Mon compte
    Première année
    note moyenne
    3,8
    6428 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Première année ?

    400 critiques spectateurs

    5
    43 critiques
    4
    164 critiques
    3
    123 critiques
    2
    46 critiques
    1
    12 critiques
    0
    12 critiques
    sonialu
    sonialu

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 47 critiques

    4,0
    Publiée le 25 septembre 2018
    j'ai beaucoup aimé ce film qui décrit l'ambiance et le stress de passer sa première année de médecine.
    Film touchant , émouvant , drôle à certains moments.
    Je recommande vivement
    j.dns10
    j.dns10

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 72 critiques

    4,0
    Publiée le 4 octobre 2018
    J'ai trouvé que ce film était à la fois drôle et touchant. Je pense que le film reflète assez bien le monde des concours et les efforts que cela demande pour réussir. Bref, très belle découverte !
    Maxime B.
    Maxime B.

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 7 critiques

    4,0
    Publiée le 6 octobre 2018
    Bon film qui donne envie d'aller en médecine ! L'histoire n'est pas originale mais elle est bien faite. Vincent Lacoste joue bien dans ce film.

    Ce film raconte l'histoire de 2 jeunes amis qui commencent à travailler ensemble en médecine ! C'est un film touchant qui révèlent en exagérant un peu le travail qu'il faut fournir pour réussir le concours de médecine.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 16 septembre 2018
    Un excellent film, savant mélange entre la dureté et l’exigence de cette filière pas du tout anodine et quelques traits d’humour qui satyrisent l’engagement dont il faut faire preuve dans ce choix d’étude . Bref, bien bien bien
    Alain M
    Alain M

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 13 critiques

    5,0
    Publiée le 16 septembre 2018
    Histoire simple au scenario très réaliste car la vie quotidienne reste la meilleure inspiration du cinéma... malgré la compétition qui fait loi en première année de médecine , 2 êtres savent se soutenir et créer un lien d'amitié inébranlable dans l'échange et la réciprocité ...
    Axelle C
    Axelle C

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    2,0
    Publiée le 12 septembre 2018
    Filme trop plat et trop prévisible.. Les scènes drôles sont quasiment toutes dans la bande annonce. Un peu décevant
    bobmorane63
    bobmorane63

    Suivre son activité 114 abonnés Lire ses 1 678 critiques

    4,0
    Publiée le 4 octobre 2018
    Troisième long métrage d Thomas Lilti ( le premier que je découvre) qui vient du milieu de la médecine avant de devenir metteur en scène et il s'y connait pour nous livrer des petites histoires sur des périodes clés du métier comme cette "Première année" sur les études dans la profession !! On y suit deux étudiants qui sympathisent, s'entraident pour réviser les cours de chimie, sciences physiques et naturelles et ils s'y donnent à fond jusqu'à qu'ils soient couronner dans un examen et que l'un bugge car il a des notes inférieurs de son pote, il bosse à fond sans pause pour ètre meilleur et dérape un peu. "Première année" est un film plus basé sur le documentaire que nous retrace l'ambiance des cours de médecine souvent chahutés par les élèves (mais dans la bonne humeur ) des examens dans une grande salle impressionnante des candidats avec le stress et les résultats que beaucoup d'entre nous ont connus aux lycées et autres. Au delà de ça, il y a l'amitié des deux personnages principaux qui vont se faire une concurrence, ils sont bien interprétés par deux jeunes comédiens Vincent Lacoste et William Lebghil. J'ai aimé ce long métrage et je le recommande vivement.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 7 728 abonnés Lire ses 11 201 critiques

    3,5
    Publiée le 25 février 2021
    « Toubib or not Toubib ! » Vincent Lacoste et William Lebghil (surtout) qui se rèvèle! La rencontre fait tilt! Le parcours de deux ètudiants en première annèe de mèdecine selon Thomas Lilti, un mèdecin cinèaste qui a la facultè de transformer en or tout ce qu'il touche! Ce troisième long-mètrage sur le monde mèdical est une nouvelle rèussite! Le film nous plonge dans l'enfer d'une première annèe de mèdecine! Un monde fou avec très peu de place! On savait que c'ètait difficile mais là on ècarquille les yeux en permanence devant tant de travail, d'efforts et de sacrifices! De plus c'est un film ultra-rèaliste qui collait parfaitement à l'actualitè puisque le gouvernement cherchait à supprimer en 2018 le concours (souvent injuste et cruel) de fin de première annèe! On n'attend de voir quelle rèforme on nous propose car de toute èvidence il faut changer le système (pour beaucoup, ce serait la fin de l'enfer). Un petit coup de pouce salutaire pour le rèalisateur de "Hippocrate" dont on n'attend avec grande impatience les films suivants! Allez on fait une pause...
    poet75
    poet75

