Mon compte
    Bacurau
    Note moyenne
    3,5
    1333 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Bacurau ?

    115 critiques spectateurs

    5
    13 critiques
    4
    37 critiques
    3
    29 critiques
    2
    21 critiques
    1
    12 critiques
    0
    3 critiques
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    Freakin  Geek
    Freakin Geek

    228 abonnés 881 critiques Suivre son activité

    0,5
    Publiée le 25 octobre 2019
    Véritable film du tiers monde qui n’a strictement rien a raconter. Bacurau ne fera que conforter ceux qui pensent que le festival de Cannes ne fait que récompenser des films intello et ennuyeux tant il en est la parfaite représentation. Il n’a en fait que reçu son Prix Du Jury pour de mauvaises raisons uniquement politiques et rejoindra très vite le rang de tous ces films récompensés mais oubliés de tous. [lire la critique complète sur FreakinGeek.com]
    Galactus
    Galactus

    6 abonnés 353 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 20 octobre 2019
    Un film très particulier, dont la deuxième partie est d'une violence inattendue. Il faut dire que le scénario est vraiment original, on ne s'attend pas du tout à ce qui va se passer. Cela reste finalement cohérent avec le contexte d'anticipation décrit.
    FaRem
    FaRem

    7 361 abonnés 8 801 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 10 décembre 2019
    "Bacurau" est un film qui se déroule dans un futur proche dans le village fictif de Bacurau. Alors que tous les habitants sont réunis pour l'enterrement de Carmelita, qui s’est éteinte à 94 ans, ils commencent à remarquer des choses étranges à commencer par le fait que leur village a été rayé de la carte. Plus de réseau, des vivres qui ont du mal à arriver, des présences inhabituelles. Ils se rendent compte que quelque chose cloche et se prépare en conséquence. Juliano Dornelles et Kleber Mendonça Filho mélangent les genres pour surprendre et pour appuyer leur message qui est très fort. J'ai déjà vu de nombreux films brésiliens, connus ou pas, et celui-ci commence comme un petit film qui donne l'impression qu'il va nous ennuyer avec la vie dans ce village, mais très vite, ça devient intéressant et surtout intense. On peut voir beaucoup de choses dans ce film, car il est question entre autres de la violence qui est enracinée dans ce pays, de la culture des armes à feu, de la corruption qui est présente dans de nombreux secteurs et des différences sociales. Pour ma part, j'ai vu un symbole avec le combat d'un peuple face à l'oppression. On a parfois l'impression de voir un OFNI, mais le message et les intentions des réalisateurs sont clairs. Le film est violent et parfois gore, mais ce n'est jamais gratuit. Comme je l'ai dit, tout est fait pour dénoncer un système presque totalitaire. Bref, un bon film qui est original dans son approche.
    selenie
    selenie

    5 410 abonnés 6 008 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 18 novembre 2020
    Il faut une grosse demi-heure avant que l'intrigue démarre vraiment, une demi-heure pour qu'on commence à comprendre que certains passages sont aussi superflus qu'inutiles. L'histoire prend une tournure inattendue quand un ovni apparaît derrière un pauvre bougre, un véritable rebondissement mine de rien qui lance définitivement le film même si ensuite un twist arrive bien trop tôt (qui sont les "méchants"). Mais le plus décevant demeure les sujets sociaux comme la pauvreté ou la rareté de l'eau qui sont pas du tout approfondis, tandis que l'importance du musée s'avère juste accessoire, une déception. En conclusion, un film au potentiel énorme, à l'ambition certaine mais qui s'éparpille et finalement qui ne prend jamais l'ampleur et la densité qu'on y décèle pourtant. Grand déception.
    Site : Selenie
    Jorik V
    Jorik V

    1 194 abonnés 1 952 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 4 juillet 2020
    « Bacurau » est un OFNI (objet cinématographique non identifié) mais dans tout ce que ce sigle peut avoir de meilleur dans la septième art. C’est un cadeau fait aux cinéphiles, aux spectateurs qui aiment le cinéma. Un cinéma qui ne répond à aucun code ni à aucune norme. Un cinéma qui se montre généreux à chaque plan et chaque pan du scénario. Un cinéma qui met l’originalité comme point d’orgue en ne laissant jamais son public de côté. Alors oui, pour les non avertis, il faut avouer que ce film brésilien indépendant, très justement récompensé du Prix du jury au dernier festival de Cannes, peut dérouter et pourra même rebuter les spectateurs qui aiment à rester dans les clous et le confort du formatage. Pour les autres, ce sera un plaisir de chaque instant. Car même si c’est une œuvre inclassable, à la croisée de plusieurs genres, elle n’en demeure pas moins accessible pour qui fera l’effort de s’y plonger.



