Mon compte
    Bienvenue à Gattaca
    note moyenne
    4,2
    35445 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Bienvenue à Gattaca ?

    970 critiques spectateurs

    5
    479 critiques
    4
    316 critiques
    3
    107 critiques
    2
    46 critiques
    1
    19 critiques
    0
    3 critiques
    CH1218
    CH1218

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 2 critiques

    4,0
    Publiée le 18 décembre 2014
    Bénéficiant d’un scénario d’une vraie intelligence traitant d’une société eugéniste, la première réalisation d’Andrew Nicol est d’une belle originalité, à l’esthétisme particulièrement soignée qui mélange adroitement son côté futuriste et une touche rétro des plus élégantes. Par contre, son ambiance glaçante et la relative lenteur de l’intrigue m’ont quelque peu assommé. « Bienvenue à Gattaca » n’en demeure pas moins un film d'anticipation brillant, auquel il faut associer la qualité de l’interprétation de son trio principal : Ethan Hawke, Jude Law et Uma Thurman.
    Le cinéphile
    Le cinéphile

    Suivre son activité 303 abonnés Lire ses 2 critiques

    4,5
    Publiée le 10 avril 2016
    Un film de science fiction fédérateur, traitant des folies humaines dans un contexte futuriste, où comment imaginer les dérives morales pour combler un désir scientifique personnel et amoral. Bienvenue à Gattaca met en avant un monde aseptisé, où les différences n'existent plus, et où chacun peut jouer avec le patrimoine génétique et modifier la contenance des être humains. Niccol signe un grand film, peut être prémonitoire, à l'impact idéologique aussi puissant que Soleil Vert.
    Meryn Fuckin' Trant
    Meryn Fuckin' Trant

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 356 critiques

    5,0
    Publiée le 13 décembre 2014
    On peut considérer autant qu'on veut que de toute façon l'art est éphémère et qu'il n'est pas fait pour durer etc...n'empêche qu'on reconnait un film d'anticipation juste et réussi à son côté intermporel, ça c'est indéniable. Et "Bienvenue à Gattaca" est un de ces films dont le discours gagne en puissance au fil des années et des avancées scientifiques, surtout aujourd'hui que l'eugénisme est les naissances artificielles sont un sujet quasi récurrent. D'autant que les films d'anticipation sont déjà étonnamment rares au cinéma, alors ceux dont l'eugénisme est le sujet principal doivent se compter au nombre de...bah un: celui-ci. Tout ça fait déjà de "Bienvenue à Gattaca" un référence dans le genre, à mes yeux au même titre que "Blade Runner" avant lui. Passons-le en revue plus en détail: l'univers dépeint dans le film est crédible parce qu'il ne paraît pas si lointain, et parce qu'on croit en cette société dans laquelle le géoisme prédomine. Tout le monde joue le jeu parce que cette réalité-là est la leur, tout le monde a oublié ce que c'est que d'être un "enfant du destin" comme ils le disent, c'est terrifiant. Tout ça est mis en scène d'une main de maître par Andrew Niccol qui n'a pas besoin d'effets spéciaux pour filmer de la SF, préférant une réalisation classieuse mais jamais tape-à-l’œil et une architecture sobre et aseptisée à l'extrême. L'univers manque évidemment cruellement de chaleur humaine mais ce n'est pas un défaut, c'est cohérent avec le reste et c'est une de ses nombreuses forces. L'interprétation est aussi uniformément juste, même si Uma Thurman s'éclipse un peu à côté d'Ethan Hawke et Jude Law qui sont eux des monstres de talent. Et concernant le passage sur la chaleur humaine c'est à nuancer: il y en a, mais pas à l'extérieur, dans cet univers où elle serait où elle serait extrêmement malvenue. Les personnages restent profondément humains et ça se voit, lorsqu'ils sont filmés dans leur intimité, inutile de préciser que l'interprétation y est pour beaucoup. Mais aussi parce que comme toute oeuvre d'anticipation qui se respecte, le film parle avant tout d'humanité, de la constante recherche de la perfection, et que tout n'est pas modulable ni quantifiable: si bien huilée la machine soit-elle, il y aura toujours un grain de sable susceptible de la faire dérailler. Et qu'est-ce que c'est bien fait...c'est sans conteste l'un des films de SF les plus puissants émotionnellement que j'ai pu voir de ma courte existence, en particulier la fin que je ne révélerai pas, mais qui est sûrement la plus juste qu'un tel film aurait pu espérer. Le meilleur film du réalisateur qui a quand même fait "Lord of War", donc c'est pas peu dire. Bref, un vrai bijou porteur d'un message tout aussi brillant, à consommer sans modération.
    Lululouci
    Lululouci

