Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Parrain
    note moyenne
    4,5
    48123 notes dont 1846 critiques
    répartition des 1846 critiques par note
    1326 critiques
    314 critiques
    63 critiques
    87 critiques
    32 critiques
    24 critiques
    Votre avis sur Le Parrain ?

    1846 critiques spectateurs

    Le Loubar
    Le Loubar

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 147 critiques

    5,0
    Publiée le 30 octobre 2017
    Francis Ford Coppola livre avec The Godfather non seulement un véritable chef-d'œuvre du genre en terme de film de mafieux, mais une histoire qui se révèle être bien plus que cela en devenant un véritable labyrinthe tragique d'histoires de familles et de sang. Dès les premières minutes, le film nous met dans l'ambiance en nous exposant le personnage de Don Corleone, divinement interprété par Marlon Brando. Le parrain est à l'écoute de ses amis, reste calme, subvient aux besoins de sa famille, et la narration donne un indice sur la suite de l'histoire (le service). Exposition parfaite. Et tout le long du film, on en apprendra toujours plus sur cette famille sicilienne dont les liens sont très forts et qui est le fil conducteur de tout le long-métrage. Au niveau de la réalisation, Ford Coppola sait être tendu (la scène du restaurant) et émouvant quand il le faut (la dernière scène où le Don Vito s'adresse à Michael, joué par Al Pacino). La photographie est magnifique avec de somptueux jeux de lumière et la bande originale est sublime. Personnellement j'ai une préférence toute particulière pour la dernière réplique du film qui sonne comme un couperet. Chef-d'œuvre, à voir absolument.
    Shékiinä .
    Shékiinä .

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 678 critiques

    4,5
    Publiée le 29 janvier 2013
    Le film doit faire la fierté de tous les Italiens à mon avis, la petite touche italienne se fait sentir (normal). En même temps, qui d'autre qu'un cinéaste italien peut mieux montrer cette ambiance si particulière à l'écran ? Tout a été dit au sujet de ce film, une critique de plus paraît bien dérisoire mais puisqu'il faut donner son avis, je me lance. Le film mérite largement sa réputation. Avec Le Parrain, Francis Ford Coppola démontre radicalement qu'il est un des réalisateurs les plus importants et les plus influents du monde. S'en suivront par la suite d'autres classiques de lui. Le Parrain étant son premier grand succès. Le film relate l'histoire tumultueuse d'une famille de mafieux, les Corleone, la déchéance du père et l’ascension du fils. Une durée de presque 3h peut faire peur, mais heureusement, le savoir-faire de Francis Ford Coppola se remarque scène par scène, plan par plan. Des films sur la mafia on ne les compte plus, mais celui-ci a une large avance sur les autres (avec Les Affranchis je trouve). Tout est extrêmement travaillé et sobre : l'éclairage est soigné, les acteurs sont très bien dirigés, la mise en scène et le rythme sont maîtrisées jusqu'au bout des ongles (Coppola a le soucis du détail), et la musique est une des plus cultes du 7ème art. Le seul reproche que je pourrais faire c'est par rapport aux quelques longueurs passagères, mais elles ne sont pas bien méchantes, la scène suivante on est à nouveau mis dans l'ambiance, notamment grâce à la sublime photographie.
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 227 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    5,0
    Publiée le 12 janvier 2010
    Cultissime! Le film est un chef d'oeuvre et le personnage de Don Corleone de Marlon Brando est simplement un des personnages les plus mythiques de l'historie du cinéma!
    Travis-Black
    Travis-Black

