Mon AlloCiné
    La Plateforme
    note moyenne
    3,3
    6618 notes dont 383 critiques
    répartition des 383 critiques par note
    37 critiques
    114 critiques
    119 critiques
    54 critiques
    32 critiques
    27 critiques
    Votre avis sur La Plateforme ?

    383 critiques spectateurs

    Marc T.
    Marc T.

    Suivre son activité 160 abonnés Lire ses 542 critiques

    4,0
    Publiée le 8 janvier 2021
    La fameuse fin qui divise tout le monde... elle fait beaucoup parler d'elle, à raison, car elle n'est pas assez explicite et laisse bien trop de questions en suspens et bien trop de libres interprétations. Mais j'y reviendrais tout à l'heure car parlons tout d'abord de l'œuvre dans son ensemble et surtout de son concept original et ô combien génial. On comprend d'ailleurs dès les premières minutes la critique sociale voulue par le réalisateur, critique qui nous sera d'ailleurs répétée tout au long du film (l'homme est un loup pour l'homme). Nous suivons donc le parcours de Goreng à différents étages et avec différents compagnons de "cellule", pendant une peu plus d'une heure, jusqu'à ce qu'il se décide à passer à l'acte dans un élan d'altruisme. Et arrive donc rapidement cette fameuse fin dont je vais vous livrer mon interprétation, et qui serait d'ailleurs la véritable interprétation car le réalisateur a lui-même un peu vendu la mèche : spoiler: Il n'y a pas d'étage 333 car il représente tout simplement l'enfer (333 x 2 personnes = 666), la mort, le parcours final de Goreng qui rejoint ainsi Trimagasi. Le réalisateur l'a lui-même dit, cet étage n'existe pas vu que Goreng est mort lors de sa descente. Ce qui explique donc énormément de choses et va répondre à plusieurs questions : 1- Imoguiri disait vrai sur Miharu, c'est bien une folle qui ne cherche pas son enfant mais qui assouvie simplement ses pulsions cannibales. 2- La petite fille n'existe donc pas, sauf dans le cerveau de Goreng, ce qui explique son état étonnement impeccable (cheveux, visage et vêtements). 3- C'est donc bien la fameuse Pana Cota qui est remontée au niveau 0 au milieu d'une plateforme totalement vide de nourriture, mais hélas le message n'est pas passé, faute à un petit cheveux tombé dessus pendant sa descente et sur lequel le grand chef se focalise maladivement. 4- Goreng est un Don Quichotte des temps modernes (forte ressemblance physique d'ailleurs), il a voulu aider son prochain mais a échoué tout comme lui. 5- Tout comme Trimagasi, il mérite l'enfer et donc le fameux niveau 333 (666) car il a lui aussi tué du monde au passage.
    Bref, que l'on aime ou pas ce film il faut tout de même lui reconnaître des qualités esthétiques, que ce soit dans la photo, la colorimétrie, ou encore le choix des angles (jamais évident dans un huit clos). Galder Gaztelu-Urrutia signe ici son premier long-métrage, lequel comporte quelques incohérences, quelques maladresses aussi, à l'image de cette fin pas très claire et qui divise les foules...
    2985
    2985

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 462 critiques

    3,5
    Publiée le 22 mars 2020
    Excellent mixe entre The cube et Snowpiercer qui abordait déjà le thème des classes sociales ou les wagons on ici été remplacé par des étages. Anxiogène à souhait, le film es vite prenant pour peu que vous aimez ce genre, le film interroge beaucoup et délivre peu de réponse jusqu'à sa fin, ou chacun aura sûrement un avis à la manière de Cube. Bien réalisé dans des décors sobres et minimalistes mais terriblement efficaces avec de bonnes scènes de tensions. Après le scénario en lui même est plutôt simple et ne montrera et ne traitera uniquement le même sujet sur 1h30, à savoir la survie, qui ne peut passer que par le partage, et il s'avéra que le message soit difficile à passer entre les étages du à l'égoïsme. Mais le tous est vraiment intriguant, intéressant et plutôt bien interpréter. Une bonne production Netflix qui sort de l'ordinaire.
    Sterwerze
    Sterwerze

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 57 critiques

    4,5
    Publiée le 20 mars 2020
    Le film est déroutant. Le coter malsain est bien présent. l'histoire nous embarque dans cette critique de l'égoïsme du partage des richesses dans le monde. Les effets spéciaux ne sont pas rater, même assez réussi. Les jeux des acteurs sont correctes et la technique également. je le recommande mais attention : âmes sensibles s'abstenir.
    Dx M.
    Dx M.

