Mon compte
    Ginger Snaps
    note moyenne
    3,5
    355 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Ginger Snaps ?

    66 critiques spectateurs

    5
    13 critiques
    4
    17 critiques
    3
    14 critiques
    2
    12 critiques
    1
    7 critiques
    0
    3 critiques
    Shawn777
    Shawn777

    Suivre son activité 165 abonnés Lire ses 2 critiques

    2,5
    Publiée le 11 novembre 2021
    Ce film, réalisé par John Fawcett et sorti en 2000, est assez moyen. C'est ici l'histoire de deux sœurs dont l'une se fait mordre un soir par un loup-garou, elle devient alors petit à petit un loup-garou à son tour. Dis comme ça, le scénario n'a vraiment l'air pas ouf mais c'est surtout le contexte du film et son genre qui rend la chose intéressante. Nous sommes effectivement dans un teen movie et les symptômes liés à la lycanthropie arrivent en même temps que les premières menstruations de l'adolescente mordue. Alors certes, c'est tout sauf subtil, on voit bien ici que la lycanthropie sert avant tout de métaphore aux changements liés à la puberté et aux changements physiques et hormonaux que cela implique. Le film est d'autant plus intéressant qu'il est écrit par une femme et que les deux personnages principaux sont des femmes, le reste des personnages masculins n'ayant par ailleurs pas d'autre importance que de servir les intérêts des personnages féminins. Outre le fait de changer et de critiquer les codes du teen movie, en étant en même temps un film du genre, le film est également une critique d'une société misogyne qui n'est, encore une fois, pas très subtile (notamment à cause de dialogues et répliques qui ne présentent aucunes nuances et qui nous agitent ce thème sous le nez) mais qui a au moins le mérite d'être marquant et travaillé, contrairement d'ailleurs à beaucoup de films actuels soi-disant féministes qui prennent plus les spectateurs pour des abrutis qu'autre chose. Malgré des thèmes intéressants donc et des personnages bien écrits car ils sortent du cadre (notamment avec leur passion pour le morbide, malgré le fait que les deux sœurs soient élevées dans la parfaite petite banlieue pavillonnaire de la classe moyenne avec une mère, parfaite dans son rôle de la mère au foyer faussement épanouie), le film possède quelques longueurs non négligeables, notamment la fin qui s'éternise beaucoup trop à mon goût. De plus, on ressent vraiment le petit budget, notamment dans la mise en scène qui sonne beaucoup trop téléfilm par moments, dans la musique et dans les effets spéciaux qui rappellent ceux de la franchise "Hurlements". "Ginger Snaps" est donc plus un film sur le mal-être adolescent qu'un film de loup-garou et reste alors très intéressant de par les thèmes qu'il aborde mais ne parvient malheureusement pas à être captivant sur toute sa longueur.
    Ewen Blake
    Ewen Blake

    Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 985 critiques

    3,0
    Publiée le 13 juillet 2020
    Une production horrifique modeste mais plutôt réussie sur la transformation adolescente/lycanthropique. Le budget est aussi limité que les effets spéciaux affreux, le scénario claudique sur deux pattes spoiler: (que devient la maman?),
    les personnages du campus ont été vu 1000 fois et le final est un peu longuet. J’ai toutefois passé un bon moment et ai trouvé particulièrement "courageux" que Brigitte spoiler: qui elle aussi "mue" sous un autre sens que Ginger, reste moche et mal sapée.
    karpathakis y
    karpathakis y

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 633 critiques

    5,0
    Publiée le 11 février 2020
    Je l'ai vu à sa sortie et j'avais adoré, je la revois par hasard aujourd'hui avec le même sentiment. Le casting est excellent, en particulier les deux rôles principaux, la sublime Katharine Isabelle et Émily Perkins, qui sont à la fois crédibles et sympathiques en tant que sœurs morbides qui se déchirent. C'est le meilleur film de loup-garou que j'ai jamais vu. Isabelle est joliment attrayante mais menaçante en tant que Ginger, qui se transforme lentement en créature surnaturelle, tandis que Perkins en tant que Brigette est obligée de grandir dans l'horreur de ce que sa sœur devient. Le réalisateur John Fawcett et l'écrivain Karen Walton, font un excellent travail en adaptant l'histoire classique des loups-garous dans un drame pour adolescents tout en y injectant un excellent humour noir (la fascination des sœurs pour la mort et la mise en scène des suicides macabre). Pour moi un film d'horreur classique grâce à l'imbrication des loups-garous avec le fait de grandir et de se changer en tant que femme. Très excitant, drôle et original !!!
    Fêtons le cinéma
    Fêtons le cinéma

