Mon compte
    Bienvenue à Gattaca
    note moyenne
    4,2
    35414 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Bienvenue à Gattaca ?

    970 critiques spectateurs

    5
    479 critiques
    4
    316 critiques
    3
    107 critiques
    2
    46 critiques
    1
    19 critiques
    0
    3 critiques
    BMWC
    BMWC

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 736 critiques

    5,0
    Publiée le 13 juin 2007
    Le premier film très ambitieux d'Andrew Niccol au suspens se jouant entre l'infiniment grand et l'infiniment petit et qui, à la manière de la SF alarmiste des 70's, traite de la force de la volonté humaine dans une société déterministe.
    shmifmuf
    shmifmuf

    Suivre son activité 131 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 28 janvier 2013
    Voilà un film atypique, au rythme lent et à l'atmosphère singulière.Son interprétation est sobre et intense et sa réalisation est à la fois épurée et sophistiquée.
    "Bienvenue à Gattaca" est un premier film d'une bluffante maturité.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 11 janvier 2009
    C'est un très très bon film de science fiction. En regardant ce film, on est comme détaché du monde actuel car l'atmosphère est attrayant. Les acteurs sont bons, c'est très bien réalisé et on ne s'ennuie pas une seconde. "Bienvenue à Gattaca" a une petite touche dramatique.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 16 avril 2016
    Andrew Niccol sert faire du divertissement intelligent, et il le prouve avec "Bienvenue à Gattaca".
    Les acteurs (Ethan Hawke, Jude Law, Uma Thurman...) sont très bons, le scénario très intelligent et prenant.
    Le côté rétro-futuriste m'a vraiment plus, la musique par contre bien qu'elle soit sympa, est répétitive par moment. Certains trouveront que la romance gâche un peu le film, mais "Gattaca" (titre original) reste un bon film de science-fiction qui divertit, et qui divertit même vraiment bien.
    Trelkovsky
    Trelkovsky

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 264 critiques

    1,0
    Publiée le 6 mars 2011
    "Bienvenue à Gattaca" est un bon film. Mais c'est tout. Il sait divertir, et n'ennuie à aucun moment. Ceci dit, il est loin d'être à la hauteur de ses "ambitions"; cette parabole de de la société et de sa sempiternelle de la perfection ne sonne pas juste. L'idée de départ est forte intéressante, c'est incontestable, mais le traitement est assez grossier. Résumons brièvement le film: dans une société futuriste, les être génétiquement parfaits sont promis à la réussite professionnelle, et donc sociale. Les autres, eux, n'ont pas ce privilège. Bon. Le scénario exploite cette idée de manière franchement classique, et même simpliste: les "invalides" sont rêveurs, pleins d'espoir, alors que les "élus" sont plus ou moins privés de toute cela, et accusent un certain nihilisme ... ce "chiasme scénaristique" échoue dans sa tentative d'installer de la nuance; il n'en résulte que des personnages stéréotypés, et donc terriblement prévisibles et inconsistants ... ceci dit, le film a beau être relativement raté dans le traitement de ses thèmes, il n'en reste pas moins agréable, grâce à sa réalisation soignée, son esthétique réussie ou encore sa jolie bande originale ... en fait, c'est juste sympathique. Ni plus ni moins.
    Glumdops
    Glumdops

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 195 critiques

    4,0
    Publiée le 3 décembre 2011
    Scénario original, mise en scène, et casting sont les clefs de la qualité de ce film... À voir et à revoir sans modération...
    Smalpox
    Smalpox

