Notez des films
Mon AlloCiné
    Macbeth
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Macbeth" et de son tournage !

    Moderniser le propos

    Les producteurs ont souhaité proposer une adaptation qui soit plus moderne et plus en accord avec l'actualité de notre monde contemporain : "Ce qui m’a semblé très fort dans cette adaptation, c’est l’importance du collectif et l’existence d’un vaste monde dans lequel évoluent nos personnages (...). Nous avons davantage mis en évidence le fait que Macbeth et Lady Macbeth habitent un monde, qu’ils en sont le produit et que leurs décisions peuvent le transformer. Nous avons donc adopté un point de vue beaucoup plus moderne et cinématographique", explique Iain Canning.

    Cannes 2015

    Macbeth est présenté en Compétition Officielle au Festival de Cannes 2015.

    Une oeuvre universelle

    Macbeth est probablement l'une des pièces les plus célèbres de William Shakespeare. Elle a d'ailleurs connu plusieurs adaptations au cinéma, dont certaines par des cinéastes très reconnus comme Orson Welles ou Roman Polanski.

    La collaboration se poursuit

    Le metteur en scène Justin Kurzel et les deux comédiens Michael Fassbender et Marion Cotillard vont à nouveau travailler ensemble à l'occasion de l'adaptation cinématographique du célèbre jeu vidéo Assassin's Creed.

    Premier choix

    Dans un premier temps, c'est Natalie Portman qui devait incarner le personnage de Lady Macbeth avant d'être remplacée par Marion Cotillard.

    Un bel acceuil

    Lors de sa présentation à Cannes, le film a reçu une standing ovation de près de 10 minutes à l'issue de la projection. Par ailleurs, il s'agit de la première adaptation de Macbeth à concourir pour la Palme d'Or. En effet, les versions de Roman Polanski et de Claude d'Anna avaient été présentées hors compétition.

    De X-Men à Shakespeare... et vice versa

    Michael Fassbender est le quatrième acteur de la saga X-Men à incarner le personnage de Macbeth. En effet, précédemment, James McAvoy, Patrick Stewart et Ian McKellen avaient pu jouer dans la pièce de Shakespeare.

    Dates et lieux de tournage

    Le tournage du film a débuté le 6 février 2014. Il a duré 7 semaines, réparties entre l'Ecosse et l'Angleterre.

    Casting du réalisateur

    C'est en visionnant le premier film réalisé par Justin Kurzel que les producteurs ont souhaité engager ce dernier pour mettre en scène Macbeth. En effet, le producteur Iain Canning a reconnu avoir très vite compris les similitudes entre l'oeuvre de Shakespeare et les propos que défendait Kurzel dans Les Crimes de Snowtown : "Il raconte comment un meurtre, ou plutôt une série de meurtres, peuvent toucher toute une communauté, et comment cette communauté finit par être manipulée par le tueur. Malheureusement, c’est un phénomène autant d’actualité aujourd’hui qu’à l’époque où Macbeth commettait ses crimes."

    La magie de la langue

    L'une des grandes décisions de l'équipe artistique a notamment été de conserver la langue shakespearienne d'origine, comme l'explique Michael Fassbender : "Nous avons abordé la pièce avec simplicité (...). Nous n’avons jamais cherché à bousculer le texte en vers, ou à le contourner, mais nous avons privilégié la sobriété et la proximité. D’entrée de jeu, Justin voulait établir un rapport beaucoup plus intime avec le texte que dans les précédentes adaptations, tout en restant fidèle à l’oeuvre. Comme avec n’importe quel scénario, on ne cherche pas à saboter ce texte magnifique, mais à l’utiliser dans le jeu et se l’approprier."


    Justin Kurzel a fait savoir que le fait de conserver le texte en vers initiaux permettait de dégager une des idées maîtresses de l'oeuvre de Shakespeare, selon laquelle le langage peut être un outil de manipulation : "Quand on voit Michael avec Marion (...), on a le sentiment d’être dans Les Affranchis, car ces personnages cherchent à manipuler leur interlocuteur de manière intelligente et sournoise (...). Il y a là un sous-texte qui reste dans le non-dit, et ce qui est captivant dans Macbeth, c’est que la tension souterraine se manifeste sans artifice."

    Un western guerrier

    Le réalisateur a voulu donner à son film une allure de western, se déroulant dans un monde froid et hostile où chacun lutte pour sa propre survie. Il a également tenté de faire le portrait d'un guerrier, ce qui l'a amené à se poser plusieurs questions : "Comment Macbeth se comporte-t-il en temps de guerre ? Est-il un produit de la guerre ? En quoi cela influence-t-il son ambition de devenir roi ? C’était passionnant de voir un personnage tenter de substituer à son traumatisme, et à sa peine, son obsession pour les liens du sang."

    Un personnage fascinant

    Selon le producteur Iain Canning, le fait que Lady Macbeth soit un personnage écossais mais interprété par une comédienne française lui a apporté une dimension et un mystère supplémentaires : "On a le sentiment que Lady Macbeth est un peu distante des autres femmes de cette communauté à laquelle elle appartient, comme si elle avait d’autres priorités qu’elles. Cela donne davantage de densité au rôle (...)". Marion Cotillard a ainsi réalisé un de ses plus grands rêves et même en mieux, car elle s'imaginait davantage interpréter ce personnage sur les planches et dans sa langue maternelle.

    Amener de l'authenticité

    Justin Kurzel tenait absolument à tourner dans des décors authentiques, afin de rendre compte de l'univers presque apocalyptique de cette histoire. Ce qui a notamment davantage inscrit le film dans la réalité.

    Changement d'approche

    L'un des enjeux majeurs du travail d'adaptation a notamment été de créer la grande bataille, seulement évoquée dans la pièce mais qui devait être présente dans le film où la guerre occupe une place centrale. Justin Kurzel a reconnu avoir changé légèrement son approche de la pièce originale, toujours dans un souci de modernité : "En général, le point de départ de Macbeth, c’est l’insatisfaction de deux personnages qui en veulent toujours plus (...). Je me suis dit que ce serait intéressant de changer d’approche, et après une longue réflexion, d’observer ces deux personnages tenter de combler un vide, que celui-ci provienne d’une souffrance ou d’autre chose (...). Macbeth est une sorte de soldat démuni, souffrant d’un traumatisme. On laisse aussi entendre que Lady Macbeth et lui ont perdu un être cher. Du coup, la prophétie et le projet de tuer le roi prennent une autre résonance, et cela permet même à ces deux personnages, en tant que couple, d’avancer et de tourner la page."

    Un pro de l'épée !

    Ce n'est pas la première fois que le très athlétique comédien Michael Fassbender manie les armes, puisque c'était déjà le cas dans 300 (2005), Centurion (2010) ou encore prochainement Assassin's Creed (2016).
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Nobody (2021)
    • Nomadland (2020)
    • Le Chant du Loup (2019)
    • Le Labyrinthe (2014)
    • Mortal Kombat (2021)
    • Godzilla vs Kong (2021)
    • Sans aucun remords (2021)
    • The Father (2020)
    • Valérian et la Cité des mille planètes (2017)
    • Demon Slayer - Kimetsu no Yaiba - Le film : Le train de l'infini (2020)
    • First Man - le premier homme sur la Lune (2018)
    • Space Jam - Nouvelle ère (2021)
    • Demain Tout Commence (2016)
    • ADN (2020)
    • Fast & Furious 9 (2021)
    • xXx (2002)
    • Amanda (2018)
    • MILF (2017)
    • Adieu Les Cons (2020)
    • Zack Snyder's Justice League (2021)
    Back to Top