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 266 critiques

    3,0
    Publiée le 20 mars 2020
    Pas mal...
    Le début est très prenant...
    Plusieurs personnes sont enfermés ds une fosse à plusieurs niveaux dans laquelle une plateforme remplie de nourriture descend chaque jour... Plus la plateforme descend et moins il y a de nourriture... Les premiers servis ds les niveaux supérieurs sont les plus chanceux... Les derniers ds les niveaux inférieurs se bouffent entre eux...
    On peut entrevoir une métaphore de la pyramide sociale ou du cannibalisme sociale qu engendre le capitalisme néo libérale ds ces formes les plus extrêmes...
    Quelques scènes assez gores peuvent êtres dérangeantes pour les moins aguerris...
    Sinon ds l ensemble c'est bien fichu...
    Ça m'a fait penser à la saga Cube que j avais adoré...
    En revanche la fin est complètement bâclée je trouve... Elle tombe comme un cheveux sur la soupe si je puis dire... Elle n explique rien du tout au final malheureusement...
    Bref j ai bien aimé à part la fin...
    darkvash
    darkvash

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 1 297 critiques

    3,5
    Publiée le 24 mars 2020
    La Plateforme est un film Espagnol, disponible sur Netflix et qui peut s'apparenter un peu à Cube.
    Le pitch de départ est simple mais redoutable. Je ne vais pas revenir ici dessus mais il s'apparente à la lutte des classes. Les personnes en haut ont tout, ceux du milieu ont suffisamment pour vivre et ceux du bas...
    Sauf que ici la roue tourne.
    Le film n'est pas à montrer à tous le monde, des scènes peuvent être chocantes pour certains.
    Bref, les acteurs sont bons, la réalisation est simple mais efficace mais souffre un peu de détails qui ne servent pas le propos, ou pas assez.
    spoiler: Pourquoi nous montrer les cuisines et cuisiniers d'en haut pour rien expliquer ensuite? L'administration, qu'est ce que c'est? L'enfant, est t'elle toujours à cet étage et si oui, comment est elle arrivée là? Comment fait elle pour survivre? Puis vient la fin, trop courte de quelques minutes ou seconde, qui nous aurait montré éventuellement la petite fille arriver en haut et la réaction des cuisiniers... Je comprends les références bibliques du Méssie, du nombre 333, de la lutte des classes, mais le film en montre trop ou pas assez pour prétendre à être un trés bon film.

    La Plateforme est un OVNI dans son genre, un peu, j'y reviens, comme Cube à son époque, mais contrairement à ce dernier (je ne parle que du premier) qui laissait la part à beaucoup de spéculations et questionnements, qui laissait planer un mystère, La Plateforme nous livre trop et trop peu d'informations à la fois et n'est jamais véritablement à la hauteur de son message.
    Reste un bon film qui essaye de délivrer un message spoiler: qui, comme dans le film, ne sera sûrement pas entendu ou compris.
    black B.
    black B.

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 513 critiques

    2,5
    Publiée le 21 mars 2020
    Si le film se pointe avec une idée un peu original, genre concept a la cube, mélangeant science fiction et satire de classe sociale, il ne sait absolument pas comment dérouler derrière.. Particulièrement la deuxième partie, qui après avoir apporté un fond d'univers et des questions, n'y répond finalement pas, et se perd totalement dans une fin ennuyeuse sans surprise, voir infantilisante.

    Encore un film qui ne fait que broder autour d'une idée, pour attirer le nonchalant. La mauvaise habitude Netflix. 2.3/5
    Jenna7793
    Jenna7793

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 9 critiques

    0,5
    Publiée le 27 mars 2020
    mais quelle déception !!! le film est pas mal et on attend avec impatience la fin histoire de comprendre et bah non, la fin est merdique et on ne comprend rien !
    pleins de questions restées sans réponses (attention spoiler) :
    le fameux certificat dont le vieux parle plusieurs fois (quel intérêt de parler plusieurs fois de qq chose qui ne sert à rien)
    pourquoi la femme est dans la prison alors qu'elle a travaillé 25 ans la bas ?!
    pourquoi y a une mineur au niveau 333 et sa mère ne l'a jamais trouvé ? comment a t'elle survécu ?!
    pourquoi ils changent de niveau tous les mois et sur quoi ils se basent pour les changer de niveaux
    pourquoi 333 niveaux ?
    pourquoi après le niveau 333 ça descend grave et on voit plus rien, c'est quoi cet endroit ? et pourquoi il descend ?
    qu'est-ce qui lui arrive après ?
    la pannacota c'est le message puis ensuite la fille c'est le message ?! n'importe quoi ! et le message de quoi ? ca va changer quoi quand elle sera au niveau 0 hein ?
    bref je suis bien saoulée car j'ai perdu mon temps alors le film s'il avait bien été réalisé aurait pu être superbe
    dommage
    elriad
    elriad

