Mon AlloCiné
    Gueule d'amour
    note moyenne
    4,0
    126 notes dont 24 critiques
    répartition des 24 critiques par note
    6 critiques
    11 critiques
    6 critiques
    1 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Gueule d'amour ?

    24 critiques spectateurs

    Newstrum
    Newstrum

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 261 critiques

    3,5
    Publiée le 19 avril 2017
    Un classique de Grémillon où l'on retrouve l'espèce de naturalisme poétique du réalisateur, même si on peut lui préférer aujourd'hui Le ciel est à vous ou Remorques. Voir ma critique complète sur mon blog :
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6361 abonnés Lire ses 10 761 critiques

    4,0
    Publiée le 10 juillet 2010
    Jean Gabin revient vite à son image de marque avec "Gueule d'amour", sous la direction de Jean Grèmillon! Un film de commande, certes, mais avec lequel il retrouve son public et qui vaudra à son rèalisateur un succès commercial qui influera heureusement, pendant quelques annèes du moins, sur sa carrière! Tirè d'un roman d'Andrè Beucler qu'avait remarquè Gabin, "Gueule d'amour" est une histoire comme le grand public des annèes 30 les aimait! Tous les ingrèdients y sont: la garce rencontrèe à Monte-Carlo, interprètèe par une Mireille Balin alors en pleine gloire, l'officier de spahis, Gabin, et le copain Renè Lefèvre! "Gueule d'amour" ou l'odyssèe d'un être simple et fruste que sa naïvetè, sa disponibilitè dèsarmèe exposent à tomber dans le piège fèminin, jusqu'à la scène finale, très sournoisement mèlo, mais d'une grande justesse de ton! Un film pudique, ou tout paraît vrai, où un Gabin en pleine possession de son mètier atteint l'intensitè qui alimentera son mythe...
    Guillaume836076
    Guillaume836076

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 126 critiques

    4,0
    Publiée le 10 février 2013
    Très bon film de Jean Grémillon.
    Moins connu que ses œuvres ultérieures considérés à juste titre comme des films clés de l'histoire du cinéma français, ce film s'inscrit dans la veine romantico-réaliste des années 30, dont Jean Gabin était en train de devenir le héros mythique avec Duvivier, Renoir et Carné...
    Postérieurement, Grémillon avait essuyé de nombreux échecs injustes - cf à La Petite Lise, incompris- et s'était réfugié dans la réalisation d’œuvres de commandes indignes de son talent, qui éclate superbement ici. Le film n'a pas vieillit techniquement, la photographie est superbe et surtout Grémillon filme avec une modernité étonnante.

    Scénaristiquement bien structurée sur un roman fort d'André Beucler, adapté par Charles Spaak, le sens de l'image et de la direction d'acteur de Grémillon permet une analyse et dénonciation virulente de la lutte des classes par l'intermédiaire d'une histoire d'amour passionnelle entre un simple et naïf soldat devenant ouvrier (Jean Gabin) et une riche parvenue entretenue en mal d'amour (Mireille Balin). A cet égard, les scènes entre Gabin, Balin, le majordome et la belle-mère (talentueuse Marguerite Deval) sont très réussies, dialoguées avec brio par Spaak.

