Mon compte
    A l'aveugle
    note moyenne
    2,7
    1443 notes dont 280 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 280 critiques par note
    13 critiques
    59 critiques
    92 critiques
    72 critiques
    32 critiques
    12 critiques
    Votre avis sur A l'aveugle ?

    280 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 9 septembre 2013
    Gâchis, voilà ce qui vient à l'esprit au fur et à mesure qu'on s'avance dans le film. Parti sur les chapeaux de roue (ambiance nickel, Gambelin et Wilson excellents, dialogues percutants et très efficacement pince-sans-rire, photo au poil, trajectoire et caractère parallèles des deux protagonistes), "A l'aveugle" part en sucette au fil des minutes et se termine dans le n'importe quoi ou presque. On commence par un mélange de Fincher et Jacques Audiard (je m'emballe un peu...) et on termine par 'une série policière française produite par TFI.
    gnomos
    gnomos

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 602 critiques

    2,0
    Publiée le 20 octobre 2015
    On s'ennuie pas à mourir dans ce film, et c'est très important pour moi. Pour le reste, aucun suspens, puisque l'assassin est désigné dès le début. Alors, reste à connaître le mobile, et ce n'est guère original, j'ai été déçue, et puis son mode opératoire, vu sa particularité, et là, nous ne saurons jamais. En fait, c'est complètement irréalisable, donc, le réalisateur n'a pas pu l'expliquer, j'imagine. Ou alors, il a pensé que cela n'avait pas la moindre importance, mais quand on sait d'emblée qui, et que le pourquoi est farfelu, c'est important, tout de même. Et sinon, l'ambiance est chic et toc, tout sonne faux et prétentieux, du flic dépressif au comportement borderline, ( combien de fois avons-nous vu ce cas de figure, en mieux, chez Olivier Marchal, par exemple ), à des détails comme cette fille qui se soulage devant tout le monde ??? Elle était aveugle, elle aussi ? Ambiance, là encore, et même si ce n'est qu'un détail, il est assez symptomatique de tout le reste. Nous avons affaire à un film branchouille, avec de pauvres dialogues, branchouilles, eux aussi, mais si plats. Et la fin, attendue, est bête, mais s'insère parfaitement dans l'ensemble. Mais comme il y a tout de même de l'action, et que ce n'est pas soporifique, alors, ça vaut deux étoiles, selon moi.
    TripleReverseZoom
    TripleReverseZoom

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 50 critiques

    1,5
    Publiée le 4 juillet 2018
    Xavier Palud affiche clairement l'ambition de vouloir faire de son film un polar solide et racé. Cependant, si l'ensemble des intervenants (chef op, musicien, etc.) semblent s'invertir sérieusement dans le job, la faiblesse de l'intrigue fait rapidement plonger le métrage dans un ennui poli. À ce titre les comédiens, pourtant de haut vol, ne savent que faire de dialogues à la pauvreté regrettable (seule la toujours très juste Marie Vincent arrive à s'imposer malgré un temps de présence très court). Au final, "À l'Aveugle" ressemble plus à un téléfilm friqué qu'à une oeuvre de cinéma, enfonçant le clou du cercueil dans lequel le cinéma de genre français semble confortablement installé.
    L'effort de bien faire est sincère, mais le résultat n'est clairement pas à la hauteur. Dommage.
    islander29
    islander29

    Suivre son activité 411 abonnés Lire ses 1 945 critiques

    3,0
    Publiée le 8 mars 2012
    j'aime plutot le film mais il y a un déséquilibre certain entre le début réussi et presque captivant pendant une bonne heure et les 25 dernières minutes où tout s'accélère de façon un peu chaotique , voire lourde....Jacques Gamblin est excellent (comme à son habitude) et le film par certains côtés fait penser à un Claude Chabrol policier en plus noir et plus tonique, plus moderne aussi......mise en scène nerveuse, personnages inquiétants (je pense à lambert wilson qui devient hélas un peu trop caricatural et perd en crédibilté au fur et à mesure que le film avance); le scénario est plutot construit mais la mise en scène manque de raffinement autant en photo (triste vérité) qu'en musique plutot attendue et conformiste....Cela reste intéressant, noir et cela change des ghostbusters américains...Petit à petit le polar français (comme la comédie) refait sa place.....A vous de voir....
    thiboy
    thiboy

