Mon compte
    The Art of the Steal
    note moyenne
    3,1
    319 notes dont 30 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 30 critiques par note
    1 critique
    3 critiques
    16 critiques
    7 critiques
    3 critiques
    0 critique
    Votre avis sur The Art of the Steal ?

    30 critiques spectateurs

    Elthib7
    Elthib7

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 1 278 critiques

    2,0
    Publiée le 23 juillet 2014
    Même si j'aime bien Matt Dillon et Kurt Russell il était pas terrible ce film au final, même si il ne dure que 1h23 je me suis un peu ennuyé devant, l'histoire et les persos sont plus que moyens. 2/5
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 4 septembre 2014
    Le genre ocean's eleven du pauvre, le départ est sympa ensuite c'est mou avec du déjà vu bref un peu ennuyeux.
    Zoumir
    Zoumir

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 001 critiques

    1,0
    Publiée le 19 février 2018
    - Jonathan Sobol ?
    - Oui madame.
    La maîtresse dévisagea longuement son élève qui passait doucement de la fierté d'une bonne note attendue au doute.
    - C'est bien vous Jonathan ?
    Le garçon hésita. Avait-il été pris la main dans le sac ?
    - Euh ? Oui ?
    - Oui c'est vous ou oui vous ne savez pas ?
    - Ben c'est moi.
    - Ah, fit la maîtresse exagérément soulagée. Non parce que je me demandais si ce n'était pas votre voisin.
    - Euh...
    - Parce que votre copie là, elle ressemble étrangement à celle de votre collègue de table.
    - Ah bon s'étonna l'accusé avec un jeu d'acteur plus qu'approximatif.
    - Ne feignez pas la surprise jeune homme. C'est d'une convenance rabâchée. De l'introduction à la conclusion, on s'enlise dans les codes du genre. Vous avez non seulement copié lamentablement sur votre voisin mais je vous soupçonne d'avoir préparé le devoir avec les énoncés des années précédentes. Le passage par la douane représente le seul moment du récit qui ait réussi à me tirer de ma torpeur pour me faire rire. Mis à part cet instant, votre histoire est dénuée d'âme. Vous empruntez, vous piochez lamentablement de l'entrée en matière présentant vos personnages sur des images figées accompagnée d'une voix-off, jusqu'à la superposition temporelle de l'explication des arnaques avec leur réalisation. Vos personnages sortent d'un moule usé jusqu'à la moelle. Fichtre! Diantre! Flûte! Je me suis tellement ennuyée que je n'ai même pas particulièrement de souvenirs de l'intrigue dans laquelle s'enlisent vos arnaqueurs. Même le double-jeu final se flaire bien trop tôt et le soufflet reste désespérément plat. Vous n'avez décidément rien à apporter au genre que vous avez tenté de reprendre ici. Je vous ai mis 2. Vous avez 20 ans de retard mon jeune ami.
    Kilian Dayer
    Kilian Dayer

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 838 critiques

    3,0
    Publiée le 13 novembre 2014
    Passé inaperçue dans nos contrées francophones faute d’une distribution en salles inexistante, ce qui est loin d’être une injustice, The Art of the Steal vient pointer le bout de son nez sous forme de galette et de fichier VOD. En soit la trajectoire commerciale d’usage pour ce type de production. Pour autant, si le film n’apporte ni innovation ni explosion quelconque de talent, il remplit parfaitement son contrat de divertissement, s’assumant complètement dans son rôle de Ocean’s like. Oui, disons simplement que Jonathan Sobol, cinéaste à la barre du présent métrage, aura été fortement influencé par la saga des braqueurs sympathiques et nombreux de Steven Soderbergh. En cela, The Art of the Steal ne démérite pas, offrant un divertissement cloisonné, référencé, mais pour autant divertissant. Un gage que même les grosses pointures hebdomadaires en salles obscures ne possèdent pas toutes.

