Mon compte
    In the Mood for Love
    note moyenne
    4,1
    9147 notes dont 341 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 341 critiques par note
    152 critiques
    89 critiques
    29 critiques
    29 critiques
    25 critiques
    17 critiques
    Votre avis sur In the Mood for Love ?

    341 critiques spectateurs

    aldanjah
    aldanjah

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 705 critiques

    2,5
    Publiée le 11 décembre 2007
    Film certes à la sensibilité très particulière (belle musique, plans magnifiques + Maggie Cheung très jolie) et une histoire romantique de 2 solitudes .. tout en délicatesse. Malheureusement, j'ai l'impression de ne pas avoir tout compris et ai été assez frustré de ce désir mutuel qui n'aboutit pas.. tout ceci m'a laissé sur ma faim. Reste à voir 2046 du meme realisateur qui en est la suite ...
    Ti Nou
    Ti Nou

    Suivre son activité 230 abonnés Lire ses 2 813 critiques

    4,0
    Publiée le 21 juin 2007
    Bien que Wong Kar-Wai mène avec brio un exercice de style tout en retenue et en pudeur, il n'oublie jamais ses personnages, laissés à l'abandon par leur conjoint. Nostalgique et émouvant, ce film se vit et se ressent comme rarement.
    oranous
    oranous

    Suivre son activité 111 abonnés Lire ses 1 097 critiques

    4,0
    Publiée le 8 décembre 2008
    « In The Mood for Love » est admirable a tous les points de vue. La photographie est superbe. La réalisation soignée, esthétique, on sent que chaque plan est très travaillé. Les ralentis sont magnifiques. Une musique envoutante (Yumeji’s thème) est sublime. Mais le film est lonnnnnnnnnnng, terrrrrrrrrriblment lonnnnnnnng. C’est le seul reproche que je puisse faire car mise a part ce détail qui a tout de même son importance majeur, le film est élégant et d’un esthétisme rare. Au vue de sa lenteur, j’hésite énormément a visionner « 2046 ».
    Mephiless s.
    Mephiless s.

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 697 critiques

    4,0
    Publiée le 7 mars 2016
    Malgré le fait que le film soit un peu trop lent, In the mood for love est un film très poignant avec une histoire et des personnages intéressants. La réalisation propose des plans étudiés et intelligents. Une séquence montre l'état d'esprit de la fille par un montage rapide. La fin du film est quant à elle originale ainsi que très bien filmée. Une belle réussite
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 150 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    4,0
    Publiée le 26 février 2013
    L'histoire est assez banal, par contre le scénario éclaté remplit d'ellipse est vraiment ingénieux (mais soyez attentif ou vous serez perdus). La réalisation est très stylisée, une photographie magnifique, chaque plans est travaillés et beaux. Des superbes ralentis et apparemment Wong Kar-Waï aime les fesses de Maggie Cheung, les jeux des acteurs sont très sobres. La musique qui revient sans cesse est belle mais énervante à la longue.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 30 avril 2007
    Basé sur une histoire plutôt originale, Wong Kar-Wai nous prouve sa virtositée dans la maitrise de la réalisation. Les personnages principaux sont bien présents et semblent se completer l'une auprès de l'autre. L& réalisation de Kar-Wai est très bonne. Il choisit bien ses cadrages, ses plans, et la photographie du film est superbe. La muqiue, répétotive et entrainante, reste dans les memoires après avoir vu le film.
    Rarement vu un film aussi maitrisé.
    Ezri L.
    Ezri L.

