Mon compte
    The Spacewalker
    note moyenne
    3,9
    361 notes dont 36 critiques
    répartition des 36 critiques par note
    6 critiques
    17 critiques
    13 critiques
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur The Spacewalker ?

    36 critiques spectateurs

    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 146 abonnés Lire ses 2 813 critiques

    3,5
    Publiée le 1 septembre 2018
    Dans le même style que Apollo 13, une aventure spatiale et humaine intense, porté par de très bons acteurs.
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 392 abonnés Lire ses 3 660 critiques

    4,0
    Publiée le 31 août 2018
    Une superbe mise en image de cette époque passée qui nous montre à quel point les cosmonautes étaient courageux de monter dans des capsules étroites, "mal" conçues ou en tout cas, pas très sûre. Ma complexité dans le simplicité, l'ingéniosité et le côté bricolage ressortent en même temps. Un bel hommage à ce premier marcheur de l'espace, Alexeï Leonov.
    Fabian Steven T
    Fabian Steven T

    Suivre son activité Lire ses 7 critiques

    5,0
    Publiée le 19 janvier 2020
    Un film brillamment mis en scène et d'un réalisme parfait (surtout quand on sait que Alexeï Leonov lui-même a été consultant en chef du film), mettant en lumière des phases le plus souvent méconnues de cette mission historique. L'on y retrouve intacte l'ambiance si particulière des grands films spatiaux tels que Apollo 13 ou Gravity. Captivant du début à la fin, The Spacewalker est un nouvel hommage vibrant aux héros de la conquête spatiale, et cela, quelque soit leur camp...
    Jérôme L.
    Jérôme L.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 11 critiques

    4,5
    Publiée le 27 juin 2020
    C'est une histoire vraie, ce film est vraiment bien conçu. Il est aussi épique que "appollo 13" et tout autant héroïque que "gravity". C'est un film russe qui rappelle la mémoire de Alexei leonov ainsi que de son copilote. Premier cosmonaute à faire une sortie extravéhiculaire dans l'espace.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1225 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    4,0
    Publiée le 11 décembre 2018
    Je rejoins l’opinion générale : Spacewalker est un très bon film spatial. Pour moi il y a deux défauts qui cependant n’arrivent pas à nuire significativement à l’intérêt du métrage. Le premier c’est les longueurs. Le film possède des longueurs, notamment dans sa dernière partie, et aurait été aussi efficace en étant plus synthétique dans ses explications et dans sa narration. Autre point négatif, le côté très linéaire du film qui se rapproche beaucoup du documentaire. On suit pas à pas la préparation et l’expédition et leur retour, avec une narration un soupçon paresseuse, mais ça c’est lié aussi à la volonté de détails et aux longueurs que j’évoquais précédemment.
    Cela mis à part, Spacewalker reste très intéressant. D’une part car son histoire est très fidèle à un épisode peu connu de la conquête spatiale. Le film est très instructif et d’avoir le héros comme consultant a été forcément un très gros point positif pour nourrir le réalisme de l’ensemble. Histoire vraie, forte, personnages qui ont de l’épaisseur, le scénario a beau être linéaire, le film est indéniablement accrocheur car on se dit que tout est possible à moins de connaître déjà l’histoire. Difficile de décrocher pour cela, surtout la partie survival qui fonctionne très bien. Ce qui m’a aussi marqué c’est la dimension critique du film, qui n’est pas non plus qu’une ode patriotique et qui sait jeter un regard plus nuancé sur l’URSS et certaines de ses pratiques.
    Le casting est très bon, mais ça c’est généralement récurrent dans le cinéma russe. De bons acteurs, en particulier le duo très complémentaire Khabenski-Mironov, lesquels campent deux personnages non moins complémentaires et attrayants. On sent l’écriture des deux héros, pas du tout lisse comme tant de personnages, et on sent là encore le rôle du consultant Léonov pour diriger l’écriture des rôles. On adhérera ou pas au radicalisme de Leonov, mais j’ai envie de dire que là est la réussite, car quelqu’un de tout à fait normal et consensuel n’aurait probablement pas fait ce voyage fou. A noter aussi, qu’en dépit d’une présence limitée, j’ai bien aimé le regard porté sur les épouses qui sont dans l’attente, et qui ne sont pas complétement oubliés dans ce film décidemment viril.
    Visuellement c’est top. En dehors d’un petit loupé sur l’avion au début, les fx sont impressionnants, le réalisme est saisissant, la photographie sublime et cela, pour l’espace comme pour la partie terrestre. Les séquences sibériennes sont non moins superbes. Doté d’une mise en scène ample, généreuse, Spacewalker est vraiment un space-opera qui ravira les yeux sur un grand écran digne de ce nom. Cela, avec un budget en plus dérisoire par rapport à la concurrence américaine. La performance formelle est donc là et pour moi accentue totalement l’intérêt du métrage. La sortie dans l’espace est une réussite spectaculaire. La bande son est un peu moins mémorable, mais enfin, ça reste tout à fait satisfaisant.
    En clair, si vous affectionnez le film spatial authentique, réaliste, quasi-documentaire mais pas dénué d’émotion, de suspens et de souffle, Spacewalker est indéniablement pour vous. Formellement impeccable, porté par un duo d’acteurs et des personnages très convaincants, le petit défaut du film restera sa propension à tirer en longueur sans forcément toujours le justifier et sa narration linéaire où tout est traité avec une égale importance, des petits détails aux éléments plus amples. 4
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 270 abonnés Lire ses 3 919 critiques

