Notez des films
Mon AlloCiné
    Il faut sauver le soldat Ryan
    note moyenne
    4,4
    60189 notes dont 1812 critiques
    répartition des 1812 critiques par note
    906 critiques
    563 critiques
    97 critiques
    150 critiques
    55 critiques
    41 critiques
    Votre avis sur Il faut sauver le soldat Ryan ?

    1812 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 5639 abonnés Lire ses 10 557 critiques

    4,5
    Publiée le 17 juillet 2019
    Personne n'ètait prèparè à une telle horreur et on se rend vraiment compte de ce que ces gars ont du subir dans le très marquant "Saving Private Ryan" de Steven Spielberg, rèalisè en 1998! La guerre, c'est le sang, la boue et à ce niveau le mètrage est extrêmement impressionnant où il est impossible d'oublier le regard de Tom Hanks dèbarquant sur la Plage d'Omaha Beach! La suite est èpoustouflante avec une utilisation magistrale de couleurs tirant vers le sèpia et rendant le bruit continu des mitraillettes et des corps dèmembrès particulièrement èprouvants! Quand les rampes de ces bateaux s'abaissent, ils sont des milliers avec des fusils, des mitraillettes, des mortiers et des canons! Dans certains bateaux, beaucoup ont ètè tuès avant même de descendre! Le chaos! C'est le seul mot qui puisse dècrire ce qui s'est passè sur ces plages normandes! Les vingt premières minutes du dèbarquement resteront sans aucun doute dans l'histoire du cinèma parce qu'elles donnent à cette boucherie une dimension rèaliste rarement ègalèe. "Saving Private Ryan", c'est avant tout une histoire d'hèroïsme et de sacrifice, se dèroulant en France lors du Dèbarquement du 6 juin 1944, où huit soldats risquèrent leur vie pour sauver celle d'un homme! Ce sont des hommes ordinaires dans des circonstances extraordinaires! Un soldat a perdu ses trois frangins et doit rentrer chez lui! Trouver ce gars, qu'il rentre au pays et que les autres restent au combat! On peut tout rèsumer à cela! C'est une idèe saugrenue mais on ne peut la discuter car la mission de principe est de sauver quelqu'un pour une bonne raison! Avec une ètourdissante dèmonstration de savoir faire (son, bruitages, effets sonores), Spielberg signe un film exceptionnel qui a profondèment bouleversè les esprits du monde entier! Cinq Oscars à Hollywood (dont le meilleur rèalisateur) ont rècompensè ce film poignant où il est difficile de ne pas avoir une pensèe pour tous ces soldats apeurès, fatiguès, trempès, laminès par le mal de mer, sous une rafale de coups de feu venant de toute direction, passer tant bien que mal à travers! Certains ont survècu et ont pu rèussir ce moment mèmorable que fut le Dèbarquement! Ce fut un grand tournant dont l'histoire se souviendra à jamais! Un vèritable tour de force et une reconstitution du Dèbarquement du 6 juin 44 à jamais dans nos mèmoires, tout comme son interprètation et sa prodigieuse bataille finale! Incontournable...
    Florian Malnoe
    Florian Malnoe

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 556 critiques

    5,0
    Publiée le 24 juin 2014
    L'un des films le plus marquant de la fin du 20ème siècle. La première demi-heure avec le débarquement en Normandie est d'une violence inouie car très immersive. Le jeu d'acteur de Tom Hanks est exceptionnel et le film en lui même ne ménage pas en émotion. Que ce soit avec des moments très tristes ou grâce au souffle épique très impressionnant du film. Au delà de ça le film de Spielberg offre aussi des moments plus intimistes au sein de la troupe de soldat. L'un des meilleurs films de guerre de tous les temps avec des combats et fusillades parmis les plus amples et intenses que le 7ème art nous a offert.
    ConFucAmuS
    ConFucAmuS

