Mon AlloCiné
    Quién te cantará
    note moyenne
    2,9
    148 notes dont 34 critiques
    répartition des 34 critiques par note
    10 critiques
    6 critiques
    8 critiques
    7 critiques
    1 critique
    2 critiques
    Votre avis sur Quién te cantará ?

    34 critiques spectateurs

    jean l.
    jean l.

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 165 critiques

    5,0
    Publiée le 24 octobre 2018
    magnifique film qui rappelle Bunuel et bien sûr Almodovar tout en faisant un détour chez De Palma
    des actrices extraordinaires
    un film inoubliable
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 849 abonnés Lire ses 3 936 critiques

    1,0
    Publiée le 9 mai 2019
    Amateurs de plans interminables c'est pour vous ! Certains ont vanté la mise en scène, c'est effectivement d'une audace inouïe de filmer un dialogue à 8 mètres des acteurs à travers une baie vitrée, on nous prendrait pas pour des billes, là ? L'interprétation est si lente que par moment on se croirait au théâtre No et en plus l'actrice qui joue Violeta n'a rien de charismatique. Il faut quand même parler du scénario, outre que l'histoire n'a qu'un intérêt très limité, du moins dans la façon dont elle est traitée, la sous intrigue avec la fille de Violeta est laissée en rade, et la fin on ne sait même pas qui s'en va dans l'eau et a vrai dire on s'en tape ! Et si vous cherchez l'humour, il n'y en a pas ! On ne devrait jamais faire des réalisations dépassant son niveau de compétence !
    Rolling!
    Rolling!

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 53 critiques

    4,0
    Publiée le 24 octobre 2018
    L’ombre d’Almodovar plane autour de ce film. Carlos Vermut a remplacé le rouge par le noir, mais fouille lui aussi à sa manière le thème de l’identité. Peut-on redevenir la même artiste après avoir oublié qui on était ? Peut-on refaire le chemin du succès ? C’est davantage dans la seconde partie qu’on ressent l’empreinte d’Almodovar, à cette manière qu’ont les héroïnes de dévoiler et de confesser leur passé, qui fait soudain basculer le drame en thriller. Mais la comparaison avec le maître s’arrête là, car l’effervescence colorée d’Almodovar est remplacée ici par l’austérité sombre et les silences des deux principales héroïnes de Vermut. Les décors minimalistes, l’esthétisme obsessionnel des images et des plans fixes, le symbolisme de certains autres, peuvent paraître parfois un peu fabriqués, mais le style Vermut trouve ici malgré tout sa justification et sa cohérence. Un film où alternent en permanence l’espoir et le drame, et qui ne conclut son intrigue qu’à la dernière image.
    Alice L
    Alice L

    Suivre son activité 95 abonnés Lire ses 164 critiques

    5,0
    Publiée le 24 octobre 2018
    Quien te cantara est une vraie claque cinématographique! A la fois beau et mystérieux, le film passionne aussi grâce à ses deux actrices fascinantes
    A voir en salle!!
    Aston L
    Aston L

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 67 critiques

    5,0
    Publiée le 24 octobre 2018
    Un thriller psychologique passionnant, porté par une mise en scène sublime et une performance dingue des deux actrices!!
    Quien te cantara est un très grand film qui marque l'entrée d'un nouveau cinéaste à suivre de près
    Barnabé Jarrot
    Barnabé Jarrot

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 59 critiques

    5,0
    Publiée le 24 octobre 2018
    Dans une atmosphère pop et envoûtante, un brillant thriller sur la figure de la dualité, visuellement magnifique et porté par deux comédiennes épatantes. A voir absolument !
    Solène C.
    Solène C.

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 24 octobre 2018
    Un très beau film du réalisateur de "La nina de fuego", entre mélodrame à la Almodovar et thriller vénéneux. Les comédiennes sont exceptionnelles.
    Alexandre Cacheux
    Alexandre Cacheux

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 339 critiques

    3,0
    Publiée le 3 novembre 2018
    Trop beau trop chiant.
    Commençons par LE point positif: un film somptueusement esthétique, où chaque image est une photo de magazine de luxe. Malheureusement à force de se focaliser sur les décors et la photo, le réalisateur a oublié le scénario et nous délivre une histoire indigeste, improbable et très ennuyeuse. Dommage, l'interprétation est solide. Mais les 2 actrices principales ont l'air de se demander ce qu'elles font dans cette histoire. Nous aussi.
    I'm A Rocket Man
    I'm A Rocket Man

    Suivre son activité 102 abonnés Lire ses 2 128 critiques

    0,5
    Publiée le 22 juin 2019
    L'horreur absolue ! Le genre d'ovni que je ne peux pas comprendre ! C'est froid, c'est bobo, c'est tordu, c'est compliqué et sinueux et franchement c'est un des pire films que j'ai jamais vu ! A en faire des cauchemars tellement ce fut un calvaire ! Conseil d'ami : fuyez avant de perdre 1h45 de votre temps !
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1292 abonnés Lire ses 3 522 critiques