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 73 critiques

    4,0
    Publiée le 14 octobre 2006
    A l’heure où l’apologie de la vitesse est devenue synonyme de modernité et où nos relations dites humaines tendent au virtuel et à l’aseptisé, le suave In The Mood For Love de Wong Kar-Wai soulève quelques questionnements spirituels et remises en question nostalgiques qui tarabustent longtemps après visionnage. En situant son intrigue dans le Hong Kong des années 60, le réalisateur nous offre ici une ode douce-amère aux histoires d’A (comme Amitié, Amour, Adultère, Acte manqué…), à un « ça a été » révolu et regretté qui procure malgré tout une chaleur réconfortante, preuve que le cinéma sait encore effleurer l’humain assoupi qui se terre en chacun de nous. Le tout filmé avec une pudeur exacerbée qui, paradoxalement, transpire de sensualité et d’érotisme incandescents. Au-delà des mots, Kar-Wai filme l’invisible (la solitude, l’absence) en captant ses effets sur le visible, à fleur de peau, au sens littéral du terme. Aux couleurs pastelles et tape-à-l’oeil des décors, transposition acidulée de l’époque, répondent les robes de Mme Chan aux étoffes variées mais aux coupes sensiblement identiques, comme autant d’émotions débordantes mais tues qui habitent cet être contraint à rester le même au nom de la bienséance et d’idéaux contrariés. Le secret déposé à Angkor, dans la scène de clôture du film, est à l’image du lieu en question. A l’abandon. Détruit. Anciennement beau. Le film acquiert, quant à lui, une spiritualité bouleversante et tend, par là même, à l’intemporalité. La marque rare et précieuse des grands films de cinéma.
    keating
    keating

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 582 critiques

    4,0
    Publiée le 24 juillet 2007
    "In the mood for love " est peut être l'oeuvre asiaitque la plus réputée des années 2000 . Là où beaucoup résument le cinéma d'Hong-honk a des polars , Wong Kar-Waï va signer un film roamntique , poétique , réputé mondialement mais un peu trop surestimé . Première qualité incontestable , la mise en scène . Esthétiquement , le fim est d'une beauté rarement vue . Les iamges au ralenti , la photographie millimétrée de Christopher Doyle , donnent un résultat tout en émotion , en douceur . Chaque plan apparait ainsi comme un plaisir pour les yeux , a ce niveau là n'ayont pas peur des mots : In the Mood for Love est une merveille . Autre point fort qui contribue a cette impression , le travail sur la musique est excpetionnel . Le thème principal de valse rapelle "eyes wide shut" et me hante encore l'esprit . D'autres mélodies et chansons accompagent avec magie l'ambiance du film . Ensuite le duo d'acteur principal est extraordinaire : Tony Leung est d'un charisme bluffant , et Maggie Cheung d'un charme et d'une justesse à couper le souffle . Alors pourquoi seulement trois étoiles ? Nous n'avons pas parlé du scénario . Kar-Waï dresse une étude du couple qui rapelle "eyes wide shut" . Mais voilà Kubrick réussit bien mieux ce travail . De plus , le film ayant été fait sans scénario , il est malheureusement parfois inégal , au point que l'on a du mal à accrocher à l'histoire dès la première vision . Domage , car il ne manquait pas grand chose à Wong Kar-Waï pour signer une des plus belles oeuvres de tous les temps ...
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 2 août 2008
    Un cérémonial du désir qui se déroule dans le même quartier, la même ruelle de Hong-Kong ; une valse hésitation enveloppée de soyeux moments de silence, d'appels sans réponse, de troubles, de regrets et d'hésitations. Car cet amour entre Mme Chan et Mr Chow restera cristallisé en son évanescence pour n'avoir jamais été qu'un phantasme. Attirés l'un par l'autre dès les premiers instants, tous deux ne parviendront jamais à s'abandonner à cette attirance récipropque, comme si la réalisation de leur désir risquait de détruire ce qui, pour eux, était probablement essentiel : son inaccessibilité. Protection contre le réel qui est susceptible de briser la chose phantasmée, peut-être ! Toujours est-il que le récit s'étire, s'enlace à la façon d'un poème avec des fractions de temps subtilisés à l'ordinaire de la vie, comme des heures privilégiées où séduction et dérobade mènent un jeu plein d'oscillations et de tremblements. On se croirait dans un roman de chevalerie où la dame a le devoir de rester en marge de la réalité, afin d'inciter le chevalier à la bravoure et à la conquête perpétuelle. Ici l'approche se fait sans doute plus freudienne mais tout aussi complexe et vécue dans une nuit diamantée où l'élégante égérie devient le symbole parfait de l'amour exclusif et irréel. Splendide.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 15 juin 2007
    In the mood for love est le genre de film qui vous laisse sans voix, j'ai été bluffé par la beauté des images, par la lumière présente dans le film et surtout par le jeu des acteurs, Tony Leung joue a merveille et Maggie cheung aussi d'ailleur... La bande son est de toute beautée... Un film bouillant de virtuosité a voir absolument.
    misscarrey
    misscarrey

    Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 15 critiques

    5,0
    Publiée le 1 septembre 2008
    Wong Kar-Waï nous offre un film d'une beauté époustouflante. On y découvre une histoire d'amour inédite et torturée par les événements. Les scènes tournées au ralenti accompagnées par Maggie Cheung vêtue de robes sensuelles vous transporte directement en Chine. Et que dire de la BO? Merveilleuse BO composée de titres envoutants. Le clin d'oeil au film 2046 nous donne toujours le sourire. Le petit plus de ce film = la mise en scène de WKW avec des plans indirects et les innombrables scènes de corridors.
    teofoot29
    teofoot29

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 648 critiques

    5,0
    Publiée le 11 mai 2010
    In the mood for love, un chef d'oeuvre du réalisateur Hong Kongais, une histoire d'amour renversante, la mise en scène fait ressortir de façon impressionante cette émotion de 2 protagonistes, les ralentis sous la magnifique Bande Original du film témoignent du génie de Wong Kar Wai. Mais le plus remarquable dans ce film, c'est la sensibilité de l'éclairage et de la photographie nous offrant un jeu de contraste entre la luminosité et les couleurs, necessitant une grande maîtrise cinématographique. A voir absolument !
    BMWC
    BMWC

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 736 critiques

    2,5
    Publiée le 10 mars 2007
    Y a de belles images, une belle musique, une scène finale vraiment magnifique, Tony Leung est excellent, les robes de Maggie Cheung sont belles... Mais le film est très répétitif, comme la musique qui revient toujours. Les plans se ressemblent tous, à part pour la dernière scène. J'aime bien, c'est beau, mais c'est aussi vite ennuyant...
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 29 décembre 2016
    Je viens de regarder ce film et j'ai l'impression de sortir du coma. J'ai pas tout regardé à vitesse nominale mais j'ai tenu une demi-heure ainsi, ce que je considère comme un magnifique exploit. Je pensais alors que ça faisait au moins deux heures et quelque que je regardais l'air ahuri ce cinéma d'auteur du festival de Cannes et que le générique de fin libérateur allait me délivrer.

    Libera me domine ! mais non, le temps du cinéma d'auteur qu'il soit chinois, javanais, français ou indo-pakistanais s'écoule infiniment plus lentement et chaque minute contemplée de ce film abrutissant, des tas de neurones meurent en masse. Un armageddon de l'ennui aussi pathétique que navrant.
    Chris Art
    Chris Art

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 398 critiques

    5,0
    Publiée le 1 juillet 2014
    (...) Tout le talent du metteur en scène est là. Enchanteur de l’image, Wong Kar Wai est réputé pour son talent pictural. D’une histoire d’amour, il tire une galerie de peinture, parvenant à transmettre par sa mise en scène, par ses cadrages purement plastiques, les plus fortes émotions que peuvent ressentir deux êtres épris. Chaque plan, chaque accessoire, chaque ligne de fuite est voulue, à sa place et pleine de sens. Le hasard est prohibé; le travail de l’image est unique et sublime la beauté des décors, des personnages et de leurs sentiments (...)
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top