    Le film de Jonathan Sobol, s’il manque clairement d’ambition, ne manque pourtant pas de vedettes pour égayer son entreprise. Sur ce fait, tout le monde s’accorde comme étant plus ou moins heureux de retrouver Kurt Russell, acteur emblématique de la fin du siècle passé et que l’on avait plus revu depuis son premier passage chez Tarantino en 2006. Le bonhomme semble plus ou moins en forme, du moins plein d’entrain, alors que gravite à ses côtés quelques baroudeurs tels que Jay Baruchel ou encore Matt Dillon. Rien que ne fissurera la moindre brique, me direz-vous, mais pourtant la troupe au casting semble s’entendre comme des larrons en foire, ce qui constitue un atout majeur pour ce type de production, production qui accumule par ailleurs le twist. Oui, si le film n’est pas foncièrement une réussite, il aurait été un échec sans la présence de ces quelques acteurs qui ont eu le mérite de croire au projet.

    On suit dès lors, plutôt emballé, pour autant que le sujet nous convienne, cette bande de braqueurs aussi particuliers qu’incompatibles. Jonathan Sobol semblant avoir acquis son casting à sa cause, il se permet de nombreux traits d’humour, qui eux, fonctionnent très bien, du moins en majorité. Le ton est bon enfant, les répliques ne sont pas si mal écrites et les acteurs, à fond dans leurs rôles, éclairent un scénario pas très folichon, qu’on se le dise. Du fait que l’on connaisse sur le bout des doigts les allers et retour de ce type de scénario, il fallait bien que Jonathan Sobol puisse au minimum se démarquer de ses modèles en insufflant humour et bonhomie à son film, qui somme toute, s’avère divertissant.

    Sur une durée d’une heure et trente minutes, The Art of the Steal démontre toutes les faiblesses d’un cinéma qui n’a d’ambition que de divertir le tout-venant mais aussi toutes les qualités que ce type de production peut posséder. En gros, le film n’est ni mauvais ni vraiment bon. Il est moyen, appelons un chat un chat. Avis aux amateurs de cinéma facile d’accès. 11/20
    defleppard
    defleppard

    Suivre son activité 131 abonnés Lire ses 2 589 critiques

    2,5
    Publiée le 11 septembre 2014
    Très typé Océan's Eleven, énormément d'invraisemblances. 2 étoiles et demie.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6776 abonnés Lire ses 10 834 critiques

    2,5
    Publiée le 9 décembre 2019
    Un scènario cool, vivant et complexe qui contourne les mècanismes habituels des films de casse! Ici le casse intervient un peu avant la moitiè du mètrage! Ensuite, on ne sait pas vraiment où on va! Bonne idèe que d'avoir situè l'action de "The Art of the Steal" à Niagara Falls dans un monde gris-blanc et froid! C'est une ville magnifique associèe aux casses-cous, un monde haut en couleur qui colle parfaitement avec le personnage de Kurt Russell (le King, toujours le King) qui va - comme tous les autres - à l'encontre des clichès mais sans jamais enlever le côtè marrant de la chose! Au fur et à mesure, les acteurs comme Matt Dillon ou Terence Stamp rèècrivent le script dans un film amusant sur des voleurs d'art même si le twist final est attendu! A voir...
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 439 abonnés Lire ses 3 323 critiques

    2,5
    Publiée le 22 octobre 2019
    Film qui lorgne clairement du côté de la saga "Ocean's Eleven", ce long-métrage se visionne agréablement grâce à la présence d'une bonne dose d'humour et pour la sympathique prestation de son casting. L'histoire ne propose par contre pas grand-chose de neuf dans le genre et la réalisation manque quelque peu de dynamisme. A voir par curiosité mais l'ensemble n'a rien d'indispensable.
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 3725 abonnés Lire ses 6 254 critiques

