Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Secret de l'étoile du nord
    note moyenne
    2,6
    283 notes dont 33 critiques
    répartition des 33 critiques par note
    1 critique
    5 critiques
    6 critiques
    13 critiques
    5 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Le Secret de l'étoile du nord ?

    33 critiques spectateurs

    Dark Taylor
    Dark Taylor

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 255 critiques

    4,0
    Publiée le 10 avril 2014
    Sur ce film j'avoue être franchement partagé. Le Secret de l'Etoile du Nord est un conte fantastique de Noël qui nous vient tout droit de Norvège, pays qui nous a souvent sorti de ce genre de film. Le film raconte l'histoire d'une jeune orpheline qui se met en quête de l'Etoile du Nord, l'astre de Noël, dans le but de rendre au roi sa fille bien-aimée qui a disparu depuis 10 ans, après un complot ourdi par le cousin du roi avec l'aide d'une "maléfique" sorcière. Dans sa quête, elle vivra nombre d'aventures et rencontrera une flopé de personnages tous plus étranges les uns que les autres. Alors bon voilà pour la théorie, passons à la pratique, avec le visionnage de la "bête". Pour cela, deux manières d'aborder ce film: la première consiste à le regarder de façon raisonnée et critique. D'ailleurs, j'ai pris des notes durant le film pour ne rien oublier, tellement j'ai halluciné. Pour les personnages, je crois que plus manichéen, tu meurs. En clair, les gentils sont tous beaux, les méchants sont tous laids et bêtes comme leurs pieds (voyez les personnages, en une seconde, vous saurez qui est dans quel camp). Alors bon, c'est là qu'on voit qu'on est sur du Disney et que certains clichés hérités des films de Tontons Walt depuis les années 1920 persistent toujours. D'ailleurs, parlons-en de ces personnages: l'héroïne (Sonia pour les intimes), qui certes à une ressemblance avec Daenerys Targaryen dans Game of Thrones comme certains le disent, se révèle bien différente de celle-ci. En effet, c'est le cliché pur et dur de la gentille enfant, qui ne fait que le bien autour d'elle, sans jamais penser à elle-même, c'est à vous filer la nausée. Le Roi lui, est tellement brisé et désespéré à cause de sa prétendue malédiction qu'il se fait avoir de tout les cotés. Et à la fin, il ose encore lancer à la gamine: Spoiler :"oui, je te reconnais", alors que ça fait 1h qu'il s'en fout complétement d'elle et qu'il continue à ruminer son aux méchants, on n'est guère mieux lotis: entre les brigands super laids et stupides, la sorcière aux pseudo-pouvoirs, sa fille conne et idiote, et le comte, on a l'embarras du choix en matière de débilité.La sorcière se révèle absolument incapable, son plus puissant sort se révélant être un sortilège pour faire bouger des branches d'arbres (eh, t'as pas un Avada Kedavra ou un truc dans le genre dans ta panoplie? Ou au moins une petite boule de feu? Non? Alors va prendre des cours chez Voldemort, amatrice!!!), se contentant la plupart du temps d'agiter dans tout les sens sa baguette comte lui est un gros débile, au look plus que douteux (il se ballade durant la moitié du film avec une sorte de cuirasse du plus mauvais gout) et au physique plutôt dégradant (surtout cette moustache), qui tient le rôle du comique de service présent dans tout les films pour enfant. Ainsi, il enchaine les peudo-péripéties sans intérêt durant tout le film, sans jamais parvenir à mettre la main sur la gamine. Il est d'ailleurs tellement idiot qu'il n'est même pas capable de répéter trois mots à peine 3 secondes après qu'on lui ait dit (mais moi si!: tabbernus super terram! (et j'ai pas eu besoin de le noter)) et il n'est pas fichu de faire la différence entre une simple chouette et un hibou. C'est d'ailleurs le représentant pur de cet humour débile et bon enfant dont semble s'amuser les mecs de coté du scénario, pas grand chose à attendre: c'est un film pour enfant, qui plus est d'à peine 1h20, donc il y a pas de quoi étoffer une histoire de malade comme pour un certain Hobbit. On veut ainsi nous faire croire à des aventures épiques, alors qu'elles se révèlent pathétique Spoiler :(je pense notamment à la course-poursuite au dessus des montagnes, entre Sonia et le Comte avec son balais volant).De plus, la plupart des scènes sont prévisibles, et même si j'ose dire le film tout