Notez des films
Mon AlloCiné
    Ad Astra
    note moyenne
    3,1
    11627 notes dont 1184 critiques
    répartition des 1184 critiques par note
    91 critiques
    212 critiques
    225 critiques
    277 critiques
    210 critiques
    169 critiques
    Votre avis sur Ad Astra ?

    1184 critiques spectateurs

    Raphi N.
    Raphi N.

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 2 critiques

    0,5
    Publiée le 9 décembre 2019
    Film éternellement mou.... Je me suis demandé quand es ce que ça allait s'arrêter.... Ce film ne mene nul part, c'est lent très lent... On s'attache à aucun des personages et ont attend une chute un peu plus folle mais non.... C'est aussi irréaliste comme film. Le film le plus ennuyant que j'ai pu voir de 2019.
    karradark
    karradark

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 44 critiques

    0,5
    Publiée le 7 décembre 2019
    C'est plus Vide Astral le titre adéquat ! D'une nullité sans fin. Brad est limite schizophrène et aussi attachant qu'un percolateur. Des seconds rôles inutiles, des scènes incohérentes sur fond de decors des années 70. Une demie étoile pour la scène d'ouverture. Point barre
    B.G.76
    B.G.76

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 138 critiques

    4,0
    Publiée le 19 septembre 2019
    Long voyage spatial mais aussi introspectif pour Brad Pitt. Le rythme ne plaira pas à tout le monde, assez lent, contemplatif, ce qui colle très bien, à mon sens, avec le côté réflexion profonde du film. Visuellement, l'excellence (heureusement fortement majoritaire) côtoie le risible, avec parfois des déplacements de vaisseaux dans l'espace dignes de Cosmos 99. De même, les repères dans le temps, par rapport à notre époque, sont improbables. Il n'en reste pas moins que c'est un très beau voyage, intérieur comme extérieur, avec d'excellents acteurs.
    en Bref
    en Bref

    Suivre son activité Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 30 septembre 2019
    Houlala le vide intersidéral... du scénario! Je résume : spoiler: L’attaque du singe de l’espace, un grand moment! Qui a peur de l’anti matière, hein? ça va anéantir la terre? Non, le film! Heureusement, j’ai une bombinette nucléaire, et portative svp, et hop!, retournement de situation: anéantie l’anti matière, non mais! Voilà papa! T’as vu ce que je sais faire! Allez on rentre à la maison! Moi aussi je rentre à la maison, j’ai pas perdu 30 ans, juste 1h30, mais j’ai rien trouvé non plus: Aucune intelligence, ni extra terrestre, ni chez les acteurs ou ailleurs dans l’univers...
    Frederic S
    Frederic S

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 150 critiques

    2,5
    Publiée le 18 septembre 2019
    Film intéressant on se laisse guider par ce ( long ) voyage que va amener Brad Pitt le long du système solaire . Film psychologique également. Bref un film à voir même si certaines séquences sont un peu longuette
    donato1
    donato1

    Suivre son activité Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 4 octobre 2019
    Trompé par une critique dithyrambique d'un journal, qui comparaît ce film à 2001 Odyssée de l'Espace (quel blasphème !) je suis allé le voir, plein d'attente. 2 heures d'incohérences, de violence gratuite (les cowboys ont la vie dure, même sur la lune), une entrée dans la fusée sur Mars en passant par un lac sous-terrain sur Mars, puis par les tuyères vrombissantes, pour entrer le plus simplement du monde dans la fusée au décollage et dégommer en 10 secondes tout l'équipage... Non, mais les scénaristes ont fumé quoi pour inventer ça ? Je lis souvent le mot poésie dans les autres critiques... Où est la poésie dans ce western de l'espace invraisemblable ? C'est juste que Brad Pitt était fatigué de sauver le monde, alors là il sauve tout le système solaire ! A film à effacer de ma mémoire !
    elbandito
    elbandito