    Suivre son activité 222 abonnés Lire ses 680 critiques

    4,0
    Publiée le 12 mai 2020
    Cinq ans après La Liste de Schindler, Steven Spielberg revient à la seconde Guerre mondiale avec Il faut sauver le soldat Ryan. Après l'horreur de la Shoah, le réalisateur aborde cette fois-ci la cruauté des batailles. Disons-le clairement : la guerre au cinéma n'a plus jamais été la même après ce film. L'esthétisation des conflits armés fait souvent l'objet de débat, puisqu'elle s'accompagne souvent d'une tendance à magnifier les affrontements belliqueux au détriment de toute forme de réalisme. La vision de Spielberg est autre. Frontale. Sans pitié. Les séquences guerrières, le spectateur les redoutera à s'en faire des crampes d'estomac. L'approche évoque le documentaire : couleurs désaturées, longs plans-séquences caméra à l'épaule, obturateur fermé pour un rendu saccadé, travail d'orfèvre au niveau sonore. Le film atteint un niveau d'immersion jamais vu dans les salles, renforcée par la sauvagerie des combats, proprement traumatisante. Et je pèse mes mots. Les balles sifflent de tous les côtés, les déflagrations explosives vrillent les oreilles, les corps mutilés ou démembrés jonchent la mémoire aussi sûrement qu'ils hantent les plages de Normandie. L'ouverture à Omaha Beach est un choc insurmontable, et dîtes vous que les autres séquences sur le champ de bataille sont d'une férocité comparable. Un sommet d'émotions brutes, entre la terreur viscérale et l'horreur organique. Un des plus grands aboutissements de Spielberg (accompagné par la partition déchirante de John Williams). Artistiquement, ...Le Soldat Ryan pose les jalons d'une nouvelle norme, que s'empresseront de suivre bon nombre de productions : Gladiator, La Chute du Faucon Noir, Stalingrad, le dyptique Mémoire de nos Pères/Lettres d'Iwo Jima, Tu ne tueras point,... Le film est aussi l'hommage du cinéaste aux hommes qui ont perdu la vie pour remporter la guerre. Le script bouleversant de Robert Rodat a l'intelligence de ne pas réduire ses personnages à des bidasses unidimensionnelles. Leur mission va être au centre de plusieurs questionnements moraux sur la validité de leurs actions ou leur portée. On retrouve le caractère sacré de la vie, précepte talmudique cher à Spielberg, notamment dans sa fresque consacrée à l'industriel Oskar Schindler. Le long-métrage replace aussi la notion d'humanisme, sitôt qu'elle est éclaboussée par le sang et la crasse. Pas surprenant que le personnage le plus idéaliste de la troupe soit l'interprète, seul membre à privilégier la parole aux armes. On aura malgré tout autant d'affects pour ses comparses, tous profondément humains jusque dans leurs failles et leurs rages. On les admire pour ça. Leurs interprètes les magnifient : Tom Hanks bien sûr, mais également Tom Sizemore, Edward Burns, Adam Goldberg, Barry Pepper, Jeremie Davis, Giovanni Ribisi ou Matt Damon. Il faut sauver le soldat Ryan prend aux tripes et ne force jamais le trait pour vous mettre le cœur au bord des yeux. Qu'on ne le voit qu'une fois ou à une dizaine de reprises, on s'en rappelle à jamais. Il n'est ni agréable ni tortionnaire, simplement nécessaire. Le film n'a pas la prétention de filmer la guerre tel qu'elle est en réalité, mais de nous en présenter un aperçu histoire de ne jamais la réduire à un concept trivial. Et de saluer la mémoire de ceux qui ont dû l'affronter pour que l'espèce conserve ce brin d'humanité qui ne doit pas cesser de pousser.
    Meryn Fuckin' Trant
    Meryn Fuckin' Trant

