Notez des films
Mon AlloCiné
    Au Revoir Là-haut
    note moyenne
    4,3
    16490 notes dont 1218 critiques
    répartition des 1218 critiques par note
    550 critiques
    432 critiques
    140 critiques
    55 critiques
    26 critiques
    15 critiques
    Votre avis sur Au Revoir Là-haut ?

    1218 critiques spectateurs

    Nathalie R
    Nathalie R

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 140 critiques

    5,0
    Publiée le 16 décembre 2017
    Au revoir là-haut surprend, émerveille, amuse, joue avec nos émotions, est spectaculaire. Avec cette aventure épique, Dupontel confirme tout son talent autant dans sa mise en scène que dans son écriture et a su s'approprier l'œuvre de Pierre Lemaitre pour en faire du grand cinéma.
    Marwa R
    Marwa R

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 10 critiques

    5,0
    Publiée le 25 octobre 2017
    Chef d’œuvre un des meilleurs films que j’ai regardé , un vrai coup de coeur j’adore. J’ai faillit lâcher une larmes
    bhillereau
    bhillereau

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 1 070 critiques

    3,5
    Publiée le 6 mars 2018
    Le nouveau film de Dupontel s'écarte un peu de la comédie et s'oriente plutôt du côté du drame historique. Les images, décors et costumes sont magnifiquement travaillés. Scénaristiquement, c'est franchement réussi aussi, malgré un côté long et poussif en milieu de film. Les acteurs sont formidables, appuyant regards et non-dits d'une fort belle manière. Un bon drame français qui place Dupontel au niveau des très bons réalisateurs tricolores.
    jeff21
    jeff21

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 295 critiques

    5,0
    Publiée le 2 novembre 2017
    Assurément un film magnifique où l'horreur se mêle à la poésie pour donner le meilleur du cinéma français. Dupontel trouve sa place parmi les plus grands cinéastes avec ce film qui adapte sublimement le livre.
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 195 abonnés Lire ses 3 537 critiques

    4,0
    Publiée le 20 juin 2017
    Vu en avant première, c'est un tournant dans la carrière de Dupontel en tant que réalisateur qui s'attelle pour la première fois à une adaptation. Je ne jugerais d'ailleurs pas la qualité de cette dernière n'ayant pas lu le livre. Avec au revoir la haut il m'a semblé qu'il voulait gagner une forme de reconnaissance justement en tant que metteur en scène. Ce film est moins brute dans tout les sens du terme que ses précédents. Que ce soit dans son histoire qui même si elle aborde un sujet et une période grave est peut être plus positive finalement que ses autres films; mais aussi dans sa manière de filmer et des moyens dont il a bénéficié, plusieurs plans font appel à des effets numériques bien loin du coté débrouille qui transpirait dans ses premiers longs. L'histoire est touchante et on sent un véritable intérêt pour tout ses personnages; chose qui ne change pas les seconds rôles ont une nouvelle fois une place très importante et sont extrêmement soigné. À noter aussi la très belle interprétation quasi muette de Nahuel Perez Biscayart qui livre une prestation qui joue sur le regard et le mime. Mais comme je le disais l'ensemble de la distribution est remarquable. J'ai apprécié aussi la photo qui oscille entre des couleurs qui semblent délavés pour les scènes de guerre alors que tout ce qui touche à la famille Pericourt et à l'opulence est filmé de manière très chaude. Même si on est très loin de l'humour très noir et trash de ses débuts certaines scènes et répliques ne manquent pas de piquants, en général celles qui sont liés au personnage de Laurent Lafitte qui s'amuse à jouer un salaud que l'on va adorer détester. C'est donc un film qui m'a beaucoup plu, surpris aussi de la part de Dupontel qui est du coup moins frontal, qui s'attarde plus sur la forme qu'il avait pu le faire auparavant et qui a réalisé un très joli film.
    Cyril J.
    Cyril J.

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 625 critiques

    4,5
    Publiée le 28 février 2018
    L’un modeste comptable, simple et droit, et l’autre fils d’aristocrate disgracié par son despotique paternel, ces deux frères de tranchées de la boucherie de la 1ère Guerre, dite « Grande » par les sabreurs moustachus galonnés, décident de se réinventer une vie dans le Paris misérable d’après-Armistice. Le premier a perdu sa foi, son métier et son épouse, et l’autre, gueule cassée qui s’est fait arracher la mâchoire et le larynx, décide de ne plus jamais porter que des masques selon ses jours et ses humeurs. Prêt à exploiter son talent de dessinateur, également la boue généralisée des vautours qui s’enrichissent sans vergogne sur les cercueils et les charniers, grâce au feu de la morphine qui le maintient en vie, et la douce compagnie d’une orpheline de guerre, il mènera le trio pour s’enrichir, et prendre sa revanche sur la France et sur son père. Rappelant le ton des Caro et Jeunet des 90’s, cette surprenante chimère, jouée, écrite et réalisée par l’excellent Albert Dupontel nous embarque dans un conte à la fois sombre et tragique, insolite et historique, drôle et abominable. Entre la brillante et pathétique quête d’un super-vilain à l’ancienne, une sorte de Fantôme de l’Opéra post-1ère Guerre, une formidable arnaque nationale en réponse à l’abominable bain de sang, au désordre, à la misère et à la corruption généralisée qui l’ont engendrée, et grâce à la schizophrénie salvatrice des amputés du corps et de la raison, s’appliquera l’extravagante revanche familiale dont dépend ce qui reste d’univers au triste héros. Il en ressortira une belle aventure pleine de douleur et d’espoir, de folies et de vertus, un hymne à la renaissance tragique des plaies vivantes et un chant poignant de tendresse et de fraternité.
    Robrex
    Robrex

