Notez des films
Mon AlloCiné
    "Le Voyage extraordinaire" suivi de "Le Voyage dans la lune"
    note moyenne
    4,0
    146 notes dont 22 critiques
    répartition des 22 critiques par note
    3 critiques
    18 critiques
    1 critique
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur "Le Voyage extraordinaire" suivi de "Le Voyage dans la lune" ?

    22 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 28 mars 2015
    Excellent documentaire, et le petit film qui suivait était pas mal non plus ; Par contre la BO de Air... Aïe aïe aïe, ça ne collait pas du tout avec la poésie un peu surranée que le doc mettait en avant. C'était pas aussi grotesque que le Metropolis de Giorgio Moroder mais pas loin :benetton:
    ocelot
    ocelot

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 927 critiques

    4,0
    Publiée le 2 mai 2012
    Documentaire très intéressant sur la restauration du Voyage dans la Lune. Et quel plaisir de découvrir ce voyage dans la lune au cinéma ! A voir !
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 7 octobre 2013
    Intéressant documentaire/hommage sur l'un des piliers du cinéma muet des premiers temps, "Le Voyage extraordinaire" relate, dans sa première partie, l'intégralité de la vie de Georges Méliès, de son arrivée dans le milieu du Septième Art jusqu'à sa mort. Cette partie, agrémentée de commentaires de cinéastes tels que Costa Gavras, Michel Gondry ou encore Jean-Pierre Jeunet (quoi que très anecdotiques), passionne de par les nombreux extraits de films muets issu du répertoire de Méliès ou d'autres cinéastes, ainsi que par sa capacité à raconter simplement et efficacement la vie du maître des "trucs". La seconde partie se concentre uniquement sur le travail gargantuesque de la restauration d'un copie couleur du film le plus célèbre de Méliès, à savoir le "Voyage dans la lune". Rapidement expédiée, cette seconde partie ne prend en compte que les points les plus importants du travail de restauration et tient plus de l'auto congratulation que de la véritable analyse des méthodes. Certes, le travail en question n'est pas à blâmer. Il permet au contraire de sauvegarder des films en phase de disparition pour les générations futures. Voir un tel patrimoine cinématographique partir en fumée serait un coup dur. En gros, le point le plus intéressant du documentaire réside en cette première partie, ponctuée de joie et de mélancolie quant à la vie du grand Georges Méliès, de ses succès jusqu'à sa déchéance. Puis, évidemment, il est fort intéressant de revoir "Le Voyage dans la Lune" en version remastérisée, avec une toute nouvelle BO signée le groupe Air, qui apporte une nouvelle dimension au chef d'oeuvre de Méliès. Ainsi, que ce soit pour en connaître plus sur le quotidien du grand Georges et de sa manière de faire des films, ou simplement pour (re)voir "Le Voyage dans la Lune", ce documentaire bien réalisé est là pour ça. Un excellent travail, que ce soit dans la résurrection d'archives ou de restauration.
    Cyril J.
    Cyril J.

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 625 critiques

    4,0
    Publiée le 11 mars 2018
    Documentaire à la fois merveilleux et intéressant sur l’histoire de la restauration du Voyage dans la Lune, de Georges Méliès en 1902, dont l’époustouflant résultat mérite sans doute ce court spectacle français d’une heure. A l’intérieur de cette quête de plus d’un siècle, l’hommage est particulièrement poignant sur ce que furent les créateurs du cinéma, les explorateurs de l’image, les Indiana Jones de la pellicule, artistes et artisans rêveurs tels que Méliès ou les Frères Lumière, bien avant l’époque déjà manufacturée des Charles Pathé, Charlie Chaplin ou Sergueï Eisenstein. Il nous fait aussi pleurer d’injustice devant le violent rejet qu’ils subiront de la part du 7ème art lui-même quand il entamera sa carrière d’ industrie du loisir, laissant dans le ruisseau ses véritables précurseurs, condamnés au reniement, à la misère, voire au suicide artistique. Ponctué de témoignages de Jeunet, Costa-Gavras, Hazanavicius et bien d’autres, le film déploie surtout tout ce qu’il aura fallu d’émotions, de foi, d’enquêtes, de voyages, de patience infinie, d’années et de décennies, de moyens, de travail collectif, de technicité chimiques et informatiques, d’anecdotes vertueuses, de malhonnêteté parfois comme de fraternité internationale, pour aboutir à cette formidable réhabilitation, du film comme du cinéaste, tant au point de vue technique que spirituel.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 390 abonnés Lire ses 4 150 critiques

