Notez des films
Mon AlloCiné
    The Professor
    note moyenne
    3,6
    364 notes dont 47 critiques
    répartition des 47 critiques par note
    3 critiques
    18 critiques
    16 critiques
    8 critiques
    2 critiques
    0 critique
    Votre avis sur The Professor ?

    47 critiques spectateurs

    RedArrow
    RedArrow

    Suivre son activité 802 abonnés Lire ses 1 177 critiques

    4,0
    Publiée le 1 juillet 2019
    Avec ce deuxième film de sa "Goodbye Trilogy", on peut dire que Wayne Roberts a le mérite de surprendre ! Pour rappel, le premier volet, "Katie Says Goodbye" (une pépite à voir absolument !) mettait en scène une serveuse prise au piège de sa condition dans une zone des États-unis où la notion d'espoir était considéré comme obsolète mais la jeune fille, une espèce de soleil qui illuminait tout sur son passage, avait une foi inaltérable sur la possibilité de s'enfuir dans un avenir proche. Même si le personnage de Katie irradiait le film par sa grâce jusqu'à son terme, le ton était on ne peut plus dramatique, surtout dans une deuxième partie qui voyait la foi de la petite serveuse mise à l'épreuve de la pire manière qu'il soit. Ainsi, alors que l'on pensait découvrir un deuxième film dans la même tonalité, "The Professor" (dont le premier titre "Richard Says Goodbye" était bien plus judicieux) nous prend complètement à revers par sa légèreté. Non seulement on comprend que le "au revoir" de Richard Brown aura une toute autre signification (le film s'ouvre avec l'annonce de son cancer qui lui laisse six mois à vivre sans traitement) mais Wayne Roberts nous fait rapidement rire avec les répercussions de cette nouvelle on ne peut plus dramatique (aaah cette ouverture hilarante sur une série de "fuck" !). Forcément désarçonnant pour qui s'attendait à quelque chose dans la même veine que "Katie Says Goodbye", ce changement de registre va heureusement assez vite apporter l'adhésion. Déjà, c'est un bonheur de retrouver un Johnny Depp en si grande forme : dépouillé de tout maquillage superficiel, la jubilation du comédien à interpréter un homme qui a décidé de partir en roue-libre complète sachant sa fin proche est tellement palpable qu'elle ne peut que nous emporter avec elle ! Et puis, comme on ne l'attendait pas dans ce ton plus frivole, Wayne Roberts se révèle tout aussi talentueux en matière d'humour noir, l'addition entre son écriture corrosive et l'énergie retrouvée de Depp donne un nombre conséquent de situations et de répliques véritablement hilarantes où ce professeur ayant décidé de briser tous les filtres de convenances sociales l'ayant conduit jusque-là ne s'interdit désormais plus rien ! Évidemment, même s'il semble digérer la nouvelle en adoptant ce comportement désinvolte, le professeur Brown sera dans une forme de déni, presque heureux dans un premier temps de se réapproprier sa liberté d'homme dont il s'était privé lui-même par le respect envers ses obligations professionnelles et familiales. Malgré l'ombre de la maladie présente dans un coin de sa (et nos) tête(s) avec l'idée de ce congé sabbatique sans cesse évoqué, les interactions du bonhomme avec sa femme, sa fille, sa classe (sa sélection d'élèves est à hurler de rire !), son meilleur ami ou un doyen bêta seront d'abord et avant tout un bonheur de lâcher-prise total et de cynisme cinglant. Puis, sur le modèle astucieux de la construction en chapitres du film, Richard Brown va traverser plusieurs phases au fur et à mesure que les manifestations du cancer deviennent plus difficiles à ignorer. Le dilettantisme des débuts sera toujours présent mais il va s'accompagner d'une prise de conscience que cette liberté nouvelle retrouvée aurait pu déjà être sa propriété, qu'il aurait pu la savourer pleinement s'il ne l'avait pas oublié, comme tout le monde, au fil des années face au poids des responsabilités. Toujours avec la légèreté qui le caractérise, ses mots envers ses élèves vont être de plus en plus pesés, emprunts de la profondeur d'un mentor certes un peu maladroit mais voulant leur souligner ce qui est à ses yeux le bien-fondé d'une vie. Et puis, dans une dernière phase où il ne pourra plus nier l'évidence, il tentera de corriger le tir en faisant voler en éclats les derniers non-dits envers sa femme dont il avait oublié la force de leur relation, sa fille qu'il n'a jamais cessé de soutenir et son meilleur ami terrassé à l'idée de perdre le seul électron libre qui animait encore sa vie d'homme rangé (l'excellente prestation de Danny Huston est à souligner). Comme un dernier baroud d'honneur, le fameux professeur nous fera encore énormément rire avec un ultime discours mais ce sera surtout l'occasion pour faire déferler l'émotion qui, si elle était contenue par de nombreux sourires jusqu'alors, n'aura désormais plus besoin de barrières. Richard Brown aura tout dit, il pourra s'offrir sa dernière virée, sa dernière danse avec la liberté avec le joli pied-de-nez de la séquence finale nous soulignant qu'aucune voie n'a besoin d'être déjà prédéterminée pour qu'on la suive... Et on réalise finalement que Katie et Richard Brown ne sont pas les héros d'une même trilogie pour rien. Si la serveuse faisait tout pour retrouver sa propre liberté, le professeur d'université lui l'avait en sa possession mais il l'avait tout simplement oublié, il aura fallu l'annonce de son cancer pour qu'il puisse y regoûter et en profiter à nouveau pleinement, aussi court que fut ce temps... Peut-être que le destin de Richard Brown sera plus inconséquent dans les mémoires que celui de Katie à cause de son ton léger mais il n'en demeure pas moins un nouvel "au revoir" de la part de Wayne Roberts que l'on aura adoré suivre. On a déjà hâte de découvrir et de savoir de qui proviendra le troisième...
    romano31
    romano31