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 356 critiques

    3,5
    Publiée le 6 mai 2014
    Pas le meilleur "film de guerre" (enfin si, dans son domaine peut-être) ni le meilleur Spielberg, reste qu'il prend aux tripes comme rarement. Pas forcément par son histoire, on y revient dans un instant, plutôt par le réalisme ébouriffant apporté aux batailles, aux environnements, aux costumes, à chaque figurant en bref au moindre détail avec un soin impressionnant. Le film profite de son budget, et la scène d'ouverture donne le ton. Ce n'est pas la première fois qu'un film nous fait vivre le débarquement, c'est pourtant la première fois qu'il apparaît aussi cru et réaliste, carrément cauchemardesque. On en ressort lessivé. Et la réalisation de Spielberg n'y est pas pour rien, le travail sur les lumières étant souvent pour beaucoup quand il s'agit d'instaurer une ambiance. Au final le réalisme des combats et du reste procure surement plus d'émotions que les personnages ou l'histoire, du moins à ceux qui y sont sensibles. L'histoire n'est pas mauvaise du tout, elle capte très bien l'intérêt le temps d'un film et le talent des acteurs aide à faire passer le tout mais j'en ressort avec des regrets. A l'image de "Minority Report", quand Spielberg se pose des questions il se pose les bonnes, mais il ne le fait pas assez. La légitimité de cette mission aurait mérité d'être remise en question plus sérieusement parce que quand il en est question, ça touche juste et c'est intéressant. Enfin certains se plaignent du patriotisme matraqué sur la tronche du spectateur et là je suis partagé. D'un côté oui il y en a et il ne prend pas la peine de se déguiser. Mais d'un autre côté les soldats Américains méritent les honneurs pour ce qu'ils ont accompli en France. Cela dit c'est vrai qu'entendre les USA se répéter encore et encore les mêmes maximes peut être lourd, surtout quand il est question d'Abraham Lincoln dans un film sur la seconde guerre mondiale. Au final "Il faut sauver le soldat Ryan" c'est typiquement ce à quoi on pense lorsqu'on évoque la formule standard du "film de guerre": une reconstitution fidèle mêlée à une histoire lus intime histoire de faire pleurer plus que les historiens, et ça marche bien.
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 190 abonnés Lire ses 1 745 critiques

    2,5
    Publiée le 14 juin 2013
    Spielberg ouvre son film avec un ton incroyablement réel montrant toute l'horreur de la guerre et c'est bien le seul intérêt du film. Car après ça, il tombe dans le patriotisme le plus absolut,en forme de véritable ode au drapeau américain,ce discourt est franchement insupportable. Cette glorification du soldat américain porté en véritable sauveur du monde et non du soldat Ryan,semble être un film de promotion de recrutement pour l'armée américaine. Hormis ça scène d'ouverture Spielberg glorifie les soldat véritables défendeurs de la nation,il n'y a pas une once de psychologie là dedans et encore moins de recule sur l'absurdité des conflits. Ils ont fait le job,c'est à dire sacrifier leurs vies pour des gens à l'autre bout du monde qu'ils ne connaissaient pas gloire à eux,voila le discourt qu'offre à voir le réalisateur. On est loin de la ligne rouge de Malick sorti la même année.
    The Cinephile World
    The Cinephile World

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 607 critiques

    5,0
    Publiée le 17 février 2013
    Un très, très grand film de guerre. Tom Hanks, Matt Damon et Vin Diesel jouent très bien leurs rôles. Le film est violent et réaliste. La scène du débarquement est tout simplement génial, c'est l'un des meilleurs films de guerre sur le débarquement avec bien sur ''Le Jour le Plus Long''. Steven Spielberg a très bien réussit son film. Un Chef d'Oeuvre, 5/5.
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 659 abonnés Lire ses 2 232 critiques

    5,0
    Publiée le 23 juin 2014
    Il faut sauver le soldat Ryan : Regarder ce film, et vous ne l’oublierez jamais (le derrière de la jaquette dvd) et ce n’est pas faux. Ce film de guerre signée par un des plus grands réalisateurs : Steven Spielberg est tout simplement mémorable et authentique. Vraiment, c’est prend aux trips des les premier instants et cela nous lâche pas (2H40 de film). Car, c’est émouvant, poignant et d’un réalisme très dure, surtout qu’on revit des moments de notre histoire, la deuxième guerre mondiale : le débarquement. Et ont vie ça des les première 5 minutes du film et cette horreur va durée au moins 25 minutes. Ou on voit des soldes mourir, démembrés, brulés, souffrir… Et c’est assez choc et ce n’est pas le seul moment du film (la scène avec le couteau…). Donc voila, Steven Spielberg grâce a sa mise en scène magistrale, immersif a réussit à nous rendre ce film aussi réaliste que possible. Et ça envoi du lourd, c’est une immersion de tout les instants et moi je dis : chapeau l’artiste. Ensuite, le scénario retranscrit bien la guerre, les tactiques des soldes et la psychologie qu’on peut avoir dans ces moments la. Et ajouté a ce décor une mission bien particulière pour nos soldats : sauver le soldat Ryan car tout ces frères son mort donc il doit rentrer chez lui, ordre de l’état général pour « sauvegarder » sa famille. Et donc, cette idée de scénario s’intègre bien. Bon après, on n’évite pas les clichés et le coté patriotique avec un premier et dernier plan du film sur le drapeau Américain : ça fait un peu énorme quand même mais bon. Sinon, les musiques sont magnifiques, signées John Williams, c’est que du bon. Tout comme les acteurs qui sont d’une justesse incroyable. Et on a le droit a Tom Hanks qui est encore une fois remarquable. Donc voila, un des meilleurs films de guerre, c’est un classique et c’est à voir au moins une fois dans sa vie.
    Grayson
    Grayson

