se complait dans la lenteur. L’émotion arrive hélas trop tardivement. Dommage, Somewhere aurait pu être un grand film.
    maxime ...
    maxime ...

    Suivre son activité 105 abonnés Lire ses 1 767 critiques

    4,5
    Publiée le 11 mars 2017
    Je me souviens parfaitement l'amertume que ce film avait fait naître en moi il y'a cinq ans lors de ce premier essai ! Aujourd'hui c'est un énorme coup de cœur, la vacuité et la tiédeur apparente ne sont que des leurres et masque des sentiments plus profond et intense que je ne l'aurais imaginé ... Stephen Dorff est superbe, je n'ai pas souvenirs de l'avoir déjà croisé dans d'autres long métrages mais ici je suis soufflé. Elle Fanning est peut être encore plus fantastique, elle est adorable et tout en même temps bouleversante. Elle marque les esprits et procure ce bien essentiel dont le scénario ce veut être le reflet. Autre enchantement, la bande original de Phoenix qui réussit à regroupé des morceaux du groupe mais aussi des perles tel que My Hero (Foo Fighters ), Smoke Gets In Your Eyes ( Bryan Ferry ) et surtout I'll Try Anything Once de The Strokes. Somewhere est un film filial, touchant et tendre mais aussi un réel travail de mise en scène de Sofia Coppola. Ici, pas un coup de canif n'est manqué, il suffit de voir la séquence de moulage du visage de Johnny ( Dorff ) et du silence qui s'ensuit pour percevoir la solitude et la souffrance dissimulé à travers ce passage.
    BeatJunky
    BeatJunky

    Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    3,0
    Publiée le 28 mars 2015
    Ah c'est sûr qu'on en ressort pas décoiffé par le rythme du film! Un film qui paraîtra ennuyeux, et inutile pour beaucoup je pense. Pour ma part, j'aime beaucoup ce que fait Coppola, sa façon de faire ressentir l'ennui, le doute, la remise en question de ses personnages. C'est ici encore le cas avec cette star qui a tout pour lui, (trop d'ailleurs!) sauf l'essentiel: des rapports humains, non intéressés. Il voit débarquer sa fille et se rend compte du vide de son existence, qu'il a matériellement tout mais humainement rien! Et pour ce rôle pas évident (peu de paroles, tout dans le regard) elle nous montre un Stefen Dorff surprenant de justesse. Un film contemplatif qui ne plaira pas au grand public mais quand on va voir un "Sofia Coppola", on ne peut que s'attendre à ce genre de films. Je m'y étais préparé, je ne suis donc pas déçu! De là à le conseiller.... non.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 1 avril 2012
    Très beau film, l histoire d' un acteur pommé dont sa fille va lui redonné le goût de la vie et le sens de la réalité. Johnny marco va peu a peu revoir ses priorités grace a sa fille. Les acteurs jouent a merveille. Peu de dialogues, des plans fixes et longs mais je pense que c est une volonté de Sofia coppola, qui montre la passivité du personnage principal. Ne pas s attendre a une intrigue ou a des scènes d' action. Un film plein d' humanité auquel tout le monde peut s identifier, dans une moindre mesure, afin de se remettre en question.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 12 mars 2012
    Vacuité, nonchalance.... Soporifique
    ................................
    ....................
    ................
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 142 abonnés Lire ses 3 178 critiques

    4,0
    Publiée le 14 octobre 2020
    Avec un scénario plutôt léger mais profond, Sofia Coppola réalise un film à la fois cool, intimiste et touchant, où ce sont les petits gestes, les regards qui font tout.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 8 mars 2012
    Superbe film, bon casting. on voit les dessous de la célébrité: scénario connu mais bien interprété. Beau, voire, très beau film !
    diki2
    diki2

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 297 critiques

    3,0
    Publiée le 21 août 2014
    Il ya toujours chez Sofia Coppola cette exigence dans la direction d'acteurs (excellent Stephen Dorff), la beauté des plans , ce spleen de l'acteur perdu qui envahit l'écran. Elle pose ici sa caméra et déroule de longs plans fixes pour souligner cette vacuité de l'existence et l'immense solitude de l'acteur. Certains plans m'ont fait penser à Hopper (le peintre) lui aussi grand metteur en scène de la solitude des êtres (la scène dont l'affiche reproduit l'image). Dommage que l'histoire ne décolle vraiment jamais. Ce film va paraître prétentieux pour les uns, forcément lourd de sens et donc génial pour les autres. Si la valse lente de cet acteur-objet déboussolé est parfaitement maitrisée, si les séquences intimistes avec sa fille sont d'une justesse de ton irréprochable, nous restons en apesanteur dans l'attente d'une scène qui ne viendra jamais, de celle qui aurait sorti le spectateur de sa torpeur et l'acteur de sa mélancolie. Même si la fin est belle.
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 12 mars 2012
    Calquant sur son 2ème long métrage "Lost In Translation", Somewhere se révèle être ma première déception de la part de la réalisatrice car ici il y a clairement un manque d'innovation. Donc commençons par le scénario, celui-ci est très simple et sans intérêt ; on se lasse vite de cette oeuvre totalement vide, fade et dont les plans inutiles sont rallongés. Ensuite le héros qui ressemble bien évidemment à Bob Harris mais en beaucoup moins bon, la monotonie de la vie de Johnny montre très peu du personnage en lui-même parce qu'il manque de personnalité. Ce dernier film signe une nouvelle collaboration avec le groupe français Phoenix, cependant les différentes musiques passent assez inaperçues. La vision de l'Italie revu à la Coppola en faisant ressortir la "folie" du pays. En conclusion il y a très peut de chose à dire car même si la simplicité et la monotonie est volontaire, le spectateur se lassera vite de cette pâle copie de L.I.T. Vite vu et vite oublier...
    Lili-00006
    Lili-00006

