Mon compte
    La Machine à explorer le temps
    note moyenne
    3,7
    992 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur La Machine à explorer le temps ?

    79 critiques spectateurs

    5
    12 critiques
    4
    36 critiques
    3
    25 critiques
    2
    4 critiques
    1
    1 critique
    0
    1 critique
    Play it again, Sam
    Play it again, Sam

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 278 critiques

    3,5
    Publiée le 11 septembre 2021
    Pas grand fan d’un cinéma de SF dont l’objectif premier est de montrer un monde inconnu et qui est donc, par définition, souvent très contemplatif, je parviens cependant à accrocher à certains films des années 50 et 60. Cette « Machine à explorer le temps », qui fait évidemment partie des grands classiques du genre, est un film intéressant. Il bénéficie de beaux décors (principalement en studio), d’une interprétation sans faille (dommage que Rod Taylor n’ait été que l’acteur de deux films) et d’un récit ancré dans son époque. La plus-value de ce film est assurément, à mon sens, le choix d’avoir articulé l’histoire autour du péril nucléaire. Au-delà de ses couleurs chatoyantes et de son ton faussement naïf, le film est ainsi clairement très sombre. A ce titre, les étapes du voyage imaginées par le scénariste David Duncan (elles ne sont pas présentes dans le livre) sont tout à fait pertinentes.
    Si la dimension philosophique ne va pas au-delà de « l’homme est un loup pour l’homme », on apprécie l’originalité avec laquelle le propos est amené, ce qui lui donne une résonnance particulière. L’ensemble, en revanche, n’est pas toujours palpitant. Contrairement, par exemple, à « La Planète des singes » qui bâtit un récit riche en péripéties à partir de son postulat, « La Machine à explorer le temps » est bien moins divertissant. La tension y est mince et le mystère moins profond. Le choix d’un récit en flashback, évidemment accompagné d’une voix off, retire, de fait, de nombreux effets, ce qui est évidemment regrettable.
    Poétique à bien des égards, notamment grâce à ses effets spéciaux (même si certaines maquettes sont très voyantes et si quelques trouvailles sont désormais vieillottes), il faut porter au crédit de l’ensemble sa capacité à avoir donné vie avec goût à un univers où tout était à imaginer (la machine, les Morlocks). A ce titre, ce film est à l’origine de très nombreux œuvres du genre. A noter, ayant vu il y a peu le remake de 2002, que ce dernier n’est pas aussi mauvais qu’on le dit. Les partis-pris narratifs ont, eux aussi, une véritable cohérence et la représentation visuelle du monde des Morlocks est pertinente. Si certains choix sont très maladroits, il apporte une variation à cette version de George Pal qui, elle aussi, apportait son lot de variations à l’œuvre originale de Wells.
    Le Guerrier
    Le Guerrier

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 520 critiques

    3,5
    Publiée le 17 août 2021
    J'ai bien aimé ce film de science fiction qui sous couvert d'aventure nous amène surtout à nous interroger sur notre société. Comme quoi les préoccupations des années 60 nous rejoignent sur ce point. On a là un héros du XIXème siècle qui va dans un lointain futur... Ce lointain futur nous montre une vision pessimiste de l'avenir, dans laquelle il ya dégénérescence de l'humanité: il y a les Morlocks qui se sont en quelque sorte coupés du monde, s'en sont retirés; et les Eloi qui continuent à habiter à la surface. Ces Elois ont perdu toute leurs valeurs morales au profit du plaisir immédiat; et ont abdiqué toute intelligence; pour eux tout est vain: "à quoi bon"? Le héros du XIXème siècle est tout l'inverse, est droit, a une foi indéfectible envers le progrès, a de la curiosité, veut agir pour la gloire de l'humanité. D'une certaine façon, notre société est un peu comme ce lointain futur, avec beaucoup de gens qui ont tout abdiqué au profit d'un post-modernisme béat ("tout se vaut") mais aussi d'autres personnes qui n'ont pas encore abdiqué. En ce qui concerne les effets spéciaux, certes ils ont un peu vieilli mais ça reste très regardable et surtout l'interrogation philosophique est tellement pertinente....
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 305 abonnés Lire ses 4 critiques

    2,5
    Publiée le 4 juin 2021
    Alors forcément aujourd’hui cela paraît un peu désuet mais cette adaptation d’H G Wells reste tout de même pas désagréable à regarder. Très ancré dans le cinéma de science fiction des années 50 60 et la peur du nucléaire on suit un scientifique de l’époque victorienne qui va voyager dans le futur découvrir des conflits de plus en plus meurtriers jusqu’à la fin de la civilisation telle qu’il l’entend. Aujourd’hui ce film est assez enfantin mais il reste bien tenu.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 7 020 abonnés Lire ses 10 critiques

