Notez des films
Mon AlloCiné
    Fantômes contre fantômes
    note moyenne
    3,6
    6694 notes dont 401 critiques
    répartition des 401 critiques par note
    128 critiques
    147 critiques
    48 critiques
    54 critiques
    18 critiques
    6 critiques
    Votre avis sur Fantômes contre fantômes ?

    401 critiques spectateurs

    JudeRyder
    JudeRyder

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 59 critiques

    3,0
    Publiée le 28 avril 2011
    Du bon Peter Jackson ! Un film hilarant et aussi étonnant avec des ambiances bien plus inquiétantes qu'on l'aurait cru ! Le couple Michael J Fox-Trini Alvarado fonctionne à merveille. Culte.
    Dead-for-Someone
    Dead-for-Someone

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 694 critiques

    4,0
    Publiée le 31 août 2016
    Juste avant de porter à l'écran la trilogie de high-fantansy de feu Tolkien, Peter Jackson réalisa ce long-métrage de fantômes. Franck Bannister est un médium chasseur d'esprits. Du moins c'est ce qu'il prétend être : en réalité il arnaque les vivants avec ses complices d'outre-tombe. Mais lorsqu'un esprit vengeur commence à semer la mort, Franck va devoir mettre à profit tout son talent si il ne veut pas se retrouver dans un cercueil... La réalisation est très bonne,avec de beaux et nombreux plans et une mise en scène irréprochable. Le scénario est plutôt bon, malgré une révélation sur les motivations du tueur un peu faible et quelques clichés. Les acteurs sont bons malgré Michael J. Fox qui a l'air de s'ennuyer. Par contre un grand bravo à Jeffrey Combs qui interprète l'agent du FBI Milton Dammers. Les dialogues sont bien écrits et collent à la psychologie des personnages. La photographie est assez fade, il y a peu de couleurs, certainement pour faire ressortir le côté angoissant mais cela ne m'a pas vraiment plu. Le montage est simple mais efficace. De très bons décors, notamment la maison des Bradley et l'hôpital en ruine. Les costumes sont sympas, pas mémorables mais sympas. La musique de Elfman est grandiose quoique un peu trop présente. Les effets spéciaux ont un peu vieilli mais restent très appréciables. Fantômes contre fantômes est un film qui ne se prend pas au sérieux et qui l'assume complètement et qui met au grand jour le talent de Jackson pour le cinéma.
    POLICEMAN
    POLICEMAN

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 61 critiques

    0,5
    Publiée le 16 juillet 2009
    je n'ai regarder qu'une demi-heure et encore j'ai eu du courage
    MK3
    MK3

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 269 critiques

    5,0
    Publiée le 26 juin 2011
    Excellent film! Le mélange comédie-épouvante est parfaitement orchestré. La réalisation de Peter Jackson est bien évidemment impeccable et Michael J. Fox livre une performance hilarante. Un des meilleurs films de fantômes selon moi!
    Thibzz180
    Thibzz180