    4,0
    Publiée le 13 septembre 2016
    Documentaire captivant sur la naissance du cinéma, les premiers trucages à travers plusieurs bouts de films de Georges Méliès, l'inspiration du film "Le voyage dans la lune" pour la NASA... Sans compter la recherche et la restauration de l'oeuvre de G. Méliès et les difficultés liées à celle-ci. Très impressionnant et digne d'intérêt pour les amoureux du cinéma !
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 222 abonnés Lire ses 3 419 critiques

    5,0
    Publiée le 11 décembre 2011
    Tout simplement passionnant. Le documentaire est vraiment intéressant et nous raconte la fabuleuse vie de Mélies avant de se pencher sur l'histoire de la redécouverte du film et de sa renaissance. Je regrette juste que la musique ne soit parfois trop actuelle et trop é lectro. Certains passages sont mieux que d'autres.
    Sylvain P
    Sylvain P

    Suivre son activité 143 abonnés Lire ses 1 186 critiques

    4,0
    Publiée le 15 décembre 2011
    Le documentaire n'est pas du meilleur cru mais se révèle instructif. Le must est de découvrir dans de très bonne condition l'un des premiers chefs d'oeuvre du cinéma : Le Voyage dans la lune de Méliès, délicieusement kitsch, avec ses couleurs peintes à la main ou reconstituées. En un mot : un monument.
    legend13
    legend13

    Suivre son activité 105 abonnés Lire ses 911 critiques

    4,0
    Publiée le 9 décembre 2011
    Un documentaire fascinant sur le génialissime Georges Méliès. Le tout conclut par son film "Le voyage dans la lune" que j'ai trouvé vraiment très bien.
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 232 abonnés Lire ses 2 778 critiques

    4,5
    Publiée le 13 avril 2015
    "Le voyage extraordinaire" relate l'arrivée de Georges Méliès dans le cinéma, et plus précisément son génie qui a donné naissance au chef d’œuvre de science-fiction "Le voyage dans la Lune", jusqu'à la restauration de ce dernier. Grâce à ce documentaire, on apprend énormément de choses sur cet homme et son travail impressionnant. Son parcours, l’origine de ses idées, la naissance du premier trucage, "Le voyage extraordinaire" nous en dit plus sur cet élément indispensable au 7ème art. On découvre une écriture nouvelle, pleine d'imagination, et fascinante, à laquelle on rajoute des techniques dont Georges Méliès fut l'inventeur (collage, superposition d'images etc…). Effectivement, à peine le cinéma né, le cinéaste trouvait déjà des méthodes pour décupler son image, faisant de lui un véritable magicien. Grande source d'inspiration pour les cinéastes, l'avant-gardiste Méliès s'offrira un statut de maître incontournable en la matière. Puis, on découvre l’arrivée de la couleur "manuelle" au cinéma, avant d'entrer dans un travail impressionnant de restauration sur le chef d’œuvre de Méliès. Riche et passionnant, le devoir du documentaire sera pleinement rempli. S'ensuivra ensuite le fameux film en question, "Le voyage dans la Lune", le chef d’œuvre hallucinant de 1902, que tout passionné ou curieux du 7ème art se devra impérativement de voir. La véritable lumière du cinéma (dixit Louis Lumière lui-même) est bel et bien Georges Méliès.
    annatar003
    annatar003

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 852 critiques

    4,0
    Publiée le 9 décembre 2011
    Bien avant Chaplin, Geoges Méliès avait vu dans le travail des frères Lumières, une source d'inspiration qui lui permettrait d'innover et de réaliser des choses jusque là inconnues. Père du spectacle cinématographique, le célèbre cinéaste français est celui qui inventa les effets spéciaux à l'aube du siècle dernier. Car c'est en 1902 que sortira son chef-d’œuvre "Le Voyage dans la lune". Outre les informations inédites offertes durant cette petite heure au sujet de Méliès, ce documentaire nous replonge à l'aube du cinéma en nous faisant découvrir les origines d'un art devenu universel. Malgré la réputation sans faille de ce précurseur, ses films se sont perdus avec les années et le travail fourni pour nous offrir "Le Voyage dans la lune" est un voyage à travers la science. Chance et persévérance auront pourtant réussi à nous offrir dans une qualité très correcte le première long-métrage de science-fiction. Bien que restant très théâtral, ce film de 16min montre les rudiments d'un genre qui ne cessera jamais d'exister.
    christelle2a
    christelle2a