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 122 critiques

    5,0
    Publiée le 21 octobre 2012
    Le Parrain...Premier volet de la trilogie culte,mythique réalisé par Francis Ford Coppola ce révèle etre un véritable chef d'oeuvre comme on peut le voir par la note que je lui ai mise,d'une part par son casting quatre étoiles je dirais même cinq étoiles composés du grand Marlon Brando,d'Al Pacino,de James Caan et de Robert Duvall qui sont tous sans exception exceptionnel et très très bon dans leur rôles!!Le Parrain commence par une scène qui met tout de suite dans l'ambiance du film,la scène du mariage en parallèle avec celle où des gens viennent quémander les services de Don Vito Corleone(Marlon Brando),il y a cette espèce de contrastes entre la fête du mariage et les affaires familiales et c'est une opposition qui caractérise cette famille,il y a le monde de l'ombre(le bureau de Don Vito Corleone avec ses activités illégaux ) et puis il y a le monde de la famille respectable bourgeoise comme on peut le voir aussi dans la scène du baptême d'un des neveu de Michael Corleone où il y a à la fois le baptême et aussi les exécution de personne "gênante" pour la famille Corleone,et là on pourrait rajouter la famille religieuses!!Et Francis Ford Coppola caractérise bien cette opposition par sa photos/sa lumière où l'on voit la noirceur du bureau de Don Vito Corleone alors qu'on est en pleine journée et puis la fête du mariage à l'extérieur avec tout ce soleil,cette lumière et cette joie de vivre si je puis dire!!Le Parrain possède un scénario incroyablement bien écrit,il est sombre,complexe et on ne s'ennuie pas une seconde,les rebondissement sont fréquents et rend le film attractive et il est presque impossible de décrocher du film;Ce film est aussi comme une tragédie grec si je puis dire et cela se caractérise par le personnage d'Al Pacino,Michael Corleone,qui est un peu comme un personnage de tragédie grec car il essayent au début du film de fuir ,d'éviter les activités illégaux de sa familles et il croit avoir réussit mais sa famille le rattrape,son nom si je puis dire,c'est la fatalité,le faite de ne peut pas pouvoir échapper à son destin car à la fin il devient le "parrain" de la famille et il remplace son père et il n'ait plus une personne respectable comme son père aurait souhaité qu'il le soit!!Ce qui a de beau aussi dans ce film ce sont les scènes de dîner familiales réalisé comme personne et qui ont inspirés des réalisateurs comme James Gray pour son film "The Yards" par exemple!!Au final ce film est un véritable chef d'oeuvre du film de gangster/film noir qui est au sommet de ce genre si je puis dire,avec une belle mise en scène,de très très bon acteurs et un magnifique scénario!!!A ne pas rater!!!
    Kiwi98
    Kiwi98

    Suivre son activité 206 abonnés Lire ses 238 critiques

    5,0
    Publiée le 29 avril 2015
    Opéra funèbre, tragédie intemporelle, descente aux enfers moderne, violence extrême, mise en scène littéralement dithyrambique, personnages sinistres. « Le Parrain », définitif chef d’œuvre de cinéma mafiosi, est plus qu’un film, c’est une fin, la fin du classicisme hollywoodien incarné par Marlon Brando et le début de la nouvelle dynastie Corleone interprétée par une solide distribution de remarquables acteurs. « Le Parrain » est aussi un face à face entre familles et tueurs, c’est une poétique ascension des mots au rythme inégal, qui frappe aujourd’hui de par sa sobriété, démarrant dans un plan séquence angoissant et vertigineux, témoin direct d’une maitrise impeccable, ou la caméra recule, où elle nous laisse dévisager un homme suppliant le parrain, un vieux déchet menaçant à la voix énigmatique que la caméra dévoile à son tour dans le sublime clair obscure, accompagné d’un chat, symbole d’une délicatesse perdue. Le parrain, c’est une ordure, et pourtant il est le personnage le plus attachant durant ces trois heures de film. Trois heures imprévisibles où la mort frappe à chaque instant, n’importe qui, n’importe où, trois heures de fascination qui tourne à la tragédie noire et sans pitié, nous faisant voyager de New York à la Sicile et les sublimes paysages italiens. Car « Le Parrain » commence par un mariage, passe par un enterrement, s’achève sur un baptême, révélant au passage Al Pacino. Francis Ford Coppola fait vibrer à travers ce ballet morbide ou les hommes s’éclipsent et les familles demeurent dans l’ombre du patriarche qui s’entretient entre la paix et la haine, qui fait la justice, qui laisse la mort le détruire petit à petit dans des séquences intimistes veloutées. Ici le meurtre, le sang, le mal, tout est banalisé, ainsi les crimes restent impunis, des hommes pleurent dans l’ombre et d’autres tombent parmi les oranges qui ne cessent de revenir. L’atmosphère et surveillée au grain, certain plan marquent de plein fouet, comme cette instant ou un homme pisse tandis que le passager de sa voiture se fait assassiner par une silhouette inconnue, quand la dorure des blés fait le contraste avec le ciel bleuté et la statue de la Liberté qui s’impose dans ce monde qui se déchire, comme une sublime allégorie d’une spirale infernale qui prend son ampleur sous nos yeux, ou encore également, ce chapitre qu’est la fusillade de Vito Corleone, orchestrée avec une maitrise sidérante, les oranges, les hommes qui arrivent avec des gros plans sur leurs pistolets, Fredo, son fils, qui tente de secourir le parrain mourant, mais qui laisse tomber son arme et pleure sur le trottoir. Enfin, « Le Parrain » est un portrait, sombre, fin, prenant la moindre ambiguïté comme une graine à conserver et qui couve la tragédie dans les quelques moments de bonheur familial. C’est le portrait d’une famille encrée dans ses traditions, mais qui agonise sous le coup du monde qui change. Et si l’intrigue devient parfois très confuse du fait de sa complexité, -car le milieu de la Mafia ne se résume pas à un procédé manichéen- le film garde intacte sa froideur, captivante et fascinante. Opéra gargantuesque, prodige purement cinématographique, chef d’œuvre intemporel. Finalement la seule offre que l’on ne peut pas refuser, c’est la vie…
    Der Metzgermeister
    Der Metzgermeister

