Mon compte
    Sur mes lèvres
    note moyenne
    3,8
    6762 notes dont 226 critiques
    répartition des 226 critiques par note
    59 critiques
    88 critiques
    52 critiques
    17 critiques
    8 critiques
    2 critiques
    Votre avis sur Sur mes lèvres ?

    226 critiques spectateurs

    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 243 abonnés Lire ses 2 480 critiques

    4,5
    Publiée le 14 février 2018
    Excellente mise en scène de Jacques Audiard. En plus d'une direction d'acteurs extrêmement efficace, il nous délivre une précision d'images et des gros plans hallucinants. Coécrit avec Tonino Benacquista, le scénario, très astucieux, est basé sur une idée originale. Menée de main de maitre, l'intrigue nous offre un suspense haletant pour un thriller de grande intensité.
    Outre la réalisation et le scénario, l'autre grand atout de ce film réside dans la performance des ses acteurs. L'affiche nous offre de jolis second rôles pour Olivier Gourmet et Olivier Perrier (le contrôleur judiciaire) ; quant à Emmanuelle Devos, elle se révèle hyper sensuelle et débordante de sensibilité dans un rôle pourtant très délicat. Vincent Cassel n'est pas en reste puisqu'il délivre, lui aussi, une superbe prestation de comédien.
    jimmyc
    jimmyc

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 135 critiques

    5,0
    Publiée le 16 mai 2014
    Après un silence de trois années ,l 'immense Jacques Audiard revient avec force en dessinant les portraits inclassables de deux protagonistes que tout oppose et finalement rapproche ..Sous ses allures de comédie sociale l 'oeuvre se métamorphose en véritable polar crépusculaire pour finalement aboutir vers une possible histoire d’amour. Mêlant les styles et filmant harmonieusement les genres, la caméra du cinéaste invite subtilement à pénétrer dans chacun des univers de ses deux personnages principaux. A la manière du cinéma muet, elle joue sur les contrastes, la lumière et les cadrages, observant et traquant le moindre détail, soucieuse de restituer leurs sentiments et leurs émotions. Dans cette ambiance particulière, également renforcée par le formidable travail de la bande son qui joue sur les bruitages et les silences , la rencontre et la métamorphose de Paul et Clara vont prendre toute leur ampleur et leur crédibilité au long du récit ....Nés chacun à leur façon sous le signe de la malchance, ces deux manchots de la vie au contact l’un de l’autre vont apprendre à mettre en commun leurs frustrations et leurs atouts pour se payer une belle revanche sur la société .Comédienne singulière ,égérie de Arnaud Desplechin, Emmanuelle Devos dans le rôle de la fille moche et dure d’oreille est particulièrement incroyable ..Vincent Cassel (une nouvelle fois excellent..) incarne Paul Angeli une petite frappe raté ,loser à la recherche d'un emploi , fraîchement sorti de prison,essayant de survivre par des combines aussi pitoyables que lui ,..Au delà de sa spectaculaire transformation physique c’est avec beaucoup de sobriété et de retenue mais aussi un étonnant travail sur le timbre de sa voix que ce dernier offre une superbe composition...La mise en scène originale et inventive, une direction d’acteurs sans fausses notes, une façon atypique et bien à lui de construire ses intrigues, après "Regarde les hommes tomber" et "un héros très discret", Jacques Audiard confirme la maîtrise de son cinéma ainsi que sa" Grammaire" ,cherchant toujours à faire découvrir le chemin de héros ordinaires, lui qui ne laisse pas véritablement de place à la gent féminine, confie pour une fois le rôle fort à une femme. Sa manière de bousculer les codes et son besoin d’avoir recours aux effets de style,font de ce moment cinématographique une parenthèse intense et vibrante prêt à mettre les sens en éveil tout comme l 'envoûtante partition de Alexandre Desplat ...Une oeuvre rare ..Neuf nominations lors de la cérémonie des césars 2002 largement méritées ...
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 1875 abonnés Lire ses 4 730 critiques

