Notez des films
Mon AlloCiné
    Battle Royale
    note moyenne
    3,7
    20309 notes dont 787 critiques
    répartition des 787 critiques par note
    209 critiques
    218 critiques
    151 critiques
    113 critiques
    53 critiques
    43 critiques
    Votre avis sur Battle Royale ?

    787 critiques spectateurs

    MaCultureGeek
    MaCultureGeek

    Suivre son activité 902 abonnés Lire ses 1 224 critiques

    3,5
    Publiée le 19 février 2016
    "Battle Royale" est typiquement le genre de film que j'aime beaucoup, mais auquel je ne trouve pas assez de qualités graphiques ( ou logiques ) pour lui assener une meilleure note. Et contrairement à ce que beaucoup disent ( et à ce que j'ai un jour dit ), ce n'est pas meilleur qu'" Huner Games". Parce qu'il faut l'avouer, "Hunger Games", aussi original fusse-t-il ( originalité venant du manga éponyme ), n'est pas exempt de tous défauts. Aujourd'hui mes amis, c'est donc "Battle Royale". Dès la première scène, la couleur est annoncée : le film sera sombre, violent, noir, particulier. L'approche de cette société dystopique est grandement pessimiste; il n'y a plus d'espoir possible en l'avenir; il n'est, de tout façon plus qu'un vaste monde détruit - pas dans le monde physique, non, dans le monde formel. Les adultes et les jeunes ne se comprennent plus, ne peuvent plus vivre ensemble. Et c'est une réflexion fortement intéressante sur notre société, ainsi que sur sa future, ou présente, évolution. L'on passe donc d'une société faîtes pour les jeunes, la notre, à une autre, la leur, qui désire les museler, les faire devenir adultes de la pire des manières, en tuant leurs amis adolescents. Et justement, il n'y a pas de meilleure réflexion possible, je pense, pour ce genre de scénario. C'est à la fois profond, réfléchi et d'actualité. Que demander de plus? On regrettera, cependant, un manichéisme trop important, qui s'animera principalement avec les deux participants les plus agés du film, les deux machines à tuer. L'un sera en blanc ( ou en une couleur équivalente, si mes souvenirs sont bons ) tandis que le dernier, le plus dangereux, le méchant du film, sera tout vêtu de noir, arborant un aspect "terminatoresque" des plus réjouissants, jusque dans une scène pompée de la fin du premier "Terminator". Mais je ne vous en dirai pas plus. Le tout étant qu'ils sont badass, et que oui, c'est classe comme symbolisme, mais le soucis, c'est que cela enlève enlève fortement de nuance au métage; il n'en apparaît que plus simple narrativement parlant, que plus primaire. Et c'est dommage, parce que je pense sincèrement qu'il aurait énormément gagné à se penser plus intelligent, plus sophistiqué. Un poil plus, ai-je envie de dire, parce qu'il faut quand même reconnaître que le résultat final est énormément réfléchi, et cinématographiquement novateur. L'on reconnaîtra tout de même au métrage une efficacité particulière : c'est violent, esthétiquement recherché dans sa sanguinarité, c'est bien mis en scène, stressant; bref, c'est saisissant. Le résultat est purement viscéral; "Battle Royale", c'est une expérience qu'il faut vivre, un film qu'il faut apprécier à sa juste valeur, à la fois graphique et intellectuelle. Il faut lui reconnaître une autre particularité : commençeant vite et fort ( à la fin d'un "Battle Royale", c'est vite vous dire ), l'on n'a pas le temps d'imaginer la suite qu'elle arrive déja, et nous attérit en pleine tête, avec violence et fureur. Bon, on lui reconnaîtra tout de même un manque de finesse dans les dialogues, et certaines incohérences, ou fautes de goût ( je n'ai ni compris le dénouement de la scène avec le tableau, ni le plan final du film; là, faut vraiment que l'on m'explique, pour ce dernier ). Seulement, ses qualités sont tellement nombreuses et importantes que l'on passera outre ses quelques défauts pour, finalement, mieux se concentrer sur l'oeuvre, réellement passionnate. Ajoutons donc que les acteurs jouent très biens, même si certains tombent parfois dans un excès de surjeu, et que le travail de Kinji Fukasaku force le respect ( l'on est tout de même bien loin du gâchis de son fils; mais nous y reviendrons ). La bande-son est elle-même d'excellente facture, à la fois puissante et aboutie. Elle ajoute énormément au long-métrage, lui ajoutant un aspect à la fois épique et dramatique. "Battle Royale" fut donc une expérience particulière et marquante, le genre qui vous change à jamais, et la suite ratée n'y pourra rien : j'aime "Battle Royale", et ce même s'il est imparfait. A voir, un grand film.
    Bobby Sander
    Bobby Sander

