Mon compte
    17 Blocks
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "17 Blocks" et de son tournage !

    La rencontre

    Davy Rothbart rencontre la famille Sanford en 1999 alors qu’il jouait au basket à côté de son appartement au Sud-Est de Washington DC. C’est là qu’il fait la connaissance d’un jeune du quartier, Smurf Sanford, alors âgé de 15 ans, et de son frère Emmanuel, 9 ans, puis plus tard, de leur mère Cheryl et leur sœur, Denice. Alors qu’Emmanuel ne cache pas son intérêt pour la caméra, Davy Rothbart lui apprend à utiliser un petit caméscope qu’il lui laisse à disposition le soir et les week-ends : « Emmanuel partagea avec moi les images de ce que lui et ses proches étaient en train de collecter – des moments familiaux à la fois bruts et intimes, ainsi que des tranches de vie du quartier. Parfois, je tournais la caméra pour interviewer Emmanuel, parfois il la retournait pour m’interroger. »

    Le déclic

    Devenu très proche des Sanford au fil des années, au point de considérer Emmanuel comme son petit frère, Davy Rothbart a rassemblé plusieurs films de famille, sans avoir pour but de réaliser un long-métrage. Mais le décès d’Emmanuel a bouleversé les choses : « La violence des armes à feu, toujours constante dans le quartier, débarqua dans leurs vies avec des conséquences horribles et déchirantes. Je suis parti à Washington le jour suivant pour aider comme je le pouvais et Cheryl m’accueillit avec une question : « Où est ta caméra ? Tant de personnes meurent par armes à feu dans le quartier » me dit-elle, « mais aucune d’entre elles n’a sa vie entière documentée aussi minutieusement que celle de ma famille ». D’une manière ou d’une autre, au milieu de sa douleur, Cheryl avait la distance et la sagesse de comprendre la valeur et l’importance que l’histoire de leur famille pouvait revêtir ».

    Une scène douloureuse à tourner

    De nombreuses parties du film ont été tournées par Emmanuel lui-même, quelques séquences par Smurf et Denice, tandis que les plus récentes ont été tournées par Davy Rothbart et son ami Zach Shields. Rothbart se souvient d’une séquence particulièrement éprouvante à filmer, lorsque Denice nettoyait le sang de son frère dans le hall de son appartement : « L’accord entre la famille et moi était que tout devait être filmé, même les moments les plus douloureux. Nous savions donc que ce moment horrible devait être enregistré. Néanmoins, aussi courageuse et résiliente que Denice l’était à ce moment-là, j’avais les yeux embués et la boule au ventre. Finalement, j’ai juste posé la caméra et l’ai aidé à finir cette tâche insupportable. »

    Condenser 20 ans de rushes

    Le montage de 17 Blocks a nécessité 4 ans de travail. Davy Rothbart a récolté plus de 1000 heures de rushes. Il a été épaulé par « ma talentueuse monteuse, Jennifer Tiexiera, qui a contribué à rendre le film lumineux et plein d’espoir, tout comme nos assistants monteurs, Jason Tippet et Jed Lackritz, et notre consultant en narration Mark Monroe. »

    Le tournage

    Le réalisateur a décidé d’arrêter de filmer à l’issue de 20 années de tournage, quand les petits-enfants de Cheryl, Justin, Faith, Akil et Takel, ont atteint l’âge que ses enfants avaient lors de leur rencontre. Il y a cependant eu de longues années où rien n’a été tourné : « Nous avions le sentiment que l’histoire marchait mieux quand elle était séparée en trois périodes : 1999/2000, 2009/2010 et 2016-2019. »

    Que sont-ils devenus ?

    Depuis la fin du tournage, Smurf a été promu en tant que manager dans le supermarché où il travaille, et considéré comme un travailleur héroïque pendant la pandémie. Justin et son cousin Takel (le fils de Smurf) ont décroché leurs diplômes avec mention. Quant à Cheryl, elle a arrêté la drogue. Davy Rothbart précise : « Denice a eu une période difficile. Et la pandémie a éprouvé tous les habitants du quartier, pas seulement sur le plan sanitaire, mais aussi sur le plan économique, avec les conséquences sur le long terme d’une économie en chute libre. Les Sanford sont des survivants, et ils survivront. C’est une période difficile pour tous les Américains, mais les effets ravageurs de la crise se font encore plus sentir dans des quartiers au nord et au sud-est de Washington. »

    Un écho à Black Lives Matter

    Bien que le mouvement ait commencé avant la sortie du film, 17 Blocks entre bien sûr en résonance avec Black Lives Matter. Le réalisateur se félicite de la prise de conscience du racisme systémique aux États-Unis, même s’il reste encore énormément de travail : « Nous sommes très touchés de savoir les spectateurs émus et affectés par le film, que le mouvement Black Lives Matter s’approprie le film et nous rejoigne dans la lutte. L’histoire des Sanford est, pour moi, non seulement un cri d’alarme mais aussi une puissante et inspirante histoire d’amour, de perte, de difficultés, de courage, de résilience et de rédemption. »

    Washington To Washington

    En l’honneur de la mort d’Emmanuel, les Sanford et Davy Rothbart ont lancé une organisation nommée Washington To Washington, pour permettre aux enfants des quartiers défavorisés de Washington d’aller visiter chaque été quelques-uns des plus beaux parcs et forêts du pays. En 10 ans, plus de 500 enfants en ont bénéficié pour élargir un peu leurs perspectives.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Titane (2021)
    • Black Widow (2021)
    • Kaamelott – Premier volet (2019)
    • Fast & Furious 9 (2021)
    • Cruella (2021)
    • Annette (2021)
    • Benedetta (2021)
    • Présidents (2021)
    • Mystère à Saint-Tropez (2019)
    • Désigné Coupable (2020)
    • Le Sens de la famille (2020)
    • Les Croods 2 : une nouvelle ère (2020)
    • Old (2021)
    • Nomadland (2020)
    • Pierre Lapin 2 (2021)
    • La Fine fleur (2021)
    • Bloody Milkshake (2021)
    • Space Jam - Nouvelle ère (2021)
    • Un espion ordinaire (2021)
    • Conjuring 3 : sous l'emprise du diable (2021)
    Back to Top