    4,5
    Publiée le 15 août 2018
    Alors ça c’est une bonne découverte. The Spacewalker c’est l’étoffe des héros version russe. On suit l’itinéraire de la première sortie d’un cosmonaute dans l’espace, en partant du recrutement, passant par la préparation et la mission en elle même et où chaque étape va apporter son lot de problème. Quand je parlais de l’étoffe des héros c’est très frappant car le style est vraiment hollywoodien et reprend les même codes. Les deux cosmonautes sont montrés comme des hommes exceptionnels au courage qui semble sans limite. Il montre aussi que cette conquête spatiale s’est faite pour la gloire de deux régimes qui s’affrontaient et que les hommes qui la faisaient passaient après les considérations politiques. Le film est techniquement réussi, ça n’est pas Gravity mais c’est franchement pas mal. C’est captivant et le suspens fonctionne à merveille. Dommage que parmis tous les rebondissements le dernier traine un petit peu en longueur alors qu’ils n’est pas le plus spectaculaire ni le plus intéressant. Mais cela ne gâche que de manière minimale un excellent film.
    VOSTTL
    VOSTTL

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 243 critiques

    3,5
    Publiée le 9 août 2018
    On pourrait dire que « The Spacewalker » est « L’étoffe des héros » des russes. Pas vraiment même s’il y a de petites similitudes pour la méthode de recrutement. C’était la période qui voulait ça apparemment, recruter des fous volants. Il fallait être quelque part « fou » pour accepter d'être propulsé dans l’espace. « The Spacewalker » se focalise sur un vol comme le film de Ron Howard, « Apollo XIII ». Ici c’est la capsule Voskhod 2 avec pour occupants deux cosmonautes russes : Leonov et Belaïev. Leonov aura pour mission de « marcher » dans l’espace. S’extraire d’un sas pour être le premier homme à exécuter une sortie extra véhiculaire. Il sera relié évidemment par un cordon vital. Je me rappelle avoir lu 20 textes authentiques d’hommes et de femmes partis à la conquête de l’espace. Au fur et à mesure que le film avançait, cette histoire me revenait. 1965, la conquête spatiale balbutiait-elle vraiment ? Quatre ans auparavant, Youri Gagarine était le premier homme lancé dans l’espace. Seulement quatre ans. Mais peut-on parler de balbutiements en URSS ? Alors qu’aux Etats-Unis on s’empressait de dépasser l’ennemi communiste. Une course entre Etats-Unis et URSS, c’était à celui qui étonnerait plus l’autre, une course à la surenchère de l’exploit. Soit on devait tenir ses engagements à savoir respecter les objectifs fixés sur un calendrier soit on avançait la date pour être le premier. Le film l’illustre bien avec Korolev qui biffe deux années : 1967 et 1966 pour avancer 1965. Oui, je pense qu’on était dans les balbutiements dans la conquête spatiale pour chaque nouveauté. La nouveauté : sortir un homme dans le vide spatial. Il faut savoir que deux vols d’essai avaient eu lieu avant celui-ci. Un échec cuisant et une réussite. Ca fait très court comme test ! Balbutiements entre une simple porte, une écoutille et un sas. Eh oui, en 1965, ça posait question ! La Cité des Etoiles opte pour un sas. Balbutiements par rapport à la pressurisation de la combinaison. En capsule, c’était acquis, mais quid dans le vide spatial ? Et dans ce vide, les balbutiements se confirment avec la perte de repère visuel, la panique qui s’ensuit pour rentrer dans le sas à contre sens. Nouveau souci de pressurisation avec teneur importante d’oxygène ce qui contraint nos deux cosmonautes à rentrer plus tôt que prévu. Mais les soucis s’enchaînent avec les systèmes assurant le contrôle automatique de rentrée dans l’atmosphère laquelle rentrée est décalée sur le plan orbtitographique, ce qui entraîne deux jours et deux nuits passées dans l’Oural à -30° ! Si mes souvenirs sont bons, un hélicoptère leur avait largué des vêtements chauds et une hache pour éventuellement se défendre des ours et des loups ! Oui, Leonov a réussi un véritable exploit en marchant dans le vide spatial en 1965. Leonov et Belaïev. Il est heureux que ce soit un film russe et non un film américain qui assure ce récit historique. Le film s’est attaché à l’essentiel et cet essentiel est prodigieux. En ce qui me concerne, tout ce qui touche à la conquête spatiale me fascine et m’impressionne. A voir en V.O pour l'accent russe !
    David B.
    David B.