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 514 critiques

    1,0
    Publiée le 23 juillet 2012
    Xavier Palud qui a traversé l’océan pour réaliser le pathétique et inutile remake de The Eye et qui avait pourtant emboité le pas avec l’intéressant Ils, revient ici seul pour un thriller. A l’aveugle est une production tout droit sorti de l’écurie EuropaCorp mais est également le premier film à sortir sous le giron de de Weareproducteurs.com. La campagne d’affichage avait l’air pourtant très alléchante avec un face à face entre Gamblin et Wilson, de la même manière que celle de Heat. De plus, la bande annonce laissait présager un thriller noir et assez musclé. Sauf qu’au final, on est bien déçu du résultat, la campagne promotionnelle a donc été bien faite que bons nombres de spectateur sont tombés dans le panneau. On est bien déçus car les sérieux atouts de départ ne sont ici que pour vous attirer vers les salles mais ne sont pas visibles durant le film. A l’aveugle est donc très loin d’un film comme Heat ne serait-ce que dans la réalisation mais aussi dans le scénario assez navrant. Xavier Palud nous fait même douter de ces talents lui qui nous avait bien surpris par sa première réalisation signe ici un film se second zone sans intérêt et qui souffre douloureusement d’enjeux dramatiques inexistants. Par moment, on a l’impression de retrouver de façon négative l’ambiance d’un film d’Olivier Marchal qui semble ici être une tentative de copie de la part du réalisateur, notamment dans le personnage de Gamblin, vieux flic assez névrosé. Il est clair qu’on est très loin de retrouver une ambiance à la Olivier Marchal, on se rapprocherait plus d’un épisode à la Julie Lescaut, réalisation aussi peu travailler, direction d’acteur assez bas et inexistant, intrigue plus que téléphoné qui n’aurait peut-être pas mérité d’être montré au cinéma, les situations sont assez navrantes et surréalistes. Pourtant le film commençait bien, avec un crime au graphisme impeccable et assez cru, le tout aidé par un film au comportement suicidaire dont on ne comprendra pas tout, mais très vite le film tombe dans le niveau du scénario, n’arrive pas à maintenir un cap intéressant. Le film continue sans le moindre intérêt, le moindre rebondissement dramatique et sans la moindre tension. Le personnage de Jacques Gamblin est ici mis en avant pour essayer d’y dégager une émotion mais à sa décharge, les seconds-rôles sont justes grotesques et ne font que tapisserie. Le problème est donc de même pour Lambert Wilson qui est très vite annoncé comme le tueur, aucun suspens n’est ménagé. Le tueur est très vite désigné dès qu’il entre dans le bureau du flic pour donner sa déposition, le tout aidé par une musique au cas-où le spectateur n’aurait pas compris. Ainsi le duel entre le méchant et le flic ne donne pas lieu comme on n’a pu le voir dans d’autres films un thriller palpitant, bien que la figure reste classique et devient encore plus mauvais quand de bons acteurs comme Wilson se retrouve durant tout le film en roue libre, qui pour le coup en fait des tonnes, il ne manque que le rire méchant et on se croirait dans un film Disney. A l’aveugle n’a donc au final rien de bon, dommage car quand on sait que au scénario on retrouve Eric Besnard qui était pourtant à l’origine du scénario du Convoyeur, on s’attendait à mieux. Peut-être s’est-il dit qu’il pouvait tout tenter. On reconnait volontiers une tentative de la part des auteurs de remplacer les nazis par les talibans pour essayer de relancer une intrigue, dommage qu’on parte très vite dans le hors sujet. A l’aveugle est donc un film très parfaitement exécuté sur le plan professionnel sans toutefois révolutionner quoique ce soit mais ayant un lourd handicap : le scénario, nourri de dialogue imbécile, de clichés, caricatures : le fils homo dont son copain est journaliste. On atteint même le ridicule à la fin avec un affrontement en mode western avec une morale engagée : vendre des armes aux ennemis n’est pas bien. Au final ce film est à oublier et préféré le court-métrage L’accordeur dont A l’aveugle reprend quelques éléments.
    Truman.
    Truman.

    Suivre son activité 176 abonnés Lire ses 1 364 critiques

    2,0
    Publiée le 19 novembre 2013
    Un thriller Français assez fade qui aura le mérite de se démarquer d'autre film du genre de chez nous en ayant une idée de scénario plutôt sympa .
    Mais cette idée semble plus être adapté pour une série télé qu'un vrai film vu la tournure qu'elle va prendre . Un manque de noirceur, une idée bâclée, des acteurs qui soient surjouent ou soient ne jouent pas, et vite l'ennui s'installe dans ce qu'il y a de plus fade .

    Lambert Wilson en aveugle qui est plus ou moins l'équivalent d'une statue tant il manque d'émotion et semble rigide, a coté Jacques Gamblin qui se lâche en flic badass digne d'une série B a l'Américaine .
    Imaginez le duo lambda du gentil et méchant flic, Gamblin c'est le méchant, il gueule, fait le mec bien dur et on apprend que c'est un homme blessé suite a la mort de sa femme . Originalité zéro .