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 272 critiques

    5,0
    Publiée le 26 avril 2013
    Lorsqu'on vous parle de film de science fiction, vous vous attendez surement à invasion d'extraterrestre, robot, ville sous les décombres, vaisseau spatiaux et des scène d'action fascinante. Il faut dire que peut de réalisateur on tenté le coup mais la science fiction peut également se mêlé au drame et nous faire pleuré pendant des heures durant. Andrew Niccol à déjà essayé pour ses débuts en tant que réalisateur et scénariste et le résultat est tout simplement bouleversant. Gattaca respecte parfaitement les codes de la science fiction mais avec également une touche dramatique de la part du réalisateur qui réussi parfaitement son coup. Egalement accompagné d'un scénario troublant et fascinant et sans oublié des acteurs brillant (surtout Jude Law) le tout nourri de décors grandiose et d'une extraordinaire force émotionnelle, Gattaca est un chef d'oeuvre total dans le genre !
    A ne manquer sous aucuns prétextes !
    gta_b
    gta_b

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 38 critiques

    5,0
    Publiée le 26 juillet 2013
    Que d’émotion pendant ce film. Une vrai réussite qui porte la critique de notre société actuelle à un niveau supérieur !

    A voir pour tous !
    Shiwamada
    Shiwamada

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 549 critiques

    5,0
    Publiée le 21 mai 2021
    Andrew Niccol nous délivre une des références en matière de science-fiction. Un monde séparé entre les invalides, enfants naits de la fécondation in vitro, et les valides, les meilleurs enfants qu'un couple puisse réaliser grâce aux progrès scientifiques.
    Loin d'être inconcevable, Ethan Hawke invalide, grâce à Jude Law va pouvoir s'immiscer dans la NASA afin d'accomplir son rêve d'aller dans l'espace. Comme la discrimination règne, le seul moyen d'y entrer reste de se faire passer pour valide, peu importe les moyens mis en oeuvre. On cherche alors l'espion, il devient traqué.
    Ce film devrait déjà être une oeuvre majeure de la SF, il est abordable à tous et impressionne par sa profondeur de scénario et de la dimension que Niccol lui donne.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 23 avril 2013
    Un chef-d’œuvre à six étoiles.
    Une esthétique rétro pour mieux être figé dans le temps. Ce film n'a pas pris une ride 15 ans après sa sortie.
    Une musique enivrante qui résonne encore dans ma tête, des acteurs exceptionnels auxquels on s'attache malgré un jeu tout en retenue, jusqu'à vous serrez la gorge à la fin du film.
    Quand le monde devient fou et froid, le coeur de l'homme triomphe toujours grâce à sa volonté sans limite.
    Alors peut-être , comme le dit Vincent, ne sommes nous plus fait pour ce monde dé-gene-éré.
    Peut-être aspirons nous à nous élever au plus haut. Seul le ciel est la limite de l'Homme.
    Dead-for-Someone
    Dead-for-Someone

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 694 critiques

    4,5
    Publiée le 17 mai 2016
    Andrew Niccol signe avec Bienvenue à Gattaca un des meilleurs films de science fiction du XXe siècle. Dans ce futur idyllique, les hommes sont conçus de manière artificielle pour en faire des êtres humains presque parfaits et les autres, conçus naturellement, sont tout en bas de la société. Des comédiens de talents, interprétant des personnages à la psychologie interne complexe et soignée. Le film est accompagné d'une réalisation très soignée, avec un très très bon scénario comportant des dialogues éblouissants. De plus, le film baigne dans une lumière vraiment magnifique, avec des décors vraiment originaux, le tout accompagné par une musique superbe. Pour son premier long-métrage, Andrew Niccol montre son amour inconditionnel pour le cinéma et son grand talent.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1 956 abonnés Lire ses 4 critiques