    Suivre son activité 246 abonnés Lire ses 896 critiques

    4,0
    Publiée le 18 octobre 2019
    Toujours très inspiré par la relation père-fils, James Gray offre un très grand rôle à Brad Pitt, charismatique astronaute à la recherche d’un père, héros disparu et qu’il n’a jamais vraiment connu. Tommy Lee Jones campe ce père qui a toujours fui ses responsabilités familiales, mettant en avant son obsession de vouloir découvrir une forme de vie intelligente aux confins de l’espace. Le fait de situer cette épopée sauvage, poétique et dépressive dans un futur proche permet au réalisateur de prendre des libertés quant aux capacités des Terriens à voyager dans la galaxie, et le résultat est passionnant et terriblement triste à la fois.
    moket
    moket

    Suivre son activité 182 abonnés Lire ses 3 351 critiques

    4,0
    Publiée le 3 juin 2020
    Un film déroutant dans lequel les dialogues résonnent comme un écho et nous entraînent dans une sorte de torpeur hypnotique. Formellement, c'est très beau, mais ça ne plaira pas à tout le monde.
    ned123
    ned123

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 1 331 critiques

    4,5
    Publiée le 23 janvier 2020
    J'ai vu un film... terriblement captivant dans sa narration et dans sa progression... Un faux rythme de type "l'espace c'est lent", il faut avoir du temps... car que faire entre les différents voyages spatiaux ? Eh bien, là, ce qui est recherché, c'est une certaine lenteur, une certaine tension, dans l'esprit d'un voyage dans des territoires inconnus, un peu comme dans Apocalyse Now où ce voyage vers l'inconnu nous confronte à soi-même (un peu comme 2001 : Odyssée de l'Espace)... James Gray a eu une intention louable de développer un côté ultra-réaliste avec une hostilité avérée de l'espace et l'Homme qui va tenter de s'avancer vers l'inconnu. Ce film très ambitieux est aussi une réflexion philosophique sur la prédation de l'Homme, partout où il se trouve, avec sa dimension consumériste, destructrice et tellement prévisible... La question est bien de savoir s'il saura se réinventer... Quoi qu'il en soit, la réalisation est élégante, les décors sont somptueux et les effets spéciaux de toute beauté. A propos de l'histoire, elle est vraiment intéressante, car cette relation "Père-Fils" est vraiment belle. J'ai aimé les voix-off qui font émerger les pensées exprimées par le personnage interprété par Brad Pitt qui est remarquable de retenue et de doute. Quant au face-à-face avec Tommy Lee Jones, on est littéralement envoûté. Et j'ai toujours autant de plaisir à retrouver Donald Sutherland. Enfin, certaines séquences sont tellement incroyables par une maîtrise à la fois de l'image et du son pour créer une expérience assez unique... Le fameux slogan d'Alien ("Dans l'espace, vous pouvez crier, personne ne vous entend) est ici repris... Et je citerai la poursuite sur la lune... Mais quelle maestria... A voir...
    shindu77
    shindu77

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 1 363 critiques

    3,5
    Publiée le 3 mars 2020
    C'est un bon film dans l'ensemble mais pas aussi exceptionnel que prévu. Les différents acteurs sont bons et l'histoire intéressante. C'est surtout la réalisation que je trouve moins bonne. Le film manque cruellement de rythme et c'est dommage au final.
    T-Tiff
    T-Tiff

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 967 critiques

    4,0
    Publiée le 23 septembre 2019
    "Ad Astra" se place dans la lignée des films réalistes sur l'espace, qui ont obtenu un succès notoire ces dernières années. Mais ici, le film est plus psychologique et philosophique, et s'attarde probablement moins sur les justifications à son histoire. Autrement dit, le film nous place d'emblée dans une époque pas si loin de nous où la conquête spatiale nous a amené à coloniser la Lune et à partir aux confins de notre système solaire. On ne s'attarde pas tellement sur le contexte géopolitique, mais il sert tout de même habilement comme background de l'intrigue. Le film joue délibérément sur un rythme très lent, mais qui permet d'être quasiment en apesanteur pendant les deux heures de projection. Nous suivons donc le personnage incarné avec brio par Brad Pitt, parti retrouver son père à l'autre bout du système. Il faut vraiment souligner l'incroyable performance de l'acteur. Si les dialogues déçoivent parfois un peu, et si certains raccourcis de l'intrigue peuvent agacer, le film réussi quand même un tour de force. S'approchant parfois de "2001, l'odyssée de l'espace" par la force de sa réflexion sur la place de l'homme dans l'Univers, le film présente aussi un relation père-fils très intéressante. "Ad Astra" est sans aucun doute le meilleur film sur l'espace depuis "Interstellar" et "Gravity", même s’il est moins terre-à-terre que ces deux œuvres, et donc probablement moins accessible.
    7fabcool7
    7fabcool7