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 920 critiques

    4,5
    Publiée le 29 mai 2018
    Le meilleur film Français de l'année 2017 et pour moi le meilleur film que j'ai pu voir en 2017. Même si c'est "120 Battements par Minute" qui a reçu le césar du meilleur film Français, et même si dans ma critique, je disais que j'avais adoré ce film, pour moi, le meilleur film Français de 2017 va rester "Au Revoir Là-Haut". Adapté du livre de Pierre Lemaitre, "Au Revoir Là-Haut" est un film purement magnifique, poétique, et à la fois drôle, dur et mélancolique. Alors encore une fois, j'ai pas lu le bouquin et pas mal de personnes qui l'ont lu disent que le film ne le suit pas complètement. Mais encore une fois, je me fous de savoir si le film suit le bouquin ou pas, je juge le film tel qu'il est montré, et je constate que c'est une merveille visuelle. Déjà au niveau de l'histoire, c'est hyper prenant et passionnant, c'est bien réalisé, la mise en scène est très bien gérée, les acteurs sont tous très bons et nous fait carrément attacher à leurs personnages, y'a énormément de boulot sur les décors, l'humour du film est bon et le côté dramatique a vraiment de l'impact sur le spectateur. L'aventure dans laquelle se plonge les personnages principaux nous prend bien du début jusqu'à la fin tellement les personnages s'engagent dans des chemins qui risquent de leur coûter cher. Comme je disais, le casting est très bon : Albert Dupontel, qui est d'ailleurs lui-même le réalisateur du film, est incroyable. Il a un côté Charlie Chaplin vraiment plaisant, il arrive à la fois à être drôle, sérieux, touchant et s'investit bien dans son rôle. Même chose pour Nahuel Pérez Biscayart qui lui aussi est ultra attachant. C'est son personnage qui en bave le plus, et pourtant, il est tout aussi drôle, impressionnant et touchant, surtout lorsqu'il se fabrique des masques aussi originaux les uns que les autres. Laurent Lafitte en tant que méchant est excellent, la gamine jouée par Héloïse Blaster est pas mal attachante, et les autres acteurs, Mélanie Thierry, Niels Arestup, Emilie Dequenne, Michel Vuillermoz... sont très bons aussi, sans oublier le petit rôle sympa de Khyan Khojandi. La musique aussi est très belle et apporte bien son côté à la fois amusant et mélancolique. En conclusion, "Au Revoir Là-Haut" est un film magnifique et marquant. Il est fort possible que vous ressortiez bouleversé après l'avoir vu, mais comme je disais, c'est pour moi le meilleur film de 2017, donc voyez-le absolument !
    L'Info Tout Court
    L'Info Tout Court

    Suivre son activité 298 abonnés Lire ses 1 025 critiques

    3,5
    Publiée le 25 octobre 2017
    Entre les plans aériens, les mouvements complexes de caméra et la lumière très travaillée, Dupontel est comme un enfant qui a grandi avec le cinéma de Spielberg et de Chaplin et qui s’en inspire éperdument. Le résultat est souvent très réussi, mais parfois le brassage d’influences n’est plus qu’un enchainement de plans et d’idées déjà vues de nombreuses fois auparavant et ce qu’on gagne en sophistication, on le perd en émotion.
    FlorenceGinger C.
    FlorenceGinger C.

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 21 septembre 2017
    J'ai lu le roman pendant les vacances d'été et j'attendais avec impatience l'adaptation! Quelle magnifique surprise que de découvrir hier soir qu'Albert Dupontel m'avait totalement transportée dans le monde de Pierre Lemaitre : les costumes, les masques et la musique m'ont permis de revivre totalement le roman. Merci à Albert Dupontel pour ce grand moment de rêve...
    David L.
    David L.

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 6 octobre 2017
    un film emouvant, beau ,drôle. toute la salle s’est levée à la fin de cette avant première sous le charme de ce grand film.
    Matthias T.
    Matthias T.

