Notez des films
Mon AlloCiné
    Un grand voyage vers la nuit
    Bande-annonce Un grand voyage vers la nuit
    30 janvier 2019 / 2h 18min / Drame
    De Bi Gan
    Avec Tang Wei, Huang Jue, Sylvia Chang
    Nationalités chinois, français
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,8 17 critiques
    Spectateurs
    3,4 307 notes dont 26 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Luo Hongwu revient à Kaili, sa ville natale, après s’être enfui pendant plusieurs années. Il se met à la recherche de la femme qu’il a aimée et jamais effacée de sa mémoire. Elle disait s’appeler Wan Qiwen…
    Titre original

    Di qiu zui hou de ye wan

    Distributeur Bac Films
    Récompenses 5 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2018
    Date de sortie DVD 18/06/2019
    Date de sortie Blu-ray 18/06/2019
    Date de sortie VOD 29/05/2019
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Budget -
    Langues Chinois, Mandarin
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 150028

    Regarder ce film

    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    ARTE Boutique Location dès 4,99 € HD
    UniversCiné Location dès 4,99 €
    Orange Location dès 2,99 € HD
    FilmoTV Location dès 2,99 € HD
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 14.83 €
    Un grand voyage vers la nuit
    Un grand voyage vers la nuit (DVD)
    neuf à partir de 8.90 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Un grand voyage vers la nuit Bande-annonce VO 1:24
    Un grand voyage vers la nuit Bande-annonce VO
    207829 vues

    Acteurs et actrices

    Tang Wei
    Rôle : Wan Qiwen
    Huang Jue
    Rôle : Luo Hongwu
    Sylvia Chang
    Rôle : La mère de Wildcat – La femme rousse
    Lee Hong-Chi
    Rôle : Wildcat
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Ecran Large
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Paris Match
    • Positif
    • Transfuge
    • Bande à part
    • Critikat.com
    • La Croix
    • La Septième Obsession
    • Les Fiches du Cinéma
    • Marie Claire
    • L'Humanité
    • Le Nouvel Observateur
    • Le Figaro
    • Cahiers du Cinéma
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    17 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Tumtumtree
    Tumtumtree

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 395 critiques

    5,0
    Publiée le 3 février 2019
    Comment vous dire...? C'est exactement comme si le Andreï Tarkovski de Stalker et du Miroir avait décidé d'adapter Mulholland Drive de David Lynch dans le pays de Jia Zang Ke. Vous voyez ? "Un grand voyage vers la nuit" n'est pas un poème visuel, ni une prouesse technique. C'est le récit très concret d'un homme parti à la recherche d'une femme disparue dont l'enquête est entrecoupée de résurgences du passé. Cette première partie, ...
    Lire plus
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1094 abonnés Lire ses 3 373 critiques

    4,0
    Publiée le 2 février 2019
    Au milieu d'Un grand voyage vers la nuit, le héros s'assoit dans un cinéma et chausse ses lunettes. C'est le signal que le film passe soudain en 3D avec un plan-séquence qui va durer pas moins d'une heure. Vous avez dit Bi Gan ? Oui, c'est bien de ce cinéaste prodige chinois de moins de 30 ans, auteur du déjà très remarqué Kaili Blues, qu'il s'agit. Mais avec ce deuxième long-métrage, il passe à la vitesse supérieure, du moins par son ...
    Lire plus
    Dandure
    Dandure

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 187 critiques

    2,5
    Publiée le 3 février 2019
    Attention, cet avis contient des spoilers tels que : spoiler: Selon la Lagoai Research Foundation (cf wikipedia), la mine de Kaili servirait de camp de rééducation par le travail. Ambiance Un long voyage vers l'ennui (oui, celle-là est facile) est un film euh...chinois. Dépaysement garanti ! On ne sait pas qui sont les personnages, ni ce qu'ils font, ni ce qu'ils veulent, ni vraiment ce qu'ils se racontent. Même avec les ...
    Lire plus
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1624 abonnés Lire ses 3 730 critiques

    4,5
    Publiée le 25 février 2019
    J'ai finalement réussi à ce voir ce film à la dernière séance, j'ai cru que je l'avais raté... je l'ai vu en 2D malheureusement, mais malgré tout, quelle claque ! En fait je dois dire que je n'ai pas nécessairement compris grand chose, mais que l'expérience globale est juste folle. Folle parce que la mise en scène est sublime, surtout lors du plan séquence final, même si le début du film n'est pas en reste non plus... Il se dégage ...
    Lire plus
    26 Critiques Spectateurs

    Photos

    15 Photos

    Secret de tournage

    Second long métrage

    Bi Gan n'était pas, d'un point de vue technique, satisfait de son précédent film Kaili Blues sorti en 2016. Le metteur en scène regrettait de n’avoir pas pu faire certaines choses en raison d'un cruel manque de moyens financiers. Il explique : "Avec ce nouveau film, j’ai cherché à concrétiser mes rêves et à mieux connaître l’industrie du cinéma. Ensuite, j’étais fasciné depuis longtemps par la peinture de Chagall et les romans de Modian... Lire plus

