Mon compte
    Le Sel de la terre
    note moyenne
    4,3
    1507 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Le Sel de la terre ?

    138 critiques spectateurs

    5
    63 critiques
    4
    54 critiques
    3
    17 critiques
    2
    2 critiques
    1
    0 critique
    0
    2 critiques
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 28 octobre 2014
    MA GNI FIQUE
    A voir absolument... les photos sont superbes, l'histoire humaine aussi et une merveilleuse note de fin!
    Je le conseille!
    acgaltie
    acgaltie

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 45 critiques

    4,5
    Publiée le 22 novembre 2014
    Le film réunit les intelligences sensibles de Sebastião Salgado et de Wim Wenders.

    C'est, de toute évidence, trop intelligent et sensible pour beaucoup de critiques français confits dans l'aigreur et le dénigrement - surtout quand ose se montrer à nouveau la culture alternative à l'idéologie anti-nature.

    Sebastião Salgado a parcouru longuement les enfers de cette époque de haine et de destructions fanatiques, avant de partir à la découverte amoureuse de la biosphère qui l'a aidé à retrouver la confiance et l'espoir.

    Salgado doit grandement sa carrière à sa compagne, Lelia Wanick, qui a, la première, acheté un appareil photographique et l'a toujours soutenu et appuyé. Sebastião et Leila sont indissociables. C'est encore elle qui a eu l'idée de tenter la restauration de la Mata Atlântica, la forêt orientale brésilienne dévastée par des dizaines d'années d'exploitation à blanc. Pour mesurer la folie industrielle des trois dernières générations et l'ampleur du désastre, souvenons-nous que cet écosystème était considéré comme l'un des plus diversifiés de la biosphère.

    Dans le Minas Gerais désertifié, les 700 hectares de la fazenda des parents de Sebastião n'étaient plus que désolation. Lelia y a vu une invitation à ressusciter les paysages verdoyants de l'enfance. La ferme familiale est devenue l'Instituto Terra où, maintenant, la vie renaît. C'est maintenant l'une des démonstrations alternatives qui montrent le chemin pour sortir du crépuscule créé par quelques dizaines d'années de politiques stupides.

    Des sixties de la révolte au nouvel espoir écologiste, l'aventure est aussi émouvante que singulière. Merci à Wim Wenders de nous avoir entraînés à la suite des Salgado.

    ACG
    Fritz L
    Fritz L

    Suivre son activité 147 abonnés Lire ses 767 critiques

    4,5
    Publiée le 2 novembre 2014
    Comme Wim Wenders, c’est un peu par hasard que j’ai découvert Sebastiao Salgado en 2006 lors d’une expo sur Lille. Comme lui, j’ai été impressionné par ces instantanés de vie, de mort où l’humain dans toute son humilité semble être l’unique préoccupation du photographe. Il était donc logique que ces deux là se rencontrent autour d’un projet. On connaît la fascination de Wenders pour la photo (comment ne pas se souvenir du travail extraordinaire sur les cadres et la lumière qu’il a réalisé avec Henri Alekan sur « Les ailes du désir »). C’est cette connaissance et cette sensitivité qui lui permettent de monter cette suggestive rétrospective à Salgado, le film en écrin, une sorte de galerie de vie.
    « Le sel de la terre » se compose en deux parties. La première, de loin la mieux réussie, traite chronologiquement « les grandes séries » du photographe, telles « La mine d’or de Perra Selada », « La main de l’homme », « Exodus », tout en distillant (quelques éléments de sa vie personnelle. Aux images d’actualité, se juxtaposent les clichés de l’artiste, frappant au cœur et aux esprits.
    La seconde partie marque la rupture avec « Genesis ». Salgado, horrifié par ce qu’il a vu (Rwanda entre autre) a perdu la foi en l’homme et s’oriente vers la nature, non pas celle que l’homme détruit un peu plus chaque jour, mais celle, merveilleuse, dont on a hérité depuis la genèse. Moins convaincante dans son propos un poil « new age » (le projet de plantation semble surtout être celui de son épouse), on se rend compte que Salgado ne peut s’empêcher de s’intéresser à l’homme et les quelques clichés de ces tribus perdues, ou peuple isolés sont mille fois plus percutants que ceux consacrés à la faune ou la flore. Wenders, qui co-réalise le documentaire avec de fils de Salgado, est un homme profondément humble et bon.
    Malgré l’incroyable carrière qu’on lui connaît, il semble être, face au photographe, comme un enfant devant le maître. Il lui susurre son admiration et lui rend le plus touchant des hommages.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 7 novembre 2014
    "Le Sel de la terre" est un documentaire ou plutôt le portrait du photographe Sebastião Salgado qui a parcouru tous les continents sur les traces d’une humanité en pleine mutation. Ce documentaire a reçu cette année à Canne le prix Un Certain Regard. Réalisé par Juliano Ribeiro Salgado le fils du photographe et par le célèbre réalisateur Wim Wenders connu pour son film "Paris, Texas" lauréat de la Palme d'or en 1984.

