Notez des films
Mon AlloCiné
    Un grand voyage vers la nuit
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Un grand voyage vers la nuit" et de son tournage !

    Second long métrage

    Bi Gan n'était pas, d'un point de vue technique, satisfait de son précédent film Kaili Blues sorti en 2016. Le metteur en scène regrettait de n’avoir pas pu faire certaines choses en raison d'un cruel manque de moyens financiers. Il explique : "Avec ce nouveau film, j’ai cherché à concrétiser mes rêves et à mieux connaître l’industrie du cinéma. Ensuite, j’étais fasciné depuis longtemps par la peinture de Chagall et les romans de Modiano. Je voulais faire un film proche de leurs œuvres, proche des sentiments et des sensations qu’on y trouve."

    Evolution de genre

    Un grand voyage vers la nuit emprunte sa forme au film de genre. Bi Gan confie : "Je n’ai jamais eu de formation scénaristique. Du coup, j’ai pris mes propres habitudes en écrivant. Au début, sur le papier, Kaili Blues était un road movie. Une fois la première version écrite, j’ai commencé à la détruire de l’intérieur, petit à petit. Cela a donné une forme que j’ai aimée. Pour Un grand voyage vers la nuit, c’était au départ un film noir, dans le genre de Assurance sur la mort de Billy Wilder. C’est avec mon processus de « des - truction » scène après scène, que finalement le film a pris la forme qu’il a actuellement."

    Collaboration

    Le romancier Chang Ta-Chun a été consultant sur le scénario de Un Grand voyage vers la nuit. "On a beaucoup discuté de la structure du film. Par exemple, sa division en deux parties. La première partie est intitulée : Mémoire , la deuxième : Pavot , comme dans le titre du poème de Paul Celan : Pavot et mémoire . À un moment, je l’ai même envisagé comme titre du film, mais j’ai finalement abandonné cette idée", se rappelle Bi Gan.

    Problème de décors

    Parce qu'il n'était pas content de la décoration, Bi Gan a arrêté le tournage de Un Grand voyage vers la nuit dès le premier jour. Puis est venu Liu Qiang, un directeur artistique qui a un sens plastique très aiguisé, avec qui le metteur en scène a commencé à résoudre les problèmes. "Après il y a eu encore deux ou trois arrêts. Finalement le tournage s’est achevé quelques jours avant le nouvel an chinois 2018 (mi-fevrier)", se souvient Gan.

    3 directeurs photo

    Trois chefs opérateurs sont présents au générique de Un Grand voyage vers la nuit. Bi Gan raconte : "En fait, Yao Hung-I a commencé la première partie. On a travaillé plusieurs mois ensemble, puis il est rentré à Taïwan. Dong Jingsong a fait ensuite au moins la moitié de la partie en 2D, et la préparation du plan-séquence final que finalement David Chizallet a assuré. Ce dernier a aussi tourné une des scènes de la partie en 2D."

    Plan séquence

    Le fameux plan-séquence de Un Grand voyage vers la nuit a été mis en scène à la fin du tournage. Avec son équipe, Bi Gan l’a préparé longtemps et l'a tourné une première fois. Mais le cinéaste n'était pas du tout convaincu par le résultat. "C’est le gaffer de Wong Kar-wai, Wong Chi Ming, qui est venu nous donner un coup de main. Dès qu’il a préparé la lumière, j’ai été à nouveau intéressé. J’ai eu très envie de tourner le plan, alors qu’avant je n’en avais pas vraiment envie. Pourquoi ? Parce que faire un plan-séquence veut dire que tout est décidé à l’avance. On ne peut finalement que très peu le modifier. C’est vraiment le travail de Wong Chi Ming qui m’a donné envie de le tourner", se rappelle Gan.

    Parcours artistique du cinéaste

    Bi Gan, jeune cinéaste chinois, est né en 1989 à Kaili, dans la province du Guizhou. En 2013, le court métrage Diamond Sutra dont il est l’auteur et le réalisateur, reçoit une Mention Spéciale dans la catégorie Asian New Force du 19 e festival IFVA. Son premier long, Kaili Blues, remporte le prix du meilleur réalisateur émergent au 68ème festival de Locarno, la montgolfière d’or au 37ème festival des Trois Continents, et le prix de la réalisation aux 52ème Golden Horse Awards, parmi de nombreuses sélections en festivals. Il a aussi été vendu dans plusieurs territoires. Son deuxième long-métrage, Un grand voyage vers la nuit, une co-production entre la Chine et la France, a été présenté dans la catégorie Un Certain Regard lors du 71ème festival de Cannes.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Soul (2020)
    • Minuit dans l'univers (2020)
    • Tenet (2020)
    • Avatar 2 (2022)
    • Songbird (2021)
    • Wonder Woman 1984 (2020)
    • 3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance (2017)
    • Mourir peut attendre (2021)
    • Pieces of a Woman (2021)
    • xXx (2002)
    • After - Chapitre 2 (2020)
    • Ready Player One (2018)
    • Robin des Bois (2018)
    • Sans identité (2011)
    • L'Empereur de Paris (2018)
    • Orgueil et préjugés (2005)
    • La Belle époque (2019)
    • Énorme (2019)
    • Drunk (2020)
    • L'Ascension (2017)
    Back to Top