Mon compte
    La Tête haute
    note moyenne
    4,0
    6298 notes dont 423 critiques
    répartition des 423 critiques par note
    77 critiques
    217 critiques
    82 critiques
    33 critiques
    10 critiques
    4 critiques
    Votre avis sur La Tête haute ?

    423 critiques spectateurs

    Mathieu C
    Mathieu C

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 180 critiques

    4,5
    Publiée le 9 mars 2016
    Très bon film, le trio d'acteur principaux fonctionne à merveille. Proche de la réalité, les dialogues sont vrais. Les mises en scènes sont impeccables, notamment à la fin du film ou il y'a beaucoup de clins d’œils. Touché par ce genre de scénario, ce film nous montre qu'il est difficile de s'en sortir dans certains cas ou tout nous tombe dessus à coté mais au final en y croyant, avec de la détermination et une aide extérieur d'une personne qui à vécu plus ou moins le même parcours et grâce à une justice assez conciliante il est possible de "s'en sortir" ou du moins revenir dans le droit chemin. Admiratif de la patience de ces éducateurs et à la fois compréhensif en cas de laisser aller. Ont passe par plusieurs sentiments sur les mêmes personnages, parfois attachant, parfois déçu.
    cyclo86
    cyclo86

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 129 critiques

    5,0
    Publiée le 20 mai 2015
    La tête haute conte l'histoire d'une jeune garçon, Malony, orphelin de père et dont la mère, bien qu'aimante (Sara Forestier, formidable), est trop irresponsable pour que la juge des enfants (Catherine Deneuve) le lui laisse. Dès six ans, il va en famille d'accueil. À seize ans, il est devenu ingérable : il conduit illégalement des voitures qu'il vole (sa mère dit qu'il « conduit comme un Dieu » !). La juge lui donne le choix entre une mise à l'épreuve et la prison. Est-il irrécupérable ? Il est placé dans un centre éducatif à la campagne, et suivi par un éducateur, Yann (Benoît Magimel). Il faudra encore pas mal de péripéties pour que le jeune homme retrouve un peu de confiance en lui, aidé par la rencontre d'une jeune fille et par l'affection que lui portent Yann, aussi bien en fin de compte que la juge pour enfants. La fin est très émouvante (j'ai dû sortir mon mouchoir), quoique sans doute un peu trop idyllique. Ce film dresse un beau portrait su service de protection de l'enfance, qu'il faut défendre à tout prix, car tout vaut mieux que la prison pour ces jeunes déboussolés, qui en ressortent en général pires qu'ils n'y entrent. Le jeune Rod Paradot mériterait un prix d'interprétation ! J'avais aimé modérément le précédent film d'Emmanuelle Bercot, Elle s'en va (à cause d'une scène grotesque d'amour physique) ; ici, pas de fausse note.
    Un film à la Kenneth Loach, ce qui est rare dans le cinéma français !
    Pauline_R
    Pauline_R

    Suivre son activité 157 abonnés Lire ses 398 critiques

    4,5
    Publiée le 16 mai 2015
    Un film magnifique qui aurait parfaitement eu sa place en compétition officielle au Festival de Cannes. C'est à la fois hyper réaliste, puissant et émouvant, avec une direction d'acteurs impeccable. Rod Paradot, de quasiment tous les plans, en est la grande révélation : son regard est saisissant et touchant. Il est bien entouré par une Catherine Deneuve, qui reste comme elle est tout en réussissant à être très crédible en juge pour enfants, un Benoît Magimel, jamais vu aussi bon depuis longtemps et une Sara Forestier, à la fois énervante, touchante et comique (même si on aurait pu se passer du dentier de chicots pourris qui rend son personnage un peu trop caricatural). On a comparé le film à Mommy mais je le rapprocherais plus du très bon State of Grace pour son sens du réalisme social et l'émotion qui s'en dégage.Une belle réussite.
    Isabelle E.C.
    Isabelle E.C.