    Suivre son activité 186 abonnés Lire ses 1 539 critiques

    4,0
    Publiée le 12 juillet 2019
    Cela fait un petit moment maintenant que Johnny Depp est devenu persona non grata à Hollywood et cela s'est ressenti sur ses derniers films. C'est un acteur que j'aime vraiment beaucoup et qui s'est malheureusement perdu ces dernières années. Pourtant, voici que sort en catimini (sur Amazon Prime Video) The Professor, une comédie dramatique qui donne la part belle à Johnny Depp et cela fait plaisir à voir. Alors oui, le sujet a déjà été traité mille fois au cinéma mais j'ai trouvé le film vraiment sympa, plutôt bien écrit, drôle et touchant ( spoiler: surtout sur l'avant dernière scène avec sa fille ). Johnny Depp est parfait et même si ce n'est pas le rôle de sa carrière, cela fait plaisir de le retrouver investi dans un rôle qui lui va comme un gant. Un petit film sans prétention donc et qui se regarde sans déplaisir.
    Betty B
    Betty B

    Suivre son activité Lire ses 17 critiques

    4,0
    Publiée le 20 juin 2019
    Très bon film. Johnny Depp joue à merveille. Le scénario est bien ficelé. Pas trop melodrama, un soupçon d’humour, les autres acteurs sont parfaits. Le seul bémol que je puisse faire, c’est la rupture dans le scénario entre le prof et ses élèves avec qui il était bien proche et que d’un seul coup on ne voit plus. Mais si non c’est un film que je regarderai de nouveau avec plaisir.
    Romain C.
    Romain C.

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 866 critiques

    4,5
    Publiée le 4 juillet 2019
    The Professor est un excellent film comportant des moments plutôt drôle qui se situe en grande partie dans la première moitié, puis, dans la seconde moitié du film, le drame s'accentue laissant plus que très peu de place à la comédie et ceci fonctionne très bien. L'histoire est assez simple mais touchante et profonde. Le scénario est très bon. Le dialogue du film est excellent. Les personnages sont très biens faits en plus d'être bien joué. La force majeur de ce film, qui nous amuse et nous bouleverse est l'immense Johnny Depp, impressionnant une fois de plus. Les autres membres du casting sont très bons mais dominés par Depp. Un film à voir, porté par un Johnny Depp en grande forme et qui a une histoire touchante ainsi que belle sur le cancer.
    Pat S
    Pat S