    Suivre son activité 309 abonnés Lire ses 2 critiques

    4,0
    Publiée le 15 novembre 2018
    Ginger Snaps a recours à la lycanthropie comme Carrie au bal du diable à la télékinésie, soit dans un traitement horrifique de l’adolescence pour une fille devenant femme. L’intérêt de l’œuvre de Fawcett réside dans sa posture de rivalité entre sœurs, déclinant ainsi la thématique de Brian de Palma autour de l’enfant unique. Car si Carrie faisait de la maternité et de son ancrage religieux l’origine de tous les maux, Ginger Snaps évite cet écueil – ou ce qui serait devenu écueil – pour proposer le schéma inverse : la mère se demande d’ailleurs à un moment donné ce qu’elle a fait de mal. Rien, assurément ; car le mal vient de ses filles et de nulle part ailleurs. Ainsi le loup-garou fauché par la camionnette n’est-il qu’un leurre, point de départ d’une vaste métaphore filée de la dépendance affective et jalouse qui unit deux sœurs dans un même combat pour l’émancipation : l’une se sent brimée par son modèle, l’autre appesantie par son disciple. Dans cette interdépendance malsaine interviennent les règles, c’est-à-dire subitement le sevrage au terme duquel la sœur se sera détachée de sa jumelle pour vivre sa vie. Ginger Snaps déplace le mythe du loup-garou, plutôt le détourne pour en faire la base d’une réflexion poussée et audacieuse sur les rivalités entre êtres du même sang et du même sexe. Féministe en tout point, radical dans l’action, le film tire profit de son petit budget pour construire l’angoisse d’ailleurs pensé comme vaste crescendo, modère ses effets pour un résultat d’autant plus réussi. Malgré un schéma médian conventionnel, le long-métrage de John Fawcett fascine sans ennuyer, réserve quelques scènes à la violence déstabilisante, apporte un vent de fraîcheur doublé d’une vision pertinente et intelligente d’un mythe du cinéma d’horreur ici non réécrit mais réinvestit au service d’un regard plein de justesse sur un âge de transformation fondamental : l’adolescence.
    Wagnar
    Wagnar

    Suivre son activité 41 abonnés Lire sa critique

    3,0
    Publiée le 8 janvier 2017
    Un nouveau "teen movie" fantastique abordant cette fois le thème du loup-garou. On est ici dans un concept qui rappelle celui de la Mouche : la transformation de l'adolescente est lente et progressive, ce qui ajoute un côté assez dérangeant au film. Cette transformation, autant physique que morale éveille en elle de nouveaux instincts dont celui de la sexualité. Toutefois, malgré quelques bonnes idées et une première partie assez réussie, le film s'enlise dans sa seconde partie et sombre dans le film d'horreur sans surprise et conventionnel. Il n'est également pas toujours bien rythmé et la métaphore sur la puberté est un peu trop évidente. On ne peut pas dire que Ginger Snaps renouvelle le genre comme l'avait fait le superbe Loup-Garou de Londres. Un film de loup-garou assez intéressant mais sans plus.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 979 abonnés Lire ses 4 critiques

    3,0
    Publiée le 14 février 2016
    Un film de loup garou avec un point de vue de traitement original. Les deux actrices sont très bien dans leur rôle, il y a une bonne progression dramatique. On pourra regretter l'ambiance "teenage" parfois pesante et la longueur de la dernière scène, ainsi que le final peu clair, et puis on se demande ce que sont devenus certains personnages secondaires
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 17 août 2015
    Ginger et sa sœur Brigitte partagent d'étranges fantasmes morbides, elles mettent en scène leur mort et provoquent les élèves de leur lycée. Une nuit, Ginger est attaquée par une créature monstrueuse, c'est le début d'une métamorphose inexorable en une bête assoiffée de sang, de sexe et de violence. La nouvelle référence du film de loup-garou ! L'intrigue est sans faille, le suspens à son apothéose. Le casting mêle charme et efficacité avec Mimi Rogers et Kris Lemche. Une séléction officielle au Festival Fantastique de Gérardmer amplement méritée. En tout cas pour moi c'est le meilleur film de loup-garou depuis ''Le Loup-garou de Londres''.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 649 abonnés Lire ses 4 critiques

    2,0
    Publiée le 26 mars 2015
    Je l'avais trouvé bien à sa sortie, mais aujourd'hui, je dois reconnaître qu'il est davantage destiné aux ados qui apprécient les loups-garou. C'est toujours assez bien fait mais plus ennuyeux avec les années et je n'ai pas vu d'humour, dommage, ça aurait pu le faire :)
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 3 906 abonnés Lire ses 6 critiques

    2,5
    Publiée le 21 février 2015
    Un sympathique film de loup-garou peut-être que si je l'avais vu il y a 15 ans la note aurait été plus élevée, mais en 2015 le film est pas mal sans plus. Il y a quand même de bonnes choses dans ce film, l'histoire est bien développée avec au départ ces deux filles très attirées par tout ce qui touche à la mort, la parallèle que met en place le réalisateur est intéressante entre le fait de devenir une femme et la transformation en loup-garou, il y a aussi un bon travail de make-up et Katharine Isabelle était déjà talentueuse à l'époque. Un film à découvrir pour tous les fans du genre.
    Whyborn
    Whyborn

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 803 critiques

    4,5
    Publiée le 26 janvier 2015
    J'ai adoré ce film, et pourtant j'étais très réticent car les films de loups-garous, c'est vraiment pas mon truc. Mais la, c'est réussi, déjà grâce aux deux actrices principales parfaites dans leur rôle. Mais aussi l'ambiance du film, l'intrigue et le côté très gore.
    La fin est marquante et fait que je n'oublierais pas ce film de si tôt!
    Driss-Kévin B
    Driss-Kévin B

