Mon compte
    Notre paradis
    note moyenne
    2,7
    216 notes dont 41 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 41 critiques par note
    7 critiques
    5 critiques
    9 critiques
    11 critiques
    5 critiques
    4 critiques
    Votre avis sur Notre paradis ?

    41 critiques spectateurs

    Thierry M
    Thierry M

    Suivre son activité 100 abonnés Lire ses 2 435 critiques

    4,0
    Publiée le 3 octobre 2011
    Exelent, jolie histoire d'amour et d'emotions et qui fait reflechir.
    Jean-Fransix M
    Jean-Fransix M

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 93 critiques

    5,0
    Publiée le 17 octobre 2011
    Excellente interprétation par Stéphane Rideau du prostitué criminel et des clients tous plus hors limites les uns que les autres. Béatrice Dalle est remarquable et très crédible. Si seulement elle avait joué aussi bien par le passé...
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 3 décembre 2012
    Un film d'une puissance rare... Découvert en VOD j'ai été entraîné dans de drame trash et romantique... À voir, une plongée dans le feu des nuits...
    gemini-hell
    gemini-hell

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 395 critiques

    3,5
    Publiée le 1 octobre 2011
    Le paradis des uns n’est pas forcément celui des autres. Et ceux qui croisent le chemin de Vassili et d’Angelo risquent de payer cher les conséquences de cette rencontre. Décrivant l’inexorable dérive vers le mal avec ses personnages habités par une dualité affirmée, Gaël Morel nous entraîne dans un univers marginal, sordide, passionné, sans artifice ni concession. Certains dialogues sur la rudesse du temps qui passe sont glaçants de vérité. Le jeu d’acteur à l’état brut de Stéphane Rideau, mélange de gaucherie et de force, correspond pleinement au personnage qu’il incarne. Béatrice Dalle était à l’évidence le choix idéal pour interpréter le rôle complexe d’Anna. « Notre Paradis » risque d’en déconcerter plus d’un mais l’œuvre, sans bouleverser les codes de ce genre de film, possède néanmoins bon nombre d’atouts que les amateurs de sujets non conventionnels devraient aller voir.
    ManUnited26
    ManUnited26

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 176 critiques

    3,0
    Publiée le 12 juin 2012
    "Notre paradis"...en tout cas pas le notre, nous spectateurs...Le film est assez cru dans le genre, on se retrouve avec un mélange mi-violent mi-sexe dans une ambiance froide ou aucune émotion ne ressort. Saluons la prestation des acteurs ( voir des acteurs qui arrivent à se mettre à nu et cela vaut déjà toute mon admiration) qui s’avèrent dans l'ensemble plutôt bon : Dimitri Durdaine est une belle découverte malgré quelques problèmes de jeu à signaler(mais bon c'est son premier film!), Stéphane Rideau est convaincant dans son rôle de vieux prostitué et Béatrice Dalle joue encore et toujours un rôle à sa mesure (en parlant de mesure, elle aurait pas un peu abusé sur le cassoulet la Béatrice ?). Le scénario s’avère assez brouillon voir même bordélique puis aussi incomplet spoiler: (pourquoi ne pas avoir approfondi sur l'histoire de Angelo ?)
    . Tout n'est pas parfait certes mais ce "Notre paradis" est une oeuvre assez profonde et intéressante dans le milieu de la prostitution masculine (assez original puisque d'habitude on parle plus du sexe opposé) et de l’homosexualité. A voir !
    neophyte79
    neophyte79

    Suivre son activité Lire ses 13 critiques

    1,5
    Publiée le 27 décembre 2012
    Bof bof! A part l histoire d un amour à toutes épreuves et bien rien de transcendant
    Pas mal d incohérence , bref déçue
    FABLUDO
    FABLUDO