    4,5
    Publiée le 1 février 2021
    Sorti en 1960, "The Time Machine" est devenu, au fil des ans, l'un des grands films de science-fiction du 7ème art! George Pal utilise à merveille sa technique pour les besoins de cette folle « machine à explorer le temps » qui permet d'aller dans le futur. spoiler: On fait d'abord de petits sauts dans le futur avant de voir Londres bombardè et d'assister ensuite à l'explosion de la bombe atomique...puis à une explosion volcanique! Si ce n'ètait que ça, car, quand George pousse sa machine jusqu'en 802701, ce sont d'horribles crèatures (les Morlocks) qui envahissent la Terre!
    Difficile de faire la fine bouche devant un divertissement aussi agrèable proposant autant de trouvailles de mise en scène tels que l'accèlèration du temps ou son happy end! Rod Taylor est un inoubliable scientifique emportè par le temps vers un avenir incertain! Le film (Oscar des meilleurs effets spèciaux) a fait l'objet d'un remake tèlèvisuel en 1978, puis d'un remake pour le cinèma en 2002, par l'arrière-petit-fils de Wells...
    Marian88
    Marian88

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 180 critiques

    4,0
    Publiée le 13 décembre 2020
    Film réalisé en 1960 donc on va être gentil au niveau de la critique.

    La première heure s'avère particulièrement intéressante avec les explications de la machine créée par l'inventeur (incarné par le brillantissime Rod Taylor) et ses scènes de voyages dans le temps. La seconde partie est l'immersion à l'époque des Élois en l'an 802701, un peuple esclavagé par des méchants pas-beaux nommés les Morlocks.

    Bon, les Élois ressemblent plus à un peuple de yéyés qu'à une évolution de l'homme telle qu'on pourrait se l'imaginer en 802701 mais pourquoi pas ?

    A part les scènes de combat un peu bâclés avec les monstres, tout est parfait : les décors, les cadrages, les doublages FR. Le long métrage a même reçu un Oscar des meilleurs effets spéciaux en 1961. Finalement, c'est un film qui passe assez vite.

    De la science fiction amusante et bien menée. C'est aussi l'occasion de voir la belle Yvette Mimieux.

    Une suite était d'ailleurs prévue mais les scénarios n'ont visiblement pas plus à la Metro-Goldwyn-Mayer.
    Fabien S.
    Fabien S.

    Suivre son activité 154 abonnés Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 25 décembre 2020
    Un chef-d'œuvre. Une très bonne adaptation du roman de science-fiction de Herbert Georges Wells. Un très bon film fantastique.
    Peter Franckson
    Peter Franckson

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 830 critiques

    3,0
    Publiée le 8 mars 2020
    Le film débute le 31 décembre 1899 à Londres : Georges (Rod TAYLOR dont c’est le 1er grand rôle) a invité à dîner 4 amis pour leur parler de sa machine à remonter le temps et les invite à revenir 5 jours après. Il en profite pour explorer le futur et se rendre d’abord le 13 septembre 1917 puis le 19 juin 1940 puis le 18 août 1966. Il repart ensuite dans un futur très lointain, le 12 octobre 802 701. Malgré un début un peu long à démarrer, le film a le charme désuet des films des années 1960’ avec des effets spéciaux à l’ancienne. Malgré un peu trop de dialogues entre Georges et Weena qui affadissent le film et quelques modernisations du scénario spoiler: (H.G. Wells, dans son roman dont est tiré le film, ne pouvait prévoir la 2nde guerre mondiale et un conflit nucléaire
    ), le thème de l’exploration du futur reste fort avec une société humaine ne connaissant que les guerres et l’asservissement.
    Obiwan K.
    Obiwan K.

    Suivre son activité Lire ses 32 critiques

    4,0
    Publiée le 26 juillet 2019
    Un classique du cinéma que tout bon cinéphile qui se respecte se doit d'avoir vu ! C'est un peu l'ancêtre des grands films fantastiques !
    Attigus R. Rosh
    Attigus R. Rosh

    Suivre son activité 88 abonnés Lire ses 2 critiques

    3,5
    Publiée le 14 décembre 2018
    La Machine à explorer le temps est un vieux film de SF qui est assez sympa.
    C'est un vrai film d'aventure digne des années 60 spoiler: (la scène de combat dans les caves des Morlocks est très bien)
    . Je ne connais pas le livre de H. G. Wells mais je pense que les distances prises avec l'oeuvre originale sont plutôt bonnes.
    C'est une drôle de vision du futur que propose ce film ; pas très optimiste d'ailleurs, l'être humain devenant complètement dépourvu de vivacité. Fort heureusement d'ailleurs, le film s'est planté sur la prédiction apocalyptique des années 60.
    On ne peut pas reprocher au film de manquer un vrai univers SF (dans la dernière partie en particulier avec les Morlock).
    Rod Taylor est très bon dans le rôle principal.
    J'ai bien aimé la bande originale. Les décors futuristes sont à la fois sobres et inventifs.
    Vieux film d'aventure familial qui s'apprécie facilement.
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 183 abonnés Lire ses 2 critiques