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 605 critiques

    4,0
    Publiée le 21 avril 2013
    Une excellente histoire de fantômes ! Le combo Peter Jackson/Danny Elfman marche très bien, et les effets spéciaux de WETA sont vraiment pas mal pour l'époque ! L'histoire est intéressante, on ne s'ennuie pas, Michael J. Fox assure de bout en bout. J'ai préféré ce film à Beetlejuice de Burton, même si ce dernier se destine plus à des enfants. À voir !
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 19 janvier 2012
    Cette farce, concoctée par le néo-zélandais Peter Jackson, avait tout pour plaire, et ce pour différentes raisons. La première raison, c'est le sujet, innovant, écrit par Jackson lui-même, en confrontant les gentils spectres contre le fantôme de la mort. Ce dernier parodie l'ennemi type des américains, le diable. En celà, "Fantômes contre fantômes" avait tout pour aboutir. Mais mal en a pris Peter Jackson qui, en grands renforts d'une histoire sentimentale s'entremêlant avec le script original, se pert dans tous ces méandres scénaristiques. La deuxième raison ? Les effets spéciaux, inaltérables, toujours au goût du jour. Un grand coup de maître de la part de Richard Taylor, l'accessoiriste ès effets spéciaux fétiche de Peter Jackson. Mais trop d'effets spéciaux tuent les effets spéciaux. Et c'est là que le bat blesse ! Car dans tous ces imbroglios titanesques de réussite, une part d'ennui nous guette car cette surenchère d'effets n'a d'autre conséquence que de nous endormir. Vraiment dommage Peter ! Le casting, sur le papier, est la troisième raison. Il est vrai que Michael J. Fox, en tête d'affiche, fait partie du voyage et son charisme doloreanesque est indéniable. L'autre partie des acteurs est transparent à l'image d'un numéro gras de Jeffrey Combs (on l'a vu dans les gores "Re-animator" ainsi que dans la série "Les 4400" financée par Francis-Ford Coppola), dans une piètre parodie d'Hitler et de Rowan Atkinson dans le rôle d'un agent du FBI. Le seul à vraiment tirer son épingle du jeu est R. Lee Ermey, désopilant, qui s'en donne à coeur joie, rendant ainsi hommage à son ancien personnage de commandant sadique dans le très réussi "Full metal jacket". L'ambiance de générique du début, renforcé par la patte de l'infidèle burtonien Danny Elfman ("Will hunting" et "Men in black" notamment), est la quatrième raison. L'atmosphère dégagée en début de film est semblable à "Sleepy hollow" et s'apparente à un film d'horreur béton. Mais dès lors qu'elle devient trop dense et que le suspense et la réalisation est démontée par une musique incessante (devrais-je dire du son trop bruyant et bien trop appuyé, Danny), l'ennui nous gagne et monte en intensité. Pour résumer, "Fantômes contre fantômes" est bourré de qualité (scénaristique, de mise en scène, de musique, de casting...) mais ne se prend jamais au sérieux. Peter Jackson a beau s'acoquiner de Robert Zemeckis à la production, il ne peut se défaire de l'ambiance désastreuse qui règne tout au long du film. Spectateurs, les spectres de Peter possèdent encore (et toujours !) leurs boulets !! A noter : il est vrai que la séquence de fins réserve son lot de surprises, quoique... .
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1544 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    1,0
    Publiée le 27 mai 2011
    On a tendance à l'oublier,mais Peter Jackson a eu une vie avant "le Seigneur des anneaux".En témoigne cette comédie fantastique familiale,lorgnant du côté des premiers Tim Burton ou d'un "SOS Fantômes".Ceci étant,ce divertissement calibré m'a profondément ennuyé tant par sa mièvrerie,que par son humour lourdingue et son scénario décousu.Bien sûr,voir Michael J.Fox en medium charlatan est toujours appréciable,surtout qu'il s'agissait de son dernier grand rôle avant son annonce sur sa maladie de Parkinson.Il apporte de la légèreté et de la sympathie à un long-métrage qui se repose exclusivement sur ses images de synthèse,révolutionnaires en 1996.Jackson s'amuse donc à créer des spectres bleutés,ou la Grande Faucheuse,même si aujourd'hui tout cela semble bien rudimentaire avec une incrustration défaillante à l'image.L'autre problème,c'est ce positionnement dans un consensus d'où personne ne sort gagnant.Ni véritable comédie,ni frayeurs à la clé.Plus une sorte de surexcitation générale,avec un ton qui peut plaire aux enfants,mais où les adultes sont exclus,par excès de grand guignolesque.
    Jeremy B
    Jeremy B

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 42 critiques

    4,0
    Publiée le 12 mai 2013
    Après avoir réalisé des films gore et le sublime Créatures célestes, Peter Jackson s'associe à Universal et Robert Zemeckis (réal de Retour vers le futur) pour ce divertissant Fantomes contre Fantomes. Toujours écrit avec sa femme, le script de Jackson mélange les genres et se paie même le luxe de raconter plusieurs histoires. C'est une comédie et un film fantastique. Le réalisateur ne choisit jamais vraiment, et mélange les 2 genres de manière souvent habile et parfois maladroite mais il s'en sort bien la plupart du temps. Le film parle donc d'un médium qui voit les morts qui ne sont pas monté au ciel et qui avec l'aide de 3 complices décédés monte des arnaques. Il va être confronté à une mystérieuse créature qui tue ses victimes en leur serrant le cœur. Tout ces meurtres seraient liés à un massacre qui eut lieu dans un hôpital quelques années plus tôt. Le film aborde l'enquête policière d'une certaine manière. Il parle aussi du deuil au travers de Frank Bannister qui a perdu sa femme quelques années plus tôt. Les effets spéciaux sont remarquables pour l'époque et tiennent encore la route aujourd'hui. La Faucheuse ressemble énormément au Nazguls du Seigneur des anneaux. L'interprétation est irréprochable. Pour moi il n'y a que Jeffrey Combs qui en fait un peu trop. L'action du film y est frénétique, mèné sans détour jusqu'au dénouement. Un très bon divertissement à ne pas louper. Ni l'édition DVD avec plus de 4 heures de bonus.
    Henry Jones Jr.
    Henry Jones Jr.