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 39 critiques

    5,0
    Publiée le 23 juillet 2013
    C'est incroyable la justesse artistique de ce film... Tout est si propre, si blanc, si pure mais dégage en même temps une impression austère, sale et répugnante. Mais l'effet de "tout blanc" n'est pas autant poussé jusqu'à en faire un hôpital omniprésent. Ce que je reproche à certain film qui font "trop blanc".
    J'ai eu énormément de peine à apprécier Uma Thurman... en revanche Ethan Hawke et Jude Law prouve une nouvelle fois un talent d'acteur des plus grands. Les émotions, malgré leur visage plat comme du vitrocérame, se transmette de façon incroyable et au plus profond que j'en ai pleuré à la scène finale... Accompagnée d'une musique pourtant quasi absente du reste du film, ça m'a retourné. En 15 minutes, on passe de retournement/révélation et quand on pense que c'est fini, on en reprend dans la gueule... Incroyable!
    Je me rappelle que qu'en j'étais petit (1996 par là), c'était un sujet très ancré dans la société: plus tard, où la science sera à un tel point qu'on sélectionnera au distributeur les enfants qu'on veut... Le film est vraiment visionnaire... et je le découvre qu'en 2013 !!
    Naughty Dog
    Naughty Dog

    Suivre son activité 525 abonnés Lire ses 311 critiques

    5,0
    Publiée le 19 avril 2010
    Uns des meilleurs films de science-fiction de tous les temps ! Ce film est en sorte une critique sur les recherches en génétique mais aussi sur les préjugés et le libre arbitre !
    Les acteurs sont excellents (Ethan Hawke et Jude Law en tête), la musique est formidable.
    Le scénario est excellent et la narration est unes des meilleures que j'ai jamais vues ! Andrew Niccol a su créer un monde futuriste possible et nous met en garde !
    Une vraie leçon de vie qui vaut la peine d'être vu ! Un chef-d'oeuvre !
    alyss42
    alyss42

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 87 critiques

    5,0
    Publiée le 19 novembre 2020
    Mon film préféré ou le plus marquant que j'ai vu (à 13 ans, la claque !). Le plus flippant étant de voir qu’aujourd’hui il n'a jamais été autant d'actualité : rien que lorsque l'on voit certains articles traitant du choix de certaines caractéristiques comme la couleur des yeux de l'enfant, ou encore la multiplication des demandes de recherche ADN pour tout et n'importe quoi, cela fait froid dans le dos car comment en pas repenser à ce film à chaque fois...
    Tout est sublime : l'histoire, la mise en scène, la musique, le jeu des acteurs, etc. mais la peinture de ce monde futuriste surtout m'a marquée la première fois : Ici (alors qu'on est encore dans les années 90) on ne s'attarde pas à nous faire miroiter une technologie qui nous ferait envie (les voitures volantes, la 3D, les futurs gadgets ...) que nenni ! Ici, les formes et couleurs des bâtiments, le peu de bruit hors appareils de contrôle, l'absence totale de mouvements "désordonnés" que ce soit des humains ou des véhicules, etc tout nous ramène en fait à la mécanisation, à l'aseptisation soit l'absence de "vie" , car tout est programmé, prévisible et c'est bien l'effet recherché pour éviter tout débordement ou renversement de l'ordre.
    C'est là qu'en opposition se trouve Vincent : conçu "naturellement", il n'a donc pas en théorie les aptitudes et "forces" des êtres programmés, l'estimation même dès sa naissance de ses probabilités de mourir jette d'emblée un froid ; mais l'on comprend vite aussi qu'on ne lui a pas enlevé certaines choses non plus : en effet, lors de la conception artificielle de son frère est mentionné le fait qu'on limite voire supprime les comportements "dérangeants" comme une tendance à la violence par exemple.
    Là se pose la question du formatage sous le prétexte de l'optimisation de la performance, car tous sont maintenant conçus pour correspondre à l'idéal de cette société : peut être qu'on n'a pas "optimisé" le caractère et les capacités intellectuelles ou physiques de Vincent ; mais sa volonté et ses émotions apparaissent vite être justement des atouts car sont bien plus fortes que celles des autres : il séduit Irène par son caractère différent, il défie les probabilités de sa mort comme il le mentionnera, il peut encore faire preuve d'instinct/forte émotivité lorsqu'il donne un coup de poing au policier qui risquerait de le coincer (ce qui fait hurler Irène car on comprend bien qu'un moment de colère/fureur ne se voit plus jamais dans ce monde, les gens en étant "incapables").
    Or on voit plus tard lors de l'affaire de meurtre qui secoue la ville que supprimer certaines caractéristiques supposées conduire à la violence ne la supprimera jamais : la violence "à chaud/passionnelle" a peut être été inhibée, mais la violence la plus froide, calculée, réfléchie, en est augmentée : spoiler: le directeur de Gattaca avoue de lui même, en toute sérénité et sans absolument aucun remord qu'il est l'auteur du meurtre sanglant, juste parce qu'il voulait voir la mission spatiale achevée de son vivant et qu'à ce moment précis le lancement est assuré !.(son attitude déshumanisée fait tellement plus peur que celle de quelqu'un qui a tué sous le coup de l'émotion, or il est en tant que directeur sensé être le symbole de réussite de cette société).