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 229 critiques

    4,0
    Publiée le 28 mai 2015
    Fort, intense, bien construit, sans facilité, ce film nous fait ressentir la violence des rapports de cet enfant avec sa mère et le monde, dès son plus jeune âge, Le jeune héros se heurte aux murs de sa vie. Il porte sur le monde des adultes un regard sans concession traversé de déception.
    En face de lui, des repères représentant la loi, la puissance des mots, l'intégrité et la droiture : une juge pour enfant magnifiquement incarnée par Catherine Deneuve et des éducateurs remplissant plus ou moins bien leur rôle.
    Tout au long de ce film on reste sur une ligne de crête qui pourrait basculer vers la tragédie. L'amour ne peut pas tout, même s'il est présent partout.
    Whyborn
    Whyborn

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 800 critiques

    5,0
    Publiée le 19 mai 2015
    Un superbe film doté d'une grande justesse avec des acteurs remarquables, très bons choix de musiques. Même si il peut paraître un peu répétitif, j'ai complètement accroché et j'ai savouré chaque seconde du film.
    C'est d'une grande intensité et les émotions passent totalement!
    rogerwaters
    rogerwaters

    Suivre son activité 100 abonnés Lire ses 1 089 critiques

    4,0
    Publiée le 18 mai 2015
    Très beau film que cette Tête haute qui conforme la justesse du regard de la réalisatrice Emmanuelle Bercot. Elle a su traiter ce sujet avec beaucoup de tact et de finesse psychologique. La première scène, assez glaçante, pose d’emblée l’atmosphère d’un film très tendu qui laisse peu de place à la lumière durant deux heures. Heureusement que le tout se termine sur une note d’espoir, car le constat est quand même assez accablant entre des adultes dépassés par les événements, des jeunes qui ne respectent plus rien et une société en crise qui ne favorise guère l’insertion des délinquants. Malgré quelques maladresses (Catherine Deneuve est une juge sans doute trop maternelle, tandis que Sara Forestier surjoue un peu trop la grande ado irresponsable), le film se hisse très souvent au niveau des meilleurs Dardenne ou encore des Ken Loach (dans le genre cinéma social). Un film fort en tout cas, porté par des acteurs remarquables, dont le formidable Rod Paradot. Une vraie révélation effectivement.
    ferdinand
    ferdinand

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 449 critiques

    4,0
    Publiée le 17 juin 2015
    Film parfaitement réussi, scénario, réalisation et interprètes. Le jeune Rod Paradot est absolument sidérant en gosse incontrôlable, mais cependant on est loin, heureusement, du matraquage hystérique de Dolan dans l'insupportable Mommy. Ne serait-ce que par la présence de la juge (admirable Deneuve), ou de l'éducateur (retour de Magimel..). Une vraie réussite!
    ocelot
    ocelot

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 927 critiques

    4,0
    Publiée le 13 juin 2015
    Excellente surprise que ce film ! Histoire intéressante et originale. Et surtout, d'excellents acteurs et actrices, mention spéciale pour le jeune Rod Paradot. A voir !
    Grégory J
    Grégory J

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 46 critiques

    4,0
    Publiée le 4 juillet 2015
    Super film, intéressant et vraiment bien joué par tous... A voir pour se rendre compte d'un autre quotidien...
    thomasdeb.
    thomasdeb.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 14 mai 2015
    La Tête haute est un film bouleversant : une grosse claque comme on les aime ! Catherine Deneuve est formidable : son jeu est très juste et son personnage de juge pour enfant crédible. Elle parvient une nouvelle fois à nous étonner. Rod Paradot est la révélation du film.
    Bulles de Culture
    Bulles de Culture

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 634 critiques

    3,5
    Publiée le 15 mai 2015
    On aurait pu s’attendre à ce que l’amour sauve le personnage principal, Malony, de la délinquance, qu’il s’assagisse et se range mais Emmanuelle Bercot est heureusement bien plus subtile que cela et évite le piège du mélo.

    Le personnage de Malony interprété par Rod Paradot est intéressant à bien des égards : autodestructeur, excessif, à vif, Malony est aussi et surtout un adolescent qui a peur, peur des autres et de lui-même.

    On pourrait toutefois regretter que cette subtile peinture d’une personnalité n’ait pas été appliquée à l’ensemble du film : le personnage de la mère et celui de l’éducateur semblent écrits de manière moins nuancée et n’échappent pas à certains clichés.

    En attendant, le seul repère solide, la seule bouée d’amarrage dans le parcours chaotique de Malony est donc sa juge. Même en « femme-tronc » inamovible derrière un bureau, Catherine Deneuve impose sa présence et son autorité naturelle, tout en laissant paraître une certaine fragilité rassurante.

    Navigant entre trois figures féminines (sa mère, sa copine et sa juge) on ne peut plus différentes, Malony avance, oscille, trébuche, soutenu par un Benoît Magimel plutôt convaincant en ancien délinquant devenu éducateur et lié à la juge par un parcours qu’on imagine aussi difficile que celui de son protégé.