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 14 critiques

    5,0
    Publiée le 18 mai 2012
    Steven Spielberg nous offre tout simplement un film profond, incroyable et spectaculaire. Il s'agit là de mon film de guerre préféré, Tom Hanks joue comme d'habitude vraiment bien. Les décors sont tout simplement d'un incroyable réalisme. Bref, ce film est une "aventure" humaine qu'il faut absolument voir.
    Truman.
    Truman.

    Suivre son activité 167 abonnés Lire ses 1 364 critiques

    5,0
    Publiée le 22 février 2013
    Il faut sauver le soldat Ryan est un film culte de Spielberg mais aussi l'un des meilleurs film de guerre , dès le début on est happé dans la violence de la guerre , brutale et poignant mais le soldat ryan possede bien plus encore , un casting excellent et une BO parfaite . Un film a voir et a posséder absolument !
    Nicolas L
    Nicolas L

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 367 critiques

    5,0
    Publiée le 15 mai 2013
    Il faut sauver le soldat Ryan est juste une référence.
    Alexis L
    Alexis L

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 215 critiques

    4,0
    Publiée le 26 mars 2014
    Il faut sauver le soldat le Ryan est l'une des expériences cinéma les plus mémorables, pas forcément dans le sens que l'on entend d'habitude mais bien dans le sens que chaque vision ne laisse jamais indifférent. On se sent vivre quelque chose d'unique et fort. L'histoire se situe pendant la seconde guerre mondiale, quand les alliés et plus particulièrement les américains débarquent en France, en Normandie le 6 juin 1944. Le capitaine Miller est un officier des rangers qui a pour mission de retrouver le soldat Ryan pour le renvoyer chez lui après la mort de ces trois frères sur le champ de bataille. De l'ouverture à la conclusion du film, nous assistons à une histoire fermée avec répétition de même plan, d'effet de mise en scène dramatique (le film s'ouvre sur un drapeau américain et se termine sur ce même drapeau) certain y verront un patriotisme marqué mais cela peut se voir également comme une histoire raconté d'un seul point de vue, celui des américains et de leurs soldats. Mais le plus frappant dans ce film de guerre, ce n'est pas la démonstration du patriotisme américain que cherche Steven Spielberg mais bien le devoir à accomplir. Ainsi après une entrée en matière calme où un vieil homme déambule dans le cimetière militaire américain de Colleville-sur-mer, nous entrons au fur et à mesure dans le vif du sujet voir l'enfer de la guerre. Ainsi les 15-20 premières minutes du film, nous voici jetés en débarquement de Normandie, pas de glorification de la guerre, pas d'héroïsme de la part des soldats. Les visages sont fatigués, marqués, les équipements semblent déjà usés avant même d'être utilisés. Pendant tout ce laps de temps plutôt court, Spielberg fait monter la tension avec des gros plans de visage. Et puis l'horreur arrive, le sang coule, la chair explose, les corps sont mutilés… ce film est du jamais vu (mis à part Requiem pour un massacre) et venant de la part d'une grosse production hollywoodienne (90 millions de dollars à l'époque) la prise de risque est élevée mais le pari est réussi. En seulement quelques minutes, nous sommes médusés par ce spectacle terrifiant… et pour renforcer le réalisme de ses scènes le réalisateur des Dents de la mer utilise de manière judicieuse et intelligente la caméra à l'épaule (chose peu fréquente à l'époque) mais réussit à conserver une lisibilité parfaite dans ces grandes scènes de combat (chose que l'on ne voit plus trop dans les grosses productions aujourd'hui). Car oui… Steven Spielberg s'adapte à son film et devient dès lors le précurseur de la caméra à l'épaule. Mais ce réalisme est renforcé de nouveau par une dessaturation des couleurs qui insuffle à la fois un aspect documentaire et authentique au film. Pour ce qui est du travail de la photographie, les plans sont très beaux malgré leur violence sèche et certains jeu de lumière donne une impression étrange, épique, lyrique (voir le plan de nuit des soldats qui marchent avec en arrière plan les