Notez des films
Mon AlloCiné
    Cosmodrama
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Cosmodrama" et de son tournage !

    De la SF à l'ACID

    Cosmodrama a été présenté dans la sélection ACID du Festival de Cannes 2015.

    À suivre

    Cosmodrama est une suite au premier film de Philippe Fernandez sorti en 2009, Léger tremblement du paysage. Bernard Blancan, qui incarne le reporter dans Cosmodrama, était déjà de l'aventure : "Dans ce film précédent les personnages ont tous le regard tourné vers le ciel, pour des raisons et des intérêts différents ; dans Cosmodrama c’est exactement comme s’ils étaient allés voir de plus près de quoi il retournait. Ils sont passés de l’autre côté des nuages. Et j’aime en effet concevoir mes films comme une suite, d’abord pour l’idée de construire un ensemble, ce qui est quand même plus ambitieux artistiquement que de faire quelques films, ensuite parce que chaque film ouvre une question nouvelle qui sera ‘‘traitée’’ dans le suivant", explique le cinéaste.

    Ne ratez pas un épisode

    Inspiré par les vieilles séries TV de SF (Star Trek, Cosmos 1999), Cosmodrama est articulé autour de 14 épisodes basés sur des hypothèses cosmologiques scientifiques et inspirés par le chemin de croix chrétien. Le réalisateur Philippe Fernandez, a toujours été intéressé par la science et l'espace en particulier ainsi que la relation de l'Homme à l'Univers.

    Philippe, passion de la science

    Le réalisateur Philippe Fernandez s'est pris de passion pour la science au début des années 90 en lisant Le Chaos et l'harmonie de Trinh Xuan, dont sera inspiré son premier film, Léger tremblement du paysage : "Ce livre m’a ouvert la porte de la littérature scientifique que je n’ai pas refermée depuis. Ce que les scientifiques découvrent et décrivent du monde sont les informations qui m’ont le plus appris sur moi-même, les autres, l’existence, une nourriture de l’esprit incroyablement propice à philosopher. La réalité y apparaît tellement fascinante que cela m’a conforté dans l’idée qu’aucune histoire que je pourrais inventer moi-même ne serait plus intéressante que celles de l’apparition de la vie et de la conscience. Et appliquer cette pensée dans un médium aussi confiné dans le narratif qu’est le cinéma, est un défi artistique assez motivant", confie le metteur en scène.

    Le design du vaisseau

    Philippe Fernandez a mis un point d'honneur à travailler sur le design du vaisseau. Le cinéaste a réalisé de nombreux dessins et photomontages de l'intérieur de l'engin, qu'il souhaitait être une métaphore de la pensée humaine en incluant, par exemple, beaucoup de couloirs sans fin, des cellules de travail et aucune sortie possible. Concernant l'extérieur, le metteur en scène s'est servi de photos dans des livres ou prises sur Internet.

    Un titre efficace

    Pour Philippe Fernandez, le titre du film devait être simple et efficace et traduire immédiatement le genre SF. Au départ, le cinéaste souhaitait toutefois l'intituler "Pourquoi quelque chose plutôt que rien ?". Finalement, il a opté pour Cosmodrama, s'inspirant de "Cosmorama", un spectacle datant de la fin du 18ème siècle montrant au public différentes vues du monde. Fernandez a juste rajouté la lettre "D" pour inclure l'idée de drame.

    Pas de place pour l'impro

    Cosmodrama est un long-métrage qui a nécessité une écriture méticuleuse, notamment en raison de tout son côté scientifique mais également, afin de pouvoir financer le film : "Tout est écrit à l’avance dans le détail, par nécessité personnelle, mais aussi professionnelle, parce que la moindre demande de financement exige scénario, note d’intention détaillée, etc. (...) Cela m’intéresse que l’on puisse ressentir que les personnages ne sont pas pris dans un récit trop ficelé, qu’ils auraient comme une vie propre. Mais ce n’est pas du tout le cas, tout est écrit à la virgule près, notamment à cause des textes qui devaient rester dans une logique scientifique. Un acteur qui se trompe sur un mot, et c’est arrivé, et la scène n’a plus de sens ! Mais j’aimerais beaucoup, je crois, pouvoir tourner un jour un film susceptible d’intégrer plus de liberté par rapport au scénario", indique Philippe Fernandez.

    Une époque formidable

    Selon le réalisateur Philippe Fernandez, le film se déroule durant le temps abstrait de la pensée. Il précise cependant que le vaisseau a dû quitter la Terre au début des années 70.

    Caprices de la météo

    Cosmodrama a été entièrement tourné en studio. Philippe Fernandez explique ce choix : "On contrôle
    mieux ce que l’on veut faire, et c’est un vrai confort. Je me souviens des angoisses matinales régulières relatives à la météo quand je tournais le précédent. Anecdote intéressante, encore : le dernier chapitre de Cosmodrama était conçu en extérieur, sur une île censément déserte et étrange, afin que mes personnages soient confrontés à une vraie lumière, au souffle du vent, à la présence de l’eau, qu’ils les redécouvrent. On a tourné cette séquence, c’est-à-dire déplacé une équipe, sept acteurs et des animaux… et là, trahison absolue de la météo. Alors que la saison devait être aux changements rapides de temps, je n’ai eu droit qu’à un ciel plombé, sans lumière ni moindre souffle de vent, pendant les trois jours de tournage prévus. Séquence inmontable, inintéressante. Comme le tournage en studio avait lieu après, je l’ai réécrite afin de pouvoir la refaire là, en abandonnant l’idée de la tourner en extérieur."

    Métaphore de notre société

    Philippe Fernandez affirme que le vaisseau est une image de "nous-mêmes, pauvres humains observant les étoiles et cherchant les raisons et le sens de l'existence".
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Soul (2020)
    • Le Sens de la fête (2017)
    • Minuit dans l'univers (2020)
    • Tenet (2020)
    • Avatar 2 (2022)
    • Songbird (2021)
    • Wonder Woman 1984 (2020)
    • Le goût des autres (2000)
    • 3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance (2017)
    • Pieces of a Woman (2021)
    • Mourir peut attendre (2021)
    • HHhH (2017)
    • xXx (2002)
    • Ready Player One (2018)
    • Un air de famille (1996)
    • L'Empereur de Paris (2018)
    • Une femme de ménage (2001)
    • Robin des Bois (2018)
    • Orgueil et préjugés (2005)
    • Énorme (2019)
    Back to Top