Mon compte
    Sur mes lèvres
    note moyenne
    3,8
    6751 notes dont 226 critiques
    répartition des 226 critiques par note
    59 critiques
    88 critiques
    52 critiques
    17 critiques
    8 critiques
    2 critiques
    Votre avis sur Sur mes lèvres ?

    226 critiques spectateurs

    belo28
    belo28

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 130 critiques

    5,0
    Publiée le 12 décembre 2011
    Décidément Jacques Audiard est vraiment le meilleur réalisateur français de la décennie dernière! Ce film trouve une complémentarité entre sa forme (sublime) et son scénario (subtile)! Et loin de tous les autres qui échouent à raconter des histoires de gangsters dans le cinéma français, Audiard lui rejette cette idée de cinéma documentaire pour ne s'intéressait qu'à l'aspect cinéma quitte à user d'effets sonores et visuels qui rendent le spectacle étourdissant!
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 388 abonnés Lire ses 1 747 critiques

    5,0
    Publiée le 3 décembre 2009
    Les derniers films de Jacques Audiard sont des petits bijoux de fièvre et de noirceur... Sur mes Lèvres, chef d'oeuvre au titre éloquent, formidable polar à fleur de peau, est peut-être la première grande réussite majeure de sa filmographie. On regrettait le caractère un brin trop sage de ses deux premiers films - qui n'en demeuraient pas moins de très bonne facture. Avec ce troisième long, Audiard fait la part belle à un style effervescent et proprement syncopique. Il est étonnant de constater une telle maîtrise de la rupture chez le réalisateur de Un Héros très Discret. Magnifiquement accompagné du ( toujours ) talentueux Alexandre Desplat, Jacques Audiard capte le mouvement des lèvres comme Bresson aurait filmé les mains... Un rapport très simple et très direct s'effectue entre le film et le spectateur, l'impression d'être au plus près des personnages et des coups. Bref, Sur mes Lèvres est une excellente surprise aux allures d'oeuvre de l'instant. Mention spéciale à Vincent Cassel, dans l'un de ses rôles les plus marquants.
    Maxime P.
    Maxime P.

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 226 critiques

    5,0
    Publiée le 17 octobre 2006
    Ce film de Jacques Audiard brosse le portrait de deux marginales , de deux personnes isolées de la société , transparentes aux yeux des autres à cause d'un certain handicap , l'une sourde et travaillant sans relâche pour une société qui la baffoue et l'autre sortant de prison ayant beaucoup de mal à se réinsérer et trempant toujours dans des affaires louches. Ces personnages viennent à se rencontrer et se servent de leur handicap comme un objet de vengeance , la rencontre sera intense et inévitablement aboutira à du bon comme du pire. Voila en quelques mots , le scénario déjà très original de ce film , réalisé avec comme toujours chez Audiard cette urgence de prendre des moments forts ou les sentiments sont les plus apparents , exactement comme dans "De battre mon coeur s'est arrêté" , il met aussi le spectateur dans son récit indirectement afin de le faire réagir sur ce qu'il voit , c'est à dire on prend des personnages qu'on plaint au départ et dont le brusque changement de caractère nous laisse interrogatif , c'est vraiment très fort et très rare dans le cinéma franaçais.Le film doit aussi beaucoup au duo Emmanuelle Devos/Vincent Cassel particulièrement intense. Du côté de la technique , il y a un travail sur le son absolument remarquable.
    willydemon
    willydemon

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 544 critiques

    4,0
    Publiée le 30 avril 2010
    Film maitrisé de bout en bout. Avec un scénario pas si simple que ça. De très bonnes idées de réalisations tournant autour de la surdité. Et un couple Cassel-Devos magistral. Du très bon Audiard!
    vanou97
    vanou97

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 633 critiques

    3,5
    Publiée le 30 avril 2012
    Jacques Audiard très bon comme à son habitude, même si ce film ne vaut pas un prophète, il est construit sur un vrai scénario avec deux acteurs au jeu d'acteur hors norme. Vincent Cassel & Emanuelle Devos jouent des marginaux presque opposés avec une telle justesse. Sur mes lèvres, sombre et poignant vaut le détour...
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 2955 abonnés Lire ses 6 291 critiques