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 245 critiques

    4,5
    Publiée le 8 mars 2014
    Certes le quotidien de mafieux peut être ennuyeux à regarder ( Sans pour cela que je n'aime pas les Affranchis ) Mais là c'est différent. Dès la scène d'introduction, avec cette musique lancinante, on s'attend déjà à quelque chose de bien plus particulier que tout ce qu'on avait déjà vu. En me repassant maintes fois cette scène, j'ai réaliser l'énorme implication et application de Marlon Brando pour son personnage de Vito Corleone, alias Le Parrain. La gestuelle, son calme, sa sérénité, le font vraiment ressortir du décor. Avec ses airs de vieux bouledogue, il dégage malgré cela un charisme surprenant pour un homme qui se contente de caresser un chat sur un fauteuil. Passons, ce grand personnage, et arrêtons nous sur celui d'Al Pacino. Lorsqu'on l'aperçoit dans son habit de militaire au mariage de la fille du Don, on ne se doute pas une seconde que c'est lui qui vas seconder son père dans les affaires, avec les charges, les responsabilités et les dangers que cela implique d'être le Parrain et en plus quand on s'appelle Corleone. Je trouve passionnant le fait de filmer les rencontres entre les trafiquants ,les bookmakers, les assassins, car cela permet d'acquérir une certaine fausse expérience du monde criminel. Bref, ce film est excellent.
    Attigus R. Rosh
    Attigus R. Rosh

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 2 062 critiques

    5,0
    Publiée le 30 septembre 2016
    Chef-d’œuvre de Francis Ford Coppola, sans doute un des films les plus importants de l'histoire du cinéma. Les acteurs sont absolument géniaux. Al Pacino est excellent, très juste et très sobre dans son rôle. James Caan est lui aussi très bon dans son personnage plus impulsif. Diane Keaton est très bien. Robert Duvall également. Talia Shire et John Cazale se débrouillent correctement. Quant à Marlon Brandon, il est absolument génial dans ce film. Il captive à chacune de ses apparitions à l'écran. L'histoire est très forte, très belle, reprenant génialement le schéma de la tragédie grecque. Même si au final, elle donne presque une belle image de la mafia en montrant que les mafioso sont des hommes, avec leurs défauts et leur code d'honneur (qu'ils respectent ou pas). Les personnages sont remarquablement écrits, Vito et Michael Corleone entrent au panthéon des meilleurs personnages de cinéma. La musique est splendide. Le film a beau être long, on ne s'ennuie pas une seule seconde. À voir absolument.
    SpiderGogo
    SpiderGogo

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 93 critiques

    5,0
    Publiée le 24 janvier 2014
    Un classique intemporel! Si un film doit rester dans les annales du 7 éme art c'est bien Le Parrain. Que ce soit le scénario,les musiques,les acteurs tout dans ce film est magnifique. Pour moi Le Parrain est oeuvre émouvante,violente et magistrale! Le cinéma à son meilleur...
    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 1 608 critiques