entier (pour preuve,Spoiler : j'avais tout de suite deviner que Sonia était la fille du roi) Il y a d'ailleurs de belles invraisemblances dont je ne vais pas me priver de citer les perles, tant elles sont absolument exemple, Spoiler :le comte fait à un moment une chute d'au moins 500 ou 1000 mètres de haut, et il s'en sort sans la moindre éraflure (faut pas pousser quand même). Ensuite, le Roi est tellement con (ou désespéré, à vous de voir) qu'il ne remarque même pas que Spoiler :l'astronome est un gros charlatan (alors que ça coule de source) et que la première Boucle d'Ange qu'on lui présente est en réalité bien trop vieille pour être authentique (alors que d'après les infos, elle devrait avoir 12 ans peut-être à tout casser). Et puis, c'est quoi ce château de merde? Il y a aucune sécurité, les gardes dorment sur place et on arrive à se faufiler comme on veut et à piquer tout ce qu'on a certains diront "mais c'est un conte pour enfant, qui plus est de Noël et un Disney, faut pas s'attendre à un truc qui défonce tout les autres films au box-office". N'empêche que pour moi et mon esprit (trop) critique, ça m'énerve. D'autant plus que Disney m'avait subjugué avec "la Reine des Neiges" et son véritable scénario, alors je vois pas pourquoi on pourrait pas réitérer l'exploit (d'ordinaire, je hais les films d'animations de chez Disney).Les dialogues ne sont pas en reste également, avec des répliques peu inspirées, la seule m'ayant vraiment marqué étant celle là, de la sorcière au comte:Spoiler : "nous avons un problème. -Des problèmes positifs ou négatifs? -Vous en avez souvent vous des problèmes positifs?Bon, du coté des acteurs, j'avoue avoir du mal à juger, car je sais qu'on est sur un film pour enfant, et je sais qu'ils se doivent de faire les imbéciles pour amuser la galerie, alors bon, essayer de noter leur prestation pour un truc qui ne m'a pas fait rire, ne faisant pas partie de la catégorie d'âge visée, c'est comme essayer de répondre aux grandes questions philosophiques de ce monde et dont on n'aura sans doute jamais la réponse puisque personne n'est d'accord avec contre, on remarquera les figurants vachement peu inspirés, les costumes tous plus extravagants les uns que les autres, et quelques coiffures assez y également la présence d'une voix off, des plus chiantes. Si au début, elle se révèle utile à nous expliquer ce qui se passe et comment on en arrive là, ses commentaires par la suite se révèlent absolument abrutissants et guère digne d'intérêt (et en réponse à son commentaire de fin, Spoiler :non je verrai toujours Noël et les étoiles de la même façon chaque année)Mais il y a également la deuxième façon, celle qui consiste à switcher son cerveau du mode "vie de tout les jours" au mode "grand enfant". Curieusement, cette façon parvient à supplanter tout les défauts et délires énumérés plus haut. Car même s'il regorge de niaiseries qui ne font que rire les plus jeunes, il faut bien avouer une chose: en période de Noël, ce film parvient à remplir avec brio son rôle, celui de nous faire rêver et nous dé cela, il peut compter sur des paysages d'une Scandinavie hivernale et plongée sous la neige, absolument enchanteurs et majestueux, des décors appréciables et plutôt bien réalisés (je pense notamment au château) et une B.O sympathique contenant quelques thèmes très beaux (notamment celui de l'ouverture du film avec le plan sur le bouquin.)Alors bon, c'est sûr que c'est pas du grand film, mais j'espère revoir des choses comme ça dans le futur au cinéma (d'autant que je me suis quand même bien marré en moi-même). Au final, pour ce bon moment d'analyse et d'humour passé, ce sera 3.5/5, soyons sympa. Mais également, je dois bien avouer que malgré cette étalage, navrant s'il en est -à vous de juge, je vais pas m'y risquer-, de niaiserie et de mièvrerie, que ce film est parvenu à m'enchanter et me subjuguer en cette période de fête, et autant dire qu'il a réussi au moins à faire son boulot d'origine: celui d'un conte de Noël. Bref, ce film sera ainsi l'occasion de passer un petit moment de détente et de convivialité en famille, les plus jeunes étant bien sûr ceux qui apprécieront le plus.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 27 décembre 2013
    Ce film familial est sorti au bon moment, c'est un joli conte norvégien.
    Legion666
    Legion666