    On enchaine aussi avec des personnages stéréotypés allant du gangster lambda aux cheveux gras qui hurle comme un détraqué mental au grand patron des flics qui essaye d’empêcher l’enquête d'avancer .

    Il reste tout de même une bonne réalisation, mais le scénario vraiment plat et lourd qui ne suit pas rend ce thriller agaçant et sans réel intérêt de visionnage .
    MC4815162342
    MC4815162342

    Suivre son activité 317 abonnés Lire ses 1 489 critiques

    3,5
    Publiée le 29 avril 2013
    Un bon thriller, tenu par deux très grand acteurs que sont Gamblin et Wilson, un scénario en apparence très bon mais au final assez gros et surréaliste, un aveugle est capable de beaucoup de choses mais y'a des limites, appart ça bonne réalisation et bonne mise en scène !
    DaeHanMinGuk
    DaeHanMinGuk

    Suivre son activité 89 abonnés Lire ses 1 932 critiques

    3,5
    Publiée le 1 mars 2016
    Un thriller plaisant à suivre construit à la façon d’un épisode de la série Columbo : on sait qui a tué mais le plus intéressant est de savoir comment la police va le découvrir et quel est le mobile des crimes. Les deux personnages principaux sont assez complexes et Jacques Gamblin joue à la perfection son rôle de flic dépressif à la Martin Riggs (L’Arme Fatale n°1 (Lethal Weapon, 1987)) qui n’a rien à perdre et au contraire qui souhaiterait même mourir plutôt que de vivre. Ce n’est certainement pas le film qui vous fera vous extasier sur sa réalisation, son scénario ou ses décors mais j’attendais si peu de ce film que finalement c’est une bonne surprise pour moi.
    Ange B
    Ange B

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 74 critiques

    1,5
    Publiée le 11 mars 2012
    Ratage complet. Athmosphère crade, lourde mais histoire pas très captivante. Je m'y suis assez ennuyé!
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 313 abonnés Lire ses 2 778 critiques

    2,0
    Publiée le 31 août 2012
    Le sujet est plutôt original, mais une réalisation américaine aurait donné bien plus de charme. Ici, ça manque de crédibilité, le rôle de Gamblin est cliché comme pas possible, le fameux flic sombre enchaînant clope sur clope, le seul persuadé de la culpabilité d'un aveugle. Lambert Wilson se prend trop au sérieux dans ce film qui ne l'est pas assez, ce qui donne un coté "too much" voir raté. La réalisation n'est pas entraînante, on connaît tout le scénario à l'avance de ce polar type à la française. Bref on s'ennuie, 2/5 (généreux) pour l'originalité (même si c'est mal mis en scène). Allez les français, on y croît, il faut arrêter de donner cette image répétitive de nos thrillers qui stagnent (peu se démarquent) depuis quelques années...
    Le cinéphile
    Le cinéphile

    Suivre son activité 267 abonnés Lire ses 2 476 critiques

    2,5
    Publiée le 3 février 2014
    Le thriller ne tient pas forcément debout, enchaînant les facilités, les improbabilités, les incohérences, voir les faux raccords, et offre une fin d'une trop forte simplicité où tout est résolu sans la moindre explication, le policier lavé de tout soupçon d'un seul coup sans que personne ne se pose la moindre question! On retiendra juste la prestation de Gamblin et son personnage scénique de flic torturé, sombre, ténébreux et perdu!
    Alex J
    Alex J

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 27 critiques

    2,5
    Publiée le 8 mars 2012
    Que dire ? L'histoire, en elle-même, peut être bonne, mais elle est plutôt mal traitée. Le jeu des acteurs et la réalisation ne sont pas supers. Au final, ce film, peut se contenter d'une bonne photographie.
    clint54
    clint54

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 494 critiques

    3,0
    Publiée le 14 mars 2013
    Bonne intrigue, un peu confuse, mais le format court est fondamental pour l'appréciation du genre. Une confrontation entre deux hommes qui s'ignorent mais qui pourtant se respectent.
    ISAO12
    ISAO12

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 1 015 critiques

    3,5
    Publiée le 11 mars 2012
    Un mouvement de caméra au départ brouille les pistes et nous emmène sur un rythme enlevé sur des meurtres gores . Un contre-emploi pour lambert wilson qui n'aura pas d'oscar mais qui trouve sa place dans ce role inédit. De meme pour gamblin ...intéressant.
    nicothrash60
    nicothrash60

    Suivre son activité 165 abonnés Lire ses 2 033 critiques

    3,5
    Publiée le 7 mars 2012
    Bon petit thriller qui ne révolutionnera pas le genre mais qui se laisse suivre sans déplaisir. Les acteurs campent parfaitement leurs personnages et l'histoire et assez originale, on notera toutefois quelques longueurs et invraisemblances mais qui n'entachent en rien la qualité du film. A voir au moins une fois.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top