    4,5
    Publiée le 15 mai 2019
    On m’a bassiné avec ce film : un chef d’œuvre, le must concernant la mafia, une base, un Marlon Brando au top, mieux que Scarface (qui a cette réputation à cause des racailles selon moi) et parce que ce triptyque a sauvé Coppola tout en l’élevant au rang de réalisateur phare. Hormis le fait que ce soit très pompeux et nourri aux superlatifs américains il faut avouer qu’il y a une part de vrai. Déjà niveau mafia force est de constater que je ne vois pas mieux. Casino s’en approche mais il viendra après et il avoue s’inspirer grandement de ce modèle (ça se voit). Scarface étant plus violent et moins consistant ce n’est pas comparable, puis Francis arrive à rendre le sujet intéressant ici. Malgré les longueurs et le rythme lent qui rappelle la chaleur italienne (sa marque de fabrique qu’il arrive fort bien à gérer) le récit se déroule posément et sans soucis, on ne se perd pas malgré les nombreux personnages. Toutefois je note que ça traîne parfois sans raisons alors qu’il y a des ellipses énormes (ce qu’il s’est passé en Sicile est éludé, le mariage de Michael aussi, personne de sa famille ne semble au courant, personne n’est puni non plus…). Niveau casting on est pas mal quand même : Diane Keaton, Al Pacino, Marlon Brando, Robert Duvall, James Caan et la famille Coppola. Si Pacino y gagne là ses galons dans le domaine, passant magnifiquement de fils prodigue modèle limite mouton noir à Don respecté et établi (et d’acteur de théâtre inconnu à star bankable), les autres persos sont plus dans l’ombre (ou agaçants comme Constanzia). On en fait beaucoup autour de Brando et des ses artifices mais, s’il est certes iconique, il faut noter qu’il est peu présent et qu’on le comprend peu à cause des ses balles de coton. L’accent italien est bien fait mais là on sacrifie du texte au visuel, dommage car c’est bien écrit, avec des dialogues réalistes dont certaines phrases deviendront cultes (« on va lui faire une offre qu’il ne peut refuser »). S’il s’avère que la trame est assez classique on a quand même des décors top et c’est bien accompagné de belles musiques de Morricone, puis l’histoire nous accroche pour peu qu’on s’y mette dès le début (ça fait très tragédie grecque au passage). Bref, malgré son auréole de louanges douteuses à priori « Le parrain » a réussi à m’alpaguer. Pas parfait mais très bon néanmoins, ça me permet de mieux comprendre la renommée acquise par certains. Il semble peu plaire à la gent féminine, la violence et la condition de celles-ci dans les familles latines doivent y être pour quelque chose, mais sorti de cela la fiction est gérée convenablement et l’histoire intéressante, avec un fond de vrai amené par un réalisme bien retranscrit. Je recommande ne serait-ce que pour la réalisation très juste de Coppola et sa vision de l’œuvre de Mario Puzo.
    Mosse.
    Mosse.

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 445 critiques

    5,0
    Publiée le 5 mars 2008
    4 étoiles pour ce chef d'oeuvre du cinéma, car ce film, ou plutot cette série de films (Le Parrain 1, 2 et 3) est ce qui c'est jamais fait de meilleur au niveau de la mafia... Avec un Marlon Brando exeptionnel, c'est une des première fois qu'un acteur me marque autant! Mais il n'y a pas que lui, Al Pacino et James Caan sont également exellents. Je ne conaissais pas bien l'univers du "Parrain" avant de jouer au jeu "Le Parrain". Directement j'ai été captivé par les lieux, les personnages et l'ambiance du jeu. Depuis, je m'étais juré de voir ce film. Et bien c'est encore mieux!! Vivement les 2 suivants qui passeront bientôt à la télé. :D C'est vraiment un de mes film préféré désormais! J'adore!!!
    yohanaltec
    yohanaltec