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 217 critiques

    4,5
    Publiée le 25 mars 2012
    C'est vraiment très agréable de voir ce célèbre court métrage de Méliès au cinéma. Je ne vais pas trop me concentrer sur Le Voyage dans la lune car tout le monde l'a déjà vu et revu, mais plutôt sur Le Voyage extraordinaire, documentaire qui précède le film. On nous présente donc l'histoire de George Méliès, intéressante évidemment pour ceux qui ne la connaissaient pas, un peu moins pour les autres. S'ensuit tout le travail de restitution du film par Serge Bromberg, sacré boulot d'une personne extrêmement passionnée, et c'est plutôt fascinant à regarder. Le seul petit reproche est que j'aurais aimé que ce documentaire montre un peu le travail du groupe Air sur la BO... Sinon, comme je l'ai dit ça a été très plaisant de regarder tout ceci.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 14 décembre 2011
    Alors que l'on voit en salles de plus en plus de films et de moins en moins de cinéma, il va sans dire que ce double programme est à voir pour tous ceux qui aiment le cinéma (et qui habitent près d'une salle diffusant le film, ce qui est déjà plus difficile). Dans son documentaire, Serge Bromberg est fidèle à lui-même (pour ceux qui ont l'habitude de regarder ses introductions sur de nombreux DVD) : il est passionné par ce qu'il raconte, et "Le Voyage extraordinaire" est purement dévoué à son sujet. Si la partie biographique sur Méliès, bien qu'utile et intéressant grâce aux interventions de cinéastes contemporains, est parfois un peu trop scolaire, le documentaire devient vraiment fascinant lorsqu'il s'agit de la restauration, due à des gens passionnés, patients et méticuleux. Leur travail est admirable et ô combien nécessaire. Quant au film de Méliès, il est évidemment génial. La musique de Air est globalement convaincante, surtout le morceau final et celui accompagnant le combat contre les Sélénites (un son un peu funky qui colle étrangement bien aux images) ; le reste n'est pas mauvais non plus, mais peut-être un peu moins inspiré. Un programme passionnant et enrichissant quoiqu'il arrive.
    ATON2512
    ATON2512

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 824 critiques

    4,0
    Publiée le 12 août 2012
    Un bijou que la technique nous laisse voir un film que l'on croyait disparu . Un film magique qui nous laisse rêveur devant tant d'imaginations . Un véritable magicien et un grand précurseur ! Imaginer s'il avait vécu au XX I siècle !
    AlexTorrance
    AlexTorrance

