Notez des films
Mon AlloCiné
    Ventos de Agosto
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Ventos de Agosto" et de son tournage !

    Origine du projet

    Le réalisateur Gabriel Mascaro a eu l'idée de tourner Ventos de Agosto après un voyage dans la région du Pernambouco. Il y a vu de nombreux villages détruits, voire engloutis par les eaux, et ce à cause des vents du mois d'août, particulièrement violents à cette époque de l'année. Il déclare : "On a découvert un cimetière englouti par la mer (...) Ce fut le départ de mon écriture du film. J’ai commencé à écrire à propos de l’abandon, la mémoire, la perte, les vagues, le soleil, le sel, et les ruines. Je sentais que mon défi était de créer des images de quelque chose d’invisible : la force du vent."

    Le Pernambouco, cadre du film

    Ventos de Agosto a été tourné dans le Nordeste, dans l’Etat du Pernambouco, connu pour ses littoraux et ses paysages. Le Pernambouco est l’Etat de naissance du réalisateur, et il y habite et travaille encore aujourd'hui.

    Des acteurs amateurs

    Le réalisateur de Ventos de Agosto, Gabriel Mascaro, a eu recours à des acteurs amateurs, tous habitants du village où le film a été tourné. Seul le rôle principal est tenu par une actrice professionnelle, Dandara de Morais. Gabriel Mascaro a raconté que l'acteur qui joue Jeison, Geova Manoel dos Santos, était absent lors des essais, et qu'il s'était présenté deux jours après, demandant au réalisateur un rôle de chanteur.

    Un premier long-métrage de fiction

    Gabriel Mascaro a commencé sa carrière en tournant des documentaires et des courts-métrages, et a même été exposé au Musée Guggenheim de New York. Il a cependant précisé qu'il ne souhaitait pas que ces deux segments de son travail soient séparés : "Je préfère ne pas faire de distinction entre la fiction et le documentaire. Toutes mes précédentes réalisations en tant que documentariste ont été contaminées par des idées et approches que d’autres considèrent comme faisant partie de la fiction."

    Inspiration

    Le metteur en scène a déclaré s'être inspiré de Joris Ivens, un réalisateur hollandais, lui aussi issu du documentaire, qui s'est emparé de la problématique de la capture du vent en image dans Une histoire de vent en 1989, son dernier film, une oeuvre quasi-autobiographique où il se met en scène essayant de saisir cette force invisible.

    Du vent ?

    Mascaro a expliqué que pour lui, le plus grand défi n'était pas de réaliser une fiction pour la première fois, mais de montrer quelque chose d'invisible et d'intangible, le vent. Le personnage du chercheur, qu'il joue lui-même, est né de cette quête. Le film a d'ailleurs véritablement été tourné en août, afin de bénéficier des réelles conditions météorologiques du Pernambouco.

    Métaphores

    Mascaro a insisté sur l'importance métaphorique des vents d'août, qui est reflétée par la réalisation : "Au centre de Ventos de Agosto nait l’idée que le vent voyage à travers le temps et l’espace dans un sens qui contamine la nature du film. J’aime l’idée que le vent nous amène dans des directions et des considérations que nous n’attendions pas."

    Enrichissement du premier rôle

    A l'origine, l'actrice Dandara de Morais ne devait jouer que deux jours, mais son rôle s'est beaucoup étoffé, notamment au contact de Maria Salvino dos Santos, sa grand-mère dans la film, auprès de laquelle elle a passé une semaine entière, à s'occuper d'elle comme le ferait sa petite-fille. Comme le dit Mascaro : "Très vite elle l’appelait Grand-Mère sans faire de distinction entre la réalité et la fiction. Quand ces frontières sont dépassées ce qui est réel fleurit et ce qui ne l’est pas devient réel."

    Une équipe réduite

    Gabriel Mascaro a rencontré des difficultés lors du tournage avec une équipe très réduite. En effet, lui-même est à la fois réalisateur, scénariste, acteur dans le film et chef de la photographie : "On montait tous les jours après le tournage, pendant trois semaines sans s’arrêter, c’était un vrai défi de trouver l’équilibre entre la narration et les nouvelles possibilités de chaque journée."
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • En Passant Pécho (2021)
    • La Mission (2020)
    • Mortal Kombat (2021)
    • Monster Hunter (2020)
    • Les Frères Sisters (2018)
    • Un prince à New York 2 (2021)
    • There Will Be Blood (2007)
    • xXx (2002)
    • Raya et le dernier dragon (2021)
    • Fast & Furious 9 (2021)
    • Wonder Woman 1984 (2020)
    • The Dig (2021)
    • La Faille (2007)
    • Independence Day : Resurgence (2016)
    • Avatar 2 (2022)
    • Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait (2020)
    • Lucy (2014)
    • Première année (2018)
    • Interstellar (2014)
    • Palm Springs (2020)
    Back to Top