    De même l'idée de discrimination est montrée dans ce film comme absurde car ici elle est encore renforcée par ce formatage et l'idéal de contrôle : en plus des dernières personnes conçues normalement, même un cador issu de la programmation génétique tel que Jérôme (Jude Law) qu'on promettait à un avenir radieux juste par son identité, est mis au banc de la société suite à un simple accident qui le laisse en fauteuil roulant, alors qu'il a toujours un QI au delà de toute espérance et que cet accident ne l'empêcherait donc pas en théorie d'avoir un avenir ; mais dans ce monde cela n'est plus possible car il n'est simplement plus "normé". Pire, comme il est un produit de cette société et a toujours adhéré à ses principes jusqu'à l'accident, spoiler: il à sombré en dépression car tant lui était promis, il avait donc forcément un tel égo engendré par tout ça, qu'il lui est impossible de s'en relever et il restera à ressasser (il ne peut pas par sa nature, rester à vivre dans la débrouille comme Vincent a été obligé de le faire) au point qu'il se suicidera, avec la seule satisfaction que quelqu'un comme Vincent ait amené son nom aussi loin.

    Le thème de l'identité et de l'individualité est donc central dans ce film, alors si vous cherchez un film SF/ action vous risquez d'être déçus car le rythme est volontairement lent et oppressant.

    Je recommande par contre à tous de le voir (et aussi Lord of War du même réalisateur)
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 658 abonnés Lire ses 4 critiques

    5,0
    Publiée le 16 février 2015
    J'ai adoré l'histoire et son déroulé. Une belle accroche pour un monde parfait mais non sans faille. Découvrir qui l'on est avec 1 seul de nos cheveux, comme quoi la vie serait déjà toute tracée. Ce film de SF n'a pas pris une ride et pourtant il a plus de 15 ans !
    JimBo Lebowski
    JimBo Lebowski

    Suivre son activité 302 abonnés Lire sa critique

    3,0
    Publiée le 16 juin 2014
    Pour un film de SF d'anticipation réalisé en 1997 je dois avouer que j'ai un retard monstre pour un premier visonnage, ce qui n'a sans doute pas joué en sa faveur, car pour être franc je n'ai pas vraiment été embarqué, malgré un scénario bien écrit et de bonnes idées de départ. Cette vision d'une société eugéniste où les individus sont triés et divisés selon leur privilèges génétiques est intéressante mais assez mal exploitée par le biais d'une minorité de personnages ne reflétant que trop peu l'univers mis en place, de plus facilement interprétables, Vincent (Ethan Hawke) le "dégénéré" qui veut briser les codes établis pour intégrer Gattaca et réaliser son rêve d'espace, Jérôme (Jude Law) le "valide" déchu suite à un accident qui lui a perdu tout envie de vivre dans ce système et qui va l'aider, Anton (Loren Dean) le frère génétiquement modifié de Vincent qui ne sert que de "faire valoir" à ce dernier, et Irene (Uma Thurman) qui elle ne sert ... à rien, ou juste à placer le registre de la romance et de la pseudo acceptation. On saisit vite les enjeux du scénario et au final le film est un peu sans surprise, enfin en tout cas avec l'oeil du XXIème siècle qui a déjà assimilé tout les codes du genre, je ne doute pas que si je l'avais vu à l'époque de sa sortie je l'aurais certainement plus apprécié mais là j'ai eu du mal à "contextualiser" mon interprétation, pour ne pas dire que je me suis plutôt ennuyé par moment. Cependant la mise en scène est bonne, les acteurs tiennent leurs rôles (surtout Jude Law), et la réalisation se montre parfois audacieuse par le choix de certains plans et raccords, la bande son est également de qualité. "Bienvenue à Gattaca" est donc une déception, j'imaginais beaucoup mieux mais ça reste aussi de ma faute quand à mon visionnage trop tardif, enfin c'est comme ça que je l'interprète personnellement.
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 149 abonnés Lire ses 3 critiques