    3,0
    Publiée le 3 juin 2012
    Troisième long-métrage pour Jacques Audiard, après 5 ans d’absence depuis Un héros très discret (1996), il revient avec non pas un simple drame social, mais polar noir très intense à travers lequel il dépeint deux portraits pas si opposé qu’ils en ont l’air. D’un côté Carla, la trentaine, un physique pas facile, introvertie et un handicape (elle souffre de surdité mais a la faculté de pouvoir lire sur les lèvres) et de l’autre, Paul, la vingtaine, un jeune homme bourru qui tente de se réinsérer dans la société après avoir purgé une peine de prison. Tous deux vont former un duo improbable et inattendu, un tandem qui leur permettront de se venger de leur misérabilisme, d’un quotidien bien trop blafard, ils vont à eux deux former un duo incompréhensible et qui ne cessera de se déchirer (ou de se manipuler), pour au final parvenir à tirer profit de cette situation. Jacques Audiard y retranscrit une violence à la fois verbale et physique entre les deux protagonistes, avant que le film ne plonge réellement dans le polar pur et dur en fin de seconde partie. Le tout étant parfaitement maîtrisée du début à la fin, d’une mise en scène remarquable, à une direction artistique sans faille où s’affronte deux acteurs, deux gueules de cinéma, deux caractères bien trempés, à savoir Vincent Cassel & Emmanuelle Devos (sans oublier la participation d’Olivier Gourmet). Il en résulte au final une œuvre palpitante, passionnante, destructrice et au combien réaliste, avec Sur mes lèvres (2001), Jacques Audiard ne fait que confirmer tout le bien que l’on pense de lui, c'est à croire que le talent est héréditaire chez les Audiard.
    MC4815162342
    MC4815162342

    Suivre son activité 309 abonnés Lire ses 1 489 critiques

    5,0
    Publiée le 10 octobre 2013
    Sur mes lèvres, encore un p*tain de chef d'oeuvre du grand Jacques Audiard, Cassel/Devos/Gourmet ainsi que le reste du casting sont grandiose, la réalisation, le scénario, les décors, la musique, tout est parfait, Audiard est un vrai Réalisateur comme on en voit rarement.
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 98 abonnés Lire ses 2 219 critiques

    4,5
    Publiée le 19 avril 2014
    Jacques Audiard avec Sur mes lèvres signe un film âpre et prenant comme un café noir. Filmé caméra à l'épaule, au plus près de ses personnages, il livre dans un premier temps une critique du monde de l'entreprise complètement déshumanisé. Carla est une vieille fille malentendante, employée d'une agence immobilière. Tout le monde se fout de sa gueule dans son dos. Jusqu'au jour où elle va prendre sous son aile un ancien taulard avec qui elle va nouer une relation trouble. Entre amour et haine, il va la mêler à ses petits trafics. Comme je l'ai dit, leurs sentiments sont ambivalents. On ne sait jamais s'ils vont se rouler un patin ou se foutre sur la gueule. Le film gardera cette ambiguïté jusqu'au bout. Lentement, le film glisse de la critique du monde du travail au polar pur et dur. En même temps, on assiste à la dégradation des corps. Pas tellement celui de Carla mais plutôt celui de Paul joué par Vincent Cassel, impressionnant d'intensité juste avant Irréversible. Ne nous y trompons pas. Le cinéma de Jacques Audiard n'a strictement rien à voir avec celui iconoclaste de son père dans les années 60/70.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 30 août 2008
    Le film doit beaucoup à Emanuelle Devos avec un jeu très particulier, et un charme fou (un peu trop pour son rôle).
    Cassel est aussi pas mal, dommage seulement qu'il se complaise dans ces rôles de gangsters violents.
    Après cela devient plus difficile:
    Des effets de caméra un peu ok pour marquer la surdité de Devos mais pas la peine d'en fourrer partout non plus.
    Les invraisemblances au niveau des personnages et du scénario qui pèse sur le film.
    Et la fin du film vite baclée.
    Martin P.
    Martin P.

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 252 critiques

    4,5
    Publiée le 11 janvier 2019
    Revisionné récemment, cela confirme la réussite à tous les niveaux de ce polar Français. On ne présente plus Jacques Audiard qui a pris pour habitude de nous sortir tueries sur tueries.
    Ici Vincent Cassel est encore excellent, Devos est très touchante (récompensée justement par un César) et c’est superbement réalisé.
    Voilà ce que le Cinéma Français peut faire de mieux, heureusement qu’Audiard est là pour relever le niveau.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 882 abonnés Lire ses 3 967 critiques

    3,5
    Publiée le 11 mars 2019
    Un excellent polar mais qui n'est cependant pas parfait. Au positif un scénario original et inventif, et une direction d'acteur remarquable, Emmanuelle Devos habite réellement son personnage tout en retenue, en justesse et en sensibilité, Cassel ne démérite pas loin de là. On pourra déplorer néanmoins une certaine confusion avec des ellipses parfois curieuses. Enfin la façon de filmer d'Audiard bien qu'efficace, a parfois tendance à nous donner le tournis. Et puis même si ça n'a rien de fondamental que vient faire dans cette histoire la toute petite sous-intrique avec le contrôleur judicaire ? Quand aux critiques sur la seconde partie qui tirerait le film vers le rocambolesque, elles m'amusent ; on est au cinéma que diable !
    Truman.
    Truman.

