Notez des films
Mon AlloCiné
    La Mujer Sin Piano
    note moyenne
    3,3
    27 notes dont 5 critiques
    répartition des 5 critiques par note
    1 critique
    1 critique
    2 critiques
    1 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur La Mujer Sin Piano ?

    5 critiques spectateurs

    Lucille T.
    Lucille T.

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 375 critiques

    4,0
    Publiée le 29 octobre 2011
    Frasque, n, f : écart de conduite. Se grimer, devenir quelqu'un d'autre le temps d'une errance nocturne le long des trottoirs.
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 464 abonnés Lire ses 2 265 critiques

    2,5
    Publiée le 13 juillet 2011
    "La mujer sin piano", second long métrage de l'espagnol Javier Rebello raconte la virée nocturne de Rosa, une femme d'âge mur. A la nuit tombée, son mari, chauffeur de taxi, s'est endormi. Elle prend sa valise, bien décidée à partir. Mais, à la gare routière, il n'y a pas de bus qui parte avant 7 heures du matin. Conséquence : Rosa va errer de droite et de gauche. Elle va rencontrer un polonais plus jeune qu'elle et va se présenter à de nombreux comptoirs : poste, gare, snack, hôtel. En fait, "La mujer sin piano" est un film sur les difficultés de communiquer avec les gens qui tiennent ces comptoirs, sur les rapports qu'on peut avoir avec eux. Il est bon de savoir que Rosa travaille comme épilatrice : il ne faut donc pas s'étonner que le film soit un peu ... rasoir !
    alain-92
    alain-92

    Suivre son activité 254 abonnés Lire ses 1 078 critiques

    3,0
    Publiée le 1 novembre 2011
    Rien de très folichon dans cette réalisation qui tire tout son intérêt grâce à l’interprétation de Carmen Machi. Entre solitude étouffante et silences désespérés elle tourne en rond et se raccroche à cette vie comme elle peut. Ici, c’est le comptoir qui est le « salut » http://cinealain.over-blog.com/article-mujer-piano-82562752.html
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1059 abonnés Lire ses 3 362 critiques

    3,5
    Publiée le 23 juillet 2011
    Une nuit où tout va basculer, ou pas. On ne sait presque rien de l'héroïne (le mot lui convient bien mal) de La mujer sin piano, une femme qui vit une routine étudiée, en proie à de terribles acouphènes. Cette nuit, elle a pourtant décidé de faire le grand saut, le voyage vers l'inconnu : jusqu'où ira t-elle ? Et si, en définitive, le périple était d'abord intérieur, à la rencontre d'un monde qu'elle ignore, si proche et si loin de son quotidien ? L'intérêt du film de Javier Rebello est dans sa précision ironique à décrire les menues contrariétés de l'existence et dans la difficulté à communiquer avec ses semblables. L'humour s'y fait discret, par petites touches à peine sensibles. Le film parle de rêves inaboutis, des gares routières où l'on se croise, de verres de cognac avalés comme des médicaments ... Lent et énigmatique, La mujer sin piano se voit avec un esprit ouvert, une curiosité pour les petites choses et les sentiments enfouis. Il en dit long sur l'invisibilité de nos vies, ce qui nous fait avancer ou renoncer. Sur les voyages que l'on entreprend, pour une raison indéfinie, une nuit où tout va basculer. Ou pas.
    J.ampelmann
    J.ampelmann

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 6 critiques

    5,0
    Publiée le 29 juillet 2011
    Un ovni ! Un régal ! Des plans magnifiques ! Des acteurs plus que réaliste ! Le kiffffff !!! L'histoire est hors du temps, dans un madrid qu'on n'a pas l'habitude de voir, rosa nous emmène dans son monde et avec elle toutes ses espérances d'une vie meilleur. Il faut lui rendre son piano!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top