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 349 critiques

    4,0
    Publiée le 28 décembre 2013
    Merci à la Norvège pour ce magnifique petit conte de Noel! Non ce n'est pas du grand cinéma et le budget modeste se ressent a l'écran... Et alors? La magie est là et personnellement ça m'a rappelé les films que je voyais enfant durant cette période alors je conseille ce film a tous les parents qui veulent montrer a leur enfants un conte sans violence, sans armes et avec des bons sentiments car c'est devenu tellement rare que ça fait du bien!
    Aristide W.
    Aristide W.

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 2 critiques

    4,0
    Publiée le 26 décembre 2013
    très jolie film pour les fêtes à voir en famille Histoire classique cependant agréable à regarder
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 3278 abonnés Lire ses 6 094 critiques

    2,5
    Publiée le 20 avril 2014
    Adapté d'un célèbre conte scandinave et produit par la branche norvégienne de Disney ce film à eu un gros succès dans son pays. On suit l'aventure d'une jeune fille à la recherche de l'étoile du nord pour permettre au rois de retrouver sa fille. C'est un film agréable à voir, visuellement réussi peut être un peu trop gentil dans le traitement mais c'est quand même réservé à un public jeune mais pas non plus interdit à un plus large public.
    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 648 abonnés Lire ses 3 207 critiques

    1,0
    Publiée le 30 avril 2014
    Bien qu'il ne soit pas extrêmement connu par le grand public international, le réalisateur Nils Gaup possède une carrière plutôt mirobolante dans sa Norvège natale (il est l'auteur de l'excellent Passeur, qui eut droit à un remake ricain, Pathfinder). Pour son septième film, il adapte de nouveau le conte nordique du Casse-Noisette (rien à voir avec la version connue de tous) et met en boîte le remake d'un film culte norvégien des années 70 intitulé Reisen til julestjernen, inédit en France mais bien connu des enfants norvégiens. Mais ce remake semble avoir été confectionné avec les pieds. Conte de Noël oblige, tout est très aseptisé, très sobre et même très niais... Téléfilm ennuyeux à mourir interprété par un casting mal dirigé (notre jeune héroïne semble constamment se demander où elle est), Le Secret de l'Étoile du Nord est également pourvu d'un scénario stupide qui donnerait de l'urticaire au créateur du happy-ending. Notez plutôt : une petite princesse subit l'enchantement d'une terrible sorcière et disparut (comment ? on ne le saura jamais), ce qui fit mourir de chagrin sa mère et l'a rendit visiblement amnésique. Mais elle croit encore en l'Étoile du Nord qui pourra la ramener à sa jolie vie de princesse comme quand elle était plus jeune. Pendant ce temps, le Roi essaie de retrouver son enfant depuis des années et son cousin très méchant (habillé en noir et tout) essaie d'usurper le trône avec l'aide de la fameuse Sorcière. Linéaire au possible, sans réel rebondissement ni exaltation, le long-métrage avance avec nonchalance le temps pour notre héroïne de rencontrer des lutins en costumes, un ours animatronique visuellement repoussant et même le Père Noël qui est trop gentil et tout et tout. Pourvu de dialogues consternants, d'une photographie hideuse et d'un jeu d'acteurs à la limite du supportable, cette mini-féérie norvégienne est une honte qui, par on ne sait quel miracle de Noël, a réussi à sortir en salles dans l'hexagone pendant les fêtes. Voilà peut-être le seul réel exploit de cette bouse ni drôle ni magique qui ennuiera autant les petits que les grands. À éviter.
    Mimit_le_vrai
    Mimit_le_vrai