    Suivre son activité 236 abonnés Lire ses 701 critiques

    3,5
    Publiée le 12 septembre 2018
    Film après film, Thomas Lilti met tout son talent de réalisateur au service de l’exploration d’un domaine que, sans doute, il connaît sur le bout des doigts, celui de la médecine. Après « Hippocrate » (2014) sur la médecine en hôpital, après « Médecin de campagne » (2016), voici « Première année » qui s’intéresse à ceux qui entreprennent le parcours du combattant des études destinées à sélectionner les futurs praticiens. L’expression n’est pas trop forte, plus d’une scène du film évoquant réellement des épreuves qu’il faut être très endurant pour supporter, à la fois physiquement et mentalement.
    Cet aspect est d’ailleurs celui qui surprend le moins : on sait bien que les concours de première année de médecine se soldent par un grand nombre d’échecs, ce qui veut dire que, pour passer ce cap, on est obligé de travailler d’une manière quasi inhumaine. Pour résumer cette dure réalité, l’un des personnages du film va jusqu’à comparer ceux qui réussissent à des reptiles plutôt qu’à des êtres humains ! Travailler sans compter, mémoriser des listes impressionnantes de formules jusqu’à saturation, c’est le lot commun des étudiants de première année de médecine.
    Si le film séduit, c’est aussi et surtout parce qu’il déborde ce seul aspect d’un bachotage exténuant pour raconter une histoire d’amitié, avec ses hauts et avec ses bas. Cette amitié, c’est celle qui se noue entre Benjamin (William Lebghil), lui-même fils de chirurgien, qui s’est décidé à intégrer les bancs de la fac, et Antoine (Vincent Lacoste) qui, lui, a réussi à se faire admettre pour son troisième essai en première année de médecine. Entre les deux étudiants se joue quelque chose d’assez complexe, tous deux prenant la décision de s’entraider et construisant, de ce fait, une véritable amitié, mais tous deux se trouvant aussi, surtout quand surviennent les examens, en concurrence, étant donné le nombre limité de ceux qui accèderont à la deuxième année. spoiler: L’amitié, la belle amitié, qui s’est nouée entre les deux garçons se trouvent remise en cause lorsque Antoine traverse une dure période de crise qui le fait craquer de toutes parts. Tout est-il fini pour autant entre les deux garçons ? Peut-être pas. Le film réserve l’une de ses scènes les plus belles et les émouvantes lorsqu’est prononcée une demande de pardon. Rien que pour cette scène-là, le film mérite d’être applaudi !
    Laurent C.
    Laurent C.

    Suivre son activité 217 abonnés Lire ses 1 133 critiques

    3,5
    Publiée le 24 septembre 2018
    Benjamin est jeune. Il sort du baccalauréat. Ce n’est pas un foudre de guerre au travail scolaire mais sur les conseils d’une conseillère en orientation il accepte de s’engager en première année de médecine. L’enfer du concours s’offre à lui, enfer qu’il va partager avec Antoine, un rare triplant autorisé en première année. Voilà à peu près le sujet de ce film relativement court, mais totalement dense et complet sur l’horreur universitaire en France, particulièrement en faculté de médecine, où le matraquage des étudiants est à la limite de la maltraitance mentale.

    Thomas Lilti connaît bien l’univers de la médecine, étant lui-même à l’origine généraliste. On se souvient du très réussi « Hippocrate » qui mettait en scène un jeune interne dans l’enfer hospitalier des urgences. De nouveau, le cinéaste talentueux s’intéresse aux étudiants en médecine. Le propos est profondément déterministe. Bourdieu guette dans ce scénario où démonstration est faite que la réussite au concours est certes liée à la capacité de chacun à s’abrutir de connaissances, mais surtout aux acquis sociaux qui préfigurent dans certaines familles aisées, de catégories sociales supérieures, où le rapport à la concurrence est totalement intégré. Bien sûr, le propos est un peu simpliste. Pour autant, comme toute représentation figée des choses, on n’en est pas très loin quand on sait le nombre de médecins qui eux-mêmes avaient des parents docteurs.