    On n’est pas dans un cinéma opaque, élitiste ou prétentieux. Pas plus que dans un cinéma où les clefs ne sont pas données, comme dans celui de Lynch par exemple (si bon soit-il). Et encore moins dans une proposition cinématographique qui se complaît à se différencier de la production générale juste pour faire bien ou se faire remarquer. « Bacurau » est bien plus malin et sincère que cela et Kleber Mendonça Filho (ici en duo à la réalisation avec Juliano Dornelles et qui nous avait déjà beaucoup plu avec son drame « Aquarius ») confirme qu’il fait partie des cinéastes à suivre dans le renouveau du cinéma brésilien. Une cinématographie qui nous offre une seconde perle cette année après le très beau « La vie invisible d’Euridice Gusmao ». Développer l’histoire de « Bacurau » au-delà de son synopsis de base serait en déflorer le secret et le plaisir. Disons juste qu’on entre dans le quotidien d’un village reculé du Brésil dans un futur proche avec ses codes que des intervenants extérieurs vont venir dérégler.



    Seul petit indice, le film se compare en filigrane, dans son sous-texte politique, avec le déjà bien barré mais plus accessible et drôle « The Hunt ». Un film mémorable, bien perché et unique aussi dans sn genre. Un sommet du genre même. Le fond est le même, l’idée de base ressemble fortement mais le traitement est radicalement opposé. En effet, il y a d’un côté un film d’auteur brésilien très soigné artistiquement et une farce hollywoodienne en mode série B de l’autre. Mais ici, ça transpire l’amour du cinéma, l’envie d’essayer autre chose mais de manière cohérente et maîtrisée. Le contexte spatial et temporel est novateur et passionnant, la mise en scène ne fait pas de vagues mais colle parfaitement au contexte et le cocktail de satire politique, de chronique villageoise, de western contemporain, de film de traque auquel on ajoute un soupçon de fantastique ( !) est totalement envoûtant. Il y a un nombre incalculable de situations et de plans inédits et fous qui marquent l’esprit et on ne sait jamais où le scénario va nous emmener. Une découverte géniale et folle à voir plusieurs fois que seules quelques longueurs et zones d’ombres pourraient lasser. Du cinéma radical et fort comme on aimerait en voir plus souvent.


    Plus de critiques cinéma sur ma page Facebook Ciné Ma Passion.
    Pascal I
    Pascal I

    660 abonnés 4 042 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 20 avril 2021
    Drame atypique et au final prenant (même si le premier quart d'heure parait interminable). Multiples thèmes présents pour un scénario qui tient en une ligne et nous emmène dans une escalade de plus de 2 heures. Décalés, froid, avec des "troches" bien trempées, l'ensemble se tient en acceptant le postulat qui se dévoile au fil de l'eau. 3.5/5 !!!
    Alasky
    Alasky

    282 abonnés 3 073 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 1 mai 2020
    Wow, quelle claque ce film. Un mélange de Thriller/Western/Science-Fiction/Drame en plein coeur du Brésil. Une oeuvre à la fois très angoissante, malaisante et dépaysante. Mise en scène et réalisation excellentes. Du très lourd.
    ned123
    ned123

    124 abonnés 1 660 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 5 mai 2021
    J'ai vu un film... à l'atmosphère troublante sur l'histoire d'un petit village perdu au fin fond de la forêt amazonienne, dans un futur proche, mais réaliste, avec une seule rue, une école, une église, un musée et des personnages à la personnalités attachantes... Et petit à petit, le film bascule vers une réalité terrible avec des ovnis, des mercenaires dont on comprend la mission, et ce film social bascule dans une atmosphère de western (Italien...), et la douceur de vivre devient violence et guerre, dans un réalisme effrayant... Le film est captivant, envoûtant et il trouble considérablement les consciences. Il y a dans les scènes de violence, un côté jubilatoire de rétablissement d'une justice populaire et morale... Est-ce d'ailleurs moral d'utiliser la violence ?... Et ce qui est incroyable, c'est la façon dont on entre dans le film et dont on en sort...
    Jean-luc G
    Jean-luc G

    46 abonnés 730 critiques Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 31 octobre 2022
    Mieux aimé que le précédent Aquarius. Une Ambiance de Sertao, il manque juste la musique de Lavilliers!
    Un vrai mélange des genres, une proposition de cinéma plutôt réussi même si sanguinolent
    Reflet du Brésil actuel, une fable maquisards contre mercenaires/ l'opposition Vie communautaire contre vie moderne
    Ca détonne, mais à un tel point que l'on n'a pas obligatoirement envie de le revoir de suite
    DVD juillet 2020
    DestroyGunner
    DestroyGunner

    22 abonnés 862 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 5 novembre 2019
    Sans dévoiler l'intrigue, on doit souligner la grande force de ce film qui réside dans son scénario très bien ficelé. Mais aussi dans une réalisation sans faille et des acteurs excellents. Beaucoup d'autres ingrédients sont remarquables, notamment la dimension psychologique humaine des personnages, pourtant très diversifiés. Une des meilleures surprises de l'année 2019, incontestablement.
    Roub E.
    Roub E.

