Mon AlloCiné
    La Plateforme
    note moyenne
    3,3
    6651 notes dont 384 critiques
    répartition des 384 critiques par note
    38 critiques
    114 critiques
    119 critiques
    54 critiques
    32 critiques
    27 critiques
    Votre avis sur La Plateforme ?

    384 critiques spectateurs

    fujitsu003
    fujitsu003

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 63 critiques

    3,0
    Publiée le 3 mai 2020
    La métaphore de l'échelle sociale est à son paroxysme dans ce sombre et violent thriller.
    En plus de proposer une mise en scène terriblement prenante et efficace, le film ne manque pas de questionner sur l'égoïsme et la perversion du genre humain. Une surprise hypnotique et réfléchis bien que dépasser caractéristique du film de sf peu ambitieux: brouillon sur sa fin.
    lsnico
    lsnico

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 886 critiques

    2,0
    Publiée le 30 mars 2020
    Un conseil, ne pas regarder ce film en mangeant à moins de vouloir faire un régime. Certaines scènes sont vraiment dures. C'est plutôt bien pensé mais ça sonne creux, surtout la fin.
    Nanoune
    Nanoune

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 282 critiques

    5,0
    Publiée le 30 mars 2020
    Très bon film excellent thriller les espagnols sont très forts pour ce genre de film à regarder c'est pas mal
    Gody_art
    Gody_art

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 139 critiques

    4,0
    Publiée le 2 avril 2020
    J'entends beaucoup parler de la ressemblance avec Cube que je n'ai pas encore vu. Sinon, j'ai trouvé le scénario très original, le jeu d'acteur, notamment l'acteur principal et le vieux monsieur qui occupait la même chambre que lui. On s’ennuie pas tout le long du film malgré le huis-clos tant on se laisse emporter par l'étrangeté des scènes.Cependant, je n'ai pas compris pourquoi la dame qui cherchait sa fille et qui pourtant faisait toute les chambres n'a pas pu trouver sa fille. Je n'ai non pas compris pourquoi certains arrivaient dans cette prison.
    Roise621
    Roise621

    Suivre son activité Lire sa critique

    2,5
    Publiée le 29 mars 2020
    Je suis confus. Mettre 0 étoiles ou 5 étoiles. Ce film par son concept de base, son idée et la réflexion à laquelle il ESSAIE de pousser est génial. Mais tout juste 1h30 pour un tel film est honteux. Une série aurait été plus adaptée. Ici, tout s'enchaîne. Il faut tout comprendre, tout déchiffrer, il n'y a pas le temps de la réflexion. Il manque des explications. Et pourtant j'adore les films qui font réfléchir, mais ici c'est brouillon, c'est confus. Pourtant l'idée est excellente. Je me suis créer un compte pour pouvoir dire cela. Imaginez à quel point ce film m'a déçu et pourtant je l'ai adoré. Mais j'aurais aimé que cela soit mieux fait.
    garoubalou
    garoubalou

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 4 critiques

    2,0
    Publiée le 8 mai 2020
    Ridicule message communiste qui tente une analogie avec la vie et tente de s'approprier le "camp du bien" dans les derniers instants, ça ne dupe pas. POSITIF: ambiance oppressante, caractère exacerbé des personnages présentant les facettes de l'humanité. NEGATIF: le héros présente un caractère trop parfait: il pense le bien, vit le bien, n'a aucun défaut bref n'est pas crédible. Un film à voir pour se passer un moment ni bon ni mauvais, le concept est intéressant mais le message est beaucoup trop politisé, des inégalités à la naissance il y en aura toujours, mais l’ascenseur social n'est pas bloqué.
    Zarkalexia
    Zarkalexia

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 167 critiques

    3,5
    Publiée le 23 mars 2020
    Super pitch , Super acteurs ,
    Bonne trame et avancée de l’histoire .
    Dommage pas assez psychologique à part le fait qu’avoir faim nous met dans un état animal et qu’il n’y a pas de fin ni d’explications .
    Céline P
    Céline P

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 86 critiques

    0,5
    Publiée le 3 avril 2020
    Est ce normal qui je n'ai pas compris la chute finale? Le thème abordé promettait une histoire intéressante du partage. Perdue avec de message et le message finale.
    Pas de rythme.
    Hugo H
    Hugo H

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 12 critiques

    3,5
    Publiée le 24 mars 2020
    De base , l'histoire du film est bien , un peut trop trash pour un film de morale . En revenche la fin n'est vraiment pas terrible ! En allant voir apres le film l'explication de la fin on se rend compte que la fin est plutôt cohérente, le problème s'est que dans un film on est pas censer aller chercher l'explication sur internet , la fin aurait du être plus explicite . Cependant le message est interessant et est bien représentatif de la société actuelle.
    Philaé Grenet
    Philaé Grenet

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    2,5
    Publiée le 28 mars 2020
    Film pas terrible... rien n’est expliqué clairement. Pourquoi ce système d’emprisonnement existe ? Comment a-t-il été inventé... je trouve que l’idee globale a été un peu survolée voir baclée. Sans parler de la fin. Beaucoup d’attente pour ce film qui était si recommandé ces derniers jours.
    Max Tertuss
    Max Tertuss

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 21 critiques

    1,5
    Publiée le 10 avril 2020
    L’histoire est prenante et le thème est intéressant
    On se met vite dedans, avec le discours des personnages ainsi que l’histoire de cette plateforme, mais quelle déceptions cette fin ..
    Ont reste dans l’interrogation ..
    Quel dommage ..
    Fayçal S.
    Fayçal S.