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 575 critiques

    4,0
    Publiée le 25 septembre 2019
    C'est très beau mais lent. Mais faut prendre le temps d'aller le voir au ciné surtout en IMAX car les images sont bluffantes et vraiment magnifiques. Brat Pitt est comme toujours excellent!.C'est mieux et plus beau que Gravity mais moins bien que Interstellar. Bizarre d'ailleurs qu'il ne l'est pas tourné en 3D. Donc à voir une fois au cinéma pour la beauté des images!
    Charles G
    Charles G

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 627 critiques

    4,0
    Publiée le 5 juin 2020
    Je l'ai dit et répété, je considère James Gray comme l'un des meilleurs réalisateurs au monde. Il est monté en puissance sur ses premiers films jusqu'à Two Lovers, son chef d'oeuvre qui est à mon avis le meilleur de ses films. The Immigrant était plus austère et à mon avis moins réussi, mais j'avais adoré The Lost City of Z, qui était le fruit de son projet le plus ancien, qu'il avait eu tant de mal à financer et qui avait failli ne jamais voir le jour. C'est grâce à Brad Pitt que le projet avait pu se faire, lui qui avait financé une partie importante du film en tant que producteur du film. Hélas, il n'avait pu jouer dedans, étant engagé dans d'autres projets concomitants. Ce n'était que partie remise, assurait-il. Deux ans plus tard, bingo, avec le premier film spatial tant pour le réalisateur que pour l'acteur. Réunir ce qui se fait de mieux devant et derrière la caméra avait quelque chose d'assez jouissif pour les cinéphiles, et je n'ai pas été déçu. Gray a un talent certain pour créer une atmosphère pesante dans ces films. Pourquoi ? Parce les enjeux sont toujours à l'échelle humaine. Ici, ce qui importe n'est pas de savoir si Brad Pitt va sauver l'humanité, mais s'il va retrouver son père, qu'il connaît davantage de la bouche des autres que de ses propres souvenirs. Cette absence de repères, cette identité faussée, altérée par le regard des autres, est un handicap qui ressort comme une force aux yeux des recruteurs qui voient en lui un être infaillible dénué d'émotions, dont le rythme cardiaque ne s'emballe jamais. La mission toute particulière d'aller chercher son père aux confins de l'univers connu allie à la fois les difficultés techniques mais aussi ce supplément d'âme lié à la relation quasi inexistante entre un père et son fils. Le film nous offre quelques séquences splendides, comme une course poursuite lunaire mémorable, et des plans hyper travaillés avec une qualité photo très soignée. Le film reste longtemps en tête ; on y revient dans des moments de calme, et il fait son travail quelques jours après l'avoir vu.
    Dandure
    Dandure