    726 abonnés 4 811 critiques Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 22 novembre 2020
    Un film hybride qui explore de nombreux genres et qui évoquent les troubles actuels que traverse le Brésil. Est ce son côté un peu fourre tout ? Mais j’ai eu du mal à rentrer dans ce Bacurau et à y rester aussi. Je n’ai rien contre les ruptures de tons bien au contraire mais j’ai trouvé qu’ici cela ne fonctionnait pas, je n’arrivais pas à croire et à m’impliquer dans ce que je regardais. Il y a quelques bons passages mais qui n’arrivent pas à élever un film qui m’a paru brouillon.
    elriad
    elriad

    379 abonnés 1 782 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 29 décembre 2020
    Voila du grand, du beau, du généreux cinéma comme on aimerait en voir plus souvent.
    Qui vous emporte totalement dans son imaginaire, qui vous aspire dans son atmosphère.
    A l'instar du cinéma du génial Alejandro Jodorowsky, on navigue ici entre fantasme et réalité, parabole et poésie, où les plans sont des tableaux, où les acteurs illuminent la photo.
    Pas un instant le spectateur ne s'ennuie dans cette fable cruelle, immorale, mais où le bien l'emporte sur le mal. Parfois, la métaphore est un peu lourde, c'est vrai, mais qu'importe. Le film est tellement jubilatoire que le reste importe peu. A voir pour les vrais cinéphiles.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 28 décembre 2019
    Quelque part entre Mad Max et les Sept Samurais, récompensé par le Prix du Jury à Cannes, Bacurau possède plusieurs qualités évidentes dont la première est l'originalité. Le script, dont on ne peut décemment dévoiler les ressorts, met du temps à révéler ses secrets. Il nous plonge dans un Brésil rural et décalé, surréaliste, mystérieux, et bonifié par une mise en scène recherchée: sur le plan formel c'est une réussite, une atmosphère unique se dégage du film. Une fois les événements en marche, on comprend que le film déroule en réalité une grande parabole politico-sociale, courageuse par les temps qui courent. En résumé, il s'agit d'une oeuvre majeure venue d'Amérique du Sud, et elle mérite sans aucun doute le détour !
    tuco-ramirez
    tuco-ramirez

    111 abonnés 1 576 critiques Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 15 novembre 2019
    Cannes aime le cinéma brésilien ; après avoir primé « Aquarius » en 2017 du même réalisateur ; « Bacurau » reparti cette année avec le Prix du Jury. Point commun de ces deux films : l’intérêt porté à la fracture sociale. Ce cinéma d’auteur brésilien pétri de références agglomèrent les genres pas toujours avec bon goût ; les messages non plus, jusqu’à en perdre son fil conducteur et de donner la sensation d’un fourre-tout peu lisible. Le postulat de cette fiction politique est la dénonciation de la main mise de l’occident sur les régions pauvres du monde ; occident relayé par des hommes politiques locaux véreux est bien dans l’air du temps ; mais que le propos est confus et dénué de perspectives politiques claires. Les suprématistes blancs surarmés et menés par un risible (à son insu) commandant allemand connoté nazi ne feront pas le poids face aux locaux et leurs équipements rudimentaires ; tout est dit, la solution est le repli sur le passé. Le talent est bien présent, mais pour aller nul part. Très décevant.
    tout-un-cinema.blogspot.com
    pfloyd1
    pfloyd1

    100 abonnés 2 024 critiques Suivre son activité

    3,0
    Publiée le 15 novembre 2020
    Bacurau, petit village perdu au milieu de la montagne, mène une vie bien paisible avec ses habitants typiques au nombre d'une poignée de cerises. Le résumé dit que depuis le décès naturel de la doyenne, Bacurau a mystérieusement disparu des cartes. L'histoire en fait part juste un instant mais en réalité, je ne vois aucun rapport avec l’événement principale qui va se dérouler dans ce village. L'authenticité des paysages, les décors et les personnages saute aux yeux, on respire la poussière, chaque paroles, portes qui grincent, gouttes d'eau semblent amplifiés, le son et la réalisation se veulent très terre à terre, jusqu'à ce que l'on retrouve des cadavres d'habitants disparus.Un film simple avec peu d'action au final mais qui mise surtout l'accent sur la fraternité et l'entraide des habitants eux même, fin prêts à ne pas se laisser faire.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top