Mon compte
    Real Steel
    note moyenne
    3,7
    16674 notes dont 1161 critiques
    répartition des 1161 critiques par note
    241 critiques
    411 critiques
    341 critiques
    113 critiques
    38 critiques
    17 critiques
    Votre avis sur Real Steel ?

    1161 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 2 février 2012
    Interdit aux de 12 ans sous peine d'ennui mortel!
    Previsible, rempli de clichés, et plein de pistes non exploitées..
    Fuyez!!
    Incompréhensible que des adultes ait aimé cette Bouse monumentale..
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 410 abonnés Lire ses 3 087 critiques

    3,5
    Publiée le 10 avril 2016
    Pas vraiment attendu par les cinéphiles, ce film familial surprend par son approche très 1er degré et le soin apporté autant à ses effets spéciaux qu'à son script, certes loin de révolutionner de genre mais qui évite la niaiserie et de niveler par le bas. Un truc devenu si rare que tout film qui y parvient deviens, comme par magie, regardable malgré des défauts évidents. Signé du yes man S. Levy, dont le filmo comporte plusieurs films de ce genre, le film est donc assez platement mis en scène, y compris les fights malgré quelques plans sympas et une photo soignée (que l'on doit à l'excellent M. Fiore), le gamin est parfois insupportable (mais comme c'est le public majoritairement visé, je comprends) et les acteurs sont assez concernés pour nous emmener dans cet univers. Malgré sa longueur, le film est bien rythmé jusqu'à son final émouvant et s'inscrit dans le droite ligne de son modèle, "Rocky" 1er du nom, auquel il emprunte beaucoup. Un excellent produit familial, bien foutu, bien mené (Spielberg et Zemeckis produisent, ceci explique peut être cela) et très divertissant. D'autres critiques sur
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 389 abonnés Lire ses 3 655 critiques

    1,5
    Publiée le 19 octobre 2011
    Vraiment bas de gamme. Les effets spéciaux sont certes bien fait mais l'histoire est écrite sur un post-it! Tout est cousu de fils blancs et on connait la fin au bout d'environ 10'! Pour un film de presque 2h, c'est un peu court. L'intérêt des combats est faible et les acteurs, hormis Jackman, sont à côté de la plaque, l'enfant est notamment très agaçant. Bof bof!
    belo28
    belo28

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 130 critiques

    2,5
    Publiée le 9 novembre 2011
    Un duo improbable déjà vu 100 fois! Une intrigue père fils qui n'a rien d'original, une SF peu soignée mais un punch qui porte tout le film laisse ce dernier se regarder sans déplaisir et comme un bon divertissement.
    Mulholland-mind
    Mulholland-mind

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 151 critiques

    1,5
    Publiée le 29 septembre 2013
    Real Steel est un condensé de guimauves à la sauce disney, cuite au four, puis saupoudré d'une nouvelle dose de guimauves à la sauce disney. Je me suis senti gêné dans certaines scènes comme je le suit quand un candidat d'une émission de télé-realité se rend ridicule à l'écran. Ce film est uniquement destiné aux jeunes garçons en bas âge, aux inconditionnels de Hugh Jackman, aux jeunes robots en bas âge, à Mickey et à tout ceux qui se sentent diverti par un brin de technologie.
    spouky
    spouky

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 225 critiques

    4,0
    Publiée le 4 février 2012
    Un bon film, avec un bon compromis entre scènes d'émotions et d'actions.
    x-worley
    x-worley

    Suivre son activité 114 abonnés Lire ses 350 critiques

    2,5
    Publiée le 19 mars 2014
    C'est distrayant, malgré quelques longueurs. Sinon dans l'ensemble ça ce tiens, techniquement c'est plutôt bien fait en plus, avec une touche de mélodrame, mais qui malheureusement tombe parfois dans le cliché.
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 26 octobre 2011
    Dans un futur pas si lointain, les combats de boxe entre humains n’attirent plus grand monde. Pour compenser, ce sont dorénavant les robots qui pratiquent le noble art, et qui se mettent en pièces (sans jeu de mot) sur les rings du monde entier. Charlie Kenton, ancien boxeur de son état, va d’échecs en échecs avec ses robots et se cache pour éviter de payer ses dettes. Tuile supplémentaire, son ex décède et lui laisse la garde de son fils. Bizarrement, la mayonnaise ne prend pas entre le pré-ado geek et son géniteur qui l'a abandonné comme une merde...