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 506 critiques

    5,0
    Publiée le 28 mars 2010
    Les films d'horreurs, initialement, se définissent dans le fond selon deux approches majeures. La première consiste à censurer les pulsions interdites tout en autorisant leur profusion avec une complaisance molle (Vendredi 13 ou autres sagas teen aberrantes). Dans le second cas, il s'agit de se mesurer à un monde cruel, sans douceur aucune, régi par le Mal ; et révélant, jusque et surtout dans ses grands moments de bravoures, la noirceur des âmes. Battle Royale appartient à cette seconde catégorie et permet de mesurer combien, finalement, le genre est tout à fait ''adolescent'', car c'est le cinéma de la mue, de la rupture, celui ou les illusions de l'enfance sont balayées (mais ou elles influent encore). Avec son humour noir, son atmosphère et ses parti-pris totalement surréalistes, Battle Royale, tragédie bouffonne de premier ordre, se pose comme l'une des oeuvres les plus acides et énergiques de notre époque. Voici le Salo du 21e siècle, moins ''dur'' peut-être, plus grotesque, plus dissipé, tout aussi amer.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 3 décembre 2013
    L'uns de mes films japonais préférés ! 48% d'action, 48% d'horreur/ de gore, 4% d'émotion... Contrairement à Quentin Tarantino, je ne pense pas que ce soit le film de l'année 2000... mais en tout cas, je pense que Battle Royale est un presque chef-d'œuvre ! Je n'ai pas encore lu le roman, mais je comte le faire ! L'histoire est passionnante, certes il y a quelques imperfections : la VF est pourrie, la qualité d'image est parfois mauvaise (c'est pour ça que j'attend le Blu-ray français avec impatience) et la naïveté des dialogues enlèvent de la crédibilité aux acteurs. Mais honnêtement, je m'en fou ; c'est vrai quoi, ce n'est pas de la faute au réalisateur sur la VF est nul, les 13 ans du films et le faible budget se font sentir pas la qualité d'image (donc c'est un peu à cause de l'époque et du budget peu élevé que l'image soit pas très bonne même si je reconnais que la caméra aurait pu être plus net) et la nullité des dialogues sont peu être dû à une mauvaise traduction française (ce qui est souvent le cas). J'ai bien aimé les performances de Takeshi Kitano (le professeur Kitano), de Tatsuya Fujiwara (Shûya Nanahara), d'Aki Maeda (Noriko Nakagawa), de Tarō Yamamoto (Shôgo Kawada) et de Kou Shibasaki (Mitsuko Sôma) ; d'ailleurs, leurs personnage sont mes préférés dans le film : spoiler: Kitano, le professeur qui prend plaisir à voir les élèves s’entretuer ; Shûya, montré comme "le personnage principal" du film ; Noriko Nakagawa, une amie proche du personne principal ; Shôgo, un survivant d'une ancienne promotion de B.R. qui va aider Shûya et Noriko à s'échapper de l'île et Mitsuko, la fille qui est prête à aller jusqu'au bout pour survivre
    . Donc, des personnages très attachants, il y en a ! La bande originale est parfaite, surtout le premier soundtrack, le Requiem culte de Giuseppe Verdi. Comme j'ai pu le lire dans un commentaire, le passage à l'âge adulte fait parti des thèmes marquants du film. L'interdiction aux moins de 16 est totalement justifiée parce que c'est très gore.
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 689 abonnés Lire ses 2 232 critiques