    2,5
    Publiée le 21 février 2014
    The art of the steal est un film de braquage de plus qui n'apporte rien de nouveau mais qui est quand même agréable à voir. L'histoire est bien construire même si elle ne parvient pas à nous surprendre malgré plusieurs twists. Le point fort est le casting, les acteurs portent vraiment le film on retrouve avec plaisir Kurt Russell, Matt Dillon et Jay Baruchel qui appporte une bonne dose d'humour.
    conrad7893
    conrad7893

    Suivre son activité 196 abonnés Lire ses 1 678 critiques

    3,0
    Publiée le 27 mars 2018
    un film mêlant action et humour .
    Réalisation originale
    pour se divertir avec un final inattendu
    dans la verve d'ocean eleven
    Xavi_de_Paris
    Xavi_de_Paris

    Suivre son activité 146 abonnés Lire ses 2 850 critiques

    3,5
    Publiée le 29 avril 2018
    "The art of the steal" respecte tous les codes des films de cambriolage : réalisation rythmée, second degré omnipresent, multiples rebondissements, dont un twist final malin. Le casting est très intéressant, dont quelques têtes d'affiche (Kurt Russell, Matt Dillon,...). Tout pour passer un bon moment, sur fond d'escroquerie et vol d'œuvres d'art.
    Moimoi
    Moimoi

    Suivre son activité 122 abonnés Lire ses 2 649 critiques

    3,5
    Publiée le 13 juillet 2014
    Un bon petit film, au scénario tout à fait prenant, agréable à suivre, fruit d'une réflexion qui engendre un suspens assez intéressant à vivre pour le spectateur.
    Il est tout à fait correctement joué, et même si ce n'est pas le rôle le plus marquant de sa carrière, j'ai apprécié revoir Kurt Russell, un acteur que j'apprécie, et dont la présence au cinéma s'était faite très rare entre 2007 et l'année où j'écris cette critique, en 2014.
    kevinsolstice
    kevinsolstice

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 1 931 critiques

    3,0
    Publiée le 25 février 2018
    Si l'on est bien loin d'un ocean eleven ou un braquage à l'italienne, ce petit film de cambriolage tient sa promesse avec cette fin à laquelle on ne s'attend que peu. Néanmoins, on pourra lui reprocher des acteurs assez plats et surtout une histoire remplie de détails un peu loufoques et fort peu utiles.
    pfloyd1
    pfloyd1

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 720 critiques

    3,5
    Publiée le 15 novembre 2014
    Voici un film bien agréable à suivre avec ses "vieux" acteurs sur le retour dans une comédie dont on ne rate pas une miette. C'est une bande de copains spécialisés dans le casse des œuvres d'art qui se retrouve et reforme , comme à la belle époque, l'équipe de choc avec ses spécialistes à son bord. Cette histoire, donc, se suit avec aisance et plaisir jusqu'au résultat final de leur méfait, non sans un certain bon sens de l'humour. Chaque personnage est plutôt attachant et on attend avec impatience le déroulement du plan. Bon point pour ce film réussit et drôle (enfin, pas tant que ça non plus...) A voir!
    Eric C.
    Eric C.

    Suivre son activité 125 abonnés Lire ses 2 269 critiques

    3,5
    Publiée le 13 avril 2018
    Un sacré bon plaisir que ce film de vol d'oeuvres d'art avec la reconstitution d'une bande d'as du cambriolage avec chacun sa spécialité et le contentieux entre 2 frères qui au milieu d'un casting 5 étoiles sont interprétés par Kurt Russell et Matt Dillon. Des acteurs et une actrice, Katherine Winnick qui prennent un évident plaisir à jouer dans ce jeu et ce film aux multiples rebondissements,jeu du chat et de la souris, d'arnaques imbriquées,de qui est pris qui croyait prendre pour un final en feu d'artifice, avec bonheur, drôlerie, légèreté, un film feel good avec le rythme et l'histoire d'un thriller avec le faux semblant comme arme déterminante. Réjouissant...
    Patricemarie
    Patricemarie

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 1 278 critiques

    3,5
    Publiée le 15 juillet 2014
    Une histoire de gentils braqueurs rocambolesque et pleine de rebondissements.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top