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 166 critiques

    4,5
    Publiée le 3 décembre 2015
    Avant "le seigneur des anneaux" ou encore "king kong", Peter Jackson avait réalisé "Fantômes contre fantômes", sa première grosse production. Ce film mêle habillement comédie et épouvante dans un cocktail très divertissant mettant en vedette Michael J. Fox dans un autre rôle emblématique que celui de Marty Mcfly. Les effets spéciaux sont très réussis et le casting est exceptionnel, mention spéciale pour la présence de Jeffrey Combs et de R Lee Ermey. Un très bon film, un très bon divertissement, bref du Peter Jackson tout craché.
    Moimoi
    Moimoi

    Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 2 555 critiques

    3,0
    Publiée le 7 mai 2012
    C'est sympa de revoir Marty 'Michel J. Fox, de Retour vers le futur, dans un autre rôle. A défaut de le reconnaitre tout de suite (il a pris quelques années et n'a plus la mêle coupe de cheveux), la voix française fait le reste. Fantômes contre fantômes est plaisant à suivre. Il donne bien dans le fantastique, pas dans l'horreur, grâce à ses accent comiques. L'interdiction aux moins de 12 ans est pour la forme. Peut-être pas tout public, mais je le conseille, pour se prendre un peu de bon temps !
    eldarkstone
    eldarkstone

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 1 327 critiques

    3,5
    Publiée le 23 juin 2020
    Un Thriller comico- dramatique et fantastique assez convainquant et bien foutu, qui tient son histoire jusqu'au bout !
    Sebi Spilbeurg
    Sebi Spilbeurg

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 1 005 critiques

    3,5
    Publiée le 17 décembre 2013
    Pour chaque réalisateur, il y a toujours des films qui lui collent à la peau. Dans le cas de Peter Jackson, nous ne pouvons éviter de parler de ses deux trilogies (Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit) ainsi que sa version mémorable de King Kong. Mais il ne faut pas oublier que le Néo-zélandais avait bien démarré quelque part ! Qu’il est le réalisateur de quelques films qui ont vu le jour bien avant l’apogée de leur géniteur. Et là, nous allons nous intéresser à ce que l’on peut appeler son long-métrage pré-Seigneur des Anneaux. À savoir Fantômes contre Fantômes (The Frighteners en VO), film produit à Robert Zemeckis (la trilogie Retour vers le Futur, Roger Rabbit, Forrest Gump). Au départ, il est difficile de savoir comment prendre ce film. Et pour cause, ça démarre par une séquence de poursuite avec une femme dévalant les escaliers, un esprit glissant sur les murs et faisant voler les meubles. Suivi d’un générique musicalement digne d’un Tim Burton (en même temps, le compositeur est Danny Elfman) qui s’ouvre sur un enterrement qui nous permet de prendre connaissance avec le personnage principal, escroc qui balance aussitôt le film dans l’humour (via ses compagnons fantômes complètement barrés). Une longue mise en place qui fait intervenir des protagonistes secondaires dont on ne voit toujours pas l’intérêt par rapport à l’intrigue. Jusqu’à que celle-ci glisse doucement vers un côté thriller sympathique (même si l’on voit venir les différents éléments et le dénouement pointer rapidement le bout de leur nez). Après avoir lu ça, vous avez compris ce qu’est Fantômes contre Fantôme ? C’est normal, car le film de Peter Jackson se présente comme un délire, tout simplement. Un long-métrage parodiant Ghost (par la prise de contact entre le défunt et le vivant), Poltergeist (avec des séquences où les meubles et les objets volent dans toute la pièce), Ghostbusters (le héros jouant les experts en la matière) et Sixième Sens (même si le film de Shyamalan est sorti bien après, on ne peut s’empêcher de comparer ces deux longs-métrages, notamment avec ce héros qui voit les morts et leur parle). Ainsi, pendant une bonne heure, c’est du grand n’importe quoi ! À tel point qu’il est jubilatoire d’assister à un tel spectacle : le film ne se prend nullement au sérieux et nous plonge irrémédiablement dans cet esprit-là. Même si par moment le film offre quelques détails un peu lourds (comme cet agent du FBI déluré, digne descendant d’Hitler). Et pendant que l’on se fendait la poire devant tant de bêtises, le film bascule. Une histoire de tueur en série, décédé mais dont le fantôme continue de faire des siennes. Et dont le héros et le seul à voir. Sans oublier une petite trame de vengeance (le passé du personnage principal lié aux mauvaises actions de l’antagoniste) et d’amour qui prend naissance petit à petit. Bref, Fantômes contre Fantômes délaisse peu à peu son côté burlesque pour devenir un peu plus sérieux, offrant un final réellement efficace. Que ce soit au niveau des séquences (mise en scène et tout) ou des situations qui sont proposées. Un dernier quart d’heure qui déménage et qui affirme la limite d’âge du film (déconseillé aux moins de 12 ans), mais qui, il faut le reconnaître, traîne en longueur. En effet, la chasse (le méchant à la poursuite du héros et de sa copine dans un hôpital désaffecté) semble prendre fin (via la mort d’un personnage ou d’une situation qui peut annoncer un dénouement) pour finalement repartir de plus belle. Quoiqu’il en soit, Fantômes contre Fantômes reste un délire qui use de la notoriété des films de revenants. Où Peter Jackson use d’une mise en scène déjantée (des gros plans rapides, vues d’en-dessous…) pour confirmer l’effet comique de l’ensemble. Où les acteurs s’éclatent un max (ça fait les gros yeux, ça hurle, ça exagère à tout-va), avec un Michael J. Fox (le célèbre Marty McFly des Retour vers le Futur égal à lui-même). Où les effets spéciaux, bien qu’un peu vieillots aujourd’hui, suivent la droite lignée de Casper tout en jouant à fond la carte du n’importe quoi fendard (un fantôme couchant avec une momie, un dont la mâchoire se détache, un autre qui subit constamment des « mises à mort »…). Ne pas se fier à sa bande-annonce, à son affiche qui suggère le film de genre à gros budget, à son synopsis. Fantômes contre Fantômes ne doit être nullement pris au sérieux. Soit on y adhère facilement et on se laisse aller dans la notation (charmé par l’efficacité de l’ensemble), soit on se demande encore quel est donc ce film dérangé. Vous l’aurez compris, je suis de la prochaine catégorie. Mais si je devais vous conseiller ce film, là, ça deviendrait difficile de s’exprimer.
    kibruk
    kibruk