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 767 critiques

    5,0
    Publiée le 21 octobre 2013
    C'est un putain de film, un putain de chef d'oeuvre, des acteurs impressionnants, une mise en scène extraordinaire. On a le droit a un des plus grands films de tout les temps. Merci a pour cette sacré claque visuelle.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 3 mars 2015
    Le parrain est un film inattaquable : magnifiquement filmé, avec une mise en scène impeccable, un jeu de lumière très bien utilisé, des scènes cultes, une BO qui va parfaitement avec l'ensemble du film et reste gravée dans votre tête, une reconstitution historique parfaite, et, surtout, un casting d'enfer : Marlon Brando, qui a une présence phénoménale sur le film ( oscar mérité ), Al Paccino, dont le personnage est l'élément central de l'oeuvre, et des acteurs secondaires géniaux : James Caan, Robert Duval, Diane Keaton... Coppola alterne les scènes de dialogues ( efficaces car bien écrites ) avec les scènes de massacre ( très réalistes ). Toutefois, j'ai trouvé certains moments du film longs ( le mariage au début et le séjour en Sicile de Michael ). Toutefois Le parrain est un chef-d'œuvre, l'apogée du film de gangster, qui réussit à romancer la mafia en créant l'inoubliable famille Corleone. A voir de toute urgence !
    zinjero
    zinjero

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 185 critiques

    4,5
    Publiée le 22 décembre 2011
    J'en avais marre des nanars des années 2000 alors je me suis rematé ce "Parrain" qui n'a pas pris une ride, lui qui est déjà ridé d'entrée ! D'une densité hors du commun, les scènes d’anthologie s'enchaînent sans coup férir. À peine peut-on pointer une légère baisse de régime dans l'épisode sicilien, dont le thème musical, plus connu, demeure moins fort que celui de la première partie. Les acteurs sont vraiment très bons. Mention spécial à Duvall, qui incarne subliment le Consigliere. Michael, incarné par un Al Pacino qui monte en puissance, n'est pas en reste. Un quasi chef-d'œuvre qui n'a le seul défaut que d'être suivi par un "Parrain II" qui mérite, lui, véritablement tous les éloges !!!
    Florian Cuisnier
    Florian Cuisnier

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 10 critiques

    2,0
    Publiée le 6 novembre 2011
    Je suis un grand fans de films de gangsters, j'ai vu le parrain 1 et 2 et c'est la premiere fois que je me suis fais autant chier, j'ai pas osé regarder le 3. Certes Il y a quelques scènes de grosses fusillades que j'ai vraiment aimé, mais j'ai pas accroché sur tout le film contrairement à scarface!
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 16 juin 2016
    Il faut au moins avoir vu une fois dans sa vie ce film, dans lequel on suit avec intérêt le destin de la famille Corleone, intimement mêlée à l’histoire de l’Amérique au XXème siècle. Cette famille est le miroir des logiques brutales qui sont à l’œuvre dans la société. On suit les bonheurs et les malheurs (surtout les malheurs) de ce clan, mais on suit en particulier le parcours de Michael Corleone, joué par l’excellent Al Pacino, personnage tragique par excellence, qu’on croirait sorti d’une pièce de Shakespeare. Son parcours est celui d’un homme qui n’a pas réussi à échapper à son milieu d’origine, à cette famille criminelle dont il vomissait les pratiques. Les autres personnages sont tous très travaillés, on assiste à une véritable galerie de portraits, de trognes. L’aspect dramatique est nourri par le passage de témoin entre deux générations. Car en effet, le passage du temps est un thème qui nourrit toute la trilogie. Au final on a un film long mais équilibré, on n’a pas affaire à un grand film malade qui pète plus haut que son derrière. Car on revient de loin, Coppola dut batailler avec les producteurs afin d’imposer sa propre vision du premier volet de la trilogie, adapté du roman homonyme à succès de Mario Puzo, qui participa au scénario. Le résultat ? Un triomphe commercial, qui rapporta un million de dollars par jour le premier mois d’exploitation. A la vision de ce film, on peut dire que Coppola n’a pas volé ce succès, car on en ressort ébloui au vu de sa profondeur et de sa richesse dramatique. Vous pouvez lire ma critique complète (illustrée et accompagnée d’extraits) de la trilogie Le Parrain ainsi que d’autres critiques et articles sur le cinéma ainsi que des extraits de films sur mon blog :
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top