explosions qui ressemblent à de la foudre qui s'abat sur terre). L'oscar du meilleur réalisateur est amplement mérité ainsi que l'oscar de la meilleure photographie. Steven Spielberg ne se montre jamais complaisant avec le propose de l'histoire. D'un point de vue scénario, Il faut sauver le soldat Ryan évite de verser dans le patriotisme beauf républicain, l'histoire montre des hommes qui luttent pour survivre dans un monde plongé dans l'horreur. le sujet de l'histoire parle de sacrifice mais de sacrifice pour l'autre, pas de sacrifice idéologique car sur un champ de bataille l'idéologie n'a plus sa place "Eh bien tes principes tu te les fous au cul avec ton nouveau pote" comme dira le soldat Reiben au caporal Upham. Dramatiquement Il faut sauver le soldat Ryan propose des passages extrêmement durs voir pénibles à regarder. Les morts sont très violentes et le sang coule par litre, la mise en scène de Spielberg, sans jouer au voyeurisme, montre à quel point mourir est pénible et cruel. Passons aux personnages et à leur interprète. Au niveau des personnages, tous ont leur caractéristique propre comme par exemple Reiben est la grande gueule, Upham l'idéaliste, Sergent Horvatt l'expérimenté et le capitaine Miller le mystérieux. Le capitaine Miller est intéressant car en tant que personnage principal on ne sait rien de lui, on comprend qu'il a l'expérience du combat mais c'est tout. Le fait que Tom Hanks, réputé pour jouer les rôles de Monsieur tout le monde, endosse ce rôle insuffle une proximité entre le spectateur et le capitaine Miller mais avec une certaine distance quelque peu froide. Miller apparaît sûr de lui, excellent dans sa fonction et pourtant à 3 moments précis du film, il révèle ses faiblesses (lors du débarquement sur Omaha Beach, après l'attaque d'un bunker et à la bataille de fin). Le capitaine Miller représente tout ce q'est un soldat mais également ses paradoxes (son devoir de soldat est en lutte permanente avec ce qu'il était avant d'être soldat). Bien sûr les acteurs sont tous très bons comme Edward Burns, Tom Sizemore et Matt Damon mais également Jeremy Davies, qui avec sa stature frêle et son visage plus "angélique" que ses camarades, donne vie à un personnage très difficile à jouer mais sans verser dans le pathos ou le cabotinage. Et enfin l'un des derniers points forts de Il faut sauver le soldat Ryan, c'est bien sûr son ambiance sonore et sa musique. Le son est remarquablement travaillé et donne vraiment l'impression d'avoir les pieds dans la guerre, les balles sifflent, craquent, les obus explosent à côté de nous, les hurlements sont terrifiants et les chars allemands sont terrifiants (l'iconisation de leur redoutable efficacité et parfaitement, on dirait presque une retranscription, durant la seconde guerre mondiale, du camion diabolique de Duel). Pour ce qui est de la musique, le travail de John Williams est à applaudir, le génial compositeur de Star Wars se refuse de verser dans le patriotisme, le mélodrame, le pathos, il verse plutôt dans la douleur, le sacrifice, le chant funeste. Les mélodies qu'il a composé sont superbes et restent gravées dans la tête longtemps après la fin du film. Il faut sauver le soldat Ryan est un film qui marque les esprits mais également le cinéma et qui chamboulera la façon de retranscrire la guerre (moderne ou passé) mais quoi qu'il en soit le film est bien un pamphlet contre la guerre. Steven Spielberg a gagné son pari: celui de faire un vrai film anti guerre sans cynisme et sans patriotisme.
    Rick-ornichon
    Rick-ornichon

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 186 critiques

    5,0
    Publiée le 28 novembre 2009
    Lui trouver des défauts serait vraiment pêcher,car ce film de guerre dirigé par la main experte de Spielberg est juste sublime et réaliste,avec des scènes mémorables dont un débarquement en normandie qui fait froid dans le dos tant on s’y croirait.du jamais vu.Et ce n’est pas le casting exceptionnel dont le génial Tom Hanks fait partie qui fera dire le contraire.Un incontournable!
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 2262 abonnés Lire ses 5 121 critiques