    Chacun des personnages ont leur motivations respectives, bonnes ou mauvaises mais ils ont un but qu'il nous est donné à comprendre et non de juger. Gabin et Balin nous emportent dans ce tourbillon de passion que l'on pressent funeste ou tragique. Ils sont tous deux remarquables. Lui, charismatique et excellent dans l'émotion et la sensibilité -Gabin est et restera un mythe car il a su être tout le monde et jouer sur toutes la palette des sentiments rencontrés dans la vie d'un homme, en ce sens son digne héritier c'est Depardieu- ; elle, belle, cynique, vénéneuse mais déchirante parce qu'en proie à la vacuité désespérée de son existence qu'elle tente de comblée par un amour qu'elle sait impossible...
    L'autre beau personnage, le plus étonnant, c'est celui de l'ami de Gabin, joué par René Lefèvre, un peu insignifiant au départ, mais qui révèle sa force dramatique dans la dernière partie du film. Lui aussi, jouet de Balin, est involontairement celui qui permet au tragique d'advenir; Mais c'est lui qui permet la rédemption du personnage de Gabin, au nom de leur amitié profonde, mais aussi parce qu'il est paradoxalement le personnage le plus lucide, eut égard à sa propre naïveté... Il ne juge pas son ami, peut-être aurait-il fait de même...
    Les dernières scènes sont magnifiques.d'intensité, où l'on ressent la profondeur définitive et fatale de leur amitié, qui laisse penser qu'il ne s'agit plus d'un simple sentiment amical, mais de bien au-delà...
    Grand film !
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 146 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    4,0
    Publiée le 13 janvier 2013
    Film que Jean Gabin tient sur ses épaules, l'acteur est incroyable dans son personnage de play-boy qui va se faire détruire par l'amour d'une femme fatale. C'est drôle (parfois), acide et triste. Le tout est pas mal réalisé malgré que je ne sois pas adepte des oeuvres de Grémillon habituellement.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3566 abonnés Lire ses 7 267 critiques

    4,0
    Publiée le 22 septembre 2007
    Un grand classique du cinéma français, dont la réputation ne m'a paru en rien usurpé. C'est du beau drame comme le cinéma fraçais savait si bien les faire durant les années 30. En plus des dialogues fins et subtiles de Charles Spaak, et de l'évocation de thèmes comme l'amour fou, le destin, la facilité, ce film compte également un superbe couple de cinéma, Jean Gabin, très bon ici, et Mireille Balin, qui continue à trotter dans nos mémoires bien après le visionnage du film. Du beau cinéma, tout simplement.
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 162 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    5,0
    Publiée le 12 octobre 2009
    Un film que je trouve magnifique, bien que je ne sois pas adepte des mélodrames. L'histoire est simple mais terriblement réaliste. Les dialogues sont ciselés et très agréables, mes préférés sont ceux des rencontres entre Gabin, le majordome et la belle-mère. Le jeu des acteurs est irréprochable, avec comme toujours une mention spéciale pour Jean Gabin. L'acteur, le vrai, capable de jouer toute la palette des émotions. C'est simple, je l'érige au rang de demi-dieu.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 4 mars 2008
    Une descente aux enfers d'un Gabin au top, très bon scénario et belle réalisation, un film qui a très bien vieilli.
    Eowyn Cwper
    Eowyn Cwper

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 1 833 critiques

    3,5
    Publiée le 2 décembre 2015
    Ce film est une évolution - encore une - dans le cinéma français, qui n'hésite pas à montrer la cruauté de l'amour. Un projet audacieux porté au pinacle par la prestation d'acteurs hors des critères de l'époque dans leur sensibilité, et en plus extrêmement communicatifs dans leur vision de la vie. Pour parler personnellement, c'est un des seuls vieux films qui me fassent substituer, en esprit, les acteurs par ceux qu'on choisit aujourd'hui pour des films profondément sentimentaux et complexes. Riche en sentiments, transmetteur d'émotions, il défend les anciennes valeurs de l'amitié et de la loyauté mais émeut dans ses implications.
    Flavien Poncet
    Flavien Poncet

    Suivre son activité 172 abonnés Lire ses 1 024 critiques

    5,0
    Publiée le 13 octobre 2006
    Rempli d'humour grâce aux délicieux dialogue de Charles Spaak, d'amour grâce à l'idylle Gabin / Ballin, et d'humanité grâce à Gabin, Lefèvre et à la mise en scéne de Gremillon, "Gueule d'amour" est donc le meilleur film de Jean Gremillon. Le film aborde le théme triangulaire de l'amitié-l'amour-la mort. Les uns ménent aux autres dans une facilité que Gremillon nous expose déconcertante. Gremillon fait montre de tout son génie en abordant un théme si étrange avec une comédie si douce. Quant à Gabin, il joue avec une tel humilité qu'on a du mal à y croire. Gremillon arrive d'ailleurs à tirer de ses acteurs le meilleur d'eux-même. C'est ce qui fait aussi de "Gueule d'amour" une trés grande oeuvre du cinéma français des années 30.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top