    3,0
    Publiée le 7 novembre 2018
    Sur le thème déjà maintes fois abordé au cinéma du voyage temporel, une adaptation d'un roman de H.G. Wells qui développe un scénario qui fait beaucoup à d'autres films de la même époque comme "La planète des singes" ou encore "Godzilla" pour sa réflexion autour du nucléaire dans un le contexte d'un conflit. Un ensemble qui a beaucoup vieilli mais qui parvient à demeurer plutôt divertissant. Pas mal.
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 383 abonnés Lire ses 3 critiques

    4,0
    Publiée le 30 octobre 2018
    J’ai eu la chance de le voir avec les yeux d’un enfant de 10 ans et j’avoue que l’anticipation, l’aventure et évidemment les molochs ont eu sur moi une forte impression.
    L’ayant revu beaucoup plus tard, je retrouve toute la magie et le fantastique d’un film « intemporel » qui a gardé un charme fou et une invention débordante.
    Junker S.
    Junker S.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 243 critiques

    4,5
    Publiée le 7 mai 2018
    Un très bon film de fiction que j'ai bien aimé,je parle donc de la version 1960 qui est bien racontée.l'homme se déplace dans le temps an restant toujours dans sa maison,il se rend donc dans un futur proche afin de savoir qu'est devenu l’humanité,le scénario est excellent,il découvre donc une civilisation étrange et l'aventure commence.
    konika0
    konika0

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 672 critiques

    3,5
    Publiée le 19 mars 2018
    Fast forward. C’est la première adaptation du célèbre roman de Wells. Dans une ambiance très retro, un scientifique parvient à concevoir une machine capable de traverser les époques. Le gars est fasciné par le futur pour voir comment l’humanité va évoluer. Ni une ni deux, il va rendre visite à l’Angleterre du futur. C’est bien sûr une forme de récit d’anticipation même si le temps du héros est l’époque victorienne. Au départ, notre héros visite son futur proche ou autrement dit notre passé proche voire même notre présent. C’est toujours fascinant de constater les divergences et les ressemblances entre le futur fantasmé (ou craint) d’une époque et les faits réels. Cette première partie est très très chouette dans ce qu’elle dit de la crainte du nucléaire par exemple. C’est en effet un film de la guerre froide (1961) et il est plutôt amusant de constater que le futur du personnage est le présent du contexte de création du film et que donc se greffe à un récit du XIXe les préoccupations des années 1960. Plus loin, le personnage avance encore vers le futur lointain. Il y rencontre une humanité oisive, et une société de castes, les uns servant à nourrir les autres. Pas d’attachement au sort d’autrui, pas de connaissance du passé. Pas de conscience collective. Belle parabole d’une humanité qui va vers indifférence et la résignation. Coté esthétique, la première partie et notamment la machine a un vrai côté steampunk très sympa. La suite est plus en carton pâte. On y appréciera la réflexion mais on regrettera le manque de rythme et une amourette pas super crédible. Reste que ce film est très agréable pour qui aime l’anticipation. A voir donc.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 634 abonnés Lire ses 3 critiques

    4,0
    Publiée le 17 mars 2018
    Un film de science-fiction que l'on peut qualifier aujourd'hui de kitsch. Mais la recette fonctionne encore grâce à une naïveté et une sincérité jamais prises en défaut qui nous font accepter des décors pour le moins étriqués. La ringardise est à son comble quand le héros se projette 10 000 ans dans le futur et qu’il doit affronter des Morlochs qui ne feraient pas peur de nos jours à un enfant de six ans. La machine à remonter le temps est magnifique et elle est le thème central du film où l’on retrouve un Rod Taylor très impliqué qui dans les bonus du DVD évoque le tournage et parle directement à Georges Pal qu’il imagine parti avec sa machine dans une autre époque. Touchant encore sa rencontre avec un de ses acolytes du film avec lequel il joue une scène écrite pour faire croire que nos héros se retrouvent 45 ans plus tard alors que Rod rentre de son pays magique. Sublime !!!
    Chaîne 42
    Chaîne 42

    Suivre son activité 30 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 2 janvier 2018
    Une super adaptation de H G Wells qui a pris un peu d'âge. Mais vraiment de belles idées, bien construites et impressionnantes : le récit et sa progression, les effets du temps. Une vision futuriste toujours actuelle si l'on dépasse une vision trop anthropocontemporainisatrice, c'est à dire avec des influences sociétales d'aujourd'hui sans considération des différents époques dans les évolutions imaginées des civilisations humaines. Originalité, et diversité des âges sont bien transcrit dans ce film qui ne cède pas à des conventions inutiles. Je l'ai vu il y a un moment et il m'a laissé beaucoup de souvenir, jusqu'à la crainte inspirée par les morlocks. C'est une adaptation de Wells avec l'année 1960 qui sans être sans défaut conserve l'idée originale de la découverte avec un émerveillement et de la recherche des aboutissants et des aspects cycliques de l'Histoire.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top