    5,0
    Publiée le 26 février 2014
    Battle Royale : C’est l’anarchie dans la société, les jeunes ne respectent plus les adultes. C’est la qu’est voté un jeu légal : Battle Royale. Un classe d’élève est choisit et kidnappé sur une ile, celui qui sortira de l’ile sera le dernier survivant donc il doit tuer tous ces amis, un règle : il y en a pas. Quand on vous explique ça d’entre, on est tout de suite dans le bain. Vraiment, ce film va vous prendre aux trips. Car, il instaure un coté survit très appréciable et un coté violent sans concession, ce qui rend ce film unique et réaliste. Vraiment, j’ai beaucoup aimé le concept du film : qui est d’ailleurs précurseur du livre et film : Hunger Games. Enfin « aimée », on ne voudrait pas y être dans cette situation. Non vraiment, l’idée de base est très bonne et assez évocateur. De plus, le film est monté comme un vrai jeu avec les scores a chaque mort. De plus, la réalisation est très efficace et les morts et la violence très visuelles et nécessaire dans ce film (sans ça, il y aura pas eu le même impacte). Et puis, cela change de voir des jeunes « ados » ce faire tué et on voit a quel point l’amitié ne compte pu une fois que on a le couteau sous la gorge, il ne reste plus que l’instinct de survit. Donc voila, un film d’action d’horreur maitrisé par son concept original et novateur pour l’époque : que les jeux commences !!!
    Cédric F.
    Cédric F.

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 25 critiques

    5,0
    Publiée le 26 mai 2013
    battle royale est un chef d'oeuvre dans sa composition et l'interprétation des rôles de chaque acteurs et actrices qui sont confrontés à survivre , une oeuvre inédite tiré d'un manga et d'un roman le tout soigné à la perfection, , pour beaucoup il est considéré comme violent, ayant regarder ce film à mainte reprises , je n'y trouve pas une violence gratuite mais bien évidemment pour les plus jeunes il y a une modération à prévenir
    Athalie
    Athalie

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 216 critiques

    5,0
    Publiée le 22 octobre 2007
    Que c'est sadique, émouvant, drôle(??), ahurissant. Mais c'est également une excellente idée, un scénario en béton, des acteurs convainquants, des plans soignés, un Bo d'enfer qui colle à l'action... Un pur moment de bonheur!! À voir et à revoir!
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 2205 abonnés Lire ses 3 148 critiques