    Evolution de genre

    Un grand voyage vers la nuit emprunte sa forme au film de genre. Bi Gan confie : "Je n’ai jamais eu de formation scénaristique. Du coup, j’ai pris mes propres habitudes en écrivant. Au début, sur le papier, Kaili Blues était un road movie. Une fois la première version écrite, j’ai commencé à la détruire de l’intérieur, petit à petit. Cela a donné une forme que j’ai aimée. Pour Un grand voyage vers la nuit, c’était au départ un film noir... Lire plus

    Collaboration

    Le romancier Chang Ta-Chun a été consultant sur le scénario de Un Grand voyage vers la nuit. "On a beaucoup discuté de la structure du film. Par exemple, sa division en deux parties. La première partie est intitulée : Mémoire , la deuxième : Pavot , comme dans le titre du poème de Paul Celan : Pavot et mémoire . À un moment, je l’ai même envisagé comme titre du film, mais j’ai finalement abandonné cette idée", se rappelle Bi Gan.

    Dernières news

    Sorties cinéma : Qu'est-ce qu'on a encore fait au bon dieu sur la lancée du premier volet
    NEWS - Box Office
    mercredi 30 janvier 2019
    "Qu'est-ce qu'on a encore fait au bon dieu" démarre fort, avec plus de 3000 entrées enregistrées aux premières séances, devant...
    Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ?, Pearl, Minuscule 2... Les sorties de la semaine !
    NEWS - Sorties Ciné
    mercredi 30 janvier 2019
    Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.
    6 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2018, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2018.

    Commentaires

    • Ringo
      Un grand voyage hypnotique là où le passé et le présent s'entremêlent tout comme le rêve et la réalité. Un bijou cinématographique et l'un des chefs-d'œuvre de l'année 2019.
    • Christoblog
      Somptueux : http://www.christoblog.net/...
    • Naughty Dog
      Bi Gan, jeune réalisateur chinois talentueux déjà derrière Kaili Blues, revient pour son 2e film avec une des propositions de cinéma les plus singulières de ces dernières années.Un Grand Voyage vers la nuit, présenté à Cannes dans la sélection Un Certain Regard nous conte la quête de Luo Hongwu, de retour dans sa ville natale de Kaili 12 après, afin de retrouver son grand amour nommé Wan Qiwen.Durant toute la 1e heure du film, Bi Gan utilise une narration mêlant présent, passé et souvenirs, sous forme de gigantesque puzzle mental, où la beauté des plans nous illuminent à chaque instant et où les discours par voix-off nous invitent dans un réel sentiment d'effervescence et de questionnements.Éclatements des unités d'espace et de temps, symbolique de l'eau pour le romantisme, cadres maîtrisés tels des peintures, photographie par 3 chefs opérateurs (Yao Hung-I, Dong Jinsong et David Chizallet), le film lorgne clairement du côté de Tarkovski, Wong Kar-Wai et David Lynch, via notamment son ambiance crépusculaire et planante, alliée à des jeux d'ombre et d'utilisation des décors conférant au long-métrage des airs de poésie mélancolique.Si le côté cryptique de la 1e heure peut parfois rebuter, en distribuant ses cartes au détriment de l'émotion de cette relation amoureuse qui est la quête principale de Luo, le tout est balayé d'un revers de la main cosmique par la seconde partie du film, où le titre du film apparait, comme pour nous annoncer que tout ce qui a précédé était un prologue géant avant la réelle entrée en matière.Une 3D intra-diégétique débarque au même moment que le spectateur/Luo met ses lunettes, et le film nous invite dans une plongée onirique, fantasmagorique et hypnotique sans précédant, au moyen d'un plan-séquence hallucinant d'1h (soit jusqu'à la fin du film) d'une virtuosité absolue, mêlant scènes dans une mine, voyage en scooter jusqu'à un village reculé et luminescent au multiples ruelles.L'image gagne en profondeur et en netteté, à aucun moment la magie est brisée, et ce malgré les multiples rencontres ou séquences improbables, autant de tour de force pré-calculés au millimètre près par souci d'immersion, conférant au tout une maîtrise absolue de l'espace dans un souci d'immersion totale.De par ce nouveau rythme imposé, l'action y est donc dilatée, interdisant toute coupe et où chaque déambulation filmée confine au génie dans cette errance à l'issue lyrique impériale.Véritable tour de force, Un Grand Voyage vers la nuit mérite bien son titre, qui après une très bonne 1e partie sans issue, se révèle à nous dans une magnifique chrysalide, véritable rêve éveillé autant que révolution de pure mise en scène qui met tout le monde à genoux. Du jamais vu tout simplement.4.5/5 ou 5/5
    • Naughty Dog
      mercredi, et en 3D en plus <3
    • Baptiste C
      j'ai hâte !!
    • Naughty Dog
      hâte pour cette révolution cinématographique !
    Voir les commentaires
    Back to Top