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 504 critiques

    2,0
    Publiée le 3 septembre 2014
    Un petit conte plein de magie destiné principalement aux enfants. Le scénario est très classique et le film assez court. Dans le même genre, il y a beaucoup mieux, mais bon, c'est sans prétentions et ça se regarde. 8/20
    Hastur64
    Hastur64

    Suivre son activité 133 abonnés Lire ses 2 289 critiques

    2,5
    Publiée le 19 janvier 2015
    La seule vraie originalité de ce film est qu’il est de nationalité norvégienne, pour le reste on est dans une histoire qui tient de conte du fée/de noël assez conventionnel. On retrouve à peu près tous les personnages habituels du genre : roi, sorcière, lutin, Père Noël, jolie princesse et méchant aussi traître qu’incapable. L’histoire, somme toute assez simple (voire, si on est exigeant, simpliste) et aisément déflorable par le public adulte, conviendra évidemment mieux à un public assez jeune, mais reste malgré tout distrayante bien que peu enthousiasmante. Les effets spéciaux sont corrects, mais ils pèchent parfois un peu, comme pour l’ours qui parle et qui fait un peu animatronique années 80, décevant pour un film sortie en 2013… Un long-métrage qui enchantera les tous petits et qui meublera une après-midi pluvieuse ou neigeuse (conte de Noël oblige), mais qui retiendra plus difficilement l’attention d’un public plus mature, voire carrément adulte.
    dai72
    dai72

    Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 2 131 critiques

    3,0
    Publiée le 25 décembre 2014
    Un film de Noël avec tout ce que ça entraîne de bons sentiments, de jolis messages qui peuvent énerver mais aussi avec toute la magie que l'on espère et de ce côté-là, ça ne manque pas. Une histoire tirée d'un conte scandinave qui nous amène dans un univers fantastique et enchanteur avec des personnages plus ou moins intéressants. On passe un bon moment car c'est un long métrage assez court et du coup dynamique même si les effets ne sont pas tous réussis !!
    Alexis D.
    Alexis D.