    Le Sel de la terre est un documentaire bouleversant qui retrace chronologiquement la vie de ce célèbre photographe à travers ses photos à la fois magnifiques, sublimes, touchantes, terribles et insoutenables. Dès le début du documentaire l'émotion nous prend la gorge, elle nous submerge et reste encrée au plus profond de notre être. On reste ébahit devant l'atrocité de certaines photos, montrant la vie plus que difficile que pouvaient vivre ces hommes, ces femmes et ces enfants dans plusieurs pays du monde. La photo d'une femme aveugle prise par Salgado retrace bien les émotions que le spectateur peut éprouver devant ce documentaire. On apprend que Salgado à consacrer sa vie entière pour la photographie. Il parcourra le globe pour immortaliser la beauté du monde dans lequel on vit, mais aussi de démasquer cette violence et cette cruauté beaucoup trop présente. Certaines de ses photos marqueront le spectateur comme les photos insoutenables prisent en Ethopie où au Rwanda qui témoigne cette vérité trop souvent dissimulée. Même en Europe, plus précisément en Yougoslavie la misère est présente. Sebastião Salgado précise bien que la cruauté et la violence des hommes est présente dans chacun des continents du globe. Durant ces 1h50 on reste cloué sur notre siège en contemplant la beauté des photos de sa terre natal (le Brésil) mais aussi de la magnificence des pays du nord. La dernière partie du documentaire reste la plus sublime. J'ai tout de même ressenti quelques lenteurs, dû à une voix off trop présente mais qui est vite remplacée par les subliment photos. Salgado s'intéresse aux différents paysages et environnements de notre monde, en nous faisant rappeler à quel point la terre est si fragile et qu'il faut la préserver car elle est d'une beauté sans précédent.

    Rarement un documentaire ne m'a autant marqué sur le plan émotionnel. Les photos de Sebastião Salgado résument le monde dans lequel on vit ou plutôt l'humanité en elle-même, c'est à dire autant alarmant que pleins d'espoirs. Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado ont réalisés le meilleur documentaire de l'année, qui restera gravé à jamais dans ma mémoire en me faisant rappeler à quel point il faut chérir chaque instant de nos vies.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 4 décembre 2014
    Le plus beau film du monde n'aura jamais la reconnaissance de tous !
    La plus belle musique du monde aura tjrs la connaissance d'un tout, vide ...
    Ce film est un cadeau de la vie, et comme l'amour, un radeau qui fuit
    Veuillez à vos exigences, vos désirs se réalisent malgré vous
    Prenez gardes à vos panses et pensées !
    Ombres
    orlandolove
    orlandolove

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 1 713 critiques

    4,0
    Publiée le 18 novembre 2014
    Parfois tragique, parfois plus optimiste, ce très beau documentaire propose une vision intense de l'espèce humaine et de la nature au fil des magnifiques photographies de Sebastião Salgado. Un magnifique voyage dans notre monde...
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 14 novembre 2014
    Un regard, quel regard, quelle force, sur l'humanité sur notre Terre qui nous héberge, sur le parcours, l'évolution d'un homme, d'un artiste qui a failli se perdre dans la noirceur, la fosse de l'inhumanité, mais qui, dans un instinct de survie a pu se ressourcer et rebondir.
    Magnifique moment, moments terribles, moment indispensable, pour découvrir et comprendre l’œuvre de Salgado.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 13 novembre 2014
    Un film documentaire exceptionnel .. Le sel de la terre est aussi une interrogation sur le métier de photographe, sur la condition humaine et la possibilité de créer une vie meilleure .
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 13 décembre 2014
    Bien sur il y a les voyages et les photos noir et blanc de Salgado dans ce film de Wim Wenders. Photos au travers desquelles percent l intelligence de l auteur, mais très vite on se dit que ce type à séjourner trop longtemps aux enfers et dû se brûler l âme de façon irréversible. Le voyage devient intérieur, l homme comme sujet, sa folie, lassent, et l œuvre devient quête de la nature. On sort aussi transformé de ce film, par simple exposition et l on se demande quelle énergie habite ce grand monsieur...
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 31 octobre 2014
    Époustouflant, bluffant, sensationnel, beau, magique, quel œil et quelle belle vision optimiste de notre planète et de son avenir malgré tous les sujets traités par ce magnifique photographe
    À aller voir et à recommander autour de vous!
    regina10
    regina10

    Suivre son activité Lire ses 41 critiques

    5,0
    Publiée le 19 novembre 2014
    Je veux bien aller toutes les semaines voir ce genre de documentaire. Pas déçu du tout, pas ennuyé une seconde, d'une beauté remarquable, à voir de toute urgence :)
    Mister_Ed
    Mister_Ed

    Suivre son activité Lire ses 83 critiques

    5,0
    Publiée le 29 octobre 2014
    Une claque magistrale ! La salle de projection était pleine et le silence fut assourdissant ! Nous fûmes tous captivés par la force et la profondeur du film.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 6 décembre 2014
    Bouleversant d'humanisme ! Celui qui ne triche pas avec nos émotions ! De grands artistes au service d'un autre grand de la photo. Le noir et blanc puis la couleur est à l'image de nos émotions qui alternent entre une désespérance profonde face à la barbarie et un espoir salvateur qui nous réconcilie avec l'humanité et le monde qui nous à crée ! Milles merci à toute l'équipe !
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 24 décembre 2014
    un chef d'oeuvre. Un film qui nous met une claque et qui ouvre les yeux sur toutes la souffrance qui règne sur terre. Un film bourré d'émotions et de sensibilité, qu'on n oublie pas de si vite.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 17 novembre 2014
    Merci merci à Mrs Wim Wenders et surtout à cet être humaniste-photographe de génie qu'est Mr Salgado. Quelle leçon de vie, mais surtout quelle belle lumière laissée allumée au bout du tunnel qu'est notre société aujourd'hui.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top