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 70 critiques

    2,5
    Publiée le 1 mars 2012
    Comment Somewhere a-t-il put obtenir la récompense suprême au festival de Venise 2010 ? C'est bien la question que l'on se pose après le visionnage de la dernière réalisation de Sofia Coppola, très surestimée. On a l'impression d'assister à une nouvelle version de Lost In Translation, version Hollywoodien avec en couple vedette un père, toujours acteur dépressif, et sa fille, qui lui redonne peu à peu goût à la vie. C'est toujours aussi ennuyeux, du fait de l'inexistence d'un véritable scénario, les scènes s'enchaînant sans lien précis, mais la réalisation de Sofia Coppola est beaucoup moins réussite que dans ces autres films, d'où une déception assez importante. Malgré tout, le film reste d'une esthétique irréprochable, et on retiendra l'interprétation de Stephen Dorff et Elle Fanning nous offrant quelques jolies séquences d'émotion, le tout sur une BO signée par l'excellent groupe français Phoenix.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 29 février 2012
    ennuyeux du début à la fin , et pour cause, il n'y se passe rien, encore de la pellicule gâchée
    Biscwii
    Biscwii

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 13 critiques

    0,5
    Publiée le 26 février 2012
    Non le talent cinématographique n'est pas héréditaire. Alors qu'on arrête de faire l'éloge de ce film, sous prétexte que la réalisatrice s'appelle Coppola. C'est un film mou et plat. Le synopsis écrit sur la fiche film Allociné est même un spoil, car il n'y a rien de plus à découvrir dans ce film. Les plans séquence de plusieurs minutes ne servent à rien, si ce n'est plonger le spectateur dans un ennui des plus profonds. On ne peut même pas lui accorder une dimension intellectuelle, il ne laisse aucun sujet de réflexion. Le seule génie de Sofia Coppola, c'est d'avoir réussi à repousser les limites de la platitude au cinéma.
    So_Koo
    So_Koo

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 47 critiques

    1,5
    Publiée le 11 juin 2012
    cette fois-ci je n'ai pas aimé le vide exploité. Il n'a rien avoir avec le magnifique sentiment de vide rempli d'émotion et de mystère de Lost in translation ou encore de Virgin Suicide. Dans Somewhere, le vide est juste ennuyant et inutile selon moi. Je crois que je préfère largement voir Marie-Antoinette.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 15 février 2012
    Film nul et complètement inutile dans l'histoire du 7e art. Si seulement il avait été un poil intellectuel... J'ai tenu 1H18 de film avant d’arrêter définitivement. 1H18 à attendre qu'il se passe quelque chose dans cet enchainement lent de scènes silencieuses qui n'ont aucun sens. Allez, 1/2 point pour encourager la jeune Elle Fanning dans sa carrière (remarquable dans super 8).
    Pascal I
    Pascal I

    Suivre son activité 370 abonnés Lire ses 3 640 critiques

    1,5
    Publiée le 9 février 2012
    D'un ennui sévère de part sa monotonie (volontaire), en plus que notre acteur s'ennuie, il provoque les bâillements de ces spectateurs. Dorff et surtout Elle Fanning (de la même trempe que sa soeur Dakota) n'arrivent pas à relever, au moins l'intensité, de ce film. Plus d'1h30 résumant la solitude et l'ennui d'un père à qui tout s'offre et peut s'offrir mais qui reste seul dans ce monde de "paraître" ! même sa fille. Un "limite" avant propos qui aurait juste nécessité 20mn de pellicule et entrer ensuite dans le sujet. Ici, S. Coppola (qui pourtant fait du précis et du bon : "Marie-Antoinette", "Lost in translation", on excusera "Virgin Suicide") s’emmêle les méninges pour mettre à l'écran ce thème en se focalisant uniquement sur les scènes lentes, les silences, les no man's land. Bref, pas un navet mais pas terrible non plus. A éviter 1.5/5 !!!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top