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 865 critiques

    2,0
    Publiée le 1 décembre 2020
    Véritable triomphe en Norvège, cette adaptation d'un célèbre conte scandinave fait un film de Noël très traditionnel et bon enfant, un peu naïf sans trop de dommages. Mais ici toute la magie de Noël scandinave est mise à mal par une mise en scène et une direction d’acteurs paresseuses. Le scénario est simpliste et très enfantin : pour rompre la malédiction qui a privé le Roi de sa fille bien-aimée, Sonia, une jeune orpheline, part en quête de l’Étoile du Nord, l’astre qui veille sur Noël. Commence alors pour elle un fabuleux voyage… Adaptation d’un conte traditionnel scandinave qui a traversé les époques et fait rêver de nombreuses têtes blondes, "Le secret de l’Etoile du Nord" semble avoir connu de nombreuses adaptations au théâtre, à la télé ou en salles. La plus récente, celle que nous propose le distributeur Condor, dans les cinémas français pour Noël 2013, a été célébrée par un succès populaire colossal dans son propre pays, la Norvège, et c’est donc logiquement qu’il se fraie un chemin dans nos salles. Le très beau visuel publicitaire du film nous vend tous les éléments du blockbuster enfantin de fin d’année, des couleurs de nuits éternelles, des créatures magiques, une enfant aux boucles d’or à laquelle on confie une mission extraordinaire... Cette affiche dans les canons du genre nous situe donc entre les américains "Narnia" et "A la croisée des mondes : la boussole d’or", et elle évoque même le beau drame "Le secret de Térabithia". L’enfant sur l’ours est une référence occidentale immédiate qui nous séduit et éveille des envies neigeuses d’univers de conte de fées, propre à nos doux souvenirs de mômes. Toutefois la légitimité sur le grand écran de ce film trop gentillet n’est pas forcément évidente pour les amateurs de ce type de beaux spectacles enfantins. Ce n’est pas tant une question de budget, car il est vrai qu’il est forcément restreint par l’origine norvégienne dont l’industrie cinématographique ne peut pas se donner les moyens d’entrer en compétition avec d’autres productions européennes, comme la France, et surtout américaines. D’ailleurs les effets spéciaux ne sont pas en soi condamnables. La course- poursuite entre un méchant comte chevauchant un manche à ballet envoûté et l’héroïne transportée par le grand Vent du Nord est plutôt réussie, et l’on n’en veut absolument pas aux producteurs d’avoir recours à un animatronique pour recréer l’ours parlant, l’un des adjuvants croisés sur la route, avec un gentil lutin, plutôt que de s’aligner sur le tout-venant synthétique, qui aurait rendu l’incarnation bestiaire plus moche qu’autre chose. Le scénario est hélas très pauvre et ne va jamais au-delà de son concept de conte de fées de Noël : dans un lointain royaume enneigé, un courtisan jaloux a enlevé la fille du roi. Fou de douleur, le père a alors maudit l'étoile du Nord, qui veille sur le pays et particulièrement sur la fête de Noël. L'étoile a alors disparu, et il la cherche depuis dix ans, car qui la retrouvera retrouvera également la princesse. Mais ce dixième Noël est sa dernière chance, et tout espoir semble perdu jusqu'à ce qu'une petite vagabonde aux boucles blondes, Sonia, s'introduise dans le palais pour échapper à ses poursuivants, et offre au roi éploré son aide… Destinée à un très jeune public, de quatre à huit ou dix ans, cette épopée féérique au fil de laquelle se croisent vilaine sorcière, animaux parlants, lutins et Père Noël a peu de chance de surprendre les adultes. Mais son classicisme bon enfant pas exempt d'une naïveté guère plus pesante qu'ailleurs et la simplicité de sa mise en scène fleurent bon les jolis contes d'antan, et feront à n'en pas douter rêver les plus petits d'un Noël très blanc, et de royaumes enchanteurs dont les princesses n'ont pas les traits de poupées en plastique, mais de vraies petites filles. On regrette dans cette brève aventure pour les 4-7 ans son manque d’idées visuelles, l’absence d’audace de la part du réalisateur, Nils Gaup, incapable d’élever le spectacle au-dessus du rang de téléfilm de luxe, qui aurait très bien pu se satisfaire du statut pas forcément dévalorisant de "direct-to-video". D’ailleurs, peu à l’aise sur un plan technique, Nils Gaup ne s’amuse pas non plus à peaufiner la direction d’acteur, se contentant de baser la magie de son film sur la beauté juvénile de son héroïne blonde, orpheline à la recherche de l’Etoile du Nord, qui a disparu le jour où le roi perdit son épouse des suites de la mort de leur princesse. Les personnages ne sont jamais développés et sont extrêmement caricaturaux (la vilaine sorcière et sa peste de fille, le méchant comte tellement bête qu'il est incapable de se rappeler quoi que ce soit, le gentil roi bien simple d'esprit et extrêmement naïf, la jeune héroïne courageuse et solitaire, les seconds rôles ne servant à rien, etc...), avec absolument aucune psychologie. Cependant les décors enneigés sont magnifiques visuellement, les effets spéciaux vraiment corrects au vu du budget, les costumes sont fantastiques et la morale sur le courage, la foi et l'espoir est très sympathique, et vraiment bienvenue en ces périodes de fêtes. Par ailleurs, la bande-son du film est très sympathique et le générique de fin interprété par l'actrice principale interprétant Sonia chante merveilleusement bien. Gentillet à souhait, cette adaptation d'un célèbre conte scandinave est une option de plus pour emmener vos chérubins au cinéma pendant les vacances de Noël. Mais c'est clairement un film à réserver au moins de 10 ans qui apprécieront la simplicité du récit et la ribambelle de personnages fantastiques, classiques du monde du conte, ici servis en version ultra-soft : lutins mignonnets, sorcières à peine vilaines, princesse dorée, méchant bien ridicule et pas crédible pour un sou… Il n'y a aucun rebondissement, aucune surprise, aucune originalité, c'est un film extrêmement classique, prévisible et convenu sur tous les plans (histoire, personnages, etc...). C'est vraiment un divertissement très calibré pour plaire uniquement aux enfants. Mais si "Le Secret de l’Étoile du Nord" n'en met pas plein la vue côté effets spéciaux ni ne révolutionne l’univers des contes de fées avec sa morale un peu naïve, il peut au moins faire découvrir des paysages et des comédiens norvégiens au milieu de quelques productions survoltées et américanisées. Même si le film n'est vraiment pas terrible, ce petit conte de Noël est une parenthèse de calme et de douceur au milieu des vacances les plus animées de l'année, ce qui peut s'avérer fort salutaire pour les parents, et il a le mérite de divertir efficacement le public qu'il vise et de faire rêver les enfants !
    Ciné2909
    Ciné2909