    5,0
    Publiée le 7 janvier 2008
    Drame en stéréo ! Pour son troisième long métrage après Regarde les hommes tomber et Un héros très discret, le digne fils de Michel Audiard signe un polar de grande classe au rythme haletant. Vincent Cassel et Emmanuelle Devos forment un poignant couple de paumés, Le film bénéficie d’un traitement particulièrement énergique, alliant une mise en scène nerveuse et des dialogues finement ciselés. Le film de Jacques Audiard baigne dans une atmosphère lourde, désenchantée. Les personnages de Paul et de Clara apparaissent comme des marginaux. Mis au ban de la société, ils survivent plus qu’ils ne vivent. Le thème de l’union fait la force était inévitable, et sert habilement le scénario. Les relations entre les deux héros, de par leur ambiguïté et leur violence, reflètent la tension érotique latente, ainsi que l’impression d’échouer chaque fois qu’ils entreprennent quelque chose. Chacun manipule l’autre pour essayer de s’en sortir. Clara essaye d’aider Paul, mais c’est dans l’espoir de lui plaire, les nombreuses scènes où on la voit fantasmer ou répéter ce qu’elle croit être un rencard, en sont une preuve flagrante. Paul ne comprend pas le pourquoi de cette gentillesse à son égard. Tout juste sorti de prison, le voilà à nouveau jeté dans une société qui n’a pas voulu de lui une première fois. Un film qui démontre que les français savent encore faire des polars efficaces, et c’est tant mieux. Les points forts : Scénario de qualité, mise en scène efficace, duo d'acteurs à la hauteur, rien ne manque à ce polar qu'on pourrait croire d'une autre époque.
    Scorcm83
    Scorcm83

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 508 critiques

    4,5
    Publiée le 9 juillet 2016
    Jacques Audiard n'a pas besoin d'effets de mise en scène spectaculaires, de scénarios dignes des plus grandes fresques hollywoodiennes ni du budget d'une grosse production. Le plus important pour lui, c'est le casting. Pas forcément un casting cinq étoiles, mais un casting vrai et juste qui fera corps avec les personnages. Parce que les personnages sont véritablement le point central des films du cinéaste français. Il les aime et les chéri plus que n'importe quel autre réalisateur et chacune de ses oeuvres nous présente l'évolution d'un personnage seul ou de deux personnages ensembles.

    Des personnages qui, à travers la violence, en ressortent endurcis, comme dans *Un Prophète*, *Regarde les hommes tomber* , *De Rouille et d'Os* ou encore comme le personnage d'Emmanuelle Devos dans *Sur mes lèvres*. Ou des personnages qui, au contraire, à travers cette même violence, tentent d'échapper à leur milieu, comme dans *De Battre mon coeur s'est arrêté*, *Dheepan* et le personnage de Vincent Cassel dans *Sur mes lèvres*.

    Car *Sur mes lèvres* est sans doute la quintescence de ce qu'est un film de personnages. La caméra colle aux acteurs et ne les lâche pas d'une semelle et ses derniers disparaissent pour donner vie à ceux qu'il incarnent. C'est là que se situe la force d'Audiard, mettre en valeur un casting et le faire évoluer tout au long du film, de sorte à ce qu'une fois l'oeuvre finie, on ai vraiment l'impression d'avoir été témoins d'une tranche de vie décisive.

    *Sur mes lèvres* est donc un film magnifique, superbement interprété, magnifiquement mis en scène et accompagné d'une musique encore et toujours sublime signée Alexandre Despalt. L'un des meilleurs films d'Audiard, à voir !
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 2076 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    2,0
    Publiée le 7 janvier 2012
    Il faudrait parfois un sous-titre d'intégré à ce film, et pas seulement pour les sourds et malentendants car pas mal de dialogues sont bien inaudibles. On sent que Jacques Audiard veut montrer qu'il n'est pas un réalisateur comme les autres, bien marquer sa différence. C'est très bien d'être ambitieux, surtout dans un domaine artistique, mais par beaucoup d'effets visuels et sonores il en oublie souvent le potentiel émotionnel de l'histoire en la rendant parfois confuse à l'image d'ailleurs de l'interprétation d'Emmanuelle Devos que j'ai trouvé moyenne. On peut se demander aussi l'utilité d'intégrer une petite intrigue secondaire avec la disparition de la femme de celui charger de surveiller la réinsertion. Par contre l'intrigue principale quand on arrive à la saisir sait se faire intéressante, jamais prévisible. Et Vincent Cassel s'en sort avec les honneurs. Mais résultat mitigé malgré quelques qualités évidentes.
    Xyrons
    Xyrons

    Suivre son activité 426 abonnés Lire ses 3 360 critiques

    3,0
    Publiée le 26 août 2010
    Sur mes lèvres est un bon film de Jacques Audiard. La mise en scène du célèbre réalisateur est irréprochable, le scénario est travaillé et bien mené, le film est intéressant même s’il manque parfois de rythme et pour finir, les acteurs comme Vincent Cassel, Emmanuelle Devos ou encore Olivier Gourmet sont convaincants dans leurs rôles.
    moket
    moket