    « Première année » ne se contente pas de regarder la démolition des esprits et des cervelles de ces étudiants qui doivent tout sacrifier, au profit de leur projet de devenir médecins. Le spectateur ne peut pas s’empêcher d’être emporté dans ce tourbillon de sciences, d’ouvrages et de concepts biologiques indigestes. Néanmoins, le réalisateur décrit la beauté d’une amitié qui va être mise nécessairement à l’épreuve du bachotage, auquel la faculté soumet les deux garçons. Ce choix scénaristique ne manque pas de provoquer un sentiment d’empathie immédiat à l’égard de ces deux jeunes gens. Le film choisit une émotion juvénile qui ne verse jamais dans la grossièreté et la caricature. On regarde ce film comme on lirait un roman d’initiation, avec ses premiers émois amoureux, l’entrée dans le monde adulte, la découverte que la liberté est illusoire, et surtout la révélation que ce monde terrible est celui que les propres parents de nos deux héros ont collectivement façonnés, à l’encontre de leurs valeurs profondes.
    jaja77
    jaja77

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 1 326 critiques

    4,0
    Publiée le 24 septembre 2018
    un très bon film dramatique sur les déboires des études de médecines dans les rangs de la faculté. une très belle histoire et belle interprétation des 2 acteurs principaux dont lequel le duo fonctionne à merveille. je pensais que cela serait moyen, et ben non pas du tout c'est un très joli qu'il faut voir, on peut se sentir et où se rappelé des moments passés dans le milieu des écoles supérieurs. j'ai passé un très bon moment cinématographique sans temps mort.
    Seemleo
    Seemleo

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 888 critiques

    4,0
    Publiée le 24 septembre 2018
    Thomas Litli est un coquin, cachant bien son jeu. Après le tournage de "médecin de campagne" aux scènes plan-plan et mou du genoux, on pouvait douter de sa capacité à sortir du peloton des réalisateurs tout venant. Le voilà plus avisé dans l'exercice rétrospectif sur sa jeunesse. "Première année" est flamboyant et inspiré. L'auteur nous plonge dans le monde addictif de la vie quotidienne des études hautes perchées, de ses enjeux dignes d'un match de coupe à répétition, de ses névroses et de ses victoires à l'adrénaline équivalente à celle des tirs au penalty.

    Sur une intrigue mince, aucun plan n'est ennuyeux. On passe un excellent moment auprès des étudiants, de leur fraîcheur d'esprit, leur optimisme et leur énergie. La cerise sur le diplôme c'est les deux acteurs principaux bien choisis et habités par leur rôle.

    "Première année" est une réussite qui mérite de passer le concours d'admissabilité des meilleurs films français 2018.
    L_huitre
    L_huitre

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 320 critiques

    3,5
    Publiée le 8 octobre 2018
    Le dépassement de soi est un sujet prisé du cinéma. Sportif le plus souvent. Rarement intellectuel. C'est un challenge que de présenter un accomplissement personnel au travers des études. Quoi de plus singulier et d'auto-centré que des études intensives ? Thomas Leltil relève le défi avec ce film sur la première année de médecine au travers de l'histoire de Benjamin et d'Antoine, deux étudiants à la personnalité différente. Ce n'était pas gagné d'avance, mais le pari est réussi. Leltil réussit à nous faire vibrer en montrant l'aventure humaine que constitue cette année d'études, véritable Everest du savoir maximum emmagasiné en un minimum de temps. C'est réussi car le réalisateur nous montre ces deux jeunes lutter pied à pied dans ce combat inhumain. Ils en bavent, serrent les dents et se prêtent au jeu d'un esprit de corps qui fait penser à une secte égocentrique et en même temps solidaire. Hélas, la fin est peu crédible, car elle vire au romanesque. L'histoire se suffisait pourtant à elle-même. Qu'importe !... L'esprit est là. Nous savons maintenant ce qu'ont enduré tous les médecins de notre entourage. Cela force le respect et l'admiration. Ces jeunes médecins sont les chevaliers en armure de notre époque adverse à l'effort.
    VILLE.G
    VILLE.G

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 510 critiques

    4,0
    Publiée le 25 septembre 2018
    Une vraie histoire, rythmée, intéressante, finement filmée, avec des rebondissements et des acteurs excellents: Un très bon film à voir.
    Christophe R
    Christophe R

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 465 critiques

    4,0
    Publiée le 22 septembre 2018
    " Première Année " est un très bon film, réussi par son réalisme évident (il m'a personnellement fait remonter des souvenirs douloureux...), par son humanisme très fort et par l'excellent jeu des deux principaux acteurs.
    Pour être franc, je ne m'attendais pas à voir un film aussi bon ; totalement dans le ton d'une excellente comédie dramatique, " Première Année " vise juste du début à la fin du film.
    Très belle réussite.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top