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 1 572 critiques

    2,0
    Publiée le 26 janvier 2014
    A l’occasion des fêtes de fin d’année, il faut faire plaisir aux enfants et c’est bien à eux qu’est destiné Le secret de l’étoile du Nord. Il s’agit d’un petit conte sans prétentions qui nous vient tout droit de Norvège et qui ne brille ni par son scénario simpliste ni par une réalisation tout aussi sommaire. Reste que les aventures de la petite Sonia sont faites de rencontres avec des lutins, d’un ours un peu grognon et surtout de la star : le Père Noel en personne ! La petite héroïne finit même par se prendre pour Superman. Vous comprendrez donc que ce film est là pour préserver l’esprit de Noel avec des dialogues sirupeux à souhait et c’est dingue tout ce qu’on peut trouver dans notre cœur.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 14 décembre 2013
    Un joli conte de Noël qui nous vient de Norvège, avec de vrais personnages (ce n'est pas un dessin animé -- ouf !), au scénario pas vraiment original, mais pas si classique que ça non plus, et qui se regarde avec beaucoup de plaisir. 1h22, voila une durée tout à fait à la portée des (jeunes) enfants qui adoreront, j'en suis sûr les aventures de Sonia à la quête de l'étoile du Nord. C'est sans grandes fioritures ni subtilité : il y a les bons et les méchants et on sait tout de suite qui est qui ! Quelques effets spéciaux, mais pas de "grand" spectacle. Bien que pas tellement porté sur ce genre de film, je n'ai pas boudé mon plaisir et j'ai passé un très bon moment. A voir en famille, petits-enfants bienvenus !
    Eowyn Cwper
    Eowyn Cwper

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 1 783 critiques

    3,0
    Publiée le 20 janvier 2016
    Une collaboration réussie de la grande distribution américaine et du traitement norvégien de l'histoire, puisqu'un simple conte aboutit à des personnages qui n'ont pas hérité d'un surplus de "scandinavisme" cinématographique, lequel peut s'avérer vite fatigant, et puisque aussi cette collaboration répond aux attentes du public occidental d'une façon pas tout à fait occidentale. En bref, l'opportunisme de Disney permet ici de revisiter un scénario banal du folklore littéraire, en le changeant en bien, surtout car la VO nordique se prête très bien au thème de Noël. L'histoire y aurait sans doute gagné à cacher que ce merveilleux voyage polaire trouvait sa fin juste sous le nez du spectateur ; l'ostentation avec laquelle cet aspect est présenté gâche un peu l'idée.
    ferdinand75
    ferdinand75

    Suivre son activité 222 abonnés Lire ses 3 039 critiques

    2,0
    Publiée le 6 mars 2015
    Un gentil petit film d'aventures pour adolescents. Dans la lignée des films d'héroique fantasy . Des personnages fanstatiques , des monstres, pour un scénario bien faible. Se laisse voir.
    I'm A Rocket Man
    I'm A Rocket Man

    Suivre son activité 95 abonnés Lire ses 2 104 critiques

    4,5
    Publiée le 26 mars 2021
    Superbe conte... la quête de cette petite fille pour retrouver l'étoile du Nord m'a enchanté et passionné ! C'est plein d'aventure, de magie, de féerie & la rencontre de Sonja avec les gnomes, un ours, le Père Noel, le souffle du vent... m'a rempli de joie et je recommande à tous ce petit film qui va ravir petits et grands ! Topitop !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top