    Aussi, même si le film aurait pu esquiver quelques lieux communs, cette Tête haute réussit à nous émouvoir grâce à l’énergie des acteurs et à l’espoir qu'ils inspirent.
    Jean Francois L
    Jean Francois L

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 600 critiques

    4,5
    Publiée le 1 juin 2015
    Un film prenant , touchant , bouleversant. Des personnages et acteurs stupéfiants. On est dedans du début à la fin. On rentre dans chaque personnage. Dans la lignée de Polisse. Bravo encore une fois à Emmanuelle Bercot.
    Laurent C.
    Laurent C.

    Suivre son activité 204 abonnés Lire ses 1 104 critiques

    4,0
    Publiée le 15 mai 2015
    "La tête haute" est un film qui scrute les regards. D'ailleurs, le long-métrage s'ouvre sur les yeux écarquillés d'un enfant, Malony, qui assiste avec désarroi et impuissance, au rejet de sa mère et à son abandon dans les mains de la protection de l'enfance. Ces échanges de regards introduisent tous les autres qui vont suivre : ceux de la colère, de l'amour, du désarroi, de la perte, du rire, du sanglot, et surtout de l'impossibilité à communiquer et à faire face à la vie. Car ce film se veut être un formidable plaidoyer de l'ordonnance de 1945, qui privilégie les mesures d'éducation à la condamnation pénale de l'enfance délinquante. Il affirme haut et fort que la persistance du lien, la confiance et l'identification en un adulte stable et permanent sont les seules clés pour permettre à un adolescent en dérive de sauver sa vie.
    La réalisatrice s'intéresse à l'adolescence avec affection et ténacité. On pense évidemment à sa prestation dans le magnifique "Polisse" de Maïwenn ; pour autant, là où "Polisse" regardait l'enfance à partir de l'organisation policière et des policiers eux-mêmes, fragiles et faillibles, "la tête haute" envisage l'enfance du seul point de vue du parcours institutionnel de Malony. On ne sait rien de la magistrate en dehors du tribunal, on apprend un peu de choses de l'éducateur qui suit le jeune-homme, et le peu qu'on apprenne est toujours au seul service du parcours judiciaire et éducatif du garçon. Il y a une belle énergie chez ce bout de gamin, capable de violences, de joie, et d'intelligence. Sa prestation d'acteur est si authentique, si forte, que le film prend alors le risque du docu-fiction. Des invraisemblances peuvent apparaître, des manques de précision aussi, mais le jeu des acteurs surpasse largement les imprécisions socio-judiciaires. On n'est pas là pour cela d'ailleurs. Il s'agit d'un véritable film de cinéma, en aucun cas d'un documentaire, un vrai film de cinéma où la musique de Schubert illumine les chansons de rap. Et ce vœux de cinéma atteint son état de grâce dans la performance exceptionnelle de C. Deneuve. Cette actrice, si importante, est capable de tous les rôles, avec un dévouement et une aisance remarquables. Elle irradie le film du gestes de ses yeux, des mains qu'elle tend à l'adolescent, et du timbre engagé de la voix. B. Magimel, dont le visage est dévasté, s'immisce auprès d'elle, comme le jeune héros se donne totalement à l'amour de cet homme, avec la pudeur et la simplicité que lui confère son rôle. "La tête haute" est rempli de têtes à claques et de têtes brûlées, toutefois, l'humour, la légèreté parfois du propos, rappellent à l'enfance de ces gamins, à l'éternité de toutes les enfances.
    lionelb30
    lionelb30

    Suivre son activité 155 abonnés Lire ses 2 049 critiques

    3,0
    Publiée le 18 mai 2015
    Un sujet pas facile matiere a reflexion sur la jeune delinquance et toutes les difficultés a faire le bon choix pour essayer de les reeduquer. Rien a dire sur les acteurs tous bien , reste la fin certes bien pour le cinema mais pas vraiment credilble dans la realite.
    Gentilbordelais
    Gentilbordelais

    Suivre son activité 105 abonnés Lire ses 1 955 critiques

    2,5
    Publiée le 21 mai 2015
    ce drame filmé de manière classique nous plonge au cœur de l'exemple donné par cette famille, comme un documentaire dont on suit au plus près l'évolution sur 10ans. la psychologie et la souffrance du jeune Malony sont bien développées, le scénario est réaliste, les dialogues et l'interprétation de chaque personnage très justes. C. Deneuve césarisable...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top