    2,0
    Publiée le 27 juillet 2010
    On ressent pendant bien des moments que cette histoire farfelue avait un potentiel énorme. Malheureusement, estimant qu’il était préférable de ne pas chercher à crédibiliser une intrigue qui, à la base, n’était déjà que peu crédible, Kinji Fukasaku se contente finalement de nous servir un « Battle Royale » dont il est difficile de percevoir l’intérêt et la pertinence. Le début est drastique, la fin sans véritable sens : on ressort donc frustré de ce film qui pourtant disposait de nombreux atouts qui n’attendaient qu’à être mis en valeur. Une véritable déception.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 5 mai 2013
    Un film extraordinaire à tous les niveaux. Le scénario, implacable, palpitant tient en haleine jusqu'au bout. Les jeunes acteurs sont tous convainquant et les adultes effroyables au possible ( mention particulière à la présentatrice TV qui explique les règles du programme sourire ( et piercing ) au lèvre ) l'humour noir est là. On ne peut qu'éprouver de l’empathie pour tous ses ados envoyé à la mort et aux réactions si humaines, si variés. Au delà de la violence du film le message est d'une intelligence surprenante, une critique virulente de la société, plusieurs pistes peuvent même être exploité. Le scénariste critique t'il la perte de valeur dans nos sociétés individualistes ? Critique t'il le renoncement des parents qui sont finalement la cause de la détresse émotionnelle de leur progéniture ? Critique t'il un système élitiste qui nous apprend dès le plus jeune âge à éliminer la concurrence, à être des opportunistes ? Ou critique t'il un peut tout à la fois ? Le seul bémol, un film ne peut hélas duré 8 heures et par conséquent la psychologie de la plupart des enfants est mis en retrait voir totalement absent. Les morts s’enchaînent sans que l'on puisse toujours comprendre les pensées et les motivations de chacun des concurrents mais la chose aurait été impossible à faire en 1 heure 30.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 1 mars 2019
    Un film coup de poing qui marque ma conscience, la violence graphique adaptée du roman dérivée en manga éponyme est spectaculaire, je n’ai jamais été pris aux tripes à ce point avant l’arrivée d’autre chef-d’œuvre tel « Old Boy ». Une classe entière de collégiens au prise d’un sordide jeu de massacre, l’arbitraire militariste satire les envoient à Koh-Lanta sinistré, les pieds et mains liés jusqu’au cou, le bracelet électronique téléguidé par le chef Kitano, professeur dénué d’humanisme mais d’un sens moral. C’est ce qui a inspiré « Hunger Games », l’avertissement relevé à 16 ans, les scènes de violence soutenues sont atténuées, l’idée de l’horreur mise en scène en noir et blanc est équivoque et bien compris pour être inséré astucieusement dans cette réalisation. Le mot d’ordre chez l’instinct de survie, se battre pour la vie et jusqu’au bout, l’attachement aux personnages est abrupt, ce n’est pas le but. Le choix de s’entretuer entre les armes, hache, katana, pistolet, mitrailleur, taser ou le refus catégorique de participer au massacre de masse, la tragédie d’une auto-destruction de sa vie, l’incompréhensible suicide social. On sait ce qui arrivera à leurs funéraires que réserve le scénario hallucinant de terreur, teinté de fou rire pour cette tuerie collégienne qui s’approche beaucoup dans le fond de la bonne vieille série B. L’égoïsme peuple ce beau monde de barges, c’est le collectif qui en prend plein du sale coup porté au poignard dans le dos, les mensonges cachés se révèlent aux sourires qui s’effacent. La conclusion du rapport, ces trois jours de jeu du chasseur guillotiné fout les jetons, la pression du thermomètre au maximum, le chiffre clé pour la fin de partie révélatrice d’une incroyable mise en scène géniale, la cohérence emboîte le pas salvateur aux survivants. La règle numéro 1 dans le règlement d’emploi japonais est la sécurité avant tout, la perfection du slogan s’affiche, ça n’a pas de prix au détriment, l’ennui paisible insouciant tue son temps avec ironie. Stanley Kubrick aurait rêvé de le réaliser avant de mourir tranquillement, la musique drama transcende ce délire d’hémoglobine. La culture pop bande dessinée nippone aussi violente soit elle, est synonyme de quintessence de l’intelligence et ne prédestine mal.
    Laurent B.
    Laurent B.

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 70 critiques

    5,0
    Publiée le 18 février 2018
    J'ai adoré le concept. Si vous avez aimé Hunder Games, sachez que quand on y regarde d'un peu plus près, c'est du copier-coller sans le budget d'Hollywood. C'est aussi beaucoup plus noir et personnellement, je préfère... On regrettera que la suite sera un navet suite au décès du réalisateur lors de son tournage.
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 97 abonnés Lire ses 2 219 critiques