    Suivre son activité 212 abonnés Lire ses 3 498 critiques

    5,0
    Publiée le 26 janvier 2020
    Des personnages simples et touchants pour un film beau et émouvant. Vincent Cassel est excellent comme d'habitude, Emmanuelle Devos ne l'est pas moins.
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 278 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    5,0
    Publiée le 22 mai 2012
    Un film coup de poing comme Jacques Audiard sait si bien le faire. En lisant le scénario on pourrait craindre le pire pourtant mais avec la mise en scène parfaite et les deux acteurs qui portent ce film, on est tout simplement devant un grand film. Vincent Cassel et Emmanuelle Devos sont excellents, Jacques Audiard sait comme sublimer ses acteurs. Un final plein de force et de suspense.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 11 juin 2012
    Une petite mécanique de précision, habile et retorse. On retrouve un fil rouge dans l'oeuvre d'Audiard, des personnages mal partis à un moment de leur vie qui, grâce au hasard combiné à leur audace vont se sortir de l'ornière. J'aime pas trop Emmanuelle Devos d'ordinaire, mais je dois reconnaitre qu'elle donne une vraie crédibilité et une vraie consistance à son personnage de nympho ratée limite autiste et vraie manipulatrice vacharde. Le montage est cependant le réel point fort de Sur mes lèvres : le rythme du film monte crescendo, on part peinard sur une petite comédie dramatique à accent social, et on termine par un thriller échevelé qui ne laisse pas souffler le spectateur. Un vrai modèle du genre, à montrer à tous les tâcherons d'Hollywood qui pensent qu'un montage dynamique se résume à embarquer des caméras sur des ferrari au bout de 30 secondes de film. Le meilleur film de Jacques Audiard sans doute.
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 674 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    5,0
    Publiée le 12 août 2009
    Sur Mes Lèvres est un film noir à la sensibilité à fleur de peau, à l’ambiance soutenue jusqu’à la toute dernière seconde qui explore l’être humain dans ces moindres détails, le confrontant à ce qu’il y a de plus mauvais et de plus beau en lui, en chacun de nous.
    On est conquis, captivé, ému par la simplicité et la sincérité d’un tel métrage. Sur Mes Lèvres est ce que le cinéma peut donner de plus pur en alliant l’intelligence du métier à celle du cœur, un film simple, sincère que l’on déguste goulument en attendant son prochain chef-d’œuvre : Un Prophète.
    Rendez-vous le 26 août…
    (critique complète sur : http://www.leblogducinema.com/2009/08/12/critique-sur-mes-levres/)
    anonyme
    Un visiteur
    1,5
    Publiée le 3 avril 2011
    Film mou. Le jeu d’Emmanuelle Devos m’horripile particulièrement, quel gâchis à coté d’un Vincent Cassel toujours aussi bon ! La seconde partie du film est bien tirée par les cheveux. Aucun personnage n’est convainquant (or Cassel). Un peu de suspense mais pas de surprise. Beaucoup trop de silence et de musique « psycho-solennelle » . On finit par s’endormir devant cette histoire exclusivement centrée sur deux personnages. Sans Cassel ,ce film ne vaut pas tripette !
    Degrace
    Degrace

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 418 critiques

    1,0
    Publiée le 22 avril 2007
    Ce film me rappelle vaguement le (mauvais) souvenir de "De battre mon coeur s'est arrêté", du même Jacques Audiard. Les acteurs jouent bien, c'est indéniable. Voilà pourquoi je mets une étoile. Mais comme dans le film susmentionné, le scénario est maigre et sans grand intérêt. Le film est long, et peine à se mettre en place. Aucun suspense, c'est mou mou mou. J'ai arrêté avant la fin, de peur de mourir d'ennui.
    Cronenberg
    Cronenberg

    Suivre son activité 135 abonnés Lire ses 1 873 critiques

    1,0
    Publiée le 13 avril 2018
    Très très déçu par ce mauvais film de Jacques Audiard. Et même Vincent Cassel était pas terrible. C'était dur à suivre. Je le déconseille aux moins de 10 ans. 1/5
    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 145 abonnés Lire ses 2 813 critiques

    3,0
    Publiée le 22 février 2018
    Un film dur et sombre comme les aime et les fait si bien Jacques Audiard. Oscillant entre le polar et le mélo, Sur Mes Lèvres, accuse quelques baisses de rythme, mais reste un film de grande qualité.
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 124 abonnés Lire ses 3 052 critiques

    4,0
    Publiée le 23 avril 2013
    Polar sombre et crispant au récit palpitant, porté par une mise en scène dans le plus pur style Audiard qui nous fait ressentir une tension permanente. Emmanuel Devos est une immense actrice et mérite son César.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top