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 24 critiques

    5,0
    Publiée le 28 septembre 2011
    Enfin un film qui nous prend pas pour des imbéciles,les hommes sont beaux et laches, un film choc pour un métier choc,seul Gael Morel pouvait filmer au delà de nos attentes,pas de compromission, mais également de la poésie. Le film est superbement filmé, cadré et mis en musique. Stéphane Rideau en prostitué vieillissant à pris de l'épaisseur dans son jeu, et va devenir j'en suis un garçon à suivre. Il a osé, il faut qu'il soit récompenser de sa fidélité à Gael,et bien il lui a mis un sacré rôle dans le corps. Sujet ou scènes difficiles il est vrai,mais le métier qu'il filme ne sont pas des bisounours. Le chainon manquant dans le cinéma sur Paris entre "Neige" de Juliet Bert et "Pigalle" de Karim Dridi. A voir absoulment pour public averti.
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 30 août 2013
    Drôle de film qui me laisse vraiment un goût d'inachevé ... On ne croit pas une seconde à cette histoire d'amour. Je dirais, au contraire, que l'ado est la prostitué de l'ancien prostitué, mais il n'y a pas d'amour dans cette histoire ...
    Seulement de la haine, de la manipulation, de la folie malsaine qui fait qu'on ne s'attache jamais aux personnages, ni à leurs histoires, ni à leurs malheurs ... On a envie que d'une seule chose : qu'ils se fassent arrête .. Peut être nous manque t il des éléments du passé de leurs histoires ..

    Je n'ai pas compris l’intérêt de Béatrice Dalle et de son minot dans l'histoire ?

    Évidemment, le coté intéressant du film est de mettre en avant à quel point être gay après 25 ans est difficile tant on est considéré comme vieux, mais il est alors dommage de mettre ce petit blond bien en avant pour faire tenir le téléspectateur ... Il y a comme un décalage entre ce qui est dénoncé et ce qui est fait ...

    Déçu.
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 162 abonnés Lire ses 3 162 critiques

    1,0
    Publiée le 1 avril 2013
    Un film dans lequel il est très difficile de s'identifier, du coup on passe' à coté et on ne risque pas d'y retourner. Une scène médicale qui n'apporte absolument rien dans le film étit surement un trip du réalisateur sinon c'est une private joke car je ne vois pas pas.
    PLV : aux amateurs de films différents.
    Vareche
    Vareche

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 188 critiques

    2,5
    Publiée le 5 octobre 2011
    Morel serait donc au mieux de sa forme, et d'aprés ces dire, le refus du film formaté, du film commercial du film de télèvision, marque Notre paradis d'une formidable potentialité. Et bien le film ne peut pas vraiment souffrir la comparaison des avant que j'oublie, Mourir comme..., ou Nuit d'ivresse..., tant il souffre du syndrome Téchiné (des dialogues pate à pain à n'en plus finir, du lyrisme en tartine et de la liberté pour faire du grotesque), et pourtant tout n'est pas mauvais loin de là. Des scènes purement musicales (sur une partition de rocailleux) aux scéances de scoloscopie et de meurtres (qui pour une part, aurait pu conduire à d'autres pistes, à d'autres mondes), font de Notre paradis, un enfer interessant. Pas mal cette transition dans un bar à Lyon, ce travelling sur cette musique improbable, ce dialogue entre rideau et l'enfant devant la Mère qui disparait...mais les inventions se font rare et l'ennui point dés l'attachement au corps de durdaine, insupportable fantasme, fantôme d'un Rideau en odeur de rédemption (tuer ce que je ne veux pas être, ce que je risque de devenir), une sorte d'ange de pureté, qui comme par hasard est trouvé étendu au bord de la seine. On est pas chez bonello, et ça se voit, les Témoins, ou J'embrasse pas souffrait de ses personnages simples et purs au milieu du marasme, qui sont sacrifié sur l'autel de la trentaine dépassée. Jeune déshumanisé, le couple principal est déjà bancal un vague fantôme du désir et son contenteur mac qui l'accompagne celà n'aurait pas du forcément tourné aux amants de la nuit gays, mais à des vrais imaginaires, même dans le film de genre. D'ailleurs Morel n'en sort pas du film de genre (film homo kitch, baiser et marche dans paris, thriller, saw gay, scénes erotiques, suspens et couteaux, du folklore quoi) et c'est dommage car le film ne trouve pas sa voix, et il ne gagne pas en liberté ce qu'il perd en densité. Seule la fin, 20 minutes d'un huis clos sensibles et délimités par le temps, laisse enfin voir de l'intensité, 20 minutes ou les personnages et le cinéaste trouve le ton juste. Soyons juste, lesdialogues et le scénario n'aidant pas, ni l'économie de moyens, Notre Paradis est un bon film qui souffre du formatage d'un auteur trop content de lui.
    Jean Francois L
    Jean Francois L

