Mon compte
    Bonsái
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Bonsái" et de son tournage !

    Des jeunes comédiens épatants et pleins de fraîcheur

    La BO composée par le groupe chilien novateur Panico

    Avait-on déjà vu une marque de bronzage sur le torse causée par un livre de Proust ?

    De subtiles références

    Bonsài, en plus d'être tiré de l'oeuvre d'Alejandro Zambra, est jonché de références littéraires diverses. Le réalisateur, assoiffé de "belles lettres", en a même rajouté une couche, pour le plus grand plaisir des passionnés : "Mise à part Marcel Proust, j’ai intégré des références qui étaient déjà dans le roman, comme Gustave Flaubert et Yukio Mishima, et j’en ai rajouté d’autres, tels Raymond Carver et Juan Emar, auteur culte au Chili."

    Une question d'observation

    Selon le réalisateur du film, Cristian Jimenez, tout long-métrage est le produit d'une minutieuse observation, qu'elle soit autobiographique ou inspirée d'autres événements, voire d'autres films. Pour lui la fatalité n'existe pas, qu'on le veuille ou non, les cinéastes ne sont pas (ou très peu) créatifs. Ce sont des observateurs. Rappelons qu'avant de se lancer dans le 7ème art, le cinéaste a reçu une formation de sociologue.

    Grisaille locale

    Le tournage eut lieu au Chili, plus précisément dans une petite ville du sud du pays : Valvidia, capitale culturelle marquée d'un lourd passé industriel. Ville natale du réalisateur Cristian Jimenez, Valvidia convenait parfaitement à l'ambiance artistique du film de part son climat pluvieux et grisonnant régnant en maître tout au long de l'année (300 jours de pluie par an !), une aubaine pour le cinéaste !

    A la recherche de Julio

    Cristian Jimenez avait en tête une idée bien précise de l'image, à la fois dramatique et ironique, que devait dégager Julio, personnage principal du film. Ce n'est qu'après de longues et interminables séances de casting qu'il jeta son dévolu sur Diego Noguera, un coup de coeur pour le cinéaste : "Il a réussi à transmettre une dimension intellectuelle dont le personnage avait besoin. Diego avait tout cela."

    Bonsài en papier

    Le film est tiré d'un livre du livre du même nom, Bonsài, tout premier roman de son auteur Alejandro Zambra. Véritable phénomène littéraire au Chili, c'est un livre aux 90 pages légères et complexes à la fois (à l'image du bonsaï !). Il a notamment reçu de nombreuses récompenses dans son pays d'origine.

    Touche-à-tout

    L'acteur principal du film, Diego Noguera, est un véritable touche-à-tout artistique. Après avoir joué au théâtre dans des pièces de Georg Buncher, il s'est attaqué à la réalisation et à la composition pour le cinéma et le théâtre. Bonsài est le deuxième film majeur de sa carrière après Turistas d'Alicia Scherson.

    Présenté à Cannes 2011

    Bonsái a été présenté dans la section Un Certain Regard, dans le cadre du 64e Festival de Cannes.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Titane (2021)
    • Black Widow (2021)
    • Cruella (2021)
    • Fast & Furious 9 (2021)
    • Kaamelott – Premier volet (2019)
    • Annette (2021)
    • Benedetta (2021)
    • Présidents (2021)
    • Mystère à Saint-Tropez (2019)
    • Le Sens de la famille (2020)
    • Un espion ordinaire (2021)
    • Désigné Coupable (2020)
    • Nomadland (2020)
    • Opération Portugal (2021)
    • La Fine fleur (2021)
    • Les Croods 2 : une nouvelle ère (2020)
    • Pierre Lapin 2 (2021)
    • Conjuring 3 : sous l'emprise du diable (2021)
    • Les 2 Alfred (2020)
    • Sans un bruit 2 (2021)
    Back to Top