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 21 critiques

    5,0
    Publiée le 29 juillet 2019
    Grandiose ! sujet traité avec un humour subtil.... un Johnny Depp qui nous dévoile encore une nouvelle facette de son talent. il nous surprend toujours. c pas une pépite, c'est une mine, un trésor ce film. dans chaque détail ou dialogue j'ai pris un immense plaisir !
    Patricia Oszvald
    Patricia Oszvald

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 5 critiques

    4,0
    Publiée le 28 juillet 2019
    Heureuse de voir Johnny Depp renouer avec un rôle dramatique surtout après la vague des Pirates des Caraïbes qui, comme toutes les suites qui se respectent, ont viré à la caricature dès le troisième volet. Dans The Professor, Johnny Depp campe un professeur de littérature condamné par la maladie, mal marié et qui, pour conjurer le sort, décide de se laisser tenter par tout ce qu'il n'a jamais pu ou osé faire auparavant. Le scénario évite soigneusement tous les pièges que ce synopsis suggère; on n'est jamais dans le pathos, on rit, on pleure, on est touchés tout du long. La caméra ne triche pas avec Depp qui apparaît tel qu'il est physiquement aujourd'hui. Les dialogues sont d'une efficacité redoutable. Et si l'on connaît l'issue fatale dès les deux premières minutes du film, la pirouette finale est inattendue et d'une grande profondeur. Les seconds rôles n'ont pas été oubliés, même si Depp crève l'écran, ils ont leur part de pertinence et aucun n'apparaît comme accessoire. Depp confirme ici, si besoin, qu'il est un artiste complet puisqu'il est avant tout musicien. Un très bon moment de cinéma.
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 2894 abonnés Lire ses 6 007 critiques

    3,0
    Publiée le 19 mai 2019
    Wayne Roberts raconte l'histoire d'un homme qui doit faire avec la nouvelle d'une mort inattendue et imminente. La vie est courte et encore plus quand on vous apprend qu'il ne vous reste que quelques mois à vivre. Quand il apprend ça, Richard décide de profiter du temps qu'il lui reste. Il passe un pacte avec sa femme et entame une dernière partie de vie faite d'excès. Le réalisateur ne propose rien de nouveau avec cette histoire que l'on a déjà vue à plusieurs reprises sauf que lui peut compter sur Johnny Depp. L'acteur qui apparaît sans artifice est très bon dans ce rôle même si son personnage manque un peu de profondeur à l'image du scénario d'ailleurs. Wayne Roberts filme les excès de Richard qui passe tout son temps en état d'ébriété, mais ne creuse pas plus que cela les thèmes abordés. Et lorsqu'il veut apporter un peu d'émotion comme lors de la dernière partie, cela sonne faux avec un final trop larmoyant qui sombre dans le pathos tout simplement, car c'est mal préparé. Rien de nouveau et pas mal de clichés, mais "The Professor" est quand même une comédie dramatique sympathique grâce à de bons personnages et un humour noir et transgressif plutôt efficace. Au final, j'ai passé un bon petit moment grâce à Johnny Depp et ses acolytes même si l'histoire très classique.
    2985
    2985

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 403 critiques

    3,0
    Publiée le 17 août 2019
    Un Johnny Deep bien meilleur que dans ces derniers films, ou ici il apparaît plus naturel. Le film commence très bien avec d excellent dialogues, entre sa femme puis ses élèves notamment, pour perdre peu à peu de sa saveur, et finir par être beaucoup plus conventionnel, dommage que le film se gâche légèrement sur sa fin.
    S5Clem
    S5Clem

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 336 critiques

    3,0
    Publiée le 24 août 2019
    Bon film, optimiste, pleins d'auto-dérision sur la maladie et sa perception, sur les choix de vie. Un peu facile dans l'écriture, c'est clairement l'excellence (comme d'hab) de la prestation de J. Depp qui fait toute la différence. A voir une fois
    defleppard
    defleppard

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 2 463 critiques

    2,5
    Publiée le 11 août 2019
    Typé "Le cercle des poètes disparus"....quelque peu ennuyeux sur la longueur...réalisation assez rigide....2 étoiles et demie...!!!!
    Clémentine K.
    Clémentine K.

    Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 1 377 critiques

    2,5
    Publiée le 11 août 2019
    Cette comédie ne pouvait pas donner lieu à un film aussi original que bon. Johnny Depp ne sort malheureusement pas de son registre comique et pourtant on aimerait le voir dans un rôle bien plus dramatique.
    Fymphadora
    Fymphadora

    Suivre son activité Lire ses 62 critiques

    1,5
    Publiée le 16 août 2019
    Comment un film traitant du cancer peut-il ne transmettre aucune émotion ? Tellement déçue. Plutôt habituée à un Johnny Depp très expressif qui là ne communique rien. Le scénario est plat, on a l'impression de regarder une longue introduction, le dénouement n'arrive jamais.
    Gentilbordelais
    Gentilbordelais

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 1 819 critiques

    2,0
    Publiée le 17 juillet 2019
    un drame irrévérencieux, construit en chapitres, sur des dialogues au couteau, qui ne cherche pas à tomber dans le pataud et rendre la situation lourde. mais du coup, le récit part un peu dans tous les sens, une bonne partie du film, se demandant où cela va nous mener et ne rendant pas les personnages attachants. finalement, la deuxième partie prend plus de hauteur et donc de profondeur. J. Depp, sur une doublure française peu convaincante, dans un rôle inhabituel.
    Jorik V
    Jorik V

    Suivre son activité 661 abonnés Lire ses 1 272 critiques

    3,5
    Publiée le 14 avril 2020
    Ce film qui n’a pas bénéficié d’une sortie en salles et qui est arrivé en catimini en vidéo à la demande l’an passé n’a pourtant rien d’honteux, au contraire il est même plutôt bon. Partant du principe assez balisé du changement de vie (plus de comportement ici), « The Professor » suit donc un professeur de lettres qui va totalement changer d’attitude à l’annonce de son cancer et de sa mort proche. Cela va entraîner des bouleversements dans ses rapports avec ses proches de sa femme, sa fille, ses collègues en passant par son meilleur ami. Sans prendre de chemins détournés (le long-métrage s’ouvre sur l’annonce du cancer), on rentre directement et judicieusement dans le vif du sujet et dans ce que l’on pourrait communément nommer une belle comédie dramatique où le dosage entre rires et larmes est en tous points parfait. « The Professor » prend le choix d’une tonalité partagée entre cynisme et mélancolie. Le script s’oriente dès le départ vers l’humour avec brio et ne prend le chemin de l’émotion que sur la toute fin, terriblement émouvante et juste. On pense à un petit cousin de « American Beauty » dans la manière dont le personnage principal devient totalement transparent dans ses paroles aux risques et périls de son entourage. Les séquences s’enchaînent sans temps mort entre Charlie et ses différents interlocuteurs, alternant humour noir et considérations plutôt justes sur le sens de la vie. De plus, la mise en scène est discrète et classique mais de toute beauté, en accord avec les beaux décors de cette université de Nouvelle Angleterre. Il y a peut-être un petit goût de déjà-vu (et parfois en mieux) mais tout cela reste plaisant du début à la fin. On rit de bon cœur plusieurs fois devant les tirades de Johnny Depp devant son auditoire médusé. D’ailleurs, l’acteur trouve là l’un de ses meilleurs rôles depuis bien longtemps. Le type de prestation dans laquelle il aurait du se retrouver depuis bien longtemps, assumant parfaitement sa cinquantaine bien tassée de séducteur sur le retour. Les autres acteurs sont là pour lui servir la soupe et il manque peut-être de rôles secondaires plus étoffés. Il n’empêche, sous couvert d’humour pince-sans-rire et d’une atmosphère douce-amère, « The Professor » dit beaucoup de choses vraies sans les marteler pour autant et se permet quelques dialogues et scènes impertinentes. On pense notamment à celle de la réunion aux malades du cancer ou celle du space-cake dans son bureau et ce qui s’en suit. De la même manière, le film parvient à se détourner des passages obligés de façon assez astucieuse pour ce type de sujet tout en restant toujours réaliste. Une bonne surprise pour un petit film sympathique, juste, drôle et touchant. Plus de critiques cinéma sur ma page Facebook Ciné Ma Passion.
    Gustave Aurèle
    Gustave Aurèle

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 1 747 critiques

    3,5
    Publiée le 12 juillet 2019
    Johnny Depp est excellent dans ce rôle, il sublime une histoire larmoyante qui ne casse pas assez les codes de la société.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top