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 486 critiques

    4,0
    Publiée le 1 septembre 2012
    Chez les cinéphiles, le nom de Serge Bromberg évoquera les souvenirs d’un glorieux Enfer d’Henri-Georges Clouzot, un brillant documentaire dans lequel se succédait des scènes d’archive (de L’Enfer d’Henri-Georges Clouzot, donc) et des témoignages en tous genres. En plus clair, le nom de Serge Bromberg inspire déjà de la confiance, ainsi qu’une certaine notion de qualité qui garantit par la suite un travail de recherches nettement abouti. Voilà ce qu’est, globalement, ce Voyage extraordinaire, qui s’avère pourtant un peu différent du précédent documentaire de Bromberg. En effet, si L’Enfer d’Henri-Georges Clouzot garantissait à n’importe quel cinéphile qui se respecte un très grand moment de cinéma, Le Voyage extraordinaire a le mérite d’être accessible à tous. De fait, au-delà de la restauration et ses innombrables étapes, Bromberg s’attaque davantage à une mise au point sur le personnage de Georges Méliès. Ses habitudes, son lieu de tournage en verrière, ses méthodes de colorisation etc. En gros, les plus érudits n’apprendront probablement rien lors de cette première partie, tandis que les néophytes – ou tout simplement les curieux – pourront voir leur culture générale faire un bond, en remontant aux fondements même du cinéma. Malgré tout, c’est bel et bien lors de la seconde partie que le documentaire bat de son plein et embarque sans peine le spectateur dans cette désastreuse aventure que fut la restauration du premier grand succès de l’histoire du cinéma : Le Voyage dans la Lune, de Georges Méliès. Technologies peu avancées et prématurément obsolètes retarderont années après années l’immense travail que demandait la pellicule du film, dans un état hautement déplorable. C’est aussi lors de cette partie que l’on découvre les témoignages fort intéressants de professionnels ou bien de réalisateurs contemporains comme Gondry, Costa-Gavras ou encore Hazanavicius. Plus qu’un simple journal de bord, Le Voyage extraordinaire demeure ainsi un véritable « voyage extraordinaire », qui nous conduit au cœur du cinéma. Pas le cinéma comme on le voit dans une salle obscure, mais plutôt tout ce qui se passe partout hormis dans une salle obscure, justement. On y découvre donc des professions souvent méconnues du public, voire délaissées. Au Voyage extraordinaire, il reste donc cette immense cinéphilie qui débordait de chaque plan de L’Enfer d’Henri-Georges Clouzot. En conclusion, le charme de ce Voyage extraordinaire est d’être – comme il est dit précédemment – accessible à qui le veut, grâce à une remise à zéro qui n’aura, fort heureusement, rien de rébarbatif pour les cinéphiles confirmés. À noter la présence de quelques courts-métrages, qui permettent de savoir de quoi le film parle. Film : Il peut s’avérer ardu de se lancer dans une chronique au sujet d’un monument cinématographique. Plus encore de donner son avis sur l’un des plus grands de ces monuments. En effet, il arrive qu’un film atteigne une certaine notoriété pour finalement accéder au statut d’œuvre parfaite, de chef-d’œuvre. Reste alors l’unique chance de changer la donne avec un élan de subjectivité, qui sera bien entendu trop peu puissant pour réduire Le Voyage dans la Lune à un simple « bon film ». Historiquement, le film de Méliès est ni plus ni moins le premier grand succès de toute l’histoire du cinéma. Artistiquement, c’est surtout un virage radical qui permettra alors aux gens du monde entier d’envisager le cinéma sous un autre angle que le simple visionnage d’instants du quotidien. C’est le décollage même de la fiction qui, si elle existait déjà de façon plus ou moins assumée (exemple : le culte Arroseur arrosé, pour le plus simple), ne possédait pas encore la notion de récit, qui pousse alors ce savant fou à partir vers la Lune et subir des attaques extraterrestres. Pour faire simple, Le Voyage dans la Lune est un symbole. Pur et dur. Tout le monde connait le visage cette Lune, si unique, si singulière. Les technologies modernes étant ce qu’elles sont (la NASA & Cie), il peut être légèrement difficile de prendre le recul nécessaire pour finalement constater à quel point Méliès était visionnaire, pour imaginer ce voyage sur la Lune une soixantaine d’année avant sa réalisation, à quelques détails près. Par conséquent, ces quinze minutes de cinéma sont naturellement incroyables (avec ses 160 minutes, Avatar ferait mieux d’en prendre de la graine, pour reprendre une comparaison un peu étrange du documentaire). Néanmoins, s’il est possible d’avoir vu et revu le court-métrage, la redécouverte en couleur s’avère pour le moins merveilleuse – bien que la bande-originale de Air (que j’aime beaucoup en temps normal) soit nettement inappropriée et, exception faite du thème final, plutôt agaçante. Cependant, le but premier de la restauration étant de montrer un film sous un jour nouveau, je ne pourrai que saluer les nombreuses initiatives prises par les personnes, ainsi que leur patience, qui auront finalement été le fruit d'un merveilleux résultat...
    zinv
    zinv

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 694 critiques

    4,0
    Publiée le 2 janvier 2012
    On ne cesse de dire que ce film est formidable. C'est vrai. Il y a dans ce cinéma un côté expérimental nécessairement, mais aussi une approche de la science fiction avec un style visionnaire comparable à l'univers de Jules Verne. Concernant cette version 2011, le remarquable travail fourni par l'équipe de restauration est évident. Par contre, je n'adhère pas au choix de la musique, trop décalée par rapport au reste (bien qu'Air soit un des mes groupes favoris).
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top