    4,0
    Publiée le 8 mars 2013
    Passionnant film de science fiction sur le thème de l'eugénisme, dans lequel cette fable sur les dérives de la science se double d'un thriller haletant.
    GodMonsters
    GodMonsters

    Suivre son activité 1 049 abonnés Lire ses 2 critiques

    2,5
    Publiée le 8 avril 2011
    Bon film, mais pas si exceptionnel qu'ont le dit (c'est pas un chef-d'œuvre, quoi !). J'adhère au casting (surtout à la prestation de Jude Law et de Uma Thurman), à la réalisation de Andrew Niccol et au scénario où l'idée de départ est très bonne. Pourtant, je ne sais pour quelle raison, "Bienvenue à Gattaca" m'a ennuyé. L'ambiance est froide, le rythme est lent... bref, le film est passé lentement. Je lui accorde tout de même la moyenne car je me rends compte des qualités de l'œuvre, et je reconnais que sa critique sociale est bien trouvée et méritait d'être exploitée au cinéma....
    Kevin T
    Kevin T

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 465 critiques

    5,0
    Publiée le 13 avril 2009
    Excellent film qui nous prouve que l'on peut toujours avancer dans la science, l'élément déterminant sera quand même l'esprit humain et la volonté ! De très beaux décors, une qualité de mise en scène irréprochable et des acteurs qui promettait déjà à l'époque et qui ont maintenant fait leur preuve, notamment Jude Law qui se voit ici offrir son premier rôle au cinéma. Petite note sur deux scènes que j'adore, celle de la traversée de l'autoroute et celle de la montée d'escaliers !
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 26 août 2012
    Énorme surprise, Gattaca est un film de science-fiction humain sur la société de l'être et du paraitre génétique.
    Réalisé par Andrew Niccol, ce film est certainement l'un de ces meilleurs films au même titre que Lord of War. En effet, Andrew Niccol nous montre ici un monde froid où la vie est réglé autour de la génétique. Il nous offre ainsi une fable sociale extraordinairement bien contée, posant de cette manière des questions sur la place de l'homme dans la société en allant jusqu'à nous démontrer que l'identité est une notion relative compte-tenu de la fin qu'il nous offre.
    Emmené par de brillants acteurs, ceux-ci permettent la création de ce monde. Ethan Hawke nous présente un personnage fort psychologiquement et nous met face à l'une de ces meilleurs prestations à l'instar de celle qu'il présentait dans Le cercle des poètes disparus. Uma Thurman, moins en forme mais tout aussi convaincante nous présente une femme ancrée dans le système malgré ses faiblesse, notamment pour le héros.
    Le scénario est extrêmement bien ficelé avec des rebondissements bien placés spoiler: le coup du médecin m'a littéralement scotché, offrant ainsi une très forte émotion
    .
    Ce film est donc un chef-d'oeuvre de science-fiction centré sur l'humain. Nous rappelant que Time Out n'est finalement pas si original puisque moins intelligent.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top