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 187 critiques

    5,0
    Publiée le 22 septembre 2019
    Attention, cet avis comporte ce genre de spoiler: 20 ans plus tard, Tyler Durden tabasse du singe de l'espace et se réconcilie le confort moderne, le mobilier ikea et autre plaid. Allez hop, chef d'oeuvre. C'est cadeau. La bande-annonce semblait promettre un film pénible, la vaine tentative d'un auteur incompris pour rejoindre au firmament des confrères perchés tels que Kubrick ou Tarkovsky. Son film est finalement le contraire d'une esbroufe et s'avère plus personnel et honnête que prévu. Peut-être même trop. Faudrait voir à quel point il se reconnait dans la personnage principal. Quelqu'un connaît son papa? Son psy? Attention : Ad Astra n'est pas plus un film de SF que Gravity. Les deux films s'attaquent à une même thématique : spoiler: se perdre pour se faire face et se trouver . Et dans l'espace, spoiler: on est vite dépaysé . Point de mysticisme ou de mystère, on reste dans le questionnement de l'humain trop humain. Les deux films se répondent ; l'un étant le négatif de l'autre. Gravity, c'est du grand spectacle vrombissant autant qu'un huis-clos qui empile les situations d'urgence. Sandra Bullock en prend plein la g.... pendant 1h30. A chaque épreuve, elle renforce sa volonté de survivre et sort de la dépression. Ad Astra est un périple beaucoup plus posé et intimiste, parfois hypnotique (lent et mou disent les détracteurs, tssss). Lenteur des mouvements, jeux de reflets ou d'artefacts lumineux, cadrages très précis, décors, tout concourt, à l'harmonie, à une certaine douceur. Même le visage de Brad Pitt, filmé comme une planète (ses reliefs, ses canyons, ses cratères, ses ellipses) semble aussi mouvant que la surface du soleil...en plus expressif. Le personnage froid est filmé tendrement, tout en nuances. Tout le film gravite autour de lui et de ses émotions. S'il arrive même à l'acteur de jouer au ralenti, le réal jalonne à heure fixe son voyage vers les...étoiles, de moments de tension (voire d'action). Ils ne sont pourtant pas anodins. Déjà, ils servent à se souvenir qu'on n'est pas dans un pensum intello-chiant (merci the lost city of Z). Ensuite, à caractériser, à révéler l'intériorité du personnage principal, spoiler: héros qui assure par réflexe mais blasé, imperturbable face au danger, sorte d'Achille de l'espace, intérieurement détruit . Sa mission doit le confronter à un fantôme de son passé: son papounet. Alors oui, on peut trouver ça un peu juste. On peut. Sandra Bullock et le deuil de son enfant, ça sonnait beaucoup plus douloureux. On peut regretter les 2 morales simples (simplistes?) de l'histoire (l'une évidente, l'autre très secondaire mais religieuse). On peut aussi se dire que le film pose beaucoup de questions mais aucune relative à la recherche de la vie extraterrestre. Ainsi: - où est passée Liv Tyler? J'ai cligné des yeux à un moment et j'ai l'impression d'avoir manqué la moitié de son temps de présence. - où est le pognon? Parce qu'avec un budget de 90 millions, certains détails frappent par leur cheaperie ( spoiler: mars et ses murs en carton, inversion de séquence pour faire croire à un atterrissage alors que c'est un décollage, Brad Pitt qui joue au ralenti pour faire croire qu'il est en apesanteur sauf que ça se voit quand un spasme agite son bras ). - Est-ce qu'on nous prend pour des abrutis? Je pense à certaines incohérences (surtout à la fin : spoiler: Achille et son bouclier, le voyage de retour sans sonde ) ou facilités d'écriture parce que bon, c'est pratique quand même et que si on le fait pas, ben...y a pas d'histoire. On peut aussi faire fi de ces détails et se laisser porter par ce voyage éprouvant et magnifique à la recherche de soi-même.
    videoman29
    videoman29

    Suivre son activité 112 abonnés Lire ses 1 522 critiques

    4,0
    Publiée le 18 janvier 2020
    Avec « Ad Astra », le réalisateur James Gray nous propose une vision intéressante de ce que pourrait être l'avenir de la race humaine à plus ou moins long terme. Dans un monde où les voyages spatiaux se sont banalisés et où la lune et Mars sont en partie colonisés, un astronaute part aux confins de l'espace à la recherche de son père. Cette mission est l'occasion pour lui de se remettre en question et de faire le point sur sa vie... Du coup, il faut bien reconnaître que l'action n'est pas du tout le maître mot de ce film lent et contemplatif. Ceci dit, Brad Pitt y est totalement crédible en personnage solitaire et un poil désespéré. On suit donc son aventure avec un intérêt certain d'autant que les images sont souvent somptueuses. Le vide sidéral est toujours aussi photogénique et quelques bonnes trouvailles visuelles viennent parfois « booster » le scénario, l'empêchant de devenir trop linéaire par la même occasion. Les différents messages, sociologiques, écologiques, existentiels sont parfaitement actuels et poussent le spectateur à une saine réflexion sur l'avenir de l'humanité... C'est plutôt bien vu et suffisamment crédible pour interpeller durablement, bravo !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top