    Suivre son activité 7 abonnés Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 24 mars 2020
    Encore une rengaine communo marxiste ou le bon vieux pamphlet des pauvres qui n'ont rien et des riches qui possèdent tout avec des scènes gores et dérangeantes histoire de bien appuyer le point de vue.
    Même sujet même message de fond que snowpiercer juste en espagnol avec un décor différent.
    En clair l'un des pires film! bien plus mauvais que Iron Sky et là on parle de Nazi qui vivent sur la lune.....
    1H30 de perdu et cela à cause de critiques positives.... Ces mêmes personnes doivent surement adorer les Fast and furious 35 ou je ne sais quelle sequel mal écrite.
    Cinememories
    Cinememories

    Suivre son activité 102 abonnés Lire ses 1 080 critiques

    3,0
    Publiée le 14 avril 2020
    La plupart l’attendait, d’autres le redoutaient. Le réalisateur espagnol Galder Gaztelu-Urrutia s’est investi dans un concept qui n’a pas vraiment de quoi séduire, car on trouve énormément de similitudes avec quelques aînés, à savoir « Cube », « Snowpiercer », « High Rise » et tant d’autres. La structure de la société est souvent illustrée sur une échelle linéaire et nous la retrouvons avec une certaine curiosité, qui constituera sans doute l’outil la plus bénéfique du visionnage. Après avoir fait le tour de l’Espagne dans divers festivals (Sitges, Goyas), le film s’est ouvert à l’international et Netflix s’est emparé de son exploitation auprès d’un grand public, pas toujours préparé à tirer le meilleur d’une intrigue aussi riche, mais dont la générosité peut trébucher par moment. Si l’on nous invite à espérer l’unanimité autour de ce buffet de symbolisme, l’équité est loin d’être respecté Malgré tout, l’effort est récompensé, l’audace est honorable et il y a de quoi se satisfaire quant aux éléments de réflexions.

    Absolument tout a une signification, c’est pourquoi cette œuvre requiert un recul considérable en dépit de son scénario simpliste mais efficace. Minimum de décor et travail de mise en scène se font sentir et c’est toujours intéressant de saisir en quoi la direction artistique sait rester discrète. La narration nous emmène ainsi sur les sentiers de la psychanalyse, celle de l’Homme et celle de la société capitaliste qui influe sur lui. L’ouverture ne cache rien sur le caractère stricte, monotone et rigoureux de cette dernière, ce qui tranche bien évidemment avec l’atmosphère qui changera radicalement de ton et de teinte. Et inutile de chercher des héros ou des antagonistes dans cette structure pénitentiaire, il faudra explorer au-delà des clichés afin de ne pas buter sur la simplicité des échanges et des règles sur les repas distribués. Il s’agit de confronter plusieurs idéaux, dont Goreng (Ivan Massagué) constitue ce citoyen lambda et naïf. Il est également comparé à Don Quichotte qui aspire à une réconciliation au sein des relations humaine. Cependant, la réalité le rattrape rapidement et sa rencontre avec l’entité qui adopte et profite du système le fera « réagir ».

    La hiérarchie mise en place dans cette prison place alors d’autres niveaux de lectures, au sens propre comme au sens figuré, car les niveaux de cette tour infernale ne sont que le reflet de l’enfer de Dante et les cercles vicieux qui compromet le terme même d’humanité. Sur cet axe vertical, le rapport de force semble suivre les lois de la gravité et la morale évolue en fonctions des enjeux, intelligemment renouvelés afin d’explorer au maximum la psyché humaine. La volonté est une flamme alimenter avec de la matière grasse, chose que l’on jette à la figure jusqu’à ce que notre appétit soit modéré, tout comme notre jugement sur des personnages qui ne s’éloignent jamais des spectateurs. Il faut voir en Goreng notre inconscient qui connaît les codes, les conventions et la justice. Mais cet homme est malmené de bout en bout, jusqu’à ce que son engagement retentisse à travers ce gouffre de damnés. Plusieurs interprétations s’offrent à nous dans un final qui synthétise tout le parcours de l’humanité, qui aura divulgué bien plus de faiblesses que de bonnes intentions.

    Si « El Hoyo » (La Plateforme) affame autant ses spectateurs, c’est notamment grâce à la construction de l’univers, qui porte inévitablement un message social du fond de cette caverne. Et les réponses sont nombreuses, car il faut décortiquer les quelques personnages que l’on croise. Certains évoluent, d’autres ne font qu’alimenter le décor d’un système qui n’est pas adapté aux locataires. Si le discours de solidarité semble être la sortie la plus évidente, il faut prendre certains risques et plus d’indépendance pour en sortir grandi. Réfléchir par soi-même est la première étape, les suivantes dépendent de nous. Le thriller angoissant expose ses règles ainsi que sa narration intuitive afin d’évacuer une sorte de haine que le peuple emmagasine. Les quelques fautes de cohérences s’expliquent également, car il s’agit sans nul doute d’une œuvre qui ne raisonne qu’avec l’abstrait et nos émotions, nous guidant vers les pistes les plus restrictives et les plus matures.
    Katecheryl11
    Katecheryl11

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 26 mars 2020
    Le film et déroutant on veux toujours en savoir plus savoir comment les personnages vont réagir fasse au niveaux ou il seront
    Gael B.
    Gael B.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 81 critiques

    4,0
    Publiée le 24 mars 2020
    Un petit film au scénario machiavélique . Ce film est en quelque sorte une métaphore de la société actuel dans l laquelle nous vivons . Une minorité de personne mange la plupart des richesse pendant que d autre créve la dalle.
    # a quant la prise de conscience
    # a quant le changement
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top