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 48 critiques

    4,5
    Publiée le 20 octobre 2014
    A la recherche de films sur les loups garous car fanatique du genre, je tombe sur Ginger Snaps. Je me dis que je vais le regarder mais sans grande conviction et pourtant... J'ai été agréablement surpris.
    L'histoire est travaillée, rendant l'intrigue accrocheuse. Les actrices principales sont parfaites dans leur rôle.
    Je ne regrette pas de l'avoir regardé et je le conseille même si demeure toujours le problème de la qualité du costume du loup.
    Je n'ai pas boudé mon plaisir et je pense qu'il mérite bien ses 4,5 étoiles.
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile

    Suivre son activité 250 abonnés Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 18 mai 2014
    Ginger n'est qu'une victime de plus des lycanthropes. Cependant, cette version du mythe des loups-garoux n'est pas dénuée d'intéret. Deux soeurs liées à la vie par un pacte de sang se font attaquées sauvagement par une bête. Lorsque les mutations commencent à apparaitre, leur mission reste de trouver un remède. Jeu de séduction, amour bestial, une athmosphère oppréssante, assombrie par l'esprit noir des deux protagonnistes. Si l'issue est assez évidente, le contenue est plutot bien menné. Disons qu'on a déja vu bien pire. 3,5/5
    g0urAngA
    g0urAngA

    Suivre son activité 53 abonnés Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 4 mai 2014
    Il est certes évident que "Ginger Snaps" ne fait pas partie des films de loups garou des plus connu. Cependant, c'est grâce à internet que la réputation du film s'est vite fait entendre et a attiser la curiosité de beaucoup.

    Le film nous précipite dans une ambiance glauque, forte et froide (la succession de photos de suicides divers et variées dans lesquelles les deux soeurs se sont mises en scène en guise de générique de départ). Par la suite, la photographie préserve cette atmosphère grâce à l'utilisation intelligente du numérique. Le jeu des actrices, Emily Perkins et Katharine Isabelle y participent grandement aussi. L'interprétation des seconds rôles excellente aussi, particulièrement celle de la mère par Mimi Rogers insistant sur l'incompréhension entre les ados et les adultes.

    Malgré, son faible budget, le réalisateur et l'équipe technique a eu l'intelligence de n'utiliser que des effets spéciaux en animatronique, ce qui donne un réel charme au film, amplifiant l'ambiance réussie du long métrage. Ajoutez à cela, de bonne effusion d'hémoglobine...

    Bref, "Ginger Snaps" s'avère être un très bon film et une bonne surprise grâce à un scénario astucieux au service des contes lycanthrope, tout cela, appuyé par des images froides et brutales. Dommage cependant que le film perd légèrement son "charme" dans la dernière demie heure, devenant presque trop classique ...
    lastachille
    lastachille

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 384 critiques

    5,0
    Publiée le 28 octobre 2013
    Pas vraiment un chef-d'oeuvre, mais vu le maigre budget ça le devient! et pas que! la performance des deux actrice surtout Emily Perkins, alias : "Brigitte" spoiler: , dans le rôle de la petite sœur, qui au début est protégé par sa grande soeur et qui devient, après l'infection de cette dernière, celle qui va la protéger
    .
    Les personnages sont intéressants et très originaux pour un film de loup-garou, l'histoire est pleine de rebondissement, le loup-garou super moche, rien à voir avec les mièvreries à l'eau de rose. Rien n'est beau, ni super-flue, on n'y croirait presque et on en redemande plus! ah! heureusement y a le deux et puis le trois! ;p bonne éclate!
    zafkiel
    zafkiel

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 802 critiques

    3,0
    Publiée le 13 septembre 2013
    Scénario basé sur le mythe du loup-garou, du déjà-vu et re re-vu, mais le film a une patte plutôt accrocheuse. On suit avec plaisir les mésaventures et la vie bizarre des deux soeurs Fitzgerald jusqu'au jour où. Mais justement, le film se veut intéressant surtout sur la première partie, celle où on suit l'évolution psychologique des 2 sœurs parmi le commun des mortels. La transformation en Garou se veut finalement plutôt secondaire. A part ça, à noter que les effets spéciaux de la créature font plutôt carton pâte, ce qui enlève du cachet horrifique, dommage car l'humour noir voire presque macabre et l'ambiance gothique qui s'en dégage n'a rien pour déplaire. D'ailleurs, je salue le réalisateur de nous montrer plutôt le côté "monstrueux" de la bête qui sommeille, plutôt que simplement un aspect "teenager" comme certaines séries d'ado (Teen Wolf au hasard) qui surfent sur la vague tendance du monstre sexy et envoutant (Twilight pour ne citer que cette daube). Ici rien d'envoutant, le Loup-Garou est laid, monstrueux et tue. La mutation de Ginger est lente et progressive, griffes, queue, canines et dentition, tout y passe et installe le côté bizarre et gênant du personnage. Un bon petit film sans grande envergure mais qui se laisse regarder sans aucun problème.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top