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 1 874 critiques

    4,0
    Publiée le 15 septembre 2013
    Film original et imaginatif, "Fantômes contre fantômes" est un très sympathique mélange d'humour, de fantastique et d'angoisse, chose finalement assez rare.
    L'Info Tout Court
    L'Info Tout Court

    Suivre son activité 298 abonnés Lire ses 1 025 critiques

    3,5
    Publiée le 5 octobre 2020
    Loin des effusions de sang de ses jouissifs trois premiers longs-métrages, Peter Jackson convoque ici le drame de Créatures célestes pour mener son récit vers quelque chose de plus profond. Malgré son échec cuisant en salles, Fantômes contre Fantômes garde tout du divertissement parfait et faussement léger, emmenant contre vents et marées, mais en toute sûreté Peter Jackson vers le projet de sa vie, et de convoquer un autre fantôme nommé J.R.R Tolkien.
    Shawn777
    Shawn777

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 2 074 critiques

    3,0
    Publiée le 15 août 2019
    Ce film, réalisé par Peter Jackson et sorti en 1996, n'est pas mal du tout ! Cependant, je l'ai vu il y a très longtemps et je dois dire que j'en avais de meilleurs souvenirs même si je n'en suis aujourd'hui pas vraiment déçu pour autant. Franck Bannister utilise l'aide de fantômes afin de faire aux gens dans le but de l'appeler afin d'exorciser leur maison. Mais un jour, un fantôme beaucoup plus tenace et dangereux fait son apparition. Bon voilà, avec un synopsis pareil, on ne sait pas trop si le film va être une comédie ou un film d'horreur. Et finalement, à la fin du film, on ne sait toujours pas ! Enfin si, nous pouvons dire que c'est habile mélange des deux et que le réalisateur nous montre qu'il excelle toujours dans ce domaine. Effectivement, avant la célèbre trilogie "Le Seigneur des Anneaux", le réalisateur s'était spécialisé dans des comédies horrifiques qui sont plus ou moins bonnes mais en tout cas dans lesquelles il maniait très bien l'art de nous faire peur tout en nous faisant rigoler. Et bien, c'est une nouvelle fois le cas ici car si nous ne sommes jamais vraiment dans un film d'horreur, nous avons tout de même certaines scènes qui nous donnent la chair de poule. De même en ce qui concerne la comédie, si on ne rigole jamais vraiment aux éclats, nous avons des scènes nous donnant le sourire aux lèvres. En dehors de ça, le scénario est plutôt bien écrit mais je regrette cependant que le film possède un ventre mou en son milieu qui ralenti le rythme, ce qui est assez dommage car nous ne sommes alors plus vraiment captivé par le film. La fin n'est quant à elle pas si prévisible que cela et peut nous réserver quelques surprises. En ce qui concerne le casting, nous avons principalement Michael J. Fox, Trini Alvarado, Jake Busey etc. qui jouent très bien et petite mention spéciale à Dee Wallace qui est impressionnante dans son personnage. "Fantômes contre fantômes" n'est donc pas un film extraordinaire mais c'est en tout cas un bon divertissement !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top