    Suivre son activité 193 abonnés Lire ses 1 493 critiques

    4,0
    Publiée le 26 mars 2020
    Derrière cette métaphore aussi violente et gore que minimaliste, se cache une petite pépite ibérique que Beckett ou Pinter aurait pu écrire.On parle ici d'inégalité, d'égoïsme, d'individualisme, de redistribution, et le réalisateur bouscule le spectateur sans ménagement, à la limite de l’écœurement. 1H30 de pamphlet à peine supportable sur ce qu'est l'homme pour l'homme.
    Totalement assumé, cette "plateforme" remarquable n'est vraiment pas à mettre en toutes les mains. Âmes sensibles s'abstenir...
    Reigns7246
    Reigns7246

    Suivre son activité Lire ses 8 critiques

    2,5
    Publiée le 21 mars 2020
    Sujet très intéressant dans la lignée de Cube, surtout la première partie. Malheureusement la fin tue tout le film.
    skov3rdos3
    skov3rdos3

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 5 critiques

    0,5
    Publiée le 25 mars 2020
    Film très décevant. Le principe de base est prometteur mais on tombe dans une critique sociale 1er degré avec des personnages vides et une vulgarité non nécessaire. La satire c'est bien, mais la satire c'est fin. Et lire des passages d'un bon livre ne font pas d'un film médiocre un film intelligent.

    La fin, assez semblable à celle de Cube dans "l'idée" arrive comme si le réalisateur s'était soudain rendu compte qu'il ne savait pas comment finir son film SAUF SI spoiler: on choisit de retenir l'interprétation du cheveu dans la panacota, plus terrible et intéressante (détails ici: http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18688564.html ).
    Et encore...

    En un mot : Mouarf...
    apotheme
    apotheme

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 1 899 critiques

    3,5
    Publiée le 22 mars 2020
    Un film dans la Ligné de the cube, il y a de l'idée à travers le scénario de la plate-forme qui est assez original ce qui nous fait oublié la linéarité du huis clos.
    Dommage toutefois que la fin n'est pas à la hauteur du reste du film.
    Dylan A
    Dylan A

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 3 critiques

    0,5
    Publiée le 28 mars 2020
    Nan mais vraiment n'importe quoi. Il y a quand même qu'une seule chose pour qu'un film soit au moins médiocre : de la cohérence ! Bordel. Quand un film n'a aucun sens, je ne comprends pas comment il peut être apprécié par quelqu'un... en plus celui-là, il n'y a pas du tout de fin, mais alors pas du tout.
    Les règles du film changent en fonction du personnage, ce n'est pas possible... et vu l'unique action que le personne principal a fait pour faire avancer le film, ce n'est pas vraiment pas normal que personne n'ait essayé.

    PS : Il faut m'expliquer ce que faisait la femme.
    PS2: On ne me fera jamais croire qu'il y a assez à manger à l'étage 0 pour 2x220+ personnes.
    PS3 : Les cinéphiles qui ont apprécié ce film semblent dire que c'est pour les acteurs et la morale. Franchement oui pour les acteurs, mais la morale, en plus d'être évidente, elle nous est crachée à la gueule 2 fois par les dialogues des personnages, franchement on avait compris en fait.

    Ça c'est juste sans spoil, j'ai trouvé une cohérence pour chaque chose, bordel !
    Paul F.
    Paul F.

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 246 critiques

    4,5
    Publiée le 22 mars 2020
    Enfin un film original, et qui fait pensé à l'excellent Cube, sorti en 1999.
    L'idée : Une suite de cellules/prisons en enfilade du haut vers le bas, dans chacune d'entre elles sont confinées deux personnes. En son centre une ouverture permettant le glissement d'une dalle en béton transportant la nourriture. Premiers servis premiers nourrit. Un conte métaphorique sur notre société. C'est excellemment filmé et la tension ne faiblit pas tout au long du film. Les acteurs sont très bons. La chute laisse un peu à désiré mais sachant qu'il s'agit d'une expérience tout est permis et chacun en ira de son imagination. 4,5 étoiles
    julien2222
    julien2222

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 1 017 critiques

    3,5
    Publiée le 25 mars 2020
    Très bon film. Ce huis-clos est très bien ficelé, même si on pense inévitablement à Cube. C'est aussi le même type de fin ! Le cinéma espagnol prend son envol ...!
    benitoberlon
    benitoberlon

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 692 critiques

    3,5
    Publiée le 21 mars 2020
    Il y a du Cube dans ce film espagnol....pas mal du tout, surtout qu'on ne sait pas trop où tout ça va nous mener. Scénario original, budget sans doute pas énorme mais décors et effets spéciaux plus qu'au niveau, intrigue prenante, bref, on tient là une très bonne série B, parfaite pour passer le temps.. Âmes sensibles s'abstenir par contre....
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top