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 504 critiques

    3,5
    Publiée le 8 août 2018
    Cette version vue côté russe de la conquête de l'espace des années 60 est intéressante et équilibre le discours qu'on nous dessert dans le cinéma depuis de nombreuses décennies sur la suprématie américaine. Une curiosité que ce film qui n'a rien à envier à ses homologues US... Du souffle épique, des morceaux de bravoure, de la technologie et un film tout à la gloire de l'autre camp...
    Benj'Top F
    Benj'Top F

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 356 critiques

    4,0
    Publiée le 30 octobre 2018
    Après le très médiatique "FirstMan", j'ai découvert ce "petit" film Russe, et je dois bien avouer que je le préfère presque à tous les autres films spatiaux "réalistes".
    Les effets spéciaux sont bluffant de réalisme (donnez un oscar et d'autres films à réaliser tout de suite à cette boite de FX!), la fidélité de la mécanique spatiale est là, les acteurs sont très bon et attachants.
    La réalisation est top, pas mal de scènes utilisent les décors sauvage gigantesques de la Russie et on a même le droit à un saut en parachute filmé en réel qui a de la gueule.
    Beaucoup de tensions et d'enjeux transpirent du film du début à la fin sans trop de patriotisme pro-Russe.
    Je regrette juste l'absence d'une ou deux scènes vraiment marquantes en terme de montage, le film aurait vraiment mérité quelques passages "epic", et les occasions de manquaient pas ! Le film aurait gagné en intensité justement en prenant le temps de traîner sur les moments marquants (faute à un montage trop rythmé pour son sujet). De même qu'il est assez déroutant de retrouver des musiques proche de Gravity (On sent les inspirations ) mais rien de grave.
    Bref: les fans de spatial et de grands moments historiques, foncez, c'est une pépite probablement trop mal distribuée!
    Zazaboum
    Zazaboum

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 14 critiques

    5,0
    Publiée le 13 août 2018
    Très bon film qui m'a tenue en haleine tout du long des 2 heures ! Et la VF n'est pas trop mauvaise même si parfois c'était un peu niais mais "l'histoire" est assez prenante et et le film fidèle à l'ambiance soviétique pour ne pas lasser !
    Alscyom
    Alscyom

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 49 critiques

    4,5
    Publiée le 21 juillet 2021
    Superbe. La real et les images de synthèse russes n'ont rien à envier aux US. Il y a même moins de spectaculaire inutile et cela fait du bien. Mon premier film russe et je n'ai même pas eu envie de passer en VF, ce afin de m'imprégner des voix et du charme d'époque.
    Une histoire culte et épique de la conquête spatiale, très joliment retranscrite.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 7 août 2018
    Excellent film russe qui tient en haleine de bout en bout d'autant plus qu'il s'agit d'un film historique. Passionnant de suivre le génie et le courage humain en action dans cette conquête perpétuelle de l'Homme . Autre atout, c'est rafraichissant de regarder un film avec une approche culturelle différente.
    novemberromeo
    novemberromeo

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 374 critiques

    4,0
    Publiée le 6 août 2018
    Après l'excellent Salyut 7, le cinéma russe 'nous livre ce remarquable film. A mi chemin entre l'étoffe des héros et Gravity, c'est bien joué, bien scénarisé, bien filmé... Une vraie réussite.
    Gregory S
    Gregory S

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 282 critiques

    4,0
    Publiée le 14 octobre 2018
    Évidemment c'est le!Apollo 13 des Russes. Assez patriotique mais très bonne reconstitution, un des deux cosmonautes a été consultant sur ce film. Après comme il s'agit d'une époque très secrète c'est difficile de savoir ce qui est vrai ou romancé mais ça reste un film agréable à regarder en vo.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 591 abonnés Lire ses 4 215 critiques

    3,5
    Publiée le 26 décembre 2018
    L'envoi de cosmonautes dans l'espace par les soviétiques en 1965. Une épopée romancée mais plutôt bien réalisée. On découvre en même temps que nos personnages les dangers de l'espace et les besoins indispensables d'un bon entrainement en vue d'aller dans l'espace.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top