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 566 critiques

    1,0
    Publiée le 1 juin 2020
    Pour moi le gros problème du film est d'arriver à sympathiser avec des personnages auteurs d'une arnaque quand même très morbide, jouer avec les sentiments des gens et leur douleur. Le scénario est assez touffu, compliqué, les multiples péripéties sont parfois expédiées, et on ne croit pas à la fin qui d'ailleurs ne figurait pas dans le roman. Dupontel, visiblement très gourmand, veut faire à la fois dans la fable, le conte, la farce, le burlesque, l'épopée historique, le film social, poétique, militant, engagé, politique, "dé-calé"... Un peu trop non ? Reste que le metteur en scène est toujours du côté des humbles et des oubliés, et qu'on ne peut s'empêcher d'éprouver pour lui une certaine sympathie, et ce même s'il a apparemment un grand ego. La scène dans laquelle son personnage va voir Péricourt s'avère assez touchante et même drôle. La reconstitution est un peu trop policée, on sent que Dupontel veut trop bien faire et veut trop nous en mettre plein la vue, avec mouvements de grue censés probablement être intimidants, alors que souvent, et ce aussi dans la mise en scène, la simplicité paye ! Reste qu'il a du flair, ici celui d'avoir engagé Niels Arestrup, impérial et d'une puissance folle même quand il ne dit rien ou très peu de choses.
    lionelb30
    lionelb30

    Suivre son activité 121 abonnés Lire ses 2 005 critiques

    1,5
    Publiée le 26 octobre 2017
    Une bande annonce superbe qui laissait presager d'un film baroque , riche , creatif a l'image d'autres films de dupontel tres bon dans la realisation. Quelle deception , celui ci est fade , plat et meme ennuyeux. Malgres un sujet de depart fort , pas d'emotion et pas d'ame.
    Fantomas64
    Fantomas64

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 26 octobre 2017
    Excellentissime. Très bon scénario, belle histoire parfaitement interprétés par d'excellents acteurs dans de parfaits décors. Cela faisait longtemps que je n'avais pas pris mon pied au ciné !!!! Merci Mr Dupontel
    Bernard D.
    Bernard D.

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 304 critiques

    1,5
    Publiée le 3 novembre 2017
    Je sors déçu de « Au revoir, là-haut » d’Albert Dupontel … peut-être parce que je m’intéresse trop à la Grande Guerre et que le sujet des « gueules cassées » avait été magistralement abordé dans « La chambre des Officiers » de François Dupeyron sorti en 2000. L’histoire est top alambiquée pour être crédible et le film évolue vers une grande farce malgré la gravité de la souffrance des « gueules cassées ». Il y a dans ce film, un petit côté « Amélie Poulain » avec la tour Eiffel, l’arc de triomphe, le moulin rouge … et une petite Julie qui est curieusement la seule à comprendre le langage du héros mais qui est gouailleuse … et bien sûr une jeune orpheline de guerre, rachetée à une Mme Thénardier et affublée d’une casquette de Titi parisien. Il y a de nombreuses lourdeurs caricaturales de ce type et des propos limites et/ou anachroniques : le père est dessiné avec le terme « gros con » par un enfant qui vient de perdre sa mère ; l’infirmière-bonne-sœur refuse la morphine aux blessés en leur disant que lui aussi (le christ) a souffert ; le tirailleur sénégalais est appelé « blanche neige » ; les indochinois (peu crédibles historiquement dans leur fonction) ne savent pas lire ; l’hôtel où réside la héros devenu riche est le sinistre hôtel Lutétia de la seconde guerre mondiale … et même une critique acerbe des politiques et chefs militaires improbable en 1920 avec même une scène d’entartage à la crème de Foch ! La caméra ne cesse de bouger avec un abus de zooms, de travellings, d’utilisations de la grue … et dès le démarrage alors que nous sommes dans une tranchée en première ligne, une longue séquence tournée à la steady-cam mais fort heureusement pour le caméraman les planches de cette tranchée sont très propres ! Les décors des scènes de front et de cimetières sont assez grossiers de type carton-pâte … et au niveau de la décoration, seul l’immeuble des Péricourt est magnifique. Albert Dupontel joue souvent dans le registre du « balourd » avec – comme tous les autres acteurs –des mimiques, des regards trop accentués … théâtraux et des bruitages trop accentués. En revanche la prestation de Niels Arestrup est époustouflante même si on a du mal à comprendre que son bras droit soit si niais … Je retiendrai de ce film que la scène de fête au Lutétia très bien filmée et surtout l’émouvante retrouvaille du père et du fils avec le « merci » du fils !
    Maxime S.
    Maxime S.

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 15 critiques

    5,0
    Publiée le 29 octobre 2017
    Ma critique est simple : des acteurs exceptionnels pour un film exceptionnel !! Film pleins d’émotions à voir à tout prix.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top