    Suivre son activité 174 abonnés Lire ses 1 364 critiques

    4,0
    Publiée le 18 août 2013
    Jacques Audiard signe ici un polar froid ou l'on suivra une femme malentendante qui engagera pour l'aider dans ses taches de secrétariat un ancien détenu qui veut se réinsérer, une rencontre plus qu'improbable .
    Ambiance froide et morose avec une dose de réalisme, Jacques Audiard dévoile un véritable talent pour la réalisation, l'image et le son donne une dimension intense au film, agrémentée d'une mise en scènes vraiment sans défaut .

    On suivra donc ces deux personnages complétement différents qui peu a peu commenceront a avoir une complicité, de l'amour l'un envers l'autre mais aussi des problèmes avec le passé de Paul qui ressurgit et qui va vouloir monter un coup .
    Un film qui mise beaucoup sur ses interprétations aussi excellente pour Vincent Cassel que Emmanuelle Devos, un Vincent Cassel froid et mystérieux et une Emmanuelle Devos qui en marre de cette société qui ne la comprend pas et qui la juge sans cesse .

    Le film se clôturera avec une partie remplit de tension et de violence, un passage vraiment intense .
    Une histoire original et prenante, des acteurs extraordinaire et une excellente mise, un film unique comme on en voit peu dans le cinéma Français a l'heure actuel .
    nicothrash60
    nicothrash60

    Suivre son activité 159 abonnés Lire ses 2 018 critiques

    3,5
    Publiée le 8 décembre 2015
    Jacques Audiard a vraiment le chic pour filmer des éléments extra-ordinaires dans des vies ordinaires. Comme toujours ça sonne juste et le réalisateur tire le meilleur de ses interprètes, notamment Vincent Cassel qui n'avait pas encore à l'époque sa renommée, il prouve par ailleurs son grand talent qui n'aura de cesse d'évoluer, par contre pour le côté "beau-gosse" on repassera ... Olivier Gourmet, acteur belge de talent, n'est pas en reste non plus mais c'est bien Emmanuelle Devos qui est la plus surprenante avec un rôle délicat dan lequel elle assure. La mise en place est prenante malgré son rythme lent et nous permet de s'acclimater des personnages plus profonds qu'il n'y parait aux premiers abords. On suit donc cette relation improbable, tordue et tendue entre deux âmes torturées que tout oppose, et puis l'intrigue se dessine, faite de faux-semblants et de manipulations sournoises, avant de plonger vers le polar des plus noir, brutal et sanglant. Ce n'est sans doute pas le plus grand film d'Audiard mais il reste très bon même s'il doit beaucoup aux interprétations de ses acteurs, criants de vérité. Dommage que quelques incohérences viennent déranger ainsi que quelques rebondissements tirés par les cheveux, malgré tout c'est un véritable plaisir à voir.
    cinono1
    cinono1

    Suivre son activité 133 abonnés Lire ses 1 640 critiques

    5,0
    Publiée le 12 novembre 2010
    Quand vous vivez dans un monde sans pitié et que les seuls marques de tendresse ont les traits de Vincent Cassel, tout juste sorti de prison, vous ne faites pas la difficile. Grand film noir porté par une mise en scène sensitive et réaliste, des ruptures de ton, de l'originalité, des rapports ambigus, de possesivité ou de fuite, et même de la sensualité, deux grand acteurs et des seconds roles non moins grands. Même s'il y a un peu peu trop de conversations près des fenetres, un chef d'oeuvre signé Jacques Audiard. Avec aussi une très belle musique d'Alexandre Desplat.
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 170 abonnés Lire ses 2 117 critiques

    4,5
    Publiée le 5 août 2016
    L'un des meilleurs polars français de sa génération. Une mise en scène magistrale et une ambiance recherchée qui repose énormément sur la sensorialité de son personnage féminin atteint de surdité. Si Vincent Cassel est très bon dans un rôle idoine pour lui, Emmanuelle Devos s'avère épatante dans un registre peu habituel chez elle et Olivier Gourmet est tout bonnement parfait, animal, teigneux. Une grosse claque, en balance avec les autres films de Jacques Audiard.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top