    3,5
    Publiée le 30 octobre 2018
    Celui qui prétendrait qu'affliger son personnage majeur d'amnésie, au cinéma comme en littérature, fait preuve de facilité narrative, aurait sans doute raison Ceci posé, Carlos Vermut n'en abuse pas dans Quién te cantará, ce n'est qu'un élément parmi d'autres dans ce labyrinthe sentimental avec effets de miroir à la clé. Moins percutant que son film précédent, le fascinant La Niña de Fuego, il est parfois un peu gâché par quelques afféteries esthétiques lesquelles n'arrivent toutefois pas à totalement détruire un film où 4 protagonistes se détachent, tous féminins. Autant voire plus que Almodovar (ne parlons pas de de Palma, cité de façon abusive par le marketing), c'est bizarrement à Bergman que l'on peut penser dans ces scènes ou seules sont présentes la chanteuse et son double anonyme (notamment celle sur la plage). Quand les deux actrices principales se côtoient, il se passe indéniablement quelque chose, pas d'ordre sensuel en définitive, mais plutôt psychologique tant ces deux femmes se retrouvent en communauté d'esprits, à partager des secrets. Le rapport mère/fille, complexe, est double dans Quién te cantará mais il n'est pas faux non plus de dire que Vermut ne concrétise pas jusqu'au bout cette connivence trouble, comme l'aurait fait un Almodovar, justement, et avec davantage de chaleur, certainement. En équilibre instable, le film chavire du mauvais côté en son dénouement, assez incompréhensible, mais pas de quoi remettre complètement en question la séduction qui opère en grande partie, en particulier grâce aux comédiennes Najwa Nimri et Eva Llorach.
    Margot.B
    Margot.B

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 43 critiques

    5,0
    Publiée le 24 octobre 2018
    Très beau thriller espagnol, Najwa Nimri est sublime, et la mise en scène très travaillée! Un film espagnol de qualité !
    elriad
    elriad

    Suivre son activité 196 abonnés Lire ses 1 495 critiques

    3,5
    Publiée le 22 avril 2019
    amateur du cinéma ibérique, on retrouve bien la pâte latine, l'emphase et le kitch moderne façon Almodovar. la réussite est avant tout ici le contre-pied du propos qui aurait pu être cousu de fil blanc, dans un scénario ersatz du magnifique "Al about Eve" où l'élève prend la place du maitre... Ici, au contraire, la relation est sincère et sacrificielle même. Troublant et bien vu...
    pitch22
    pitch22

    Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 655 critiques

    5,0
    Publiée le 3 novembre 2018
    Quien Te Cantara ne m'a pas déçu. On peut le voir sans même en retenir le synopsis. Carlos Vermut impose sa patte pour ce troisième long-métrage par bonheur sorti en quelques salles. L'influence bergmannienne est juste. Pour l'almodovarienne, pas vraiment, faut arrêter de comparer. Certaines scènes sont absolument sublimes (ah, cette lumière sur le lit de satin, ces silences qui en disent long) et, globalement, ce film mélo-dramatique est admirable de finesse. Le choix d'un rythme posé, nourri d'une atmosphère mystérieuse, rêveuse ou tendue, apporte à l'histoire une respiration bienvenue, en parallèle au mouvement régulier des vagues de l'océan, dans une sombre épaisseur. En effet, le sujet de fond, une rencontre, avance au gré de terribles tiraillements. Peu à peu, Najwa Nimri finit par irradier magnétisme, soutenue par de bluffantes acolytes qui n'en font jamais trop (Eva Llorach et Carme Elias, qui apporte un ton almodovarien). Ces actrices n'ont pas percé dans de grands films, ce qui rend le résultat de Quien encore plus remarquable. Fort en émotion mais tout en intériorité, cet élégant drame andalou marie la sensualité psychologique à d'effrayants non-dits. Absolu.
    ned123
    ned123

    Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 1 353 critiques

    3,5
    Publiée le 14 juin 2019
    J'ai vu un film... et je dois dire que j'aime beaucoup les films espagnols, c'est vraiment un cinéma inventif, étonnant, et très bien joué... Et celui-ci n'échappe pas à la règle. La réalisation est ambitieuse et l'histoire est troublante. Le thème principal concerne la notion du "double" et de l'autre qui s'identifie à son modèle... Et cela donne lieu à des échanges troublants entre les personnages. La mise en scène, les séquences, les décors sont minimalistes... Pour laisser un impact maximum à la musique, aux lumières... Bien qu'un peu long par moment, le film est fascinant, et chaque nouvelle séquence est un mystère.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 31 octobre 2018
    L'affiche promettait (plus ou moins) un thriller entre Almodovar et De Palma. Fausse piste , totale pour De Palma, le film n'étant jamais un thriller, mais plutôt un drame psychologique, d'un côté sur les rapports lmère-fille (et/ou de dépendance entre deux personnages -le rôle de l'agent), de l'autre sur la fascination d'un personnage envers un autre et un probable transfert de personnalité (à un point tel que j'ai parfois pensé que les deux chanteuses auraient pu être interprétées par la même actrice -piste (presque) suggérée -à tort- par l'affiche (belle, mais décidément trompeuse).
    En fait , plus qu'à Bunuel, le film fait penser à Bergman. Sans être un remake inavoué, le film m'a fortement fait penser à un Persona revu et corrigé à la sauce almodovarienne (un peu seulement, à part la nationalité espagnole, Almodovar, on ne le retrouve que par instants ). Le film bénéficie d'une excellente interprétation et d'une réalisation élégante, jamais dans l'excès. Mais une conclusion assez incompréhensible et, avant ça, à partir de l'affrontement mère-fille, un scenario qui devient un peu incohérent, plein de "vides", gâchent un peu la fête. Dommage...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top