    4,0
    Publiée le 11 mars 2014
    Le film marque dès le début en effectuant la plus fidèle et la plus violente reconstitutino du débarquement de Normandie. Des acteurs à la reconstitution hyper réaliste (Quel débarquement !) la perfection n'est pas bien loin... Mais on peut noter de nombreuses erreurs techniques notamment sur les caractéristiques des armes de l'époque ; un détail pourrait-on dire... Les 20 premières minutes sont donc une vraie claque qui ne cache nullement la violence réelle et l'horreur de l'opération Overlord. Ensuite on constate que l'intrigue repose sur une chose improbable : en effet comment croire qu'un état-major puisse envoyer un commando pour sauver un seul homme, non gradé, rien que pour lui sauver la vie ?! Envoyé à la mort quelques soldats pour en sauver un seul est complètement invraisemblable, voir très con comme idée ! Heureusement le reste est si réussi qu'il est difficile de trop baisser la note... Le casting incroyable et l'émotion aussi présente que l'action donne un film de guerre qui fait et fera date. La dernière scène semble superflue car appuie encore sur le lacrymal, un sujet et une mise en scène qui n'avait nul besoin de rab. Très très grand film, ne boudons pas notre plaisir.
    Traorcsel
    Traorcsel

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 147 critiques

    5,0
    Publiée le 10 novembre 2012
    Vous serez surement d'accord avec moi, Spielberg est un excellent réalisateur et,entre autres, de films sur la seconde guerre mondiale. La liste de Schindler, Il faut..., Band Of Brother ou encore le récent Cheval de guerre sont la pour démontrer l'intérét de Spielberg a cette période ( et pour cause, il est juif ! ). On pouvait donc espérer le meileur de ce film, surtout avec sa réputation de film culte. Et c'est le cas ! La scéne d'ouverture , la meilleure scéne de guerre que j'ai vu, est incroyable. Filmé d'une maniére très brutale mais terriblement vrai, les vingt-cinq premiéres minutes resteront gravées dans ma mémoire. Je ne vais pas vous en parler trop longuement, car il faut absolument voir cela pour ceux qui n'ont jamais regardé le film ! Commence alors l'histoire principale, montrant l'absurdité de la guerre mais aussi de l'armée américaine qui va mettre en danger les vies de huit soldats expérimentés pour retrouver le rescapé de quatres fréres défunts. Cete histoire est a mon grand étonnement , une fiction. Pourquoi a mon grand étonnement ? Car Spielberg s'est tellement bien renseigné sur ces batailles et sur la mentalité des soldats qu'elle aurait pu étre vraie ! Les effets spéciaux ( fusillades, morts ) sont également terriblement terriblement réaliste. Niveau acteur, Tom Hanks est dans son meilleur rôle , il est parfait et pourtant il en a fait pas mal de bons films. Mis a part celui-ci , les autres acteurs sont relativement inconnus a l'époque ( et même pour certains a l'heure actuelle ) mais nous offrent un jeu très juste. En effet, l'équipe se compose de personnages assez salauds mais attachants en même temps et leurs morts nous touche, surtout qu'elle n'est pas montrée avec tendresse. La fin est également excelllente avec une scéne finale remarquable. En résumé, Il faut sauver le soldat Ryan est un film exceptionnel , auquel je ne trouve aucun défaut
    videoman29
    videoman29

    Suivre son activité 113 abonnés Lire ses 1 526 critiques

    5,0
    Publiée le 26 juin 2014
    « Toute la réalité de la guerre, ses horreurs et ses souffrances, sont là. Et bien là » (le canard enchaîné), « une fresque formidablement réalisée » (les échos), « Il faut sauver le soldat Ryan a une grande ambition : outre celle de l'hommage aux vétérans oubliés, celle de résumer tous les films de toutes les guerres » (l'express), « Si le cinéma a été inventé, c'était sûrement pour qu'un jour il existe un film comme celui-là » (le figaro)... Que dire de plus ? 5 Oscars dont celui du meilleur réalisateur, 475 millions de dollars au box office mondial, bref un succès autant critique que populaire. Steven Spielberg et Tom Hanks réinventent purement et simplement le genre dans un film qui restera dans l'histoire du cinéma comme un des plus grands films de guerre de tous les temps. Encore une fois le réalisateur réussi le tour de force de faire l'unanimité avec une œuvre intense et poignante. Malgré sa longueur (2h43) on ne s'ennuie pas une seconde, bien au contraire. Certaines scènes sont d'une incroyable intensité et resteront longtemps dans la mémoire collective. Génialissime !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top