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 600 critiques

    2,5
    Publiée le 5 octobre 2011
    Un bonnie and Clyne version homo dans un milieu de prostitution glauque, qui existe vraiment et pas seulement chez les homos. Des personnages a la fois beau mais dégradant (changement de physique pour Stéphane Rideau et Béatrice Dalle qui ne s'arrange pas) mais qui finalement se combinent bien a leurs roles... On est à la fois pris par l'amour de ces 2 garcons révoltés, et dégouté par leurs agissements meme si certaines attitudes de mecs malsains ne méritent que ca! Il ne manque qu'un peu de leurs passés à nos 2 "héros", pour véritablement comprendre pourquoi ils ne s'arretent jamais, pour vivre tout simplement leur histoire sans histoire... Un film à ne pas mettre à la vue de tout le monde...
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 893 abonnés Lire ses 3 514 critiques

    2,0
    Publiée le 28 septembre 2011
    Nouveau film de Gaël Morel après le plutôt réussi Après lui en 2007. J’en sors bien perplexe voir dubitatif. La noirceur du film aurait pu tendre vers une sorte de romantisme exacerbé et désespéré mais ne tourne finalement qu’à quelque chose de glauque dont nous sommes les voyeurs involontaires. Morel a-t-il voulu représenter ses fantasmes ou ses expériences ?...
    La suite sur : http://lecinedefred2.over-blog.fr/
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 30 septembre 2011
    Apres un debut de film laborieux, ou se mele sexe, prostitution, vie de galere, le film commence enfin a decoller, lorsque les deux protagonistes principaux, commencent leur quete de liberte, et leur vie nouvelle. Stephane Rideau, m'a impressionne en pute meurtrier, pret a tout pour vivre la vie qu'il pense meriter... et c'est agreable de voir Beatrice Dalle dans un second role aussi touchant, elle qui se fait de plus en plus rare au cinema. Ce n'est certainement pas le film de l'annee, mais ce n'est pas un mauvais film. A VOIR.
    Jean HERVE
    Jean HERVE

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 57 critiques

    3,5
    Publiée le 6 octobre 2011
    Bel exercice de style où les fantasmes sont déployés. La vieillesse, abordée dans ce film tant au niveau des clients des prostitués que des prostitués eux même, est le sujet et la peur de tout gay. A 30 ans un gay est dejà un vieillard pour ce monde qui a la jeunesse et la beauté plastique comme uniques dieux. Le prostitué vieillissant tue ses clients car il tue se qu'il redoute de devenir inéluctablement. Mourir ou vieillir pas d'autres choix.
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 30 septembre 2011
    Oh là là clichés de série B à gogo! Le réalisateur joue d'une manière bien maladroite avec les codes du film de genre sans jamais accrocher le spectateur. On ne comprends pas grand chose à la psychologie des personnages et franchement on se demande bien ce que l'ex copine de bringue vient faire là-dedans avec son gosse. Enfin bref super décevant rien ne semble ne tenir debout et on y croit pas une minute!
    Il y a un problème scénaristique évident à la base. Dommage car il y a deux trois scènes assez décalées et bien travaillées. Le tout est plutôt "gratuit" et n'a rien à voir avec le cinéma homo des années 80 ou avec le cinéma d'un Jacques Nolot par exemple. Il est vrai que "le petit blond" à la gueule d'ange perdue est excellent et fait passer une réelle émotion amoureuse dans ce contexte de n'importe quoi quand à Stéphane Rideau, désolé il n'est ni le Al Pacino de Friedkin ni Brando malgré ses faux airs! Je ne conseille pas :(
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top