    5,0
    Publiée le 17 décembre 2007
    Brillant!Andrew Nichol,un petit génie qui a fait mouche à chacun de ses films(Simone,Lord of war et le scénario de Truman Show) nous transporte dans un monde futuriste qui n'en est pas vraiment un,puisque empruntant les grandes lignes de l'idéologie nazie.Sans effets spéciaux,il instaure une ambiance comtemplative,un monde aseptisé,afin de laisser libre cours à l'humanité des personnages.Ethan Hawke est très émouvant en personne génétiquement invalide,déterminé à réaliser son rève d'aller dans l'espace.Avec l'aide de Jude Law(intense) et d'Uma Thurman(ensorcelante),il atteindra son rève...Très beau message d'espoir,le film regorge de scènes cultes,emmenée par une musique obsédante.Dans la science-fiction,j'ai rarement vu mieux,et surtout jamais aussi émouvant.Au passage,Nichol s'interroge sur le futur génétique et l'égalité entre les hommes.A savourer sans modération.
    David B.
    David B.

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 512 critiques

    4,5
    Publiée le 4 mars 2015
    J'ai adoré ce film futuriste sur la sélection génétique des êtres les plus résistants et les plus intellectuellement performants, et la bataille d'un homme pour en faire partie coûte que coûte. Un principe de sélection terrifiant qui met à mal l'égalité de chacun dans nos démocraties. Du suspense et des acteurs très convaincants : Ethan Hawke, Jude Law et Uma Thurman qui n'avait pas encore "tué Bill"...
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 3 janvier 2010
    La claque !
    Un film d'anticipation absolument sublime, tant dans sa forme que sur la profondeur qui s'en dégage. Une intelligente réflexion sur le déterminisme génétique et sur le poids du génome dans l'atteinte de ses objectifs personnels et du bonheur dans la vie.

    Les acteurs sont parfaits. Ethan Hawke (Vincent Anton Freeman), Uma Thurman (Irene Cassini), et Jude Law (Jérôme Eugène Morrow) sont époustouflants de force et de justesse, et la brève apparition d'Ernest Borgnine est bien sympathique !

    La photographie, volontairement froide et austère, est impeccable, le tout sur la bande-son lancinante et envoûtante de Michael Nyman, qui décuple à elle seule l'extrême beauté de ce film.
    Bienvenue à Gattaca est un pur chef d'oeuvre qui marquera le 7ème art à jamais.
    Dr.Reid
    Dr.Reid

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 405 critiques

    1,0
    Publiée le 16 septembre 2012
    Je n'ai pas du tout accroché, malgré mon goût prononcé pour la SF et le bon casting du film.
    darkvash
    darkvash

    Suivre son activité 58 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 22 juillet 2012
    Ce film est exactement pourquoi j'aime le cinéma. C'est comme manger des huitre tous les jours et un jour tomber sur une perle.
    Merci.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 16 avril 2013
    Gattaca est un film de SF incroyable , sans des gadgets ultra sophistiqués ou des pistolets laser , mais avec un pitch innovant , ce film parvient à nous faire oublier le temps qui passe , on est complètement plongé dans l'univers du protagoniste , on a envie qu'il réussisse dans ce monde très ségrégationniste . Un pur chef d'oeuvre de SF franchement quand j'avais su que c'était celui qui réalisé Time Out (qui partage quelques ressemblances avec ce film ) qui avait réalisé Gattaca j'avais eu un peu peur mais ce film est juste d'un autre niveau . Il y'a aussi l'excellent trio d'acteurs principaux qui nous fait encore plus adorer ce film .
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 19 janvier 2014
    Un de mes films de chevet. Les questions de la manipulation génétique, de la discrimination et du dépassement de soi sont ici abordées de façon tout à fait remarquable. La société future y est décrite comme froide, uniforme et dangereuse, voire totalement inhumaine. Les décors et le jeu des acteurs, impeccables, ajoutent au malaise de cette société dans laquelle on ne souhaiterait vivre à aucun prix. La douceur du rythme de ce film nous étourdit et nous laisse désorienté, mais marqué d'un avertissement pour l'avenir. Un poème du septième art.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top