    4,0
    Publiée le 9 novembre 2019
    C'est la double peine pour la jeunesse. Kinji Fukasaku nous dépeint un Japon rongé par le chômage de masse atteignant quinze pour cent. Ce ne sont sûrement pas les jeunes responsables d'un tel fiasco. Pour résoudre entre guillemets ce problème, les adultes, les vrais coupables, ne trouvent rien de mieux que d'organiser une sorte de jeu diabolique. Enfermer une classe sur une île déserte et les faire s'entretuer. C'est plus pratique que de se remettre en question et d'assumer la politique menée ayant conduit à une telle situation. A partir de là, livrés à eux-mêmes, ces lycéens vont effectivement s'entretuer. D'où les affrontements violents avec des armes qui leur ont été fournies. Un seul ne peut survivre. Ce qui renforce le sentiment d'oppression, d'urgence qui les saisit. C'est chacun pour sa peau. On ne peut faire confiance à personne. C'est facile de voir des meurtres dans un film. Mais dans la réalité, passer à l'acte, on peut s'interroger sur la difficulté que ça doit représenter. On peut faire le parallèle entre Battle Royale et les American Nightmare. Une même vision d'un futur sombre où la seule solution trouvée par "ceux qui décident" serait la violence entre les plus fragiles. Qui sait si on n'y va pas tout droit.
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 387 abonnés Lire ses 1 747 critiques

    4,0
    Publiée le 28 décembre 2007
    Petit coup de coeur pour ce film que j'ai découvert adolescent. N'étant pas un inconditionnel du cinéma japonais, je dois reconnaître que le scénario est furieusement original. Kinji Fukasaku réalise avec Battle Royale son dernier film, source d'inspiration probable du dyptique Kill Bill de Tarantino. Violence ludique voire grand-guignolesque, réalisation brouillon et pourtant : prenant du début à la fin ( ou presque ! ). Je n'oublirai pas de sitôt les personnages de ce film ( à l'époque du lycée, l'identification pour mes amis et moi-même était incontournable ) : Shuya, Noriko, Nobu, ou encore Kawada Shogo et Kiriyama Kazuo. La musique est magnifique même si elle n'est pas toujours en harmonie avec les images ( ma scène préférée reste celle où Shigusa meurt dans les bras d'Hiroki ). J'aimerais beaucoup pouvoir me procurer le livre duquel le film de Fukasaku s'inspire. Le manga est par ailleurs génial. Un film culte et divertissant dont les défauts évidents provoquent un charme indicible. Et Kitano en professeur impitoyable, ca vaut le détour !
    septembergirl
    septembergirl

    Suivre son activité 488 abonnés Lire ses 1 069 critiques

    2,0
    Publiée le 6 septembre 2010
    Un film d'horreur japonais avec une idée de départ très intéressante. Cependant, on tourne vite en rond, les dialogues sont plats, et les acteurs sont assez mauvais.
    romano31
    romano31

    Suivre son activité 197 abonnés Lire ses 1 543 critiques

    5,0
    Publiée le 21 avril 2008
    Une adaptation réussi du manga japonnais. Un film noir et violent. A voir (âmes sensibles s'abstenir).
    Alex'cine
    Alex'cine

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 494 critiques

    2,0
    Publiée le 30 mai 2013
    Moi qui attendais de pouvoir ce film depuis longtemps, la bande-annonce m'ayant traumatisé étant petit, je ne vais pas cacher ma déception ! Le film a quand même pris un sacré coup de vieux pour le coup... Effectivement le scénario est plutôt orignal mais des invraisemblablités énormes et surtout surtout une interprétation vraiment nullissime ! Sincèrement quand on voit comment a été traité Marion Cotillard pour sa mort dans le dernier Batman, franchement regardez Battle Royale vous verez que finalement elle a très très bien joué sa mort. Alors oui, on ne s'ennuie pas vraiment et sur le fond sincèrement c'est intéressant et prenant... Mais non, vraiment le casting laisse vraiment trop à désirer et réussir à nous faire croire que les jeunes sont tellement devenus inculte et méchant qu'ils ne connaissent même pas le principe de la Battle Royale alors qu'il y avait eu d'autres éditions auparavant, il faut peut-être pas trop nous prendre pour des idiots.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top