    C’est Disney qui est aux manettes, et ça va se savoir. Au-delà du grand spectacle familial calibré, le film nous offre une de ses histoires bien puissantes qui condense tout ce qui fait la légende de l’Amérique : gout de l’effort, honnêteté, famille, argent, sport, gros camions, mais aussi un bon vieux sous-titrage sur les "vraies" valeurs et le fait que tout le progrès technologique du monde ne pourra jamais balayer l’amour entre un père et un fils. La preuve en images avec un vieux robot sorti de la décharge qui va mettre une bonne dérouillée à tous les bijoux de technologies importés (bouh !) qu’on lui met entre les pattes. Mais ma bonne dame, le vieux robot, il a un cœur gros comme ça, et un entraineur haut comme trois pommes qui n’en veut et qui ne laissera ni les millions d’une riche héritière étrangère (bouh !), ni les prouesses techniques d'un designer japonais (bouh!) lui retirer son rêve. Inutile de trop insister sur le côté Bisounours de l’objet, c’est dans le cahier des charges de départ. Allergiques s’abstenir.

    Mais si c’est Disney qui distribue, c’est aussi Spielberg et Zemeckis qui produisent, et ça transparait régulièrement sur la pellicule. La maitrise technique est assez poussée, les combats entre robots sont propres et variés, il ne manque pas un boulon aux joujous qui s'étripent sur l'écran. Et au centre du film, la gamin est plutôt bien, direct, pas lourdingue...presqu’un exploit quand on sait combien de films ont pu être gâchés par un môme tête à claques. On sent même vaguement flotter l’esprit de Rocky sur le final où « l’underdog » se mesure au champion en titre sous les acclamations du public…

    C’est sur que le film s’adresse avant tout aux 8-12 ans, et que le côté gnangnan et simpliste pourra en rebuter plus d’un. Mais si vous avez 10 ans dans votre tête et que vous n’avez pas digéré les deux derniers Transformers, sachez que dans le genre guimauve de chez Disney, on a déjà vu pire… (et on me souffle dans l'oreillette, dans le genre film avec Hugh Jackman, on a aussi déjà vu pire...)
    The Rotisseur
    The Rotisseur

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 494 critiques

    4,0
    Publiée le 14 octobre 2012
    Je vois encore les commentaires qui détruisaient ce film sur la bande annonce bien avant sa sortie. Et maintenant ? Et bien Real Steel est une claque ! Une vrai surprise. L'histoire est assez prenante et de plus, les effets spéciaux sont chargé en réalisme. Vraiment à voir !
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1909 abonnés Lire ses 3 806 critiques

    1,5
    Publiée le 8 octobre 2011
    "Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs", voici ce qu'aurait dû avoir ce film, j'en sors traumatisé, en effet, déjà l'idée de combat de robots est limite choquante pour une personne saine d'esprit, mais là c'est couplé (et non pas accouplé, ça serait dégueu et illégal) à une histoire père/fils blablabla, avec les bons sentiments, la musique moche qui fait dégouliner les larmes chez les acteurs (pas chez les spectateurs, faut pas déconner non plus), un peu comme dans la pub pour Microsoft Office, on sent vraiment le mec qui est venu avec une pipette faire lâcher une gosse goutte d'eau sur l'oeil des acteurs.
    Alors on reprend le schéma classique, déjà éculé, un loser, qui trouve la voie (sinon il se fait couper la tête (référence référence)) grâce à son fils qu'il a rejeté à la base, ils vont vivre des grandes aventures, à l'aide un objet métallique (non ce n'est pas un sex toy), de bons sentiments dégueulasses (c'est quoi dégueulasse ? (référence référence)).
    Alors on peut parler des acteurs, ah mais en fait non, c'est ridicule, le gamin est chiant, comme dans tous les blockbusters il faut un gamin chiant pour que la tête blonde puisse s'identifier à quelqu'un dans le film qui ne soit pas alcoolique !
    Alors son personnage est calqué sur Anakin Skywalker dans SW Episode 1, dur de faire pire comme inspiration, vous en conviendrez, son père lui apprend les vrais valeurs de la vie, telle que la mendicité, l'obstination, le goût pour le cambouis, la malbouffe, les boissons énergisantes faites à partir de couilles de taureau. Un régal !
    Je rêve de retourner en enfance et que mon père m'emmène à des combats de robot et de vivre comme un clochard avec lui !
    Bon sinon question mise en scène c'est d'une banalité, l'histoire idem, tout est prévisible, toutes les séquences "émotions" etc, tout est sur un rail, aucune originalité, que de la nullité. Les méchants sont punis, les gentils se rachètent et tout est bien qui fini bien.
    Mais on retrouve la ravissante Evangeline Lilly, connue pour son rôle récurrent dans Lost, mais bon elle sert juste à ce que le perso de Jackman ait quelque chose à mettre entre ses lèvres à la fin du film. (j'aurai bien dit entre ces cuisses, mais devinez quoi ? cette scène n'existe pas)
    à noter aussi qu'on voit une scène où Lilly est seule dans son lit, non mais faut pas déconner, ce genre de fille ne dort plus seule depuis l'âge de 15 ans (j'aurai bien dit 13, mais pas envie de me faire censurer).
    Enfin, le mieux dans le film pour se marrer, reste les raccords étranges, il y a des scènes qui sont raccordées vraiment étrangement, comme s'il manquait une scène.
    Et puis tant qu'on parle d'ellipses, on peut parler de la scène qu'on ne voit pas où un gamin de 11 ans porte un robot de 500 kilos sur son dos sur un escalier ! Mais non, un petit raccord et le débi… euh le public a gobe tout.
    L'humour y est affligeant, basé sur la relation trop complexe et dark entre Jackman et son fils, et le mimétisme du robot (waaa quelle originalité).

    Bref de la merde
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 300 abonnés Lire ses 2 778 critiques

    2,5
    Publiée le 23 mars 2014
    "Real steel" est le film typique des 8-14 ans. Des effets spéciaux, de la sentimentalité (dans son plus simple appareil avec une relation père/fils mielleuse), un délire robotique tout frais tout neuf qui les fera forcément rêver. A notre époque on avait "Rocky", "Over the top" et "Power rangers"; aujourd'hui "Real Steel" s'offre un condensé pour satisfaire la jeunesse actuelle...et ça fonctionnera pour cette clientèle.
    zztchio
    zztchio

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 200 critiques

    1,5
    Publiée le 29 novembre 2011
    Un film sur la Boxe Robotique sans prétention.... à voir pour les jeunes, mais pas à revoir pour moi !!!
    Florent Stepien
    Florent Stepien

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 228 critiques

    5,0
    Publiée le 3 juin 2014
    un pure chef d'oeuvre se film a voir et a revoir 5/5
    Raphaël O
    Raphaël O

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 567 critiques

    3,5
    Publiée le 19 mars 2014
    Doté d'un casting de choix, ce film de science-fiction est pourvu d'excellents effets visuels.
    Le scénario est bien écrit même s'il y a parfois trop de bons sentiments et qu'il aurait pu être retravaillé.
    Un très bon divertissement.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1222 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    4,5
    Publiée le 18 mars 2014
    Et bien franchement voilà une très très bonne surprise que ce Real Steel. Je n’attendais pas grand-chose de ce film, et le résultat est hautement convaincant.
    D’abord il y a le casting. Ce-dernier est vraiment excellent, et est un atout maitre du métrage, qui repose surtout sur un superbe trio d’acteurs principaux. Hugh Jackman est beaucoup plus intéressant ici que dans la saga X Men, pour laquelle il est un peu surcoté, et livre une interprétation mémorable d’un personnage franchement intéressant. Il a du relief, et Jackman lui apporte son charisme et un jeu aux petits oignons qui raviront ses fans et bien au-delà. Face à lui un jeune acteur peu connu, Dakota Goyo qui se débrouille néanmoins fort bien, et c’est une des interprétations d’enfants les plus naturelles et les plus justes que j’ai pu voir depuis longtemps. Evangeline Lilly malgré son rôle un peu secondaire parvient pourtant à prendre sa place sans difficulté. Elle confirme la très bonne impression qu’elle m’avait laissée dans le Hobbit alors que je ne la connaissais pas.
    Le scénario n’échappe pas à certaines conventionalité, et il faut reconnaitre qu’il a un coté prévisible. Maintenant l’histoire est originale, prenante, le rythme est solide, tout s’enchaine pour le mieux, et par un habile dosage de ton le film parvient vraiment à s’adresser à un public large. Le final est de surcroit très sympa. Pour ma part j’ai bien aimé ce conte de SF, qui est plus qu’agréable à suivre, après un début en demi-teinte qui laissait supposer un métrage beaucoup plus linéaire et simple.
    Visuellement la mise en scène est parfaite. Shawn Levy surprend vraiment en s’attaquant à un genre qui ne lui est pas familier, et il offre une mise en scène des plus réussies, pour un film d’une grande fluidité, avec des scènes d’action très solidement bâties et une caméra nerveuse comme il faut pour pulser le métrage. Pas très grand amateur du réalisateur, je dois dire qu’il m’a étonné par ses facilités. La photographie comme les décors sont tout à fait au niveau d’un film à gros budget, avec une indéniable impression de confort financier. Tout est propre, travaillé, et abouti, rien à redire de ce point de vue, tandis que les effets spéciaux tiennent largement la route. L’animation des robots est impressionnante, leur design est des plus sympas, et je ne mettrai peut-être qu’un bémol sur la scène d’ouverture. Animé de manière crédible un robot c’est une chose, un taureau de combat c’est forcément plus approximatif, même si le résultat est tout de même bien convaincant. A noter enfin une belle bande son de Danny Elfman, qui ne livre pas sa meilleure partition mais qui, malgré cela est tout à fait à la hauteur d’un blockbuster comme celui-ci.
    En conclusion Real Steel est un divertissement sans prétention qui réussi vraiment à s’élever d’un simple film de SF. Très humain, il aborde beaucoup de thèmes intéressants sans lourdeur, et offre 2 heures légères et prenantes. Je crois que le dénominatif « conte de science